Notre liste des 20 plus belles chansons d’amour de tous les temps

Depuis qu’il y a de la musique pop, il y a des chansons d’amour. Ce message simple de romance et de désir d’une personne importante que les gens du monde entier peuvent comprendre. Qu’il s’agisse de chansons à succès, de ballades sincères ou de récits de chagrins d’amour, nous avons sélectionné les 20 plus belles chansons d’amour de tous les temps.

Bien que cette liste contienne d’excellentes ballades pop, elles sont avant tout le reflet de l’étendue glorieuse de ce qui constitue une chanson d’amour, une forme revendiquée par aucun genre. La seule constante est que les meilleures chansons d’amour expriment des sentiments que nous aurions du mal à exprimer par des mots dans la vie réelle. Elles sont à la fois touchantes, réconfortantes et édifiantes.

Notre top 20 des plus belles chansons d’amour

20 – Can’t Help Falling in Love – Elvis Presley

On commence notre liste des plus belles chansons d’amour avec un incontournable d’Elvis Presley, « Can’t Help Falling in Love ». Le titre est sorti le 20 octobre 1961 dans l’album Blue Hawaii.

Si vous aimez « Can’t Help Falling in Love », vous aimerez peut-être aussi « Pocketful of Rainbows » d’Elvis Presley et « I Love You for Sentimental Reasons » de Linda Ronstadt. Si le titre a été repris de très nombreuses fois (UB40 à Ingrid Michaelson), force est de constater que l’original reste encore aujourd’hui le plus aimé…

19 – I Want to Know What Love Is – Foreigner

« I want you to show me ! » est une demande d’affection aussi directe que possible. Le plus grand succès de Foreigner « I Want to Know What Love Is » est également l’une des plus belles chansons d’amour de tous les temps grâce à son groove de ballade rock.

18 – I’ll Make Love to You – Boyz II Men

Comment ne pas évoquer les Boyz II Men quand on parle de chansons d’amour ? Impossible…Le groupe aura tout simplement basé son répertoire sur ce thème là et en deviendra iconique dans les années 90.

Cette suite du tube « End of the Road » est l’ode parfaite à l’amour de l’être aimé. Mêlant les aspects romantiques et physiques de l’amour, cette chanson sexy des années 90 de « Boyz II Men » doit figurer sur toutes les playlists de l’amour.

17 – Nothing Compares 2 U – Sinead O’Connor

On continue notre classement des plus belles chansons d’amour avec « Nothing Compare 2 U  » de Sinead O’Connor. SI le titre original a été écrit par Prince en 1984, c’est bien la version de la chanteuse irlandaise Sinead O’Connor qui la rendue célèbre. Et celle qui est restée dans nos esprits. « I can eat my dinner in a fancy restaurant, but nothing — I said nothing — can take away these blues. »

16 – God Only Knows – The Beach Boys

Figurant sur l’album classique Pet Sounds des Beach Boys en 1966, « God Only Knows » n’a atteint que la 39e place des hit-parades américains lors de sa sortie. Pour autant le temps a fait son travail et le titre reste aujourd’hui l’une des plus belles chansons d’amour de tous les temps. Elle a été remise au goût du jour au début des années 2000 avec la sortie du film Love Actually.

15 – Make You Feel My Love – Adele

Bien qu’il soit presque impossible de choisir une version de « Make You Feel My Love », l’interprétation d’Adele issue de son album 19 est d’une beauté dévastatrice.

Cette chanson, écrite à l’origine par Bob Dylan, est sans doute ce qui a permis à Adele de passer du statut d’artiste à succès modéré à celui de superstar qui domine le monde.

14 – Hello – Lionel Richie

Chassez de votre esprit le clip de la chanson n° 1 de Lionel Richie en 1984, à la fois délicieusement ringard et vaguement effrayant.

Mais abandonnez-vous au kitsch plus doux de la chanson d’amour elle-même – la lente montée en puissance, la montée et la descente du solo de guitare, la voix tendre de Lionel Richie alors qu’il s’imagine répandre son cœur – et vous serez peut-être surpris de constater à quel point elle a tenu le coup au fil des années.

Une 14ème place bien méritée dans notre classement des plus belles chansons d’amour de tous les temps.

13 – With or Without You – U2

Tirée de l’album culte The Joshua Tree de U2, cette chanson d’amour a été inspirée par les sentiments contradictoires de Bono concernant les vies qu’il menait à l’époque en tant que musicien et d’homme marié. Elle est devenue l’une des plus grandes chansons de U2, atteignant la première place aux États-Unis en 1987.

12 – Always on my Mind – Elvis Presley

À l’origine, une ballade soul de Gwen McCrae, cette chanson raconte l’histoire d’une personne qui admet qu’elle n’a pas toujours fait ce qu’elle aurait dû faire pour montrer son appréciation à son partenaire, mais qui veut qu’il sache qu’elle a toujours pensé à lui.

La chanson a été transmise à Elvis par l’un de ses gardes du corps, et il l’a enregistrée peu après sa séparation avec Priscilla. Elle a été très bien accueillie et est devenue l’une de ses chansons les plus populaires.

11 – (Everything I Do) I Do It For You – Brian Adams

Probablement la chanson la plus connue de Brian Adams et l’un des plus belles chansons d’amour des années 90. « (Everything I Do) I Do It For You » est tirée de la bande originale du film Robin des Bois de 1991. Le titre a remporté un Grammy Awards en 1992 et a même été nommée pour l’Oscar de la meilleure chanson.

Notre liste des 20 meilleures chansons reggae de tous les temps

Il y a peu de choses dans ce monde qui vous mettent de meilleure humeur que d’écouter de la musique reggae. Sur l’échelle du bonheur, ce genre musical se situe tout en haut. Aussi, découvrons ensemble notre classement des meilleures chansons reggae de tous les temps.

Pour la plupart des gens, le reggae évoque des images de Bob Marley se balançant doucement au rythme des tambours, avec ses dreadlocks et son rastacap emblématiques sur la tête. Mais la musique reggae a tellement plus à offrir.

50 Reggae Classics
  • Record Label: Not Now
  • Country Of Release: EU
  • Year Of Release: 2010
Legend [Enregistrement original remasterisé]
  • Record Label: Island
  • Catalog#: 07314 5489042
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 2006
  • Notes: + 2 Bonus Tracks

En ces temps difficiles, nous aurions tous besoin d’un peu de musique reggae édifiante dans nos vies, c’est pourquoi nous avons dressé une liste des 20 meilleures chansons reggae qui aient jamais béni nos oreilles. Si vous n’avez pas encore plongé dans le monde du reggae, voici ce que vous avez manqué.

Notre top 20 des meilleures chansons reggae

20 – Bad Boys – Inner Circle

On commence notre liste des meilleures chansons reggae avec « Bad Boys ». Cette chanson n’a pas besoin d’être présentée si vous êtes un fan de Will Smith. Popularisée par le film qui porte le même nom, « Bad Boys » est la chanson reggae parfaite à écouter si vous voulez être frappé de plein fouet par la nostalgie des années 90.

Et si vous écoutez ce classique du reggae en conduisant, vous aurez l’impression d’être un flic en civil en train de filer un criminel.

19 – Blessed – Buju Banton

Toutes les grandes chansons reggae ne datent pas d’il y a plusieurs décennies. « Blessed » de Buju Banton, sorti en 2020, combine parfaitement le style hip-hop contemporain avec le reggae.

C’est probablement la meilleure chanson passerelle pour rendre la nouvelle génération accro à la musique reggae.

18 – Ghost Town – The Specials

L’incarnation originale de The Specials a débuté avec cette chanson sombre et inquiétante de 1981, alors que le Royaume-Uni traversait un profond marasme économique. « Ghost Town », qui résonne de manière effrayante et pesante, a atteint la première place en Grande-Bretagne.

Elle a influencé la chanson du même titre des Rolling Stones, tout comme elle a été inspirée par l’obscure « 7 Wonders Of The World » de Prince Buster All Stars en 1967. L’une des meilleures chansons reggae de tous les temps.

17 – Mr. Boombastic – Shaggy

S’orientant certainement plus vers le reggae fusion que le reggae strict, « Mr. Boombastic » a été acclamé par la critique dès sa sortie en 1995. Écrit par Shaggy, ce musicien jamaïcain a été acclamé dans le monde entier puisque la chanson a remporté un immense succès commercial au Royaume-Uni, en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Irlande.

Le titre, qui sample le titre « Let’s Get It On » de Marvin Gaye, a été considéré comme l’un des meilleurs titres de 1995 par les critiques du monde entier.

16 – Unchained – Bob Andy

On poursuit notre classement des meilleures chansons reggae de tous les temps avec « Unchained » de Bob Andy. Enregistré à la fin des années 60, ce classique du reggae serait parfait pour danser avec votre amoureux lors de votre premier rendez-vous si les paroles n’étaient pas aussi lourdes.

Alors que le son suave du saxophone dans le style de Kenny G vous incite à vous déhancher, les mots faisant référence à l’oppression disent à votre cerveau de se lever et de se battre pour la liberté.

15 – Sublime – Santeria

Si vous n’avez pas écouté cette chanson en conduisant le long des plages dorées de Californie dans une décapotable, vous n’avez pas vécu. C’est une autre chanson qui fusionne reggae et son moderne, les jeunes vont particulièrement l’adorer.

14 – Redemption Song – Bob Marley And The Wailers

Comment établir un top 20 des meilleures chansons reggae de tous les temps et ne pas évoquer Bob Marley et son « Redemption Song » ? Enregistrée vers la fin de la vie de Bob Marley, « Redemption Song » est l’une des chansons reggae les plus populaires que Bob Marley ait jamais écrites.

C’est une chanson simple, où il n’y a que Marley et sa guitare acoustique. Pourtant, sa complexité provient de la richesse et de la profondeur des paroles et du message qui se cache derrière les mots. La chanson incarne le sentiment de liberté et diffuse un message de liberté et d’émancipation.

C’est vraiment l’une des plus grandes chansons sur la liberté. Pour beaucoup, l’une des meilleures chansons de tous les temps.

13 – Many Rivers To Cross – Jimmy Cliff

« Many Rivers To Cross » est l’une de ces quintessences du reggae, admirée par de nombreux musiciens depuis sa création dans les années 1960. En fait, plusieurs artistes de renom ont repris cette chanson emblématique, notamment John Lennon, Cher et Annie Lennox.

« Many Rivers To Cross » a été écrite à l’origine par Jimmy Cliff, qui l’a composée en raison des frustrations qu’il éprouvait à percer sur la scène musicale du Royaume-Uni. Il a eu beaucoup de difficultés en tant que jeune artiste au Royaume-Uni et a exprimé ses frustrations à travers sa musique.

12 – Slavery Days – Burning Spear

L’album Marcus Garvey de Burning Spear contient quelques-unes de ses meilleures chansons et il est difficile d’en choisir une. Mais « Slavery Days » reste un rappel puissant des raisons pour lesquelles les Africains noirs se sont retrouvés en Jamaïque et souffrent encore des centaines d’années plus tard.

Spear, un chanteur plein de la lumière de la vie, fait d’un sujet sombre une célébration de l’âme noire impérissable.

11 – A Place Called Africa – Junior Byles

En 11ème place de notre classement des meilleures chansons reggae, on retrouve « A Place Called Africa » de Junior Byles. Comme tout art, le meilleur type de musique vient d’un endroit personnel, où l’artiste écrit quelque chose qui vient du cœur et auquel beaucoup peuvent s’identifier. « A Place Called Africa » ne fait pas exception.

L’histoire raconte que Byles a demandé un jour à sa mère pourquoi ils vivaient en Jamaïque, où il y avait tant de souffrance et de préjugés, au lieu de vivre en Afrique, d’où ils sont originaires. Byles a écrit cette chanson alors qu’il se débattait avec ses racines et essayait de comprendre pourquoi lui et sa famille souffraient en Jamaïque alors qu’ils pourraient être en Afrique.

Il s’est rapproché des auditeurs en intégrant sa douleur dans les paroles et la chanson elle-même, ce qui a propulsé cette chanson au rang de succès reggae.

Les meilleures pochettes d’album de tous les temps

Les pochettes d’album parfaites n’arrivent pas du jour au lendemain. Du sang, de la sueur, des larmes, de l’argent et des nuits blanches ont été nécessaires pour réaliser chaque pochette d’album de cette liste. Découvrez plus bas notre liste des 20 meilleures couverture d’album.

Que doit contenir une pochette d’album ?

Tout est dans l’œuvre d’art pour les pochettes d’album. Une pochette étonnante peut être l’un des facteurs les plus significatifs qui déterminent l’accueil réservé à un album.

