Le Top 20 des meilleurs guitaristes de tous les temps

Tous les fans de rock, sans parler des guitaristes du monde entier, se sont au moins une fois posé la question : qui sont les meilleurs guitaristes de tous les temps ? Certains vont vous dire que les solistes doivent être en tête, d’autres les mélodiques, inventeurs de riffs… Rock, blues, jazz, métal, les excellents guitaristes sont partout. Choisir nos 20 plus grands guitaristes n’aura pas été chose facile. Beaucoup mériteraient d’être dans ce classement. Nous avons essayé de varier les styles de musiciens et les genres musicaux. On espère que ce classement et les choix des vidéos vous plairont.

Notre classement des meilleurs guitaristes de tous les temps

20 – Mark Knopfler

Mark Knopfler est connu pour avoir réussi à être à la fois le guitariste principal, le chanteur principal et le compositeur du groupe de rock Dire Straits. Il a surtout réussi à remettre au centre de la partie les solos de guitare, qui avaient un peu perdu de leur superbes avec l’avenant du punk rock. Et Dire Straits sorti « Sultan Of Swing » en 1978. Knopfler a pu obtenir un son comme personne n’avait entendu auparavant, en partie grâce à son style unique de jouer de son instrument.

Il est connu pour être un guitariste de fingerstyle (il joue sans médiator). Knopfler s’est bâti une réputation de virtuose intensément créatif faisant preuve d’une maîtrise remarquable sur une gamme de tons. De « Money For Nothing » à « Tunnel Of Love », on ne compte plus les exemples qui font du monsieur un des meilleurs guitaristes de tous les temps. On vous propose d’écouter une version live avec en guest Eric Clapton, Sting et Phil Collins à la batterie. Un bijou (commencez à partir de 1’50…).

19 – Duane Allman

Impossible d’évoquer un top 20 des meilleurs guitaristes de tous les temps sans lister Duane Allman. De ses nombreux talents, Duane Allman est peut-être le plus connu pour son excellent improvisation. Son amour de l’improvisation explique pourquoi de nombreuses chansons de l’Allman Brothers Band sont soudainement devenues une demi-heure sur des albums live. Malheureusement Allman décèdera à l’âge de 24 ans… Les parties de guitare slide sur « Layla » de Derek and The Dominos, c’est lui. Réécoutons-là.

18 – Frank Zappa

En tant que compositeur et interprète autodidacte, le guitariste Frank Zappa aura composé du rock, de la pop, du jazz, du jazz fusion et même de la musique orchestrale, tout en ne se conformant à aucun moule. En tant que musicien, Zappa était tout aussi amusant à regarder qu’à écouter, avec son amour pour l’improvisation. On vous invite notamment à écouter « Willie the Pimp, » « In-a-Gadda-Stravinsky » pour bien cerner les talents du personnage. L’un des meilleurs guitaristes du monde

17 – David Gilmour

David Gilmour des Pink Floyd était un soliste fougueux, basé sur le blues dans un groupe qui ne jouait presque jamais de blues. Ses solos tentaculaires, élégants et implacablement mélodiques étaient des plus merveilleux notamment sur The Dark Side of the Moon. Son utilisation pionnière de l’écho et d’autres effets – initialement inspirés par le guitariste original du groupe Syd Barrett – a culminé avec son utilisation précise de la pédale delay. Un très grand pour un des plus grands groupes du monde. Gilmour aura aussi composé certains des meilleurs solos de guitare de tous les temps.

16 – Steve Vai

Dès le début de sa carrière, Steve Vai était voué à la grandeur. Pour commencer, son professeur n’était autre que le guitariste Joe Satriani, puis il a été embarqué dès l’âge de 19 ans par le regretté grand Frank Zappa. Une de ses particularité est de jouer le plus souvent sur une guitare à 7 cordes, pour jouer notamment des notes plus graves. Il est aussi réputé pour avoir utilisé des guitares qu’il a spécialement conçues avec 24 frettes, ce qui lui permet de transmettre une gamme incroyablement diversifiée de sons. Une place bien au chaud dans notre classement des meilleurs guitaristes de tous les temps.

15 – Kirk Hammett – un des meilleurs guitaristes de tous les temps

Le guitariste original de Metallica, Dave Mustaine, a été licencié et a formé le groupe au succès incroyable Megadeth. Et le même jour, Kirk Hammett a été invité à rejoindre le groupe… On connait la suite. Avec des cheveux presque aussi longs que son héritage, Kirk Hammett a été et continue d’être une force motrice du groupe légendaire Metallica depuis leur ascension vers la gloire en 1983. Avec ses solos fulgurants et ses accords tonitruants, Hammett est responsable de certains des plus riffs célèbres et reconnaissables non seulement dans le genre métal, mais dans l’histoire de la musique rock. De « Master Of Puppets » à « Enter Sandman », le monsieur en aura écrit des riffs et solos de légende. Il a bien évidemment sa place dans notre top 20 des meilleurs guitaristes de tous les temps.

14 – Joe Satriani

Place maintenant à un des plus grands techniciens qui existe, Joe Satriani. Le guitariste évoluera dans le registre du hard rock instrumental et signera des titres devenus cultes aujourd’hui comme « Surfing With The Alien », « Summer Song » ou encore « Satch Boogie » (et notamment son riff d’intro). Il est aussi reconnu pour être le professeur de deux monstres sacrés de la guitare : Kirk Hammett et Steve Vai. Un des plus grands virtuoses qui soit ; un des meilleurs guitaristes de tous les temps tout simplement.

