Les meilleurs clips des années 80

Découvrez notre classement des meilleurs clips des années 80

Découvrons maintenant notre top 20 des meilleurs clips des années 80. Dans les années 80, l’arrivée de MTV aux Etats-Unis a changé à jamais le paysage de la musique en offrant aux artistes un nouveau terrain de jeu dans lequel ils pouvaient laisser libre cours à leur imagination et élargir leurs visions créatives comme jamais auparavant.

Immédiatement adopté comme l’outil promotionnel de facto d’artistes tels que David Bowie, Madonna et Prince, le vidéoclip est rapidement devenu une partie intégrante de la culture populaire et a introduit un sens du spectacle visuel qui s’est répercuté sur une grande partie de la décennie.

Il en résulte un âge d’or pour les clips promotionnels, permettant aux fans de se connecter avec leurs artistes préférés d’une manière totalement nouvelle. Voici donc notre liste des meilleurs clips des années 80, tous aussi divertissants que mémorables.

Notre Top 20 des meilleurs clips des années 80

20) Van Halen – Jump

Bien qu’il s’en tienne en grande partie à un format de scène, le clip de Jump, l’hymne pop-rock imparable de Van Halen, ne laisse guère de doute sur la réputation du groupe comme l’un des plus grands succès de son époque.

Nommé à trois reprises aux MTV Music Video Awards – et récompensé par le prix de la meilleure performance scénique -, le clip de ce titre phare de l’album 1984 du groupe a donné au public un aperçu beaucoup plus intime que jamais de l’art du spectacle du chanteur David Lee Roth et du guitariste Eddie Van Halen.

En fait, on pourrait dire que « Jump » a établi le modèle des vidéos de performance pour les années à venir, et qu’il est l’un des meilleurs clips des années 80 pour la façon dont il a capturé l’énergie et l’excitation des performances live de Van Halen.

19) Whitney Houston – I Wanna Dance With Somebody

Incarnant le glitz, le glamour et les valeurs de production extravagantes en vogue dans les années 80, la vidéo de Whitney Houston pour « I Wanna Dance With Somebody » est une fête non-stop du début à la fin. Nageant positivement dans les couleurs néon, les tenues flashy et les grands cheveux, la vidéo capture parfaitement l’énergie et la joie de la chanson de Houston, qui danse dans une pièce lumineuse, vêtue d’une robe chatoyante.

Réalisé par Brian Grant, « I Wanna Dance With Somebody » est l’un des meilleurs clips des années 80 pour la façon dont il incarne l’esprit énergique et amusant de la décennie, avec Houston qui bouge et groove pour devenir l’une des plus grandes pop stars de l’époque.

18) Run-DMC et Aerosmith – Walk This Way

L’un des plus importants croisements rap-rock, « Walk This Way », a vu le trio hip-hop incendiaire Run-DMC s’associer aux piliers du rock des années 70 Aerosmith pour créer un clip dans lequel leurs genres respectifs sont entrés en collision.

Avec Steven Tyler, le chanteur d’Aerosmith, défonçant un mur en réponse à l’audition des MCs du Bronx rappant sur le groove de la guitare de son groupe, la vidéo a permis au hip-hop de sortir de l’ombre du rock’n’roll pour devenir la force culturelle pop qu’il est aujourd’hui.

Ce qui rend la vidéo de Walk This Way si mémorable, c’est la façon dont elle a capturé l’essence du hip-hop des années 80, célébrant les cultures qui s’unissent pour créer quelque chose de nouveau et de frais. Elle a toujours l’air et le son aussi essentiels que jamais. L’un des meilleurs clips des années 80.

17) Duran Duran – Hungry Like The Wolf

Le clip du single « Hungry Like The Wolf » de Duran Duran voit le leader Simon Le Bon canaliser l’Indiana Jones qui est en lui, rôdant comme un prédateur traquant sa proie.

Poursuivant une mystérieuse tigresse à travers la jungle du Sri Lanka, la vidéo à gros budget a été réalisée par Russell Mulcahy, et sa verve cinématographique et son esprit d’aventure ont permis une forte rotation sur MTV, propulsant « Hungry Like The Wolf » à la troisième place du Hot 100 américain et l’établissant comme l’une des meilleures chansons de Duran Duran.

Sexy, dangereux et exotique, ce titre phare de l’album Rio de Duran Duran a contribué à déclencher la seconde invasion britannique, couronnant Duran Duran comme les rois guerriers incontestables de la scène néo-romantique. La vidéo a toute sa place dans notre top 20 des meilleurs clips des années 80.