Que vous optiez pour le graphisme, la photographie, l’illustration ou un mélange des trois, vous devez vous assurer qu’il correspond bien au groupe et au contenu de l’album.


Vous pouvez vraiment faire ressortir le design de votre album par le choix de votre police et l’emplacement de votre titre. L’absence totale de titre sur la pochette peut également être un geste emblématique. Quelle que soit votre décision, elle doit s’accorder avec le thème et la palette de couleurs de votre pochette.

Un autre élément important à prendre en compte est la décision de mettre en scène et de photographier le groupe pour la pochette ou d’utiliser plutôt des illustrations et une conception graphique.

Certains groupes décident même de ne faire figurer sur la pochette qu’un ou deux membres de leur groupe entier.

Pourquoi les pochettes d’album sont-elles importantes ?

Les pochettes d’album emblématiques peuvent être l’élément qui propulse un album au sommet des hit-parades, mais ce n’est pas une science exacte. La pertinence culturelle et le facteur de choc peuvent faire une énorme différence dans la façon dont une pochette d’album est reçue.

Parfois, ces pochettes sont créées avant même que le groupe lui-même ne sache à quel point elles seront importantes. Des groupes comme Nirvana (parmi beaucoup d’autres) ont créé la pochette de leur album sans se douter de la célébrité imminente qu’ils connaîtraient après sa sortie.

Et certains des groupes, modèles et concepteurs de ces albums ont déclaré plus tard qu’ils regrettaient les choix qu’ils avaient faits en les créant. Mais, néanmoins, ils sont entrés dans l’histoire comme des icônes.

Cela ne signifie pas nécessairement qu’ils étaient parfaits ou sans défaut ; certains étaient juste assez controversés pour susciter l’intérêt des gens et attirer l’attention sur l’album.

Au final, vous conviendrez que les couverture d’album peuvent faire la différence dans la performance d’un album. Voici donc notre liste des meilleures pochettes d’album de tous les temps.

Notre top 20 des meilleures couvertures d’album

20 – Rage Against The Machine – Rage Against The Machine

Pochettes d'album - rage against the machine

Ce premier album du groupe bientôt controversé Rage Against the Machine suscite immédiatement une réponse émotionnelle, même si vous ne reconnaissez pas la célèbre image qu’il présente.

L’image de 1963 du moine bouddhiste Thích Quảng Đức, qui s’est immolé par le feu pour protester contre l’oppression des bouddhistes au Vietnam, est une image historiquement célèbre qui a une signification importante. Le correspondant de l’Associated Press, Malcolm Browne, a pris cette image.

La photo de cet activiste a suscité une telle attention qu’elle a persuadé le président de l’époque, John F. Kennedy, de retirer son soutien au Vietnam.

19 – Pink Floyd – Wish You Were Here

 Wish You Were Here

Pink Floyd était connu pour ses pochettes d’album et a travaillé avec le studio de design Hipgnosis pour créer les deux couvertures d’album qui figurent dans notre liste des 20 meilleures.

L’image a été photographiée par Aubrey « Po » Powell, et la poignée de main figurant sur la pochette était censée symboliser des gestes vides.

Sur la photo, un homme est en feu, tandis que l’autre, vêtu d’un costume d’affaires, lui serre négligemment la main. Il existe de nombreuses interprétations, mais beaucoup pensent qu’elle symbolise l’idée que ce geste est généralement fait à moitié vide et que les gens ont tendance à cacher leurs véritables émotions aux autres.

18 – Rolling Stones – Sticky Fingers

Pochettes d'album - STicky Fingers

Cette couverture brillante exprime parfaitement la musique et la personnalité des Rolling Stones. C’était le premier album publié sur leur propre label, Rolling Stones Records.

La pochette de cet album a été conçue par Andy Warhol (qui a également créé la pochette de l’album du Velvet Underground qui occupe la deuxième place de cette liste). La photographie a été réalisée par Billy Name et le design a été créé par Craig Braun.

La pochette originale de l’album comportait une fermeture éclair qui s’ouvrait pour révéler un caleçon blanc. Cette caractéristique rappelle beaucoup l’album du Velvet Underground que Warhol a également conçu.

Il s’agit notamment du premier album sur lequel figure le logo iconique de la langue et des lèvres, qui deviendra plus tard l’icône centrale du groupe. L’une des pochettes d’album les plus connues.

17 – Neutral Milk Hotel – In the Aeroplane Over the Sea

In the Aeroplane Over the Sea

Neutral Milk Hotel est peut-être l’un des groupes les moins connus de cette liste de méga-stars, mais c’est un favori des indés.

La couverture de cet album a été créée par Chris Bilheimer et présente une illustration de deux personnes pataugeant dans l’eau, l’une avec un tambour sur le visage. Jeff Mangum, le leader du groupe, souhaitait que la pochette de l’album rappelle les illustrations des salles d’arcade du XXe siècle, et il a demandé à Bilheimer de créer quelque chose d’unique.

Ce groupe de rock indé/folk psychédélique est connu pour sa qualité sonore volontairement médiocre et ses paroles surréalistes. In the Aeroplane Over the Sea est leur deuxième album, le plus connu, et il leur a valu un culte qui a conduit Mangum à s’effacer volontairement de la scène publique.

16 – The Smiths – Meat Is Murder

Meat Is Murder

Cette pochette emblématique est également destinée à provoquer et à créer la controverse, ce que les Smiths savaient très bien faire. Les Smiths, qui n’en sont qu’à leur deuxième album studio, ont fait grand bruit lors de sa sortie.

Le chanteur du groupe, Morrissey, a déclaré que le design de la pochette de l’album était destiné à encourager les activistes à adopter une approche militante de leurs protestations. Plus précisément, le mouvement de défense des droits des animaux.

Quelques-uns des membres du groupe étaient végétariens, et Morrissey lui-même a toujours été un fervent défenseur de la réduction de la consommation de viande. Étonnamment, il s’agit du seul album de The Smith à avoir atteint la place insaisissable de numéro un au hit-parade britannique.

Pochettes d'album - Born In The USA

Cette pochette américaine était le choix esthétique parfait pour Springsteen. L’image le représente parfaitement, lui et sa musique, et a fait de lui une icône culturelle.

Casquette rentrée dans son jean, énorme drapeau américain en arrière-plan, et la simplicité d’un jean bleu et d’une chemise blanche. C’est la représentation parfaite de la musique country de l’époque. Et l’une des pochettes d’album les plus célèbres.

Le titre de l’album dit tout, Springsteen est la quintessence du garçon américain. Lorsque cet album est sorti, Springsteen était connu depuis près de dix ans, mais cette image provocante et simple a créé une prise de conscience de sa musique qui a largement dépassé sa popularité actuelle.

14 – Joy Division – Unknown Pleasures

Unknown Pleasures

Les ondes radio pulsées de cette pochette sont un choix incroyable de Joy Division et du designer Peter Seville.

C’est un excellent exemple de la façon dont un design minimaliste mais significatif peut créer un impact énorme. Les couvertures d’album emblématiques n’ont pas toujours besoin d’être des photos audacieuses à moitié nues pour attirer l’attention. Cet album a laissé une impression durable dans le monde de la musique.

13 – Prince – Purple Rain

Pochettes d'album - Purple Rain

Une autre couverture exceptionnelle qui s’est imposée dans la culture pop. Qui pourrait oublier cette image de Prince dans un costume violet, posé sur une moto ?

Au cours de l’été 1984, Prince s’est hissé au sommet des hit-parades avec son album Purple Rain. L’album, sa pochette et son clip sont un succès immédiat.

La chanson-titre, « Purple Rain », dure 8 minutes (alors qu’elle devait durer 11 minutes). L’image de la pochette a été photographiée au studio Warner Bros en Californie, et l’arrière-plan a été délibérément conçu pour ressembler à un immeuble de New York. C’est un aperçu parfait de ce à quoi ressemblerait le désormais célèbre clip vidéo.

12 – David Bowie – Aladdin Sane

Aladdin Sane

Le 6e album studio de Bowie est le premier qu’il a sorti après avoir acquis une grande notoriété dans les médias grand public.

Bowie appartient à la catégorie de niche du « glam rock » et est connu pour son style vestimentaire et sa présence sur scène excentriques. Avec ses cheveux roux et un éclair dessiné sur son visage, ce look laisse une impression distinctive. Une des pochettes d’album les plus iconiques.

Photographiée par Brian Duffy, cette photo a été le cliché de couverture d’album le plus cher de l’époque. Pour gagner en notoriété, un véritable effort a été fait pour que le coût de l’album batte des records.

Fait amusant : bien que Bowie soit une icône pour l’éclair, c’est la seule fois qu’il a été photographié avec cet éclair dessiné sur son visage.

11 – The Clash – London Calling

Pochettes d'album - London Calling

The Clash a créé cet album comme une imitation directe de la pochette du premier album d’Elvis Presley, avec une photo d’action en noir et blanc similaire d’eux en train de jouer, associée à une couleur et un style de police identiques.

Le bassiste du groupe, Paul Simonon, est représenté sur la face avant en train de fracasser sa guitare. Cette image est désormais exposée au Cleveland Rock and Rock Hall of Fame.

La nature rebelle de cette image et le fracas de la guitare sur la couverture incarnent le rock and roll et sont une représentation parfaite de la scène rock and roll de la fin des années 70 et du début des années 80.

Les 10 meilleurs double album de l’histoire de la musique

Les double album sont toujours des déclarations audacieuses de la part des artistes, et souvent ils peuvent faire ou défaire un groupe. Si certains ont trop de remplissage et manquent de direction, il y a aussi eu plusieurs doubles albums fantastiques dans le genre rock. Ces disques célèbrent souvent tout ce qui fait la force du groupe, mais ils lui donnent aussi le temps et l’espace nécessaires pour explorer de nouvelles avenues et de nouveaux thèmes musicaux.

Parfois, les doubles albums prennent la forme de disques conceptuels, qui dévoilent progressivement des histoires brillantes et fascinantes. Bon nombre des excellents doubles albums suivants sont même considérés comme les œuvres les plus célèbres et les plus réussies de l’artiste.

Notre top 10 des meilleurs double album

10 – Quadrophenia – The Who

On commence notre liste des meilleurs double album avec The Who. Le groupe faire de grands doubles albums et des opéras rock. Quadrophenia est leur deuxième album après Tommy en 1969. Sorti en 1973, Quadrophenia a connu un tel succès qu’il a même donné lieu à une adaptation cinématographique. L’histoire qui se déroule suit un jeune mod nommé Jimmy, qui aime la bagarre, la drogue et l’amour, mais qui est désillusionné par la façon dont ses parents le traitent.

Après avoir détruit son scooter et envisagé le suicide, Jimmy décide de se rendre à Brighton, où il était auparavant heureux. Cependant, il découvre que la personne qui dirigeait autrefois sa bande travaille maintenant comme groom. Se sentant rejeté, il vole un bateau et navigue jusqu’à un rocher où il contemple la vie. Son destin est ambigu à la fin de l’album. L’album est un énorme succès et cimente l’héritage des Who comme étant non seulement l’un des groupes les plus bruyants, mais aussi l’un des plus grands.

9 – Mellon Collie and the Infinite Sadness – Smashing Pumpkins

Si Siamese Dream reste sans doute le meilleur et le plus définitif des Smashing Pumpkins, leur énorme suite Mellon Collie and the Infinite Sadness le suit de près et tous deux sont souvent cités comme faisant partie des meilleurs albums de rock des années 90. Enregistré au cours de l’été 1995, Mellon Collie a été conçu dès le départ pour être un double album marquant, le chanteur/compositeur Billy Corgan l’ayant abordé comme s’il s’agissait du dernier du groupe.

D’une certaine manière, Corgan avait raison, puisque Mellon Collie marquait la dernière fois que la formation originale des Pumpkins enregistrait ensemble, le claviériste Jonathan Melvoin étant décédé subitement l’année suivante et le batteur Jimmy Chamberlain ayant quitté le groupe avant l’enregistrement de l’album suivant, Adore, en 1998.

8 – Songs in the Key of Life – Stevie Wonder

Stevie Wonder s’était déjà constitué un énorme catalogue d’albums soul/R&B lorsqu’il a sorti Songs in the Key of Life en 1976, mais personne n’était préparé à la qualité stupéfiante de l’ambitieux double album de l’artiste solo. Point culminant de la période « classique » de Wonder, Songs in the Key of Life a été un succès commercial et critique immédiat, et il est aujourd’hui l’œuvre de Wonder la plus vendue et la plus acclamée par la critique.