13 – Slash

Slash est devenu l’un des meilleurs solistes de guitare électrique qui existe. Avec Guns N ‘Roses et Velvet Revolver, ou avec Snakepit, Slash est le créateur de certains des moments de guitare les plus sexy et les plus cool de Rock ‘n’ Roll moderne. Slash c’est aussi un pur look, reconnaissable grâce à son chapeau, son énorme tignasse. Il est surtout l’auteur de certains des riffs de guitare les plus emblématiques du rock, de « Sweet Child O’Mine » (un des meilleurs riffs de tous les temps) à « Paradise City » en passant par « Welcome to the Jungle ». Un monstre qui en influencera plus d’un.

12 – Angus Young

L’écolier le plus célèbre du rock a bien évidemment sa place dans notre classement des meilleurs guitaristes de tous les temps. Les accords simplistes qui se cachent derrière les titres monumentaux « Back in Black » et « Highway To Hell » d’AC/DC ne sont que la preuve de l’incroyable talent d’Angus Young pour créer des riffs de guitare emblématiques. Sa tenue d’écolier et son jeu scénique ont fait de lui une icone absolu du rock. Angus Young et son frère Malcolm, guitariste rythmique, forment très certainement un des plus grands duos de guitaristes au monde. Tant de titres que nous pourrions mettre en avant ici… On va se contenter de citer « Highway To Hell », « You Shook Me All Night Long » ou encore ce riff d’intro de « Thunderstruck »

11 – Stevie Ray Vaughan

Influencé par Hendrix ou Chuck Berry, Stevie Ray Vaughan deviendra une icone du blues venu du Texas dans les années 80. Décédé à 35 ans dans un accident d’hélicoptère, son héritage et la marque qu’il a laissé sur l’œuvre musicale continuent de vivre et d’inspirer les guitaristes aujourd’hui (Mike McCready de Pearl Jam ou John Mayer se revendiquent de son héritage). Vaughan était surtout connu pour être un guitariste de blues doué, avec un grand sens du swing rappelant B.B. King et Eric Clapton. Ecoutez plutôt « Love Struck Baby, » « Cold Shot, » ou « Look at Little Sister » et vous comprendrez pourquoi Stevie Ray Vaughan est sans contestation possible un des plus grands guitaristes de tous les temps.

Meilleurs albums des Doors

The Doors est un groupe américain qui œuvrera à la fin des années 60 et au début des années 70. Une courte carrière de 8 ans seulement due au décès prématuré de son chanteur Jim Morrison en juillet 1971 à Paris. Leur rock psychédélique fera des ravages et inspirera de nombreux autres groupes. The Doors, c’est 8 albums studios (dont 2 sans Morrison) et des millions d’albums vendus. Jim Morrison reste encore à ce jour un des chanteurs de rock les plus charismatiques de l’histoire. Sans plus tarder, découvrons ensemble le classement des meilleurs albums des Doors.

Notre classement des meilleurs albums des Doors

En dernière place de notre classement des meilleurs albums des DOors

8 – Full Circle (1972)
The Doors

Full Circle sorti en 1972 était destiné à être le dernier album de The Doors. Certains pensaient que Ray, Robbie et John pouvaient encore canaliser le son des Doors sans Jim Morrison. Il leur manquait juste l’attitude et l’émotion des paroles et du chant passionné et dérangeant de Morrison. Malheureusement, ce dernier élément est bien l’âme du groupe. Full Circle est un album sporadique dans lequel peu de choses se passent. Si on retiendra le bluesy « Verdillac », « Hardwood Floor », avec notamment la partie de piano de Manzarek et « The Mosquito », le reste de l’album ne décolle pas. « Get Up And Dance » et « 4 Billion Souls » sont des morceaux plutôt pop sans grandes ambitions, bien qu’entraînants. Le psychédélisme des Doors ne fonctionne plus et le groupe pris très certainement la meilleure des décisions après cet album : arrêter. Voila pourquoi on place Full Circle en dernière place de notre classement des meilleurs albums des Doors

En bas de notre top des meilleurs albums des Doors

7 – Other Voices (1971)
The Doors

2ème album des Doors en 1971, Other Voices est venu étonnamment vite après L.A. Woman et le décès de Jim Morrison, survenu le 3 juillet à Paris. Morrison à Paris, le trio restant travaillait sur des morceaux pour lui présenter à son retour de congés parisiens ; l’histoire en fut autrement. La grande partie de ces titres sont regroupés dans Other Voices. Idem que pour le suivant, cet album est plutôt plat. Manzarek et Krieger prendront place au chant, sans jamais atteindre l’effervescence de Morrison. « In The Eye Of The Sun » et « Variety Is The Spice Of Life » sont musicalement intéressantes, mais le chant bien un peu tout gâcher. Contrairement au très bon « Tightrope Ride », qui nous fait oublier Morrison le temps d’une chanson. L’album est correct mais il manque le grain de folie de Morrison pour en faire un bel opus. En bas de notre classement des meilleurs albums des Doors.