16) Robert Palmer – Addicted to Love

Capturant parfaitement la sérénité imperturbable de l’excès des années 80, peu de vidéos musicales sont aussi élégantes et cool que le clip de Robert Palmer pour « Addicted To Love ».

Réalisé par Terence Donovan, on y voit un Palmer élégant, habillé pour tuer, entouré d’un groupe de musiciennes aux lèvres rouges, qui se balancent avec style et assurance.

En prouvant que toutes les promos n’avaient pas besoin d’imiter les films hollywoodiens, le clip d' »Addicted To Love » mérite une place parmi les meilleurs clips des années 80, non seulement pour la façon dont il respire la sérénité, mais aussi pour son aspect instantanément iconique.

15) New Order – True Faith

Réalisé par le chorégraphe français Philippe Decouflé, le film promotionnel de 1987 de « True Faith » de New Order, résolument arty, est une entrée surréaliste et éblouissante parmi les meilleurs clips des années 80.

Vainqueur du prix de la vidéo de l’année aux BRIT Awards 1988, il met en scène des danseurs vêtus de costumes excentriques et criards, qui se giflent et se pavanent avec une grâce toute ballerine, tandis qu’un personnage maquillé en vert signe les paroles de la chanson pour les malentendants.

Entrecoupé par la performance vocale sans effort de Bernard Sumner, « True Faith » est une quintessence de l’art-pop vibrant et de la théâtralité d’avant-garde.

14) The Police – Every Breath You Take

A la 14ème place de notre classement des meilleurs clips des années 80, on retrouve The Police. Grâce aux réalisateurs Kevin Godley et Lol Creme qui utilisent des images en noir et blanc simples mais efficaces, le clip de la chanson « Every Breath You Take de The Police » est un spectacle obsédant et mémorable.

Le frontman Sting est vraiment magnétique lorsqu’il joue de la contrebasse, dégageant l’air d’un petit ami éconduit qui traque son ex-amant, montrant clairement qu’il y a un côté sombre à son obsession, et que « Every Breath You Take » n’est pas la plus simple des chansons d’amour.

Sans doute le point culminant de la carrière de The Police, la vidéo d' »Every Breath You Take » était un favori de MTV qui est devenu vraiment incontournable.

13) Cindy Lauper – Grils Just Want To Have Fun

Hymne des femmes du monde entier, « Girls Just Want To Have Fun » de Cyndi Lauper est l’un des clips les plus édifiants de tous les temps. Le réalisateur Edd Griles a filmé avec un budget de moins de 35 000 dollars.

Les figurants qui dansaient avec Cyndi Lauper auraient travaillé comme secrétaires pour sa maison de disques, et le lutteur professionnel Lou Albano a été chargé de jouer le rôle de son père acariâtre.

En tant que souffle très énergique de rébellion juvénile et célébration de la joie féminine, « Girls Just Want To Have Fun » se place facilement parmi les meilleurs clips des années 80, et est tout aussi contagieux aujourd’hui que le jour de sa sortie.

12) Guns N’ Roses – Sweet Child O’ Mine

Sans doute le plus grand succès surprise de la période MTV de la fin des années 80, le clip de « Sweet Child O’ Mine », de Guns N’ Roses, a tué à lui seul la mode du hair-metal ringard de l’époque, s’imposant ainsi parmi les meilleures chansons des années 80.

Renouant avec la bravade et le rock’n’roll des hard rockers des années 70 tels qu’Aerosmith, la vidéo montre le chanteur Axl Rose et le guitariste Slash remplissant leur salle de répétition du Huntington Ballroom, en Californie, d’un bruit de vie.

Exemple parfait de l’exécution parfaite d’un concept simple, le clip de « Sweet Child O’ Mine » est devenu l’un des meilleurs clips des années 80 et l’un des clips les plus emblématiques et les plus appréciés de l’histoire du rock.

11) Eurythmics – Sweet Dreams (are made of this)

S’inspirant de la façon dont David Bowie jouait avec les notions de genre et d’androgynie dans les années 70, le clip de « Sweet Dreams (Are Made of This) « d’Eurythmics voyait la chanteuse Annie Lennox déclencher une révolution en portant un costume de travail et une coupe au rasoir orange vif.