Avec des tubes légendaires comme « Sir Duke », « Isn’t She Lovely » et « I Wish », il n’est pas surprenant que Songs in the Key of Life ait été acclamé par de nombreux autres artistes, y compris par les contemporains de Wonder (Elton John et Prince l’ont tous deux cité comme l’un des meilleurs albums jamais réalisés et comme une influence importante sur leur propre musique).

Les doubles albums sont souvent considérés comme trop volumineux ou indulgents, mais lorsqu’un album est incroyable d’un bout à l’autre comme l’est Songs in the Key of Life, ces préoccupations ne vous viendront même pas à l’esprit. L’un des meilleurs double album de l’histoire de la musique.

7 – Electric Ladyland – The Jimi Hendrix Experience

Largement considéré comme l’un des plus grands albums de rock de tous les temps, Electric Ladyland est le troisième et dernier album studio du groupe de rock anglo-américain The Jimi Hendrix Experience. Beaucoup le considèrent comme le meilleur travail de Hendrix, et il contient également le single le plus vendu de The Experience – une reprise de « All Along the Watchtower » de Bob Dylan.

Comme les deux disques précédents, celui-ci a époustouflé les gens et le temps d’enregistrement supplémentaire a permis au groupe d’expérimenter, en enregistrant des jams d’improvisation longs et prolongés (« Voodoo Chile » dure 15 minutes). Bien que certaines critiques aient estimé que l’album manquait de structure, il s’est avéré être un énorme succès et un album psychédélique pionnier.

Il est intéressant de noter que Hendrix n’aimait pas l’illustration, qui représentait dix-neuf femmes nues, et que de nombreux disquaires ont interdit la couverture, tandis que certains l’ont vendue avec la couverture gatefold retournée.

6 – Goodbye Yellow Brick Road – Elton John

On remonte notre classement des meilleurs double album de tous les temps avec la merveille d’Elton John. Alors que de nombreux artistes utilisent le format du double album pour expérimenter et explorer de nouvelles voies musicales, ce n’est pas le style d’Elton John. Goodbye Yellow Brick Road, sorti en 1973, est du pur pop rock et est considéré comme l’un de ses meilleurs albums (c’est aussi son disque studio le plus vendu).

Intronisé au Grammy Hall of Fame en 2003, Goodbye Yellow Brick Road contient certaines des chansons les plus connues de Sir Elton, comme « Candle in the Wind », « Bennie and the Jets », « Saturday Night’s Alright for Fighting » et la chanson titre. Elton John avait d’abord l’intention de créer un simple album régulier, mais il a été contraint de déplacer la production de la Jamaïque à la France, ce qui l’a incité à écrire davantage de matériel.

L’album représente Elton John au mieux de sa forme de superstar, de musicien et d’amuseur, et laisse présager de ce que le flamboyant pianiste, auteur-compositeur-interprète et compositeur anglais allait faire.

5 – Physical Graffiti – Led Zeppelin

Un disque gigantesque, qualifié de « tour de force à travers un certain nombre de styles musicaux », Physical Graffiti de Led Zeppelin est sorti en 1975 et était le sixième album studio du groupe. Utilisant du matériel d’archives ainsi que 8 nouveaux morceaux, le groupe a décidé de créer un double album après que ces nouveaux morceaux aient prolongé la durée bien au-delà de celle d’un E.P. de longueur normale.

Alors que beaucoup citent Led Zeppelin II ou IV comme leur meilleur travail, il faut dire que Physical Graffiti contient quelques-uns des meilleurs morceaux de Zeppelin, notamment « In My Time of Dying », « In The Light » et « Kashmir ».

L’album aurait probablement pu être condensé en un seul disque, mais ils ont décidé de s’amuser et le résultat montre la capacité du groupe à jouer une variété de styles musicaux différents. Physical Graffiti a connu un énorme succès, l’album ayant été certifié 16 fois platine aux États-Unis en 2006.

4 – Blonde on Blonde – Bob Dylan

Sorti en 1966, Blonde On Blonde a été le premier double album studio du rock, et son succès massif a ouvert la voie à pratiquement tous les autres doubles LP énumérés ici. En le réécoutant maintenant, il est facile de comprendre pourquoi il a été un succès.

Bob Dylan a conclu 12 mois de production extraordinaire – en commençant par Bringing It All Back Home, rapidement suivi par Highway 61 Revisited – avec le double album Blonde on Blonde, enregistré à New York et à Nashville avec des membres du Band et des musiciens de session. De la pop douce aux rockers bluesy en passant par des épopées de 11 minutes, Blonde on Blonde est le disque le plus tentaculaire de Dylan. Chanson par chanson, il pourrait être son meilleur.

Place maintenant au podium des meilleurs double album de la musique

3 – The Wall – Pink Flyod

Onzième album studio de Pink Floyd, The Wall, sorti en 1979 et adapté en film du même nom, n’est pas seulement un double album, c’est aussi un véritable album-concept. The Wall est une histoire fascinante qui se déroule sur deux disques, mettant en scène un personnage appelé Pink (inspiré de l’ancien chanteur/guitariste des Floyd, Syd Barrett), qui subit la mort de son père, les abus de ses professeurs d’école, une mère surprotectrice et l’échec de son mariage.

Pink s’isole ainsi de la société, représentée par un mur métaphorique, chaque traumatisme étant une « brique dans le mur ». Une fois le mur dressé, Pink est tourmenté et se met à l’épreuve, voyant son juge intérieur lui ordonner de détruire le mur.

The Wall est largement considéré comme l’un des plus grands albums de rock, mais il est souvent négligé lors de discussions sur la discographie de Pink Floyd en raison de la popularité de Dark Side of the Moon et de Wish You Were Here.

2 – Exile on Main St – Rolling Stones

Célèbre pour ses sessions d’enregistrement débauchées à Nellcôte, une villa située à l’extérieur de Nice (afin d’éviter que le fisc ne saisisse les biens du groupe), Exile on Main Street de 1972 est largement considéré comme le plus grand album des Rolling Stones et un disque important dans l’histoire du rock.

La nature chaotique et désordonnée de l’enregistrement se reflète dans la musique (et la pochette de l’album), qui incorpore une gamme de styles différents et met en scène une foule d’invités venus séjourner avec le groupe en France. Il est intéressant de noter que, bien qu’il soit considéré par beaucoup comme leur meilleur travail, il n’y a pas de morceau marquant ou de single énorme, ce qui reflète l’idée qu’il s’agit d’un album complet qui doit être écouté du début à la fin.

Parmi les titres les plus marquants, citons « Rocks Off », « Tumbling Dice », « Happy » et « All Down the Line ». Bienvenue sur le podium des meilleurs double album.

1 – The White Album The Beatles

En tête de notre top 10 des meilleurs double album de l’histoire, on retrouve le White Album des Beatles. Le White Album restera à jamais entaché en raison de son association avec Charles Manson, qui a interprété l’album comme le signe d’une guerre raciale imminente et l’a fait écouter à plusieurs reprises à ses disciples.

Si l’on met de côté cet héritage malheureux, l’album lui-même contient certaines des plus grandes œuvres des Beatles, qui se sont hissées en tête des classements aux États-Unis et au Royaume-Uni. En tant que double album, le groupe a pu être plus expérimental, ce qui a donné lieu à un album incroyablement diversifié, qui explore toute une gamme de styles. Le succès et la cohésion de l’album sont surprenants, compte tenu du fait qu’il y a eu toutes sortes de problèmes tout au long du processus d’enregistrement.

Il y avait des différences créatives, Yoko Ono a commencé à assister à leurs sessions, et Ringo Starr a même brièvement quitté le groupe. L’album contient 30 titres, mais seuls 16 sont interprétés par les quatre Beatles, ce qui marque le début de la fin du groupe.

Découvrez d’autres articles…

Les meilleures chansons dance des années 90

Place maintenant à notre classement des meilleures chansons dance des années 90. Tout le monde a un peu de nostalgie pour les rythmes de dance énergiques des années 90, même ceux d’entre nous qui sont nés en 1999 et après. Parce que la dance des années 90 était emblématique pour sa signature sonore et son attitude unique, elle a pu se frayer un chemin dans le cœur et les oreilles d’innombrables générations.

Ces chansons emblématiques ont repoussé les limites de la musique à leur époque et ont influencé de nombreux artistes qui sont aujourd’hui populaires auprès de la génération Z. Que vous ayez entendu ces chansons de dance des années 90 uniquement sur TikTok ou que vous soyez vieux et que vous vous souveniez du jour de leur sortie, cette liste de chansons emblématiques vous fera certainement bouger à coups surs.

Notre top 25 des meilleures chansons dance des années 90

25 – You Don’t Know Me – Armand Van Helden feat. Duana Harden

On commence notre liste des meilleures chansons dance des années 90 avec « You don’t Know Me » d’Armand Van Helden. Il n’est pas difficile d’annoncer qu’Armand Van Helden ne produit que des bangers et ce titre le prouve, « You Don’t Know Me » vous donnera toujours envie de vous lever et de danser quand vous l’entendrez.

24 – Freed from Desire – Gala

Principal tube pour la chanteuse italienne Gala, « Freed From Desire » restera comme l’une des chansons de l’année 1997. Impossible de faire une soirée 90s sans ce titre. Véritable appel à la danse, « Freed From Desire » reste encore parmi nos favoris des années 90.

23 – Free Ultra Nate

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Free s’est glissé dans les années 90 pour laisser sa marque sur la scène de la musique de danse. On ne peut nier qu’elle est toujours aussi emblématique qu’au moment de sa sortie ! Cette chanson vous fera vous sentir positif, rafraîchi et énergisé après l’avoir écoutée, à chaque fois ! L’une des meilleures chansons dance des années 90.

22 – The Bomb The Bucketheads

Soyons honnêtes, les Daft Punk ont dominé la scène musicale dans les années 90, alors nous nous devions de chanter leurs louanges pour ce morceau. En leur rendant hommage, « Around The World » est un énorme succès qui a ouvert la voie à de nombreux bangers électroniques. Alors que le groupe n’est plus, il reste encore LA référence de la scène électro et ce titre « Around The World » est une des toutes meilleures chansons dance des années 90.

21 – Around The World – Daft Punk

Soyons honnêtes, les Daft Punk ont dominé la scène musicale dans les années 90, alors nous nous devions de chanter leurs louanges pour ce morceau. En leur rendant hommage, « Around The World » est un énorme succès qui a ouvert la voie à de nombreux bangers électroniques. Alors que le groupe n’est plus, il reste encore LA référence de la scène électro et ce titre « Around The World » est une des toutes meilleures chansons dance des années 90.

Le top 20 des meilleures chansons dance des 90s

20 – Mr Vain Culture Beat

Le turbo-catchy « Mr. Vain » a scellé le destin de l’Eurodance, ce qu’elle allait être au cours des années suivantes. Elle devait utiliser un rythme techno et quelques autres sons basés sur la techno. Toujours. Plus une mélodie, une mélodie simple et bourrue sur le refrain. Avec volontiers du rap sur les couplets. Succès assuré.

19 – What Is Love – Haddaway

Presque tout le monde connaît la chanson électronique/dansante « What Is Love » de Haddaway, mais beaucoup ne seraient pas capables de nommer l’artiste tout de suite. La chanson est devenue particulièrement célèbre après avoir figuré dans le film A Night at the Roxbury et dans le sketch correspondant du Saturday Night Live. Mais quelle que soit la façon dont les gens la connaissent, ils vont danser !

18 – U Can’t Touch This MC Hammer

Une question familière avec de nombreuses chansons de danse des années 90 est : cette chanson de MC Hammer a-t-elle même besoin d’une explication ? Le classique « U Can’t Touch This », sorti sur l’album de 1990 Please Hammer Don’t Hurt ‘Em, possède un groove qui pourrait bien être l’une des meilleures chansons dance des années 90 de cette collection.

17 – Baby Got Back- Sir Mix-A-Lot

On remonte notre top 25 des meilleures chansons dance des années 90 avec un titre culte. « Baby Got Back » de Sir Mix-A-Lot est un classique du hip-hop issu de l’album Mack Daddy de 1992.

Non seulement vous avez entendu cette chanson dans presque toutes les fêtes des années 90, mais des tonnes de films et de séries télévisées l’ont également interprétée. Les gens ne font pas que danser sur cette chanson, ils crient aussi les paroles !

16 – Vogue – Madonna

En 16ème place de notre liste des meilleures chansons dance des années 90, on retrouve « Vogue » de Madonna. Il est peu probable que Madonna ait besoin d’être présentée, surtout pour ceux qui ont grandi dans les années 90.