Découvrez SOft Parade, u

6 – The Soft Parade (1969)
The Doors

Sorti en 1969, The Soft Parade est très clairement le plus faible albums des Doors avec Jim Morrison. Cela est principalement imputé à la sur expérimentation du groupe avec des cuivres et des cordes sur la majorité des morceaux… qui n’ont tout simplement pas été un succès. L’album contient deux des plus mauvais titres du groupe, “Do It” and “Runnin’ Blue”. Attention, tout n’est pas de ce registre là, il y a quand même du bon. Le titre « Touch Me » avec son orchestration est très bonne, tout comme la chanson titre qui clôture l’opus. « Wild Child » et « Shaman’s Blues » restent aussi de bons morceaux. The Soft Parade ne sera probablement jamais vraiment considéré au même niveau que les autres albums et ne restera pas comme un des meilleurs albums des Doors. Mais, il n’en reste pas moins une écoute intéressante…

Une bonne découverte que ce Waiting For The Sun

5 – Waiting For The Sun (1968)
The Doors

En 1968, Waiting for the Sun a été accueilli comme une déception pour de nombreux fans et critiques, probablement due à la perfection des deux premiers albums. L’attente était très certainement trop élevée… Si l’album contient de belle ballades rock mélodique comme sur le très bon « Love Street » ou encore « Wintertime Love », « Summer’s Almost Gone » et « Yes, the River Knows », les compositions dans leurs ensemble ne sont pas aussi impressionnantes que dans les albums précédents. Côté paroles, les textes reflètent l’utilisation intensive du LSD de Jim Morrison, ainsi que ses obsessions pour la mort, le crime, l’excès, les conflits, le chamanisme. On y trouve néanmoins le très bon « Hello, I Love You » en introduction et un surprenant « Spanish Caravan » avec de la guitare flamenco. On place ce Waiting for The Sun dans le ventre mou des meilleurs albums des Doors

On a adoré Morrison Hotel

4 – Morrison Hotel (1970)
The Doors

On commence enfin avec les choses sérieuses. Place maintenant à Morrison Hotel, 5ème album du groupe. Après la parenthèse décevante que fut The Soft Parade, le groupe revient en force, aux basiques, avec un des meilleurs albums des Doors. Il est musicalement extrêmement complet et enregistré avec une passion intense qui n’a pas été entendue depuis leurs débuts. Pas de singles majeurs mais d’excellents titres comme l’hymne à la fête qu’est « Roadhouse Blues ». On retiendra aussi les excellents « Waiting for the Sun, » « Queen of the Highway, », « Indian Summer »; « Ship of Fools » et « Land Ho! ». Le mélange hard rock avec les paroles mystiques de Morrison en fait un des tout meilleurs albums des Doors.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums des Doors

3 – Strange Days (1967)
The Doors

Les Doors ont rapidement suivi leur fantastique premier album avec Strange Days en cette même année 1967. Cet album est dans la continuité du 1er opus (les titres ont probablement été enregistré en même temps d’ailleurs…). Dire que Strange Days vit dans l’ombre du premier album serait une critique injuste. De nombreux groupes ne rassemblent jamais la même énergie et le même enthousiasme pour leur deuxième album ; les Doors le font impeccablement ici. En plus du hit « Strange Days », les meilleurs morceaux sont clairement le funky « Moonlight Drive », l’étrange « You’re Lost Little Girl » et le rythme saccadé de « Love Me Two Times ». « My Eyes Have Seen You » et « I Can’t See Your Face in My Mind » sont également 2 bons titres, avec une touche de psychédélique. Bienvenue sur le podium des meilleurs albums des Doors.

UN des tout meilleurs albums des Doors

2 – The Doors (1967)
The Doors

L’un des tout meilleurs album des Doors est leur tout premier, intitulé sobrement The Doors. S’il y a quelques titres un peu en deça comme le tryptique « I Looked At You », « End Of Night » et « Takes It As It Comes » en deuxième partie d’album, le reste est quasi parfait. L’opus ouvre sur le désormais culte « Break On Through » et continue sur deux excellents titres que sont « Soul Kitchen » et le très poétique « The Crystal Ship ». Que dire de « Light My Fire » (l’une des plus grandes chansons de l’histoire) et son immense solo d’orgue de Manzarek en plein milieu ? On a aussi adoré le très bon titre bluesy « Back Door Man ».

Mais la pépite de l’album restera à jamais le dernier titre « The End ». Les 11 minutes les plus ambitieux du groupe : envoutantes, mystiques… on plonge dans la tête de Morrison qui semble sombrer dans la folie. Un titre culte. The Doors présente parfaitement la fusion du groupe de rock, de blues, de classique, de jazz avec la poésie des textes de Morrison. Probablement le meilleur 1er album d’un groupe de rock.

L.A. Woman est LE meilleur album des Doors

1 – L.A Woman (1971)
The Doors

Voici maintenant LE tout meilleur album des Doors et surtout le dernier du quatuor. L.A. Woman est absolument énorme. Quasiment rien n’est à jeter. « The Changeling » en ouverture est immense, avec les hurlements terrifiants de Morrison. « Lover Her Madly » et « Hyacinth House » sont de toute beauté. Les bluesy Been Down So Long » et « Cars Hiss By My Window » fonctionnent à merveille ». Mais L.A Woman contient surtout 2 perfections : la chanson-titre (7 minutes hallucinantes en hommage à L.A et à une certaine woman…) et surtout « Riders On The Storm », que nous considérons comme la plus belle chanson des Doors. 3 mois seulement après la sortie de L.A Woman, Jim Morrison est décédée à Paris d’une insuffisance cardiaque à l’âge de 27 ans.