Indéniablement intelligente et rafraîchissante, l’image avant-gardiste de Lennox a permis à Eurythmics de se hisser au rang des meilleurs musiciens des années 80, apportant un élément subversif bien nécessaire à la synth-pop, influençant d’innombrables artistes féminines jusqu’à aujourd’hui et devenant l’un des plus grands succès du groupe. L’un des meilleurs clips des années 80.

10) Kate Bush – Running Up That Hill

Dans ce qui est sans doute devenu son clip le plus emblématique, le clip de « Running Up That Hill (A Deal With God) », le single de Kate Bush datant de 1985, a été visionné plus de 157 millions de fois sur YouTube. Sa popularité a grimpé en flèche depuis son apparition dans Stranger Things, la série de science-fiction phare de Netflix.

Bien que le rôle de la chanson en tant que totem pour ramener Max Mayfield de « The Upside Down » ait certainement contribué à son récent succès, la vidéo elle-même – réalisée par David Garfath – est tout aussi novatrice, s’opposant à la préférence de MTV pour le synchronisme labial en faveur de la mise en scène de Kate Bush et du danseur Michael Hervieu qui exécutent des mouvements de danse interprétatifs en hakamas japonais.

Aussi éthéré et surnaturel que tout ce que Vecna a pu créer, ce titre phare de l’album Hounds Of Love est l’une des meilleures chansons de Kate Bush et se classe parmi les meilleurs clips des années 80.

9) Prince – When Doves Cry

N’ayant jamais peur d’expérimenter et d’explorer de nouvelles idées, Prince a fait en sorte que son clip pour « When Doves Cry » soit un régal pour les yeux. S’ouvrant sur la vue de deux colombes blanches, le clip obsédant montre Prince allongé dans une baignoire fumante, une lumière rose l’éclairant d’en haut, et est entrecoupé de scènes du film Purple Rain.

Réalisé par Prince lui-même, le clip s’envole vers une envolée chorégraphique exquise qui mérite amplement sa place parmi les meilleurs clips des années 80. Aussi captivante et émotionnelle que la chanson elle-même, la vidéo de « When Doves Cry » montre clairement pourquoi ce titre phare de l’album Purple Rain est toujours considéré comme l’une des meilleures chansons de Prince.

8) Talking Heads – Once In a Lifetime

Toujours considéré comme l’un des meilleurs clips vidéo jamais réalisés, le clip innovant et influent de « Once In A Lifetime », le single phare de l’album Remain In Light des Talking Heads, ne ressemblait à rien de ce qui avait été vu auparavant.

Comme une sorte d’évangéliste dérangé, le chanteur David Byrne prononce des paroles enfiévrées (« And you may ask yourself, ‘Well, how did I get here?' ») sur fond d’écran vert, en contournant son corps pour produire divers effets bizarres et surréalistes en split-screen.

Grâce à ses visuels novateurs et à la chorégraphie excentrique de Byrne, le clip Once In A Lifetime a contribué à populariser des techniques de tournage nouvelles et avant-gardistes. Il s’agit d’un véritable classique qui capture parfaitement l’esprit unique qui se cache derrière les meilleures chansons des Talking Heads. Un indispensable dans notre top 10 des meilleurs clips des années 80.

7) Genesis – Lands of Confusion

Parmi les meilleurs clips des années 80, peu sont aussi emblématiques que celui de « Land Of Confusion » de Genesis. Avec de nombreux invités célèbres sous la forme de marionnettes de l’émission de sketchs britannique Spitting Image, le clip voit même les membres du groupe Genesis apparaître sous la forme de monstruosités satiriques, tandis que le président américain de l’époque, Ronald Reagan, enfile un costume de surhomme pour sauver le monde d’un groupe hétéroclite de méchants de l’ère de la guerre froide.

La vidéo de Land Of Confusion est pleine de toutes sortes de pitreries et les marionnettes de Tina Turner, Madonna et Michael Jackson ne manquent jamais de faire sourire. Nommé pour quatre MTV Video Music Awards, dont ceux de la meilleure réalisation et du meilleur montage, ce mélange hilarant de pop-rock et de satire politique n’a laissé aux spectateurs aucun doute sur le fait que c’était Genesis qui tirait toutes les ficelles.

6) Dire Straits – Money For Nothing

Le clip emblématique de « Money For Nothing », de Dire Straits, était révolutionnaire par son utilisation des effets spéciaux et de l’animation, et il mérite de rester dans les mémoires comme l’un des meilleurs clips des années 80.