La chanson « Vogue », tirée de son album de 1990 I’m Breathless, est un classique que tout le monde reconnaîtra. Les paroles sont un peu en retrait, mais il y a un rythme régulier pour faire bouger les gens sur la piste de danse.

15 – Show Me Love Robin S

« Show Me Love » de Robin S., figurant sur l’album du même nom en 1993, a un rythme énergique et un chant superbe. Ce n’est peut-être pas l’une des chansons les plus connues de la décennie, mais il y a un public de niche pour celle-ci. Et tous les autres pourront toujours bouger sur le rythme dance/électronique.

14 – Macarena Los Del Rio

Même si Los Del Rio, un duo espagnol dans le genre pop latino, a formé son groupe en 1962, ce n’est qu’avec leur chanson à succès de 1993 « Macarena » qu’ils sont devenus connus par à peu près tout le monde dans le monde entier. Cette chanson est un tel succès que les personnes des années 90 connaissent probablement les séquences de danse spécifiques ! Hormis Mia Frye bien sur…

13 – Everybody Dance Now – C&C Music Factory

La chanson de 1990 « Everybody Dance Now » – oui, le titre par lequel vous reconnaissez très probablement la chanson – est un hit que vous avez probablement entendu à chaque fête, de la danse de votre collège à un mariage familial. Vous devriez la mettre sur votre playlist de chansons à danser des années 90, et les gens auront l’impression d’avoir remonté le temps !

12 – Believe Cher

Chaque playlist de danse a besoin de quelque chose du côté plus lent qui donnera aux gens une chance de reprendre leur souffle. Et « Believe » de Cher est une façon parfaite de le faire avec une ambiance sentimentale.

La chanson classique de chagrin d’amour, l’une des premières à avoir popularisé la technique de l’auto-tune, a un son distinct et un rythme plus lent, mais toujours dansant. L’une des meilleures chansons dance des années 90.

11 – The Rockafeller Skank – Fat Boy Slim

Vous ne reconnaîtrez peut-être pas cette chanson ni par le titre ni par l’artiste, mais si vous avez entendu dix secondes de cette chanson, vous reconnaîtrez immédiatement qu’elle a été un succès. Avec un rythme de batterie entraînant et énergique qui court tout le temps et des paroles faciles à chanter, celle-ci fera chanter et danser les gens à la fois. Probablement l’une des chansons les plus écoutées en 1998…avec « I WIll Survive ».

Les meilleures chansons de l’année 2022 (pour l’instant)

Place maintenant à notre classement des meilleures chansons de l’année 2022 Si les méthodes traditionnelles – radio, disquaires, TV – pour écouter de la musique sont toujours là, elles ont été rejointes par de nouvelles innovations comme TikTok et les listes de lecture. Parallèlement, la technologie a également rendu la création et la distribution de musique plus facile que jamais, et plus de 60 000 chansons sont téléchargées sur Spotify chaque jour. Avec autant de choix, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous.

Alors que nous arrivons à la moitié de l’année 2022, nous avons compilé une liste de nos chansons préférées jusqu’à présent. Ce sont les chansons que nous nous sommes retrouvés à écouter encore et encore, et elles représentent ce que le monde de la musique a de mieux à offrir – des artistes underground aux superstars. Voici nos choix pour les 30 meilleures chansons de 2022 (jusqu’à présent).

Notre top 30 des meilleures chansons de l’année 2022

30 – Red Moon Big Thief

On commence notre classement des meilleures chansons de l’année 2022 avec « Red Moon » de Big Thief. La reprise de « Dragon New Warm Mountain I Believe in You », le double album transcendant des héros du folk-rock Big Thief, est excellente. C’est l’expression parfaite de certains des meilleurs traits de Big Thief : décontracté, ludique, communautaire.

C’est l’une des chansons les plus décontractées que le groupe ait jamais faites, comme une jam session impromptue qui aurait été enregistrée par hasard. C’est aussi la meilleure vitrine de l’album pour le jeu de violon vif de Mat Davidson, cinquième membre officieux, et elle comporte une écriture particulièrement intelligente d’Adrianne Lenker (« I got the oven on, I got the onions wishing / They hadn’t made me cry »).

29 – Porta – Sharon Van Etten

Avant l’annonce de son dernier album We’ve Been Going About This All Wrong, Sharon Van Etten a sorti un single unique, « Porta », qui ne devrait pas être oublié. Cette chanson cathartique met en évidence l’amour de la chanteuse pour la musique électronique, introduite pour la première fois sur Remind Me Tomorrow, et l’utilise comme un moyen thérapeutique pour réfléchir aux batailles les plus difficiles de la vie.

Les synthétiseurs et la batterie des années 80 font monter la chanson jusqu’à un point culminant qui inaugure le jeu de guitare chaleureux de Van Etten. « Porta » est une réflexion sur la peur de se perdre, comme elle le répète, « Want to hear myself, wanna be there / Wanna stay but I don’t want to leave it ».

28 – Jealousy FKA twigs

“I learned to write a hook,”, a admis FKA Twigs dans une déclaration accompagnant sa mixtape intime de 2022, CAPRISONGS. La maturation est apparente sur « Jealousy », un single bondissant aux accents afrobeats qui explore les deux côtés d’une histoire : une femme qui soupçonne son partenaire d’actions néfastes, tandis que ce dernier – joué par la star nigériane Rema – essaie de la convaincre du contraire (« Girl, I’m sick and tired of your drama », chante-t-il, « Don’t let me take you back to your mama »). *

Twigs cherche une rupture de tension, et elle la trouve dans le refrain, versant son besoin désespéré d’un répit dans une mélodie infectieuse : “I just want to go outside / and feel the sun is shining on my better side.”. L’une des meilleures chansons de l’année 2022.

27 – You Will Never Work in Television Again The Smile

Le premier single de The Smile, un nouveau projet dérivé de Radiohead avec le chanteur Thom Yorke, le guitariste Johnny Greenwood et le batteur de Songs of Kemet, Tom Skinner, est une véritable propulsion. « You Will Never Work in Television Again  » débarque comme une chute de précision : huit secondes de feedback ambiant avant d’être projeté dans un riff de guitare rapide et dense, rappelant le Radiohead de l’ère The Bends.

Les paroles de Yorke sont particulièrement gnangnan, puisqu’il parle d’os crachés, de points de suture défaits et de gangsters trolls. À la fin, quelques dissonances sont ajoutées au mélange, mais le trio garde toujours le rythme.

26 – Baby – Charli XCX

On poursuit notre liste des meilleures chansons de l’année 2022 avec « Baby » de Charli XCX. Le quatrième single de l’album est l’une des chansons les plus abouties que Charli ait jamais faites – et l’une des plus amusantes, un équilibre que les précédentes offres de Crash n’ont pas réussi à atteindre. Sur un album qui prône le maximalisme pop, « Baby » fait table rase du passé, de son rythme de danse effréné à cette accroche d’une ligne.

Le producteur et collaborateur de True Romance, Justin Raisen, condense le son années 80 / années 2010 de Crash en un seul morceau, avec des touches astucieuses comme ces cordes d’ouverture. Comme une vraie pop star, Charli fait de la chanson la sienne avec une performance vocale dominante.

25 – Fast Times – Sabrina Carpenter

« Fast Times » de Sabrina Carpenter est une ode à la vie dans l’instant et à la gestion des conséquences par la suite. Cette pop-girl montante a été très demandée toute l’année : Elle a sorti un nouveau parfum, vient d’aller au Met Gala, a un contrat avec Samsung, et plus encore. Heureusement, elle trouve toujours le temps de sortir des hits.

24 – Beg For You – Charli XCX feat. Rina Sawayama

Alors que tout le monde s’essaie à l’hyperpop et à la musique PC, il n’est que justice que deux des innovateurs les plus prolifiques de ces genres collaborent. Quelques mois après l’annonce de l’album CRASH de Charli XCX, l’auteur-compositeur-interprète anglais a sorti « Beg For You » avec l’extraordinaire Rina Sawayama.

Les deux s’ébattent dans un jeu de batterie et de basse aux accents acoustiques, pour finalement aboutir à une réinterprétation du classique des années 2000 « Cry For You » de September. Alors que Charli développe le personnage de pop-star fabriquée qu’elle canalise sur CRASH, « Beg For You » ajoute une facette mélancolique à l’histoire tragique, faisant écho aux chansons sincères de la jeunesse de Britney Spears et Christina Aguilera. L’une des meilleures chansons de 2022.

23 – Everything She Ain’t – Haily Whitters

Le point culminant du troisième album de la chanteuse country, Raised, est cette chanson personnelle country folklorique, qui montre le talent de la chanteuse de l’Iowa pour l’humour rustique et le pathos quotidien. Il reste à voir s’il est trop roots pour devenir un succès radiophonique, mais son refrain chantant et son message de réconfort font de « Everything She Ain’t » un titre à écouter.

22 – Wild – Spoon

Après près de trois décennies, Spoon reste l’un des groupes les plus suaves et les plus cohérents du rock. La preuve en est avec « Wild », un titre explosif où tout est parfaitement à sa place – un tiraillement entre la retenue et la passion qui va toujours de l’avant mais n’éclate jamais complètement.

Le frontman Britt Daniel est la force motrice de la chanson, étirant sa voix jusqu’à ses extrêmes rauques. Deuxième single de l’album Lucifer on the Sofa, inspiré par le rock classique, « Wild » est assez grand pour remplir une arène, avec des couches de guitares et une ligne de piano victorieuse tirée directement de U2.

21 – The Lightning II – Arcade Fire

En 21ème place de notre classement des meilleures chansons de l’année 2022, on retrouve « The Lightining I, II » d’Arcade Fire. Après une pause de cinq ans, Arcade Fire refait surface avec « The Lightning I, II », le premier extrait de leur sixième album, WE. Un retour en forme étonnant, qui voit les icônes de l’indé canadien retrouver la magie baroque de leur premier album, commençant par une ballade au piano avant d’exploser en un hymne explosif à la Springsteen qui donne aux malheurs des cols bleus une importance biblique.

Entre la houle des synthés orageux et le message de persévérance de la chanson, « The Lightning I, II » capture le meilleur du son d’Arcade Fire, nous rappelant pourquoi ils restent l’un des groupes indie-rock les plus influents du 21e siècle.

Le top 20 des meilleures chansons de l’année 2022

20 – Black Summer – Red Hot Chili Peppers

Première sortie des Red Hot Chili Peppers depuis le retour très attendu du guitariste John Frusciante, « Black Summer » entraîne les auditeurs dans un groove funk-rock typiquement hypnotique. Comme sur une grande partie du 12e album du groupe, Unlimited Love, les paroles sont joyeusement déroutantes, mais ce morceau se fraie un chemin parmi les meilleures chansons de 2022 grâce au jeu de basse dynamique de Flea et à la signature sonore de Frusciante, qui nous a tant manqué.

19 – Happy New Year – Let’s Eat Grandma.

Let’s Eat Grandma connaît le pouvoir d’un texte simple. C’est la clé de « Happy New Year », l’excitante première chanson du nouvel album Two Ribbons, qui décrit les changements dans la dynamique du duo en tant que meilleurs amis. La chanson est colorée par des vignettes de l’histoire commune du duo, racontées par des synthés qui éclatent comme des feux d’artifice.

Les coups de poing émotionnels, cependant, viennent de simples lignes : “There’s no one else who gets me quite like you », déclare Rosa Walton à Jenny Hollingsworth, qu’elle connaît depuis l’âge de 4 ans. D’autres chansons de Two Ribbons décrivent les façons dont les deux femmes ont dû reconfigurer leur amitié. Mais la fin de chaque refrain de « Happy New Year » est au centre du projet : “Because you know you’ll always be my best friend / And look at what I have with you.”

18 – Bliss – Amber Mark

On remonte notre top 20 des meilleures chansons de l’année 2022 avec « Bliss » d’Amber Mark. « Oh, didn’t know what love is / ‘Til I found my bliss », chante Amber Mark sur l’avant-dernière piste funky de son premier album Three Dimensions Deep, attendu depuis longtemps. Structuré en trois parties, l’album commence par une plongée profonde dans les doutes personnels de Mark, passe en mode de récupération, puis, dans le dernier acte, arrive à un endroit de paix et de joie.

Comme elle le chante dans la troisième partie du single « Bliss », “You teach me things I never knew / A crush don’t have to leave a bruise / My soul is shining, changed my life with perfect timing.”. La prestation de Mark sur la ligne de basse soupe de la chanson est une merveille, comme elle plonge dans et hors du groove, en prenant de brèves pauses pour l’effet dramatique, et en utilisant sa gamme impressionnante pour montrer un sentiment de triomphe.