Meilleurs albums de Pink Floyd

Pink Floyd est un groupe de rock anglais qui débutera dans le rock psychédélique avant de s’affirmer dans le rock progressif. Le groupe marquera notamment les esprits dans les années 70 avec des albums devenus mythiques comme Wish You Were Here et The Dark Side Of The Moon. La discographie de Pink Floyd est l’une des plus qualitatives de l’histoire. Le line up des débuts est composé de Syd Barrett (guitare, chant, composition), Roger Waters (basse), Richard Wright (claviers) et Nick Mason (batterie/percussions).

David Glimour viendra remplacer Barrett assez rapidement en 1968. Pink Floyd, c’est 15 albums studio et plus de 300 millions de copies vendus à travers le monde. Une influence folle et un statut de légende dans l’histoire du rock. Découvrons sans plus tarder notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd.

Notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

Ummagumma est en dernière place de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

10 – Ummagumma (1969)
Pink Floyd

En 1969 et pour leur 4ème album, Pink Floyd sort leur premier double album sous le nom étrange de Ummagumma. La première face présente 4 titres du groupe en live. La deuxième face est mini-album studio de 5 titres. Si la face live est excellente (mention très spéciale pour le sublime « Careful With That Axe Eugene »), la partie studio l’est beaucoup moins.

Seul le titre « The Narrow Way » sort un peu du lot. La carte de l’expérimentation est joué beaucoup trop à l’extrême ; la qualité s’en ressent malheureusement. En dernière place de notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd.

En bas de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

9 – The Division Bell (1994)
Pink Floyd

La formation Pink Floyd qui a sorti The Division Bell en 1994 aurait été méconnaissable pour les fans de 1967 et de leur 1er album. Seuls le batteur Nick Mason et le claviériste Richard Wright (qui fait ici son retour) sont restés de cette période. Roger Waters était absent depuis près d’une décennie, Pink Floyd est maintenant le groupe de David Gilmour, et de sa femme, Polly Samson, qui a écrit les paroles de cet album.

The Division Bell est un album assez pop (trop même), qui déroutera les fans. Voila pourquoi on le place en bas de notre Top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd. On retiendra quand même le magnifique « High Hopes ». Mention spéciale aussi aux titres « Wearing The Inside Out » et « Keep Talking ». L’album recevra un accueil mitigé contrairement à la tournée qui en suivi. L’histoire retiendra qu’elle fut la toute dernière du groupe…

The Final Cut - considéré comme le 1er album Solo de Waters

8 – The Final Cut (1983)
Pink Floyd

On ne retiendra pas la pochette de ce The Final Cut sorti en 1983… On retiendra surtout la main mise de Roger Waters sur PInk Floyd et sur cet album : il écrit toutes les chansons et les chante quasiment toutes. Il participe aussi à la production de l’album et cette magnifique, c’est aussi son œuvre. The Final Cut est même souvent considéré comme le 1er album studio de Waters.

Cela accentuera notamment les tensions avec David Glamour. Il sera remercié du groupe deux plus tard. Côté texte, Waters s’indigne notamment de l’implication de l’Angleterre dans le conflit des îles Falkland au début des années 80. Côté musique, les titres sont assez déprimants. Si les titres « Your Possible Pasts » et « The Post War Dream » sont assez percutants, l’album souffre de longueurs.

Les rares solos de guitare de Gilmour sont sublimes mais au global, The Final Cut est assez pauvre musicalement. On retiendra néanmoins le titre « The Fletcher Memorial Home » et la chanson titre en clôture. The Final Cut manque d’homogénéité, dommage. Il marquera surtout la fin de l’ère Waters. En bas de notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd.

Une bonne place dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd

7 – The Piper At The Gate Of Down (1967)
Pink Floyd

Le 1er album studio de Pink Floyd sort en 1967, sous le titre The Piper At The Gate Of Dawn. Un véritable album de rock psychédélique. L’opus aura une forte empreinte de Syd Barret qui composera la majorité des titres. « Pow R. Toc H. » est un titre complètement psychotique avec des voix déroutantes et une construction très surprenante. Le meilleur titre de l’album est certainement « Interstellar Overdrive », une instrumentale magnifique construite sur la guitare Barrett.

Ce dernier, à cause notamment de prises de drogues beaucoup trop fortes, sera remplacé par David Glamour… On connait la suite ! Petite anecdote : l’album a été enregistré dans le studio N°3 d’Abbey Road, en même temps que le « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » des Beatles, qui enregistraient juste à côté, dans le studio N°2.

A la 6eme place de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

6 – Atom Heart Mother (1970)
Pink Floyd

Avec ce 6ème album intitulé Atom Heart Mother en seulement 4 ans, on arrive tout doucement aux choses sérieuses dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd. 5 titres seulement, 2 faces dont la première face uniquement pour la chanson-titre de 23 minutes ! Ce « Atom Heart Mother » est un des meilleurs titres du groupe : la complémentarité des instruments est magnifique et les transitions entre les 6 actes sont remarquable.

« Alan’s Psychedelic Breakfast » est peut-être le titre le plus déjanté du groupe. « If » et « Fat Old Sun » sont deux titres de toute beauté où le calme règne en maitre. « Summer ’68 » est lui aussi un des meilleurs morceaux du groupe. Atom Heart Mother n’est pas l’album le plus accessible du groupe mais il n’en reste pas moins un des meilleurs.