Réalisé par Steve Barron et sorti en 1985, il met en scène le groupe transporté dans un monde de dessins animés, se produisant devant un groupe de cols bleus dans un entrepôt. Souvent cité comme l’un des clips archétypaux de l’âge d’or de MTV, on y voit même Sting cimenter le lien avec sa phrase d’introduction répétée : « I want my MTV ».

5) David Bowie – Ashes to Ashes

Non seulement le clip de 1980 de David Bowie pour sa chanson « Ashes To Ashes » a eu une énorme influence sur les groupes néo-romantiques qui commençaient alors à émerger, mais il a également donné le ton à l’explosion de la création cinématographique qui allait fleurir après le lancement de MTV.

Réalisé par David Mallet – qui réalisera par la suite les clips « Radio Ga Ga » et « I Want To Break Free » de Queen – « Ashes To Ashes » capture David Bowie au sommet de son art-pop alors qu’il porte un costume de clown Pierrot et qu’il est entouré d’une coterie de disciples néo-romantiques, dont le compositeur de Visage, Steve Strange.

Aussi marquant visuellement que tout ce que Bowie faisait musicalement, « Ashes to Ashes » a vraiment capturé l’esprit de l’ère MTV bien avant qu’elle n’ait son heure de gloire, prouvant ainsi que Bowie mérite sa place dans l’histoire parmi les musiciens les plus influents de tous les temps.

4) Peter Gabriel – Sledgehammer 

Largement considéré comme l’un des meilleurs clips des années 80, le clip « Sledgehammer » de Peter Gabriel est l’œuvre d’Aardman Animations, le studio qui créera plus tard le célèbre duo Claymation Wallace et Gromit.

Gabriel étant allongé sous une plaque de verre pendant 16 heures, l’animation image par image a donné vie à divers objets, tels que des crayons, du grillage à poules et des morceaux de fruits, minutieusement filmés image par image.

Les résultats en valaient vraiment la peine. Le clip a valu à « Sledgehammer » un record de dix nominations aux MTV Video Music Awards de 1987 et est devenu une véritable icône qui a contribué à asseoir la réputation d’Aardman comme l’un des principaux studios d’animation du monde.

Et le podium est…

3) Madonna – Like A Prayer

Avec Madonna chantant devant divers symboles religieux, dont des crucifix, des croix en feu et des stigmates, le clip de « Like A Prayer », sans doute sa chanson phare, a été réalisé par Mary Lambert et montre la « reine de la pop » sous son jour le plus provocateur.

Le clip de cette ballade pop-rock a suscité la controverse en raison de sa représentation de l’imagerie catholique, que certains groupes religieux considèrent comme blasphématoire.

Avec des paroles qui traitent de la foi et de la religion, tout en intégrant des éléments de gospel dans la musique, « Like A Prayer » rappelle pourquoi Madonna est l’une des musiciennes les plus influentes de l’histoire de la pop. Bienvenue sur le podium des meilleures clips des années 80.

2) A-Ha – Take On Me

Avec son scénario fantaisiste où un homme est attiré dans un monde de bandes dessinées où il tombe amoureux, le clip magique de « Take On Me » d’A-ha, réalisé par Steve Barron, était vraiment révolutionnaire.

Sa popularité a explosé sur MTV grâce à l’utilisation de la rotoscopie, une technique astucieuse qui consiste à transformer des séquences en direct en animations sous forme d’esquisses au crayon. « Take On Me » a remporté les MTV Music Video Awards de 1986, dans six catégories, dont celles de la meilleure réalisation et des meilleurs effets spéciaux. Pour cette seule raison, il est en haute de notre liste des meilleurs clips des années 80.

1) Michael Jackson – Thriller

Comment ne pas placer « Thriller » en tête de notre classement des meilleurs clips des années 80? À l’époque de sa sortie, « Thriller » de Michael Jackson était l’un des clips les plus chers jamais réalisés.

Hommage tentaculaire de 14 minutes au genre de l’horreur zombie, réalisé par le cinéaste John Landis, American Werewolf In London, il aurait coûté environ 500 000 dollars à réaliser.

Avec le « roi de la pop » au visage de bébé se transformant d’abord en homme-loup puis en mort-vivant, la chorégraphie est impeccable, avec une légion de zombies dansant au clair de lune et semant la terreur chez tous et chacun. Sans conteste l’un des meilleurs clips des années 80, « Thriller » ne fait pas seulement froid dans le dos, il est tout à fait passionnant.