17 – Mamii – Becky G and Karol G

Becky G et Karol G ont uni leurs forces pour livrer ce puissant hymne reggaetón feel-good pour leur toute première collaboration – qui est également devenu le titre le plus haut classé pour les deux artistes dans le Hot 100 avec son entrée à la 15e place.

Le morceau commence lentement, avec des accords de guitare mélancoliques qui préparent ce qui semble être une chanson méchante – mais il prend rapidement un tournant, en se transformant en un hit dynamique et uptempo qui décrit parfaitement l’autonomisation que vous ressentez après avoir laissé tomber une relation toxique.

16 – Shotgun – Soccer Mommy

La voix tempérée de Sophie Allison peut faire en sorte que même ses proclamations les plus optimistes sonnent de façon charmante et décalée – et celles qui ne le sont pas sont empreintes d’une double crainte. Elle s’en sert avec un effet saisissant dans « Shotgun », extrait de son nouvel album, Sometimes, Forever : « Look at your blue eyes like the stars / Stuck in the headlights of a car », chante-t-elle, prête à faire le grand saut dans une relation sans savoir ce qui va suivre.

15 – abcdefu – GAYLE.

Qui n’a pas encre entendu « abcdefu » de Gayle cette année ? Peu de chansons seront aussi déterminantes pour l’année écoulée en matière de musique pop que le tube de GAYLE, un point culminant inspiré de l’écriture d’une chanson d’adieu chère à TikTok, avec une touche pop-punk, une tournure lyrique accrocheuse et un refrain absolument énorme.

Il a déjà inspiré un certain nombre d’imitateurs (et peut-être une parodie ou deux), mais peu d’entre eux peuvent égaler la puissance de la recette originale – qui a non seulement atteint le top 5 du Hot 100 plus tôt cette année, mais qui a été encore plus grande au niveau international, régnant sur le Global 200 de Billboard, hors États-Unis, pendant neuf semaines, un record. Un indispensable de notre top 20 des meilleures chansons de l’année 2022.

14 – 2am – Foals

Sorti comme deuxième single de Life Is Yours, « 2am » a pleinement tenu la promesse des indie-rockers Foals que leur septième album plongerait plus profondément dans la dance-pop. Prenant immédiatement sa place parmi les meilleures chansons de 2022 jusqu’à présent, son merveilleux hybride de grooves inspirés du funk et de riffs de guitare anguleux a navigué dans le haut des charts.

« Musicalement, 2am est l’une des chansons les plus poppées que nous ayons jamais écrites. Elle parle de cycles répétitifs de comportements destructeurs, ce à quoi je pense que beaucoup de gens peuvent s’identifier », a déclaré le chanteur de Foals, Yannis Philippakis.

13 – Diet Coke – Pusha T

Premier single et pièce maîtresse de la suite de DAYTONA de Pusha T, It’s Almost Dry, « Diet Coke » est tout ce que l’on peut attendre du roi du coke rap. Sur un piano 88-Keys et Kanye West, une boucle de batterie et de basse qui est à la fois somptueuse et menaçante, Pusha souligne à quel point il est en avance sur ce groupe particulier (« Everybody get it off the boat, right ? / But only I can really have a snow fight”), ainsi que la durée pendant laquelle il est resté debout et a gardé le contrôle (“The crack era was such a Black era / How many still standin’ reflectin’ in that mirror? / Lucky me”). C’est une chose de faire ces affirmations, mais c’en est une autre de les prouver dans le même souffle.

12 – Everything’s Electric – Liam Gallagher

Avec « Everything’s Electric », le premier extrait du troisième album solo de Liam Gallagher, C’mon You Know, l’ancien leader d’Oasis a fait monter la tension avec l’une des meilleures chansons de 2022 jusqu’à présent. Avec une performance aux BRIT Awards, Gallagher semble prêt à poursuivre sa carrière solo fulgurante avec un rock’n’roll sans retenue.

Le producteur d' »Everything’s Electric », Greg Kurstin, s’est même donné la peine de demander à l’ex-batteur de Nirvana et leader des Foo Fighters, Dave Grohl, de jouer de la batterie sur la chanson, ce qui en fait un voyage enivrant pour tout fan de rock alternatif des années 90.

11 – Sweetest Pie – Dua Lipa & Megan Thee Stallion

Dua Lipa et Megan Thee Stallion ont emmené leurs fans dans un voyage de leur vie avec une délicieuse collaboration qui a parfaitement combiné la voix de Lipa et les vers ardents de Meg, le tout mélangé avec un refrain captivant et cuit à la perfection.

Et, bien sûr, aucune recette de la « Sweetest Pie » ne serait complète sans que la rappeuse de Houston ne livre une proclamation intelligente mais cinglante du pouvoir féminin : « Cesar Millan, I got his a– trained / Just tryna let a dog know who really run things. ».

Les 50 meilleures chansons rap de tous les temps

Découvrons ensemble notre classement des meilleures chansons de rap de tous les temps. Pour beaucoup, le hip-hop a commencé en 1971 par des fêtes musicales gratuites et pacifiques dans le Bronx visant à mettre fin à la violence qui sévissait dans la communauté noire.

Découvrez notre classement des meilleures chansons de rap de tous les temps

Au début, les bases de la musique hip-hop en se concentrant sur le « break » du disque et en mettant en boucle la courte partie de percussion d’une chanson. À partir de là, les acolytes en herbe ont commencé à rapper sur le rythme. Le reste, comme on dit, appartient à l’histoire.

Le hip-hop est devenu au fil des ans l’un des genres musicaux les plus populaires de tous les temps. De nombreux sous-genres de hip-hop ont émergé au fil des ans, ce qui rend encore plus difficile d’établir un classement des meilleurs titres de rap. Mais voici quand même notre liste.

Notre top 50 des meilleures chansons de rap tous les temps

50 – Lost Ones – Lauryn Hill

On commence notre liste des meilleures chansons rap de tous les temps avec « Lost Ones » de Lauryn Hill. Le titre d’ouverture du premier album solo de Lauryn Hill est un rappel de la violence des rimes de cette grande chanteuse. Il a été enregistré en Jamaïque, et Hill rappe (et, dans le refrain, chantonne) dans sa version du patois de Trenchtown.

« C’est drôle comme l’argent change les situations », commence-t-elle, mais ce qui suit n’est pas drôle : un réquisitoire en règle contre l’arrogance, la cupidité et l’aveuglement spirituel. La cible présumée de la chanson – l’ancien compagnon de Hill dans les Fugees et son ex-amant Wyclef Jean.

49 – Scenario A Tribe Called Quest feat. Leaders of the New School

Le rythme de « Scenario », construit autour d’un sample de « Oblighetto » de Brother Jack McDuff, est parfaitement adapté à un groupe de « emcees » pour freestyle. À partir de là, la chanson se concentre sur l’alchimie entre les membres de A Tribe Called Quest et Leaders of the New School.

On peut la sentir dans leurs échanges, se passant le micro comme s’ils étaient des âmes sœurs. La chanson s’achève sur le couplet de Busta Rhymes, qui fait figure de star. C’est une déclaration finale bruyante sur l’un des plus grands morceaux de groupe de l’histoire du rap.

48 – Big Pimpin’ – Jay Z ft UGK

Tout dans « Big Pimpin' » est un moment de dépassement de soi, comme le suggère le titre de la chanson. Si ce n’est pas le meilleur beat de Timbaland de tous les temps, c’est certainement le plus accessible. Il y a aussi les couplets de Pimp C et de Bun B, qui ont permis aux pionniers du rap sudiste de se faire connaître du grand public.

Jay-Z n’hésite pas à s’effacer devant ses invités ou son producteur. Il sait ce qu’il a entre les mains et préfère s’asseoir, boire des bouteilles et célébrer son statut de roi du rap. L’une des meilleures chansons de rap.

47 – Rebel Without a Pause – Public Enemy

S’ouvrant sur un sample de Jesse Jackson (« Brothers and sisters, I don’t know what this world is coming to ! ») et faisant monter les enchères avec la provocation de Chuck D (« Radio/Suckers never play me »), ce single de 1987 perfectionne l’attaque à la grenade de Public Enemy et prépare le terrain pour leur album phare It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back.

46 – Sucker M.C.’s – Run DMC

« It’s Like That » a peut-être été le premier single de Run-D.M.C.. Mais c’est la face B de la chanson qui a changé le hip-hop. « Sucker M.C.’s » a concrétisé tout ce que Run-D.M.C. représentait (et ce que le hip-hop allait représenter à l’avenir).

La production minimaliste, le style, les rimes plus dures et la narration sont autant d’éléments qui ont changé la donne, sortant le rap de ses anciennes habitudes. Selon les normes actuelles, la production de Larry Smith semble dépassée. Mais elle était parfaite pour la déclaration qui devait être faite. L’une des meilleures chansons de rap de tous les temps.

45 – The Message – Grandmaster Flash and the Furious Five

Du point de vue de l’influence, on ne peut sous-estimer « The Message » de Grandmaster Flash and the Furious Five. Avant cette chanson, le hip-hop ressemblait presque à une extension du disco en raison de son engagement inébranlable dans les jams de fête. « The Message » a tout changé en servant de commentaire social dans la veine des plus grands poètes noirs américains. Mais c’est plus que cela.

Près de 40 ans après sa sortie, « The Message » ne devrait pas sonner aussi bien. Le rythme est toujours aussi séduisant, c’est pourquoi il a été samplé maintes et maintes fois. « The Message » a été la toute première œuvre d’art du hip-hop. Et comme une belle peinture, sa valeur ne fait que croître avec l’âge.

44 – Worst Behavior – Drake

Difficile d’imaginer un classement des meilleures chansons de rap de tous les temps sans la présence de Drake. Dans cette chanson, l’artiste s’adresse aux personnes qui sont contre lui. Il parle de son passage du statut d’acteur à celui de rappeur, puis à celui de lauréat d’un Grammy Award.

La chanson a une grande signification en fait, car chaque fois qu’une chose n’est pas assez aimée ou n’est pas aimée de la bonne façon, elle se comporte de la pire façon (It Worst Behavior)…

43 – My Name Is – Eminem

On poursuit notre liste des meilleurs titres de rap de l’histoire avec « My Name Is » d’Eminem. Ce qui est intéressant à propos du single d’Eminem, c’est qu’en dépit de son intelligence et de son énorme succès, notamment sur MTV, les fans de hip-hop n’étaient pas sûrs de ce qu’ils voyaient.

« My Names Is » est apparu comme une nouveauté. Il faudra attendre ses chansons suivantes pour qu’Eminem gagne le respect des vrais chefs du hip-hop. Ainsi, rétrospectivement, « My Name Is » est l’œuvre d’un maître d’œuvre prêt à devenir une légende.

42 – Mama Said Knock You Out – LL Cool J

N’appeler pas ça un come-back ! En effet, l′′album Walking with a Panther de 1989 s’est classé dans le top 10 des ventes de platine. Pourtant, même si LL Cool J avait l’impression de n’avoir rien à prouver au début des années 1990, l’homme est sorti de l’ombre. Le titre de l’album 1990′s « Mama Said Knock You Out » vise quiconque ose défier la plus grande star solo du rap des années 1980.

C’était le temps de la terre brûlée pour LL. Si, pour une raison ou une autre, il n’était pas déjà considéré comme un grand artiste de tous les temps, sa tirade vicieuse sur « Mama Said Knock You Out » a levé tous les doutes. L’une des meilleures chansons de l’histoire.

41 – Touch The Sky – Kanye West Ft. Lupe Fiasco

Place maintenant à l’une des meilleures chansons de Kanye West. Cette chanson est sortie le 30 août 2005, et est tirée de l’album Late Registration. L’album met l’accent sur l’encouragement des autres. L’artiste affirme avec confiance qu’il touchera le ciel avant le jour de sa mort.

Nous pensons que nous écoutons la plupart de ses chansons en raison de leur musicalité et de leur caractère artistique. Un classique de l’artiste.

Le top 40 des meilleures titres de rap

40 – Get Ur Freak On – Missy Elliot

« Get Ur Freak On » est un pur chaos. C’est à Timbaland que l’on doit le rythme endiablé qui a fait parler de lui dans le monde du hip-hop en 2001. Mais l’héritage de ce morceau fou de Missy est qu’il représente son désir de pousser les choses à leur point de rupture absolu. Pour n’importe quel autre artiste, balancer un loogie au milieu d’une chanson peut sembler un geste absurde. Pour Missy, c’est juste un autre jour au bureau.