Meddle a toute sa place dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd

5 – Meddle (1971)
Pink Floyd

Changement de registre avec Meddle, leur 7ème album studio. Plus zen (« A Pillow Of Winds »), plus planant, et plus accessible aussi, Meddle est un des tout meilleurs albums de Pink Floyd. L’album s’ouvre sur « One Of These Days », construite autour d’une ligne de basse qui monte crescendo et avec une unique phrase en guise de paroles (One of these days, I’m going to cut you into little pieces). Tout comme sur Atom Heart Mother, Pink Floyd nous gratifie d’un titre de 23 minutes – « Echoes » – mais cette fois-ci en titre de clôture. Si Meddle n’aura pas connu un grand succès commercial, il reste un des albums préférés des fans.

On a adoré Animals de Pink Floyd - un super opus

4 – Animals (1977)
Pink Floyd

En pleine période punk, ce nouvel album Animals est le plus engagé, le plus violent du groupe. Côté paroles, les thèmes ne vont pas dans la finesse : les multinationales, la police, l’état anglais… Waters mets en avant son aspect politique et attaque tout le monde. 5 titres : 2 titres courts et 3 titres de plus de 10 minutes. C’est bien ces 3 titres là qui sortent du lot sur cet album. Peu de groupes auraient pu transformer un album aussi intense et anti-commercial en hit.

C’était aussi l’apogée du rock progressif. Avant le sombre et introspectif album The Wall, Animals est un des albums rock progressif les plus accessible qui aura marqué le rock. Après les monstrueux Wish You Were Here et The Dark Side of The Moon, Animals est un des meilleurs albums de Pink Floyd.

Le podium de la discographie de Pink FLoyd est…

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Pink Floyd

3 – The Wall (1979)
Pink Floyd

Place maintenant à notre podium des meilleurs albums de Pink Floyd. Et on commence par le mythique The Wall, sorti en 1979. Musicalement parlant, il ne partage pas grand chose avec ces prédécesseurs. Sans être un chef d’œuvre, The Wall reste un des albums mythiques pour notamment de nombreux titres : les monstrueux « Comfortably Numb » et « Hey You » et leurs magnifiques solos, ou les engagés « Another Brick The Wall » et « Run Like Hell ».

Si les 2 CD ont quelques morceaux de remplissages, il n’en reste pas moins que ce double album est très haute tenue. « Mother », « Is There Anybody Out There ? », « The Trial »… autant d’excellents titres qui feront de cet album une pièce maitresse dans la discographie de Pink Floyd. The Wall est un album unique, imparfait certes, mais qui regorge de pépites. Il marque aussi la véritable fin artistique de Pink Floyd ; aucun des albums qui suivront ne parviendra à atteindre avec la qualité du Pink Floyd d’avant. Gilmour acquière définitivement sa place comme un des meilleurs guitaristes de tous les temps.

2eme meilleur album de Pink Floyd

2 – Wish You Were Here (1975)
Pink Floyd

Après la sortie de Dark Side Of The Moon, Pink Floyd est l’un des plus grands groupes de la planète lorsqu’ils ont commencé à écrire Wish You Were Here. Beaucoup de nouveaux fans du groupe n’ont jamais entendu parler de Syd Barrett. Pour autant, le groupe n’existerait pas sans lui un hommage lui sera rendu sur l’album : « Shine On You Crazy Diamond » est un très bel hommage à Barrett. 9 parties en deux titres (l’un en ouverture, l’autre en clôture) est d’une richesse incroyable ; un pur titre de rock progressif.

« Welcome To The Machine » est le titre le plus expérimental de l’album, un superbe titre. « Have A Cigar » est quant à lui une très belle satire sur l’industrie du disque. Bien ensuite ce qui est probablement le plus beau titre du groupe, « Wish You Were Here ». Un titre d’une nostalgie folle et d’une musicalité incroyable. Un bijou. Wish You Were Here, c’est 44 minutes de pur génie, de pure beauté ! Un des tous meilleurs albums de Pink Floyd, évidemment.

LE meilleur album de Pink FLoyd, evidemment

1 – The Dark Side Of The Moon (1973)
Pink Floyd

Que dire sur cet album ? The Dark Side Of The Moon est bien évidemment LE meilleur album de Pink Floyd. Une merveille absolue ; l’album rock progressif par excellence. Pink Floyd commencera à jouer l’album sur scène un an avant l’enregistrement : cela leur a donné l’occasion de tester sur la route la majeure partie des titres ; chaque membre apportant d’énormes contributions et optimisations. Sans être un album conceptuel en tant que tel, The Dark Side Of The Moon raconte l’histoire de la vie d’un homme de sa naissance à sa mort. Le summum de la discographie de Pink Floyd.

Bien qu’ils ne fussent pas un groupe de singles, les titres « Money » et « Time » ont décollé en radio, attirant l’attention du plus grand nombre sur le groupe. Le rock progressif était très important en 1973, mais aucun groupe n’avait tout à fait réussi à lui donner un son palpable pour le grand public. Jusqu’à Pink Floyd. Il reste encore à ce jour le 3ème album le plus vendu au monde, après Back in Black d’AC/DC et Thriller de Michael Jackson. The Dark Side Of The Moon aura transformé Pink Floyd en un des plus grand groupe du monde et reste encore aujourd’hui un des meilleurs albums de tous les temps.