39 – Doo Wop (That Thing)Lauryn Hill

Ne le prenez pas mal. Lauryn était aussi bonne rappeuse que chanteuse. Le génie de Hill était sa capacité à fusionner les genres comme personne d’autre. « Doo Wop (That Thing) » se fait passer pour une chanson néo-soul avec des influences doo-wop. Mais les rimes édifiantes (« Don’t be a hard rock when you really are a gem ») sont inoubliables.

38 – Follow The Leader – Eric B. & Rakim

On remonte notre top 50 des meilleures chansons de rap de tous les temps avec « Follow The Leader ». Aucun titre n’est peut-être plus responsable de l’évolution de l’art hip-hop que « Follow the Leader ». Pour le titre féroce et urgent de leur deuxième album, Eric B. & Rakim ont affiné leur son, passant des rythmes percutants typiques du hip-hop des années 1980 à un son plus lourd, avec des éléments de jazz et de funk.

Plus important encore, Rakim atteint la perfection lyrique en combinant vitesse et flamboyance. En ce qui concerne le lyrisme dans le hip-hop, il y a deux époques distinctes : Tout ce qui est venu avant « Follow the Leader » et ce qui est venu après.

37 – m.A.A.d City – Kendrick Lamar feat. MC Eiht

On pourrait dire que les deux meilleurs couplets de la carrière de Kendrick Lamar se trouvent sur « m.A.A.d City », le titre phare de son deuxième album. Dans ces deux vers, Lamar rappe sur un ton différent de celui qu’il utilise dans le reste de l’album.

« m.A.A.d City » montre Lamar en maitre MC, complètement dans la zone. En bonus, nous avons droit à un caméo de la légende de la côte ouest MC Eiht. La Côte Ouest dans toute sa splendeur.

36 – U Don’t Know – Jay-Z

Place maintenant à « U Don’t Know » de Jay-Z. Ce morceau est une véritable source d’inspiration. Dans la première partie, l’artiste révèle sa vie passée. La partie suivante révèle comment il est parvenu à sa position actuelle – elle raconte le parcours de sa réussite. Il s’agit de l’une des plus grandes chansons de Jay-Z et l’une des meilleures chansons de rap de tous les temps.

35 – Who Shot Ya? – The Notorious B.I.G.

Il y a une aura mythologique à « Who Shot Ya ? ». Jay-Z raconte que Biggie a fait écouter la chanson à son ami lors d’une balade en voiture dans Brooklyn. C’est à ce moment-là que Jay a compris que le rap game avait atteint un nouveau niveau lyrique.

Le reste d’entre nous s’en rendra compte peu de temps après. Qu’il s’agisse ou non d’un disque de dissidence à l’égard de 2Pac, « Who Shot Ya ? » a pris une dimension monumentale. Le beat du producteur Nashiem Myrick (avec ces touches) est un véritable coup de maître. Mais la magie de « Who Shot Ya ? » réside dans le lyrisme de B.I.G..

Le disque de réponse de 2Pac, « Hit Em Up », allait s’avérer la chose la plus cinglante de la rivalité entre la côte Est et la côte Ouest. Mais B.I.G. avait d’autres ambitions, comme celle de s’imposer comme l’un des plus grands rappeurs de tous les temps.

34 – Regulate – Warren G feat. Nate Dogg

« Regulate » accomplit plusieurs choses. Il rend une violente agression et une fusillade en voiture plutôt cool. Il prouve que personne, à l’exception de Dr. Dre, n’était meilleur que Warren G pour le son G-funk. Et, surtout, il fait de Nate Dogg le plus grand hook man de l’histoire du rap.

Snoop Doggy Dogg et Dr. Dre se sont avérés essentiels au son de la côte ouest. Mais Nate Dogg était tout aussi important pour l’impact historique de Death Row. Warren G a donné à Nate la plate-forme pour le prouver sur un sample de Michael McDonald. Un des titres cultes des années 90.

33 – A Milli – Lil Wayne

A la 33ème place de notre classement des meilleurs titres de rap de tous les temps, on retrouve « A Milli » de Lil Wayne. Quand on parle de rappeurs à leur apogée, il n’y a pas beaucoup plus grand que Lil Wayne de 2006 à 2008. La série de mixtapes qui lui a permis de s’affirmer comme l’un des meilleurs rappeurs vivants a culminé avec l’album Tha Carter III et son plus grand succès, « A Milli ».

32 – Children’s Story – Slick Rick

Depuis le début, le hip-hop est un art de raconter des histoires. Mais personne ne l’a pris plus au pied de la lettre que Slick Rick. Sa plus grande chanson « Children’s Story » donne aux choses la forme d’un conte de fées. Mais il n’y a pas que les mots écrits.

La prestation de Rick, qui se transforme en différents personnages tout au long de la chanson, est quelque chose à voir. Sa performance étonnante éclipse la qualité de la production de « Children’s Story ». C’est un classique raffiné et un one-man-show de l’une des figures les plus influentes du hip-hop.

31 – God’S Plan – Drake

Second titre de Drake dans notre classement, voici l’un des meilleurs titres du rappeur canadien. Il s’agit d’une chanson hip-hop gospel qui rassure les auditeurs sur le fait que tout se déroule selon le plan de Dieu, quoi qu’il arrive. Elle met l’accent sur les aspects positifs de la vie. Ce morceau a un rythme très soutenu et est populaire auprès de nombreuses personnes.

Les meilleures chanteuses rock de tous les temps

Place maintenant à notre classement des meilleures chanteuses rock de tous les temps. Le rock and roll a toujours été connu pour être un club de garçons. Mais au fil du temps, de nombreuses femmes incroyables ont pris le micro pour des groupes de rock. De Sister Rosetta Thorpe à Courtney Love, en passant par Tina Turner et Avril Lavigne, beaucoup de ces femmes ont complètement changé le genre et ont amené les critiques à se demander qui peut interpréter le rock and roll.

Découvrez notre classement des meilleures chanteuses rock de tous les temps

Dans cet article, nous allons jeter un coup d’œil à 20 des plus grandes et des plus célèbres chanteuses de rock qui ont honoré la scène. Ainsi, que vous soyez un fan de rock classique ou de rock alternatif moderne, il y a forcément une chanteuse que vous aimez.

Notre top 20 des meilleures chanteuses de rock de tous les temps

20 – Hayley Williams – Paramore

On commence notre liste des meilleures chanteuses de rock avec Hayley Williams de Paramore. Quand on parle de femmes leader dans le rock, il est difficile de ne pas penser à Hayley Williams. Avec une expérience de plus de quinze ans et l’une des voix distinctives les plus charismatiques de la dernière décennie.

La polyvalence de Williams va des ballades émotionnelles à une approche classique mais unique du pop-punk. Une voix et un talent à nul autre pareil, ainsi que Mlle Williams de Paramore ont réussi à survivre à l’âge de la grandeur du renouveau du punk rock dans les années 2000.

19 – Avril Lavigne

La princesse du pop-rock Avril Lavigne n’a pas toujours été une rock star ; en fait, elle a commencé par chanter de la musique country. Elle a commencé sa carrière en chantant dans des foires de campagne et n’avait que 15 ans lorsqu’elle a gagné un concours pour chanter avec Shania Twain. L’année suivante, elle signait un contrat de disque.

En 2002, elle sort son premier album, Let Go, et le premier single, « Complicated », devient l’un des plus grands succès de la décennie en Amérique du Nord. Au cours de cette seule première année, elle a été nominée pour huit Grammy Awards.

18 – Melissa Etheridge

Melissa Etheridge, née dans le Kansas, a payé son dû à la dure, abandonnant l’université de musique et faisant de nombreux concerts en Californie avant de décrocher un contrat avec Island Records. Elle a goûté pour la première fois à la célébrité avec son premier album éponyme de 1988, qui a donné naissance au tube « Bring Me Some Water ».

Mais son style lyrique confessionnel et sa voix rauque et séduisante, digne de Janis Joplin, s’alignent à la perfection sur l’album Yes I Am, qui s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires et qui a donné naissance aux tubes « I’m The Only One » et « Come To My Window ». Une bonne 187me place dans notre liste des meilleures chanteuses rock.

17 – Kate Bush, l’une des meilleures chanteuses rock des années 80

La chanteuse britannique Kate Bush a connu une carrière spectaculaire au Royaume-Uni. Son premier single, « Wuthering Heights », a atteint la première place au Royaume-Uni alors qu’elle n’avait que 19 ans. Elle a sorti 25 singles qui se sont classés dans le Top 40 britannique et tous ses albums studio se sont hissés dans le Top 10 britannique, dont deux albums numéro un – Never for Ever (1980) et Hounds of Love (1985).

Encadrée par David Gilmour, guitariste des Pink Floyd, avec qui elle a collaboré tout au long de sa carrière, elle a écrit des centaines de chansons et produit 10 albums studio

16 – Sheryl Crow

Sheryl Crow a reçu de nombreux prix pour sa carrière de rockeuse, dont neuf Grammy Awards. Elle chante, écrit des chansons, et peut jouer de nombreux instruments de musique : guitare, basse, claviers, mandoline, et bien d’autres. Elle a également été actrice et productrice. Crow peut également jouer de différents styles, notamment le hip-hop, la country et la pop américaine Cole Porter.

Lorsque sa carrière a décollé dans les années 1990, elle s’est produite aux festivals de Woodstock de 1994 et 1999. Son plus grand succès est sans doute « My Favorite Mistake », une chanson sur une de ses histoires d’amour qui a mal tourné.

15 – Kim Deal – The Breeders

On remonte notre classement des meilleures chanteuses rock avec Kim Deal. Kim Deal est apparue sur la scène à la fin des années 80 en tant que bassiste et co-chanteuse des Pixies, icônes du rock indé, avant de créer son propre groupe, The Breeders, avec sa sœur Kelley Deal.

De « Gigantic » à « Cannonball », sa voix est à l’origine de certains des tubes les plus durables du rock des années 90. Incarnant l’esprit de bricolage du rock indépendant tout en conservant le magnétisme d’une véritable rock star, qui d’autre peut donner l’impression qu’il est facile de manœuvrer des lignes de basse complexes tout en émettant des voix passionnées ?

14 – Alanis Morissette, la meilleure chanteuse rock des années 90

Surnommée la reine de l’angoisse du rock alternatif par Rolling Stone, Alanis Morissette, chanteuse, auteur-compositeur et guitariste, a commencé sa carrière musicale à la fin des années 1980, mais elle n’a pas connu le succès international avant la sortie de Jagged Little Pill (1995).

L’album s’est vendu à plus de 33 millions d’exemplaires et a remporté cinq Grammy Awards ; il contient également un certain nombre de singles populaires, dont « Ironic », « All I Really Want » et « You Oughta Know », son tube. L’une des chanteuses rock les plus célèbres.

13 – PJ Harvey

À l’apogée du rock alternatif des années 90, Polly Jean Harvey s’est distinguée des autres chanteuses-compositrices de l’époque grâce à sa voix d’outre-tombe. Ses textes impitoyables n’ont d’égal que la crudité de sa musique, et elle continue d’être non seulement l’une des meilleures chanteuses de rock, mais aussi l’une des artistes les plus intéressantes du rock actuel.

12 – Shirley Manson – Garbage

Travaillant sans filtre, la chanteuse écossaise Shirley Manson est sans aucun doute devenue l’une des femmes les plus cool du rock. En plus d’être connue pour son chant inimitable et ses paroles angoissantes, la chanteuse de Garbage est une icône féministe qui défend les femmes et les communautés sous-représentées.

Avec des tubes tels que « I’m Only Happy When It Rains » et « Push It », Manson a toujours su mettre en valeur son impressionnante palette vocale, oscillant entre des grognements et un chant aérien sans pour autant alimenter une trop grande mélancolie.

11 – Gwen Stefani – No Doubt

Avant que Gwen Stefani ne devienne une star de la pop, elle était connue comme la séduisante chanteuse du groupe de ska et de punk-rock No Doubt au début des années 90.

Avec les premières chansons « Just A Girl » et « Spiderwebs », extraites de leur album Tragic Kingdom, Stefani a prouvé qu’elle n’allait pas suivre les règles et est rapidement devenue l’une des meilleures chanteuses de rock de la décennie. Sa voix impeccable reste inégalée.

Les 20 meilleurs groupes de rock des années 2010

Voyons maintenant notre liste des meilleurs groupes de rock des années 2010. Au cours des dernières décennies, le rock est devenu un terme beaucoup plus large qu’il ne l’était lorsque les gens ont commencé à appeler les choses « Rock and Roll » dans les années 1950. Le rock s’est transformé en une multitude de genres distincts au fil des ans. Il a fini par inclure des artistes aussi différents que Imagine Dragons et Avenged Sevenfold, deux des meilleurs groupes des années 2010 figurant sur cette liste, par exemple.

Découvrez notre classement des meilleurs groupes de rock des années 2010
Quels sont les meilleurs groupes de rock des années 2010 ?

Il n’en reste pas moins qu’il existe une ligne artistique qui relie toute la musique que nous appelons rock, des meilleurs groupes du passé aux meilleurs groupes de rock des années 2010. Maintenant que nous pouvons regarder les années 2010, nous pouvons juger quelle musique de la décennie va résister à l’épreuve du temps et finalement être la meilleure de la décennie.

Notre top 20 des meilleurs groupes de rock des années 2010

20 – Disturbed

On commence notre liste des 20 meilleurs groupe de rock des années 2010 avec Disturbed. Comme son nom l’indique, Disturbed est un groupe de heavy métal. Cependant, leur musique possède un noyau optimiste et des qualités mélodiques et hymniques qui la distinguent des autres musiques métal et la rapprochent du rock de stade.

Le groupe a débuté à Chicago en 1994 et a connu une carrière fulgurante, établissant une base de fans fidèles. Ils sont revenus après une pause de quatre ans en 2015 avec l’album Immortalized.

19 – Thirty Seconds To Mars

L’un des rares groupes à succès dont la tête d’affiche est également un acteur célèbre, à savoir Jared Leto, Thirty Seconds to Mars est un groupe de rock alternatif à tendance émotive. Ses deux membres principaux sont les frères Jared et Shannon Leto, mais le groupe a connu de nombreux changements de personnel. Leurs principaux albums des années 2010 sont This is War, Love, Lust, Faith and Dreams et America.

18 – Imagine Dragons

Fantasque, amusant, imaginatif et immédiatement reconnaissable, le son d’Imagine Dragons a eu une influence déterminante sur la pop radio des années 2010. Leurs chansons sont pleines de paroles dramatiques qui ne se limitent pas à la chanson pop typique, mais abordent des sujets plus fantastiques.

Le groupe est originaire de Las Vegas, dans le Nevada, et a été fondé par le chanteur Dan Reynolds, le batteur Daniel Platzmanm, le guitariste Wayne Sermon et le bassiste Ben McKee. Ils ont notamment enregistré les albums Night Visions en 2012 et Smoke + Mirrors en 2014. L’un des meilleurs groupes de rock des années 2010.

17 – Greta Van Fleet

Composé des frères Josh (chant), Jake (guitare) et Sam Kiszka (basse), ainsi que de Danny Wagner (batterie), Greta Van Fleet a été formé en 2012 à Frankenmuth, dans le Michigan, et a été signé par Lava Records en 2017. Plus tard cette année-là, après avoir sorti leur premier EP studio, From the Fires, il est devenu évident qu’ils étaient destinés à de grandes choses et ont ouvert la voie au retour du rock depuis lors.

16 – Avenged Sevenfold

La carrière de ce groupe oscille entre le metalcore et les ballades rock sentimentales. Le metalcore combine les aspects les plus agressifs du punk et du metal pour créer un son destiné à être écouté en se trémoussant dans une mosh pit. Avenged Sevenfold est un groupe de metalcore accompli qui prend les sensibilités de ce genre et les rend plus écoutables pour un large public, en mettant à profit leur expérience du hard et du soft rock.

Fondé en 1999 à Huntington Beach, en Californie, le groupe a connu son plus grand succès commercial à la fin des années 2000 avec la tournée Bat Country. Il s’est intensifié entre le début et le milieu des années 2010, malgré la mort du membre clé The Rev, avec des albums comme Nightmare et Waking the Fallen : Resurrected. Indispensable dans notre top 20 des meilleurs groupes de rock des années 2010.

15 – Arcade Fire

Arcade Fire a un son Indie Rock éclectique qui a été qualifié de dance-pop, art pop, et même de pop baroque. Le groupe a connu plusieurs changements stylistiques et expérimentations, mais son style de base est défini par des rythmes dansants couplés à des paroles et des mélodies sentimentales.

Ils ont été les pionniers de l’esthétique du milieu des années 2000 et des années 2010 avec une panoplie d’instruments semi-obscurs comme des accordéons, des mandolines, des vielles à roue et des violons. Originaires du Canada, leurs principaux membres sont Win Butler et Régine Chassagne, Josh Deu étant un membre fondateur qui a quitté le groupe en 2003.

Le groupe obtiendra le Grammy Award de l’album de l’année avec The Suburbs en 2011.

14 – Kings of Leon

On poursuit notre classement des meilleurs groupes de rock des années 2010 avec Kings of Leon. Les membres de Kings of Leon ont été fortement influencés par la musique country au cours de leur développement en tant que musiciens, et cela se voit subtilement – sous leur son pop se cachent des progressions d’accords et des mélodies simples et puissantes.

Dans les années 2010, Kings of Leon a commencé à fusionner ses influences country avec une sensibilité pop qui utilise des voix qui s’élèvent et qui crient, et des mélodies hymniques, le tout combiné à une voix nasillarde qui rappelle celle d’Eddie Vedder. Le groupe s’est formé à Nashville en 1999, tous frères de la famille Followill de Nashville, Tennessee.

Leurs carrières ont décollé au milieu des années 2000, et dans les années 2010, Kings of Leon était un groupe de renommée mondiale qui s’enorgueillissait d’albums à grand succès comme Only by the Night et Mechanical Bull.

13 – Five Finger Death Punch

Five Finger Death Punch, presque comme Insane Clown Posse, courtise les mécontents avec son esthétique farfelue et ses paroles qui dénoncent la société. Ils optent pour des riffs agressifs et des voix rauques et râleuses. Le groupe s’est formé à Las Vegas en 2005 et ses albums incontournables des années 2010 sont War is the Answer, American Capitalist et A Decade of Destruction.

12 – MGMT

MGMT, c’est des rythmes martelés et des mélodies synthétiques difficiles à oublier. Le groupe mélange de manière transparente des instruments électroniques et acoustiques avec une écriture et un lyrisme formidables. Formé à Middletown, dans le Connecticut, en 2002 par Ben Goldwasser et Andrew Van Wyngarder, le groupe a notamment enregistré Congratulations, MGMT et Little Dark Age dans les années 2010.

11 – 1975

Des ballades pop luxuriantes, parfois mélancoliques, parfois exubérantes et hautement produites définissent le son de The 1975. Les synthés gonflent comme les sentiments innocents et adolescents qu’ils évoquent, généralement accompagnés d’une ligne de basse et d’un groove de batterie entraînants.

Leurs mélodies sont notoirement difficiles à faire sortir de votre tête, et leur leader, Matthew Healy, les livre avec des tonnes de bravoure et de soul emo. Le groupe a été fondé en 2002 dans la ville britannique de Wilmslow, dans le Cheshire, par Healey, le bassiste Ross Macdonlad, le guitariste Adam Hann et le batteur George Daniel. Ils ont notamment enregistré The 1975, Facedown EP et I Like It When You Sleep, So You Are So Beautiful yet So Unaware of It.

Les albums les plus vendus de tous les temps.

Quels sont les albums les plus vendus de tous les temps ? Voila une question que beaucoup d’entre nous se posent mais qui n’est pas si facile à y répondre. En effet, il existe différents types de mesures possibles. Les maisons de disques et les artistes affichent souvent des ventes déclarées beaucoup plus élevées que celles qui peuvent être certifiées par des sociétés comme Nielsen SoundScan et la RIAA. Si ces ventes déclarées ne sont pas, même de loin, similaires à celles recueillies par les sociétés de certification, elles ne sont pas incluses dans notre liste.

Il y a aussi des situations où les albums à double durée comptent pour deux ventes. Les anciens albums ayant fait l’objet d’une réédition ou d’un regain de popularité bénéficient également d’avantages évidents. Et le plus grand avantage va aux compilations et aux disques des plus grands succès qui sont remplis de singles à succès. Nous ne mentionnerons que les ventes certifiées.

Notre top 20 des albums les plus vendus de tous les temps

20 – Celine Dion – Falling Into You21,1 millions

Album les plus vendus de tous les temps - Celine DIon

On commence notre classement des 20 albums les plus vendus de tous les temps avec Falling Into You de Céline Dion. LA chanteuse est devenue un phénomène mondiale depuis plusieurs décennies grâce notamment à plusieurs albums, Falling Into You vendu à plus de 21 millions d’exemplaires mais aussi Let’s Talk About Love, vendu à près de 20 millions d’exemplaires.

19 – Michael Jackson – Bad21,1 millions

Bad

Il est bizarre de penser que le seul album qui a enregistré cinq singles numéro un consécutifs, qui a atteint le statut d’album de diamant aux États-Unis avec 10 millions d’exemplaires vendus, ait pu être une déception commerciale. Mais c’est à ce point que les attentes étaient élevées lorsque Michael Jackson a finalement donné suite à Thriller après cinq ans.

Les duos prévus avec Prince, Aretha Franklin, Whitney Houston et Barbra Streisand ne se sont pas concrétisés, et le produit final est un album profondément personnel, Jackson ayant écrit neuf des onze titres. Les ventes d’albums viendront par la suite pour faire de Bad, l’un des albums les plus vendus de tous les temps.

18 – Meat Loaf – Bat Out of Hell – 21,9 millions

Bat Out of Hell est l'un des albums les plus vendus de tous les temps.

Le fait de quitter une vie abusive en tant qu’adolescent en surpoids et incompris à Dallas, au Texas, pour embrasser la contre-culture de la côte ouest a ouvert la voie à Meat Loaf en tant que chanteur, interprète et acteur. Bien que fortement influencé par Born To Run de Bruce Springsteen, Bat Out of Hell a combiné les meilleurs éléments de l’opéra rock urbain et la musicalité d’acteurs influencés par le rock progressif, principalement le compositeur Jim Steinman.

17 – Bruce Springsteen – Born in the U.S.A.22 millions

Born In The USA

C’est le plus grand album de Bruce Springsteen. On y trouve ses accroches pop les plus fortes, ses paroles les plus mûres, sa vision la plus complète. Il a enfin réconcilié le romantisme de ses chansons de 1973 à 1977 avec la noirceur de ses chansons de 1978 à 1982. Il a enfin maîtrisé le studio d’enregistrement pour en faire une aide à sa vision plutôt qu’un obstacle, lui permettant enfin d’être aussi puissant en studio qu’il l’a toujours été sur scène.

Bruce Springsteen a enfin reconnu que la comédie pouvait être aussi révélatrice de la nature humaine que le drame, et il a permis à ses chansons drôles de côtoyer ses chansons sérieuses. Il a enfin résolu son ambivalence à l’égard de la célébrité pop et s’est lancé dans l’aventure avec les refrains les plus accrocheurs, les plus gros riffs de guitare et les voix les plus évangéliques qu’il pouvait rassembler.

16 – Bob Marley & The Wailers – Legend: The Best of22,5 millions

Legend de Bob Marley est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

On remonte notre classement des albums les plus vendus de tous les temps avec Legend de Bob Marley & The Wailers. Bob Marley était un héros populiste s’il en est, et des chansons comme « Get Up, Stand Up », avec son refrain simple, parlaient en général de la nécessité de s’affirmer face à la tyrannie et à l’oppression.

Mais en tant que porte-parole divin de Jah, Bob Marley avait aussi pour mission de répandre l’amour, à la fois littéralement – il a eu au moins 10 enfants avec un certain nombre de femmes différentes – et à travers des chansons comme « Stir It Up », l’une des chansons d’amour les plus touchantes de Marley, qui se déroule presque au ralenti, comme s’il était suspendu dans un étourdissement béat par son amour. Les deux facettes de l’artiste le plus célèbre du reggae sont exposées sur Legend.

15 – Bee Gees – Saturday Night Fever22,6 millions

Saturday Night Fever

Non seulement ce film a fait découvrir au monde la présence brûlante de John Travolta à l’écran, mais il a également cimenté la place des Bee Gees dans l’histoire de la culture pop. Les quatre titres qui ouvrent le double LP d’initiation au disco – « Stayin’ Alive », « How Deep Is Your Love », « Night Fever » et « More Than A Woman » – sont des classiques absolus et le sont restés pendant près de 40 ans.

Le reste de la bande sonore est tout aussi dynamique et important pour capturer le ton des années 70, qu’il s’agisse de remakes disco du canon classique, d’un peu de boogaloo latin ou de nombreux tubes pop qui sont fermement ancrés dans la conscience de toute personne ayant vécu après 1977. Une 15ème place bien méritée dans le classement des albums les plus vendus de tous les temps.