Découvrez plus d’articles… Rock !

Meilleurs albums de Avril Lavigne

La chanteuse – compositrice pop-rock canadienne Avril Lavigne est devenue une star internationale dans les années 2000 avec ses hymnes pop influencés par le punk et son image anti-starlette. Apparue pour la première fois à l’été 2002 avec le premier single « Complicated », elle vantait une image de skatepunk qui se heurtait volontairement au glamour raffiné de la pop traditionnelle.

Influencée par – entre autres – The Goo Goo Dolls ou Green Day, Avril Lavigne, alors âgée de 17 ans, est rapidement passée au statut d’idole adolescente, vendant plusieurs millions d’exemplaires de son premier album Let Go. Depuis, c’est 6 albums studios et un prochain à paraitre cette année. Découvrons ensemble notre classement des meilleurs albums d’Avril Lavigne.

Notre classement des meilleurs albums de Avril Lavigne

6ème place dans notre classement des meilleurs albums de Avril Lavigne

6 – Avril Lavigne (2013)
Avril Lavigne

En 2013, Avril Lavigne sort son 5ème album intitulé…Avril Lavigne. On retrouve quelques chansons fidèles au style des premiers albums (« Rock’n Roll », « Here’s to Never Growing Up »), des ballades plutôt sympathiques comme « Let Me Go » ou « Give you What you Like ». Le featuring avec Marilyn Manson sur « Bad Girl » est malheureusement trop formaté, sans grande envie. On vous laisse découvrir « Hello Kitty », vous nous en direz (des mauvaises) nouvelles… Le reste est sans grande inspiration. Un album décevant qui a toute sa place en dernière position de notre classement des meilleurs albums de Avril Lavigne.

Head Above Water

5 – Head Above Water (2019)
Avril Lavigne

Environ un an après la sortie de son cinquième album éponyme en 2013, Avril Lavigne est diagnostiquée comme porteuse de maladie de Lyme. Sa maladie donnera naissance à Head Above Water, qui arrive six longues années après Avril Lavigne – la plus longue période séparant deux albums de la chanteuse. Compte tenu de cet écart et de tous les troubles personnels que la chanteuse a enduré, Head Above Water dévoile une autre Avril Lavigne, qui porte fièrement ses cicatrices. L’album a ses moments d’obscurité, mais ils ne sont pas pour autant tristes. Head Above Water est conçu pour offrir du réconfort tout en étant un appel au ralliement. Bien que l’album soit rempli (un peu trop…) de ballades adaptées à la radio, Lavigne le pimente heureusement de moments de légèreté comme sur les titres « Tell Me It’s Over », « Crush » et « Bigger Wow » et bien sur « Dumb Blonde » avec Nicki Minaj en featuring. Head Above Water ne nous fera pas oublier les premiers albums et tient sa 5ème place dans notre classement des meilleurs albums d’Avril Lavigne.

4ème place pour Goodbye Lullaby

4 – Goodbye Lullaby (2011)
Avril Lavigne

L’occasion de l’introspection est le divorce de Lavigne avec le chanteur de Sum 41 Deryck Whibley, un des producteurs de l’album. Avril Lavigne aura signé la moitié des compositions en solo. Malheureusement, ce ne sont pas celles qui nous marqueront. Nous garderons en tête la jolie intro « Black Star » ou les énergiques titres « What The Hell » et « Smile ». Tout au long des 14 titres, on passe de chansons pop-rock à des titres plus calmes. Et c’est bien là le problème : trop de balade et un album au global pas assez punchy pour faire de la concurrence à ses prédécesseurs. Voila pourquoi on va placer Goodbye Lullaby au pied du podium des meilleurs albums de Avril Lavigne.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Avril Lavigne

3 – The Best Damn Thing (2007)
Avril Lavigne

Avec son 3ème album The Best Damn Thing paru en 2007, Avril Lavigne confirme ici sa polyvalence et propose aussi une large gamme niveau voix. Encore un album destiné aux adolescents avec des textes qui leurs parlent directement. En atteste le très punchy single « Girlfriend », tout comme « I Can Do Better » et « Hot ». Mais aussi des ballades puissantes comme « When You’re Gone » et « Keep Holding On ». Avril Lavigne a grandi et sa phase gothique maladroite des deux premiers albums n’a pas duré longtemps. Elle parle maintenant aux adolescentes avec un son pop-rock assumé et assez efficace. Voila pourquoi on place The Best Damn Thing en 3ème place de notre top des meilleurs albums de Avril Lavigne.

2ème meilleur album d'Avril Lavigne avec Under My Skin

2 – Under My Skin (2004)
Avril Lavigne

Difficile de succéder au carton que fut Let Go. Sur ce 2ème opus intitulé Under My Skin, Avril Lavigne n’a pas seulement abandonné ses cravates de marque pour les jupes ; elle a aussi mis de côté le son de son 1er album Let Go, pour se rapprocher des aspirations pop-rock, plus matures de la jeune chanteuse Michelle Branch. C’est plus sombre, plus en colère et avec une production moins lourde que sur Let Go. De très bons titres y sont présents : le très rock « My Happing Ending », le magnifique « Nobody’s Home » ou le punchy « Take Me Away ». Le rythme et l’énergie assez entrainante sont bien présents tout au long de l’album ; voila pourquoi Under My Skin prend sa 2ème place dans notre classement des meilleurs albums de Avril Lavigne.