14 – Metallica – Metallica – 22,7 millions

Le Black album de Metallica est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

Metallica était un groupe depuis une décennie lorsqu’il a sorti son cinquième album éponyme (le Black Album) en 1991. Le processus d’enregistrement intense et conflictuel avec le producteur Bob Rock s’est déroulé alors que les trois quarts du groupe étaient en instance de divorce.

Mais le groupe ayant partiellement abandonné ses racines thrash-métal, le heavy metal de Metallica a percé auprès du grand public, devenant l’album de metal le plus vendu de tous les temps. « Enter Sandman », « The Unforgiven », « Nothing Else Matters », « Wherever I May Roam » et « Sad but True » restent parmi les morceaux les plus connus du groupe.

13 – Guns N’ Roses – Appetite For Destruction – 22,8 millions

Appetite For Destruction

En 13ème place de notre liste des albums les plus vendus de tous les temps, on retrouve Appetite For Destruction des Guns N’ Roses. Leur premier album, Appetite for Destruction, a réussi parce qu’Axl, Slash, Izzy, Duff et Steven jouaient aussi furieusement qu’ils buvaient du Jack Daniels et avalaient de la drogue, plaçant des hymnes comme « Welcome to the Jungle » et « Sweet Child O’ Mine » entre des chansons comme « Out Ta Get Me », qui fait fi de la loi, et « Mr. Brownstone », qui fait un usage abusif de l’héroïne. Mais Appetite For Destruction reste roots même dans sa lourdeur, donnant à l’album un air d’authenticité musicale inégalée.

12 – The Beatles – 1 – 23,2 millions

1 des Beatles est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

Le concept était simple : une compilation de toutes les chansons des Beatles qui ont figuré en tête des hit-parades au Royaume-Uni et aux États-Unis. Pour ceux qui comptent à la maison, cela signifie un double album de 27 succès couvrant leurs huit années de carrière, de 1962 à 1970. Pour confirmer leur statut de plus grand groupe de tous les temps, cet album de grands succès a également été en tête des classements d’albums dans au moins 35 pays différents.

11 – Alanis Morissette – Jagged Little Pill – 24,3 millions

Jagged Little Pill

Alors que la domination du grunge commençait à s’estomper au milieu des années 1990, son influence se faisait toujours sentir sur la musique pop, et rien n’était plus évident que l’ascension fulgurante de la Canadienne Alanis Morissette avec son troisième album Jagged Little Pill.

« You Oughta Know », « All I Really Want » et « Hand in My Pocket » ont stimulé les ventes, mais c’est vraiment le quatrième single de l’album, « Ironic », une chanson qui fera beaucoup de peine aux étudiants en anglais, qui a placé Jagged Little Pill sur cette liste. Emotionnellement brute, souvent amère et universellement accessible, Morissette a mis tout son cœur dans cette douzaine de titres, et 24 millions d’auditeurs ont répondu présent.

Place à notre top 10 des disques les plus vendus de tous les temps

10 – Pink Floyd – The Dark Side of the Moon 24,8 millions

The Dark Side of the Moon

On entame notre top 10 des albums les plus vendus de tous les temps avec un monument. The Dark Side of the Moon est l’un de ces disques qui semble exister dans son propre petit monde. Il n’y en a pas eu d’autre comme lui avant ou depuis sa sortie, et son impact sur presque tous les aspects de la musique – écriture, production, ingénierie – se fait toujours sentir, même des décennies plus tard.

En ce qui concerne Pink Floyd en tant que groupe, l’album marque un net changement de direction dans le son du groupe, dû en grande partie au départ de Syd Barrett, qui était le principal auteur-compositeur du groupe jusqu’à ce que la détérioration de son état mental l’oblige à quitter le groupe. Les problèmes mentaux de Barrett ont également servi d’inspiration pour une grande partie du concept et des thèmes de l’opus, qui se concentrent sur des questions comme la folie, le passage du temps, les conflits et la mort.

9 – Adele – 21 – 27,1 millions

21 d'Adele est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

Le premier album de la prodige britannique de l’alt-soul Adele Adkins, 19, a été époustouflant par endroits, s’attirant à la fois l’œil attentif de la critique. Sur 21, elle semble rafraîchie et prête à attaquer. Il n’y a pas de changement de style – c’est toujours l’étoffe d’un paysage pop-noir moderne et sensuel, riche en textures rétro et en drames relationnels.

Mais elle a sacrifié une partie de l’ambiance dépouillée de ses débuts, ce qui donne un lot plus cohérent et immédiat, parsemé de coups d’éclat. Adele émerge avec un lot de chansons bien soignées qui, tout en montrant son intérêt pour la musicalité en couches, se dirigent directement vers les charts pop à chaque tour – ce qui est exactement l’objectif qu’elle devrait viser.

8 – Whitney Houston – The Bodyguard – 28,7 millions

The Bodyguard

Whitney Houston a porté à son apogée définitive la moitié d’une bande originale qui a remporté le Grammy Award de l’album de l’année 1992. Le titre phare du film, « I Will Always Love You », a également remporté le Grammy de la chanson de l’année et a mis en valeur une liste de chansons comprenant également « I Have Nothing », « Queen of The Night » et « I’m Every Woman ».

Sans oublier la fantastique collaboration entre Kenny G et Aaron Neville, « Even If My Heart Would Break », ainsi qu’un titre de Joe Cocker et un autre de Lisa Stansfield. Cette bande-son était l’or du début des années 90 et ne vous y trompez pas, c’est grâce à Whitney.

7 – Fleetwood Mac – Rumours – 29,3 millions

Rumours est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

On poursuit notre top 10 des albums les plus vendus de tous les temps avec Rumours. En 1977, le couple Lindsey Buckingham et Stevie Nicks s’était perdu dans une brume psychotrope. « Second Hand News » et « Don’t Stop » affichent un visage joyeux, mais même eux évoquent des sensations violentes : le goutte-à-goutte piquant d’une défonce à la cocaïne ; la prise de conscience douloureuse et latente que vos vœux de mariage étaient dénués de sens.

Cette tension atteint son paroxysme dans « The Chain », où les cinq membres expriment leurs griefs. La chanson « Dreams », ancrée dans le style de Nicks, est encore plus sombre, avec le thème de la souffrance inconsolable. De « Oh Daddy » au boogying disco shuffle de « You Make Loving Fun », Rumours n’a pas pris une ride en 35 ans.

6 – Shania Twain – Come On Over – 29,9 millions

Come On over

Si les hymnes pop sont votre truc, Shania Twain a plus que sa dose de refrains à chanter. Dominant les radios dans les années 90 avec des tubes comme « Man ! I Feel Like a Woman » et « That Don’t Impress Me Much », Come On Over, sorti en 1997, a débuté à la première place du classement Billboard des meilleurs albums country et est resté au sommet pendant 50 semaines consécutives.

Les fans de country ne sont pas les seuls à se laisser emporter par l’engouement : Twain a été félicitée pour avoir abandonné le « honky-tonkin' » qui caractérisait la musique country, lui donnant un attrait pop et rock qui a touché un public qui n’était pas nécessairement habitué au twang auparavant.

La liste des titres est une succession de singles emblématiques pour Twain, de « Honey I’m Home » à « Don’t Be Stupid » et à la ballade « From This Moment », et c’est une écoute obligatoire pour tous ceux qui cherchent à comprendre comment la musique country est devenue si énorme…

5 – AC/DC – Back in Black30,1 millions

Back In Black d'AC/DC est l'un des albums les plus vendus de tous les temps

Place au top des albums les plus vendus de tous les temps avec l’incontournable Back in Black d’AC/DC. En 1980, AC/DC est au sommet du monde. Ils venaient de sortir Highway to Hell, l’album qui a rendu le groupe célèbre bien au-delà de son foyer australien. Mais le 19 février, alors que le groupe travaillait sur des chansons en studio pour la suite, le chanteur Bon Scott est mort d’une intoxication alcoolique aiguë.

Les membres restants – les frères Angus et Malcolm Young, Cliff Williams et Phil Rudd – sont sur le point d’abandonner le groupe. Au lieu de cela, ils recrutent Brian Johnson pour reprendre le chant principal et sortent Back in Black avec une pochette entièrement noire en signe de deuil pour leur camarade disparu. Avec des chansons comme « Hells Bells », « You Shook Me All Night Long » et la chanson-titre, Back in Black est un succès immédiat dans le monde entier, cimentant l’héritage du groupe comme l’un des plus grands groupes de hard-rock de tous les temps.

4 – Led Zeppelin – IV – 30,4 millions

Led Zeppelin - IV

Ensuite, il est difficile de qualifier Led Zeppelin IV de plus grand album de « hard rock » de l’histoire de la musique – uniquement parce que (malgré son héritage) c’est beaucoup, beaucoup plus qu’un album de « hard rock ».

Mené, comme toujours, par la magie noire du guitariste-producteur Jimmy Page, Led Zep s’est vraiment fait plaisir en 1971, s’aventurant dans le rock progressif (l’épopée majestueuse « Stairway to Heaven »), du folk médiéval (la sorcière « The Battle of Evermore ») et des ballades psychédéliques (la pièce maîtresse émotionnelle, « Going to California »), en plus de leur blues électrifié caractéristique (« Rock and Roll », « Black Dog », « Four Sticks », « When the Levee Breaks »).

Huit titres, huit classiques : C’est l’un des plus grands albums de rock jamais enregistrés, quoi qu’il en soit.

Et le podium des albums les plus vendus de l’histoire est…

3 – Eagles – Hôtel California – 31,8 millions

Bienvenue sur le podium des albums les plus vendus de tous les temps

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le premier recueil des plus grands succès des Eagles est sorti dix mois avant la sortie d’Hotel California, et les deux figurent aujourd’hui parmi les albums les plus vendus de tous les temps. Leur son omniprésent de country moderne de Bakersfield était à peine country, pas vraiment rock ‘n’ roll au sens rebelle et anarchique du terme, et était truffé de métaphores et d’allégories sur le fait d’être un Américain riche et toxicomane dans les États-Unis post-hippie et pré-yuppie.

Hotel California est donc l’album des Eagles dans sa version la plus rock, qui dilue l’aspect country de leurs quatre premiers albums studio. Mais les acheteurs de disques l’ont dévoré, envoyant deux singles au numéro 1 « New Kid in Town » et « Hotel California » – et achetant un million d’exemplaires dans la semaine suivant la sortie. Bienvenue sur le podium des albums les plus vendus de tous les temps.

2 – Eagles – Their Greatest Hits (1971-1975) – 41,2 millions

Eagles - Their Greatest Hits

Les Eagles ont dominé la radio FM dans les années 1970. Cinq chansons de cet album de compilation se sont classées dans le Top 10, dont les singles numéro un « One of These Nights » et « Best of My Love ».

Don Henley s’est d’abord plaint que l’album n’était « rien de plus qu’un stratagème de la maison de disques pour vendre des produits sans avoir à payer de coûts de production supplémentaires », mais en apprenant qu’il était devenu l’album le plus vendu de l’histoire des États-Unis, il a offert une note plus reconnaissante envers ceux qui ont soutenu la musique du groupe au fil des ans : « Nous sommes reconnaissants envers nos familles, notre direction, notre équipe, les gens de la radio et, surtout, les fans loyaux qui sont restés avec nous à travers les hauts et les bas de 46 ans », a-t-il déclaré.

1 – Michael Jackson – Thriller – 50,2 millions

L'album le plus vendu de tous les temps est Thriller.

Enfin, en tête du classement des albums les plus vendus de tous les temps, on retrouve évidemment Thriller de Michael Jackson. Avec plus de 50 millions d’exemplaires vendus. Il est impossible de parler de la musique des années 80 sans mentionner ce disque décisif du roi de la pop.

Ce classique de 1982, produit par Quincy Jones, a su transcender les genres et séduire les fans de tous horizons, et il n’est pas surprenant qu’il reste le disque le plus vendu de tous les temps. Depuis sa sortie, d’innombrables personnes ont essayé de reproduire sa perfection pop, mais personne ne peut toucher la ligne de basse qui tue sur « Billie Jean », le grognement passionné de Jackson sur « Beat It » ou le caractère dansant de « Wanna Be Startin’ Somethin ».

Thriller a permis à Jackson d’obtenir sept succès dans le Top 10 et, même si cela ne constitue pas une mesure de la valeur artistique, on peut affirmer sans risque de se tromper que Michael Jackson était la musique pop des années 80 et que l’héritage de Thriller est incontournable.

Découvrez d’autres articles…