Let Go reste LE meilleur album d'Avril Lavigne

1 – Let Go (2002)
Avril Lavigne

Voici LE meilleur album de Avril Lavigne ! Sortie en 2002, Let Go verra Avril Lavigne débarquer sur la scène musicale mondiale par la grande porte. De la chanson d’ouverture « Losing Grip » à l’introspectif « Naked », il n’y a pas une seule chanson de cet album qui ne semble pas à sa place. « I’m With You » est sans aucun doute l’une des meilleures chansons d’Avril. Les singles « Complicated » et « Sk8er Boi » inonderont les ondes radio. Avril Lavigne est la superstar pop-rock de l’année 2002. Si les textes restent plutôt pauvres (ceci vaut aussi pour les autres albums), le son Avril Lavigne aura amené un peu de punch à la pop en ce début de siècle…Let Go est de loin le meilleur album de Avril Lavigne.

Découvrez d’autres articles… Rock !

Meilleurs albums de Queen

Place à notre liste des meilleurs albums de Queen. Composé de Freddie Mercury au chant, Brian May à la guitare, John Deacon à la basse et Roger Taylor à la batterie, Queen est un groupe de rock britannique dont la fusion entre heavy métal et de glam rock en a fait l’un des groupes les plus populaires des années 1970.

Le groupe sera inspiré par de nombreux artistes comme les Beatles, Led Zeppelin, The Who, Black Sabbath ou encore David Bowie. Bien que rejeté par la critique à leurs débuts, Queen aura conçu un savoureux mélange de guitares survoltées de Brian May et de performances vocales flamboyantes de Freddie Mercury.

Le groupe se transformera plus en quatuor d’arena rock voire pop rock, avec des titres formatés pour la radio dans les années 80. Queen, c’est 15 album studio et plusieurs centaines de millions d’albums vendus.

Et surtout une influence monstre sur le rock et la musique en général sur les dernières décennies : Queen inspirera de nombreux groupes comme Nirvana, Radiohead, Muse, Red Hot Chili Peppers mais aussi Michael Jackson, Georges Michael, Lady Gaga…et tant d’autres. Découvrons sans plus tarder notre classement des meilleurs albums de Queen.

Notre top 10 des meilleurs albums de Queen

En dernière place du classement des meilleurs albums de Queen

10) The Game – 1980

En 1980, Queen sort son 8ème album The Game qui deviendra un énorme succès populaire. L’album sera porté par les singles devenus des hits : le rockabilly « Crazy Little Thing Called Love », « Save Me » et bien sur le funky « Another One Bites The Dust ».Mais The Game contient aussi des morceaux plus profonds qui étaient loin d’être des remplisseurs, comme « Dragon Attack » et « Rock It (Prime Jive) » ; peut-être parmi les titres les plus sous-estimés de Queen.

Néanmoins, l’album souffre du manque de cohérence. Fini les grandes orchestrations des albums précédents à bases de guitares explosifs et de rythmes implacables. Dans les années 80, Queen sera plus un faiseur de tubes qu’un créateur d’albums. Voila pourquoi on place The Game en bas de notre classement des meilleurs albums de Queen.

9) Queen – 1973

Le premier album de Queen est sorti en 1973 et n’aura pas eu beaucoup de succès en termes de ventes, mais il montrait déjà tout le potentiel du groupe. La voix envoutante de Freddie Mercury, le son indéniablement unique de la guitare de Brian May…tout y est. « Keep Yourself Alive » est une excellente entrée en matière. On gardera en tête les bons titres « Great King Rat » (plutôt progressif rock), « My Fairy King » (quelle voix haut perchée de Mercury…) et « Liar » (qui passe de la ballade au glam avec un pont hard-rock !).

Mais cela ressemble beaucoup à une collection d’idées plutôt qu’à un album cohérent. Niveau identité, le groupe ressemble plus à un Led Zeppelin mais il ne faudra attendre pas bien longtemps avant que Queen devienne Queen.

8) Innuendo – 1991

En 1991 sort le dernier véritable album studio de Queen, intitulé Innuendo. Diagnostiqué comme porteur du virus du SIDA à la fin des années 80, Freddie Mercury a insisté pour que le groupe travaille sur la musique jusqu’à la toute fin. L’album est un poil long et aurait donc méritait quelques coupes mais il n’en reste pas moins agréable avec notamment des très bons titres comme « Innuendo » en ouverture (avec un son rock plus dur, rappelant leurs débuts).

On retiendra aussi les titres « I’m Going Slightly Mad » (un joli contrats entre les paroles absurdes et une mélodie au ton sinistre) ou « These Are The Days Of Our Lives » (chanson testament du groupe d’une sincérité touchante). Que dire enfin du titre-épitaphe « The Show Must Go On », un des plus beaux titres de Queen. Sans être l’un des tout meilleurs albums de Queen, Innuendo restera dans le cœur des fans comme un album spécial.

7) The Works – 1974

Après le décevant Hot Space sorti deux ans plus tôt, Queen revient sur le devant de la scène en 1984 avec leur 11ème album studio, The Works. Si au niveau sonore, il manque le punch des albums précédents, The Works contient quand même quelques perles comme l’énorme « Radio Ga Ga », le très hard rock « Hammer To Fall », la chanson d’amour « It’s A Hard Life ».

La bombe « I Want To Break Free » sera d’une efficacité pop-rock redoutable et reste à ce jour l’un des titres les plus connus du groupe. The Works oscille entre l’excellent et le très mauvais, laissant ainsi un goût amer. Voila pourquoi on place cet album au milieu de notre classement des meilleurs albums de Queen.

En très bonne place dans notre classement des meilleurs albums de Queen

6) A Day At The Races – 1976

Dire que Queen était attendu au tournant après le chef d’œuvre A Night At The Opera est un doux euphémisme… Si A Day At The Races est la suite direct de A Night At The Opera (les deux titres sont tirés de films des Marx Brothers et leurs pochettes portent les mêmes emblèmes), l’album se veut plus sobre et plus intimiste. En atteste la très jolie ballade « You Take My Breath Away » ou le titre « The Millionaire Waltz ».

Brian May y composera deux excellents morceaux : « Tie Your Mother Down » et « Long Away ». On retiendra surtout le titre « Somebody To Love » teinté de gospel et qui s’est avéré être un beau successeur à « Bohemian Rhapsody » comme titre phare de l’album. Bref vous avez entre vos mains un des tout meilleurs albums de Queen.

5) Jazz – 1978

Avec une maturité grandissante et une assurance certaine, Queen présente au grand public son très bon 7ème album intitulé Jazz. Attention, ce n’est pas un album de jazz pour autant ; le titre fait bien référence au fait que le groupe sait maintenant qu’il peut aller n’importe où musicalement (et aussi un clin d’œil à la ville de Montreux où l’album a été enregistré).

Entre l’efficace « Mustapha » en ouverture, l’humoristique « Fat Bottomed Girls » de Brian May, la très intimiste « Jealousy » de Freddie Mercury ou « Bicycle Race », Jazz contient de véritables bijoux. Le chef d’œuvre restera sans aucun doute l’avant-dernier titre « Don’t Stop Me Now » (peut-être la meilleure chanson de Queen). Bref, du rock baroque à l’état pur, une production plus légère libérant toute l’énergie du groupe. Un des meilleurs albums de Queen !

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Queen

4) Sheer Heart Attack – 1974

Queen sort son 3ème album en 1974, intitulé Sheer Heart Attack (le 2ème cette année-là après l’excellentissime Queen 2). Cet album semble rassembler toutes les idées les plus folles du groupe et est devenu, sans doute, un des tout meilleurs albums de Queen. « Brighton Rock » envoie du lourd niveau instrumental en ouverture. « Killer Queen » est devenu un classique du groupe : pop, enivrant et kitsch à la fois.

Le titre « Tenement Funster » s’inspire de très belle façon du rock des années 60. Et beaucoup d’autres excellents titres sur cet album : un « Flick of the Wrist » jouissif ou encore la très belle ballade « Lily of the Valley « . L’ambition musicale déjà élevée sur ce Sheer Heart Attack passera au niveau supérieur sur leur opus suivant …

Et le podium des meilleurs albums de Queen est…

On a adore News Of The World, un des meilleurs albums de Queen

3) News Of The World – 1977

Il va être assez difficile de contester la place sur le podium des meilleurs albums de Queen pour News Of The World. C’est l’album qui contient en ouverture les titres « We Are the Champions » et « We Will Rock You », deux hymnes parmi les références du groupe. Mais il serait bien réducteur de résumer ce très bon News Of The World à ces deux chansons. Le reste est d’une grande cohérence et d’une grande qualité. En atteste les titres « It’s Late » de Brian May et « Fight From The Inside » de Taylor .

La chanson-titre est elle aussi plutôt bonne avec sa sonorité punk : énergique, nerveuse avec un riff de guitare efficace. Mention spéciale aussi à « Spread Your Wings », une jolie ballade plutôt personnel de Freddie Mercury. « My Melancholy Blues » clôt l’album avec un Mercury au sommet de son art sur ce morceau jazzy au piano. Un superbe opus !

2ème meilleur album de Queen dans notre classement

2) Queen 2 – 1974

Le 2ème album de Queen sort au début de l’année 1974, soit quelques mois seulement après leur premier essai. Bien que l’album ne produira qu’un seul single (le génialissime « Seven Seas Of Rhye ». « The March of the Black Queen » est un chef-d’œuvre à part entière ; le gospel de « Funny how love is » nous fait toujours vibrer. Impossible non plus de mettre de côté la magnifique ballade « Some Day One Day ».

Le mélange des genres fonctionne à merveille : hard rock et glam rock, mais aussi rock progressif ou encore heavy metal. L’album le plus lourd du groupe qui deviendra un de leurs albums les plus oniriques. Même la pochette de l’album, signée du photographe Mick Rock (reprise dans le clip de « Bohemian Rhapsody » deviendra culte ! Vous avez là l’un des tout meilleurs albums de Queen !

Aha Shake Heartbreak est LE Meilleur album de Kings Of Leon, tout simplement

1) A Night At The Opera – 1975

En 1975, Queen sortira son bijou A Night At The Opera. LE tout meilleur album de Queen ! L’album qui contient le monstrueux single « Bohemian Rhapsody » (l’une des meilleures chansons de Queen), une épopée de 6 minutes en plusieurs parties avec un mélange de styles et de rythme de toute beauté ! Une des plus beaux titres et plus compositions jamais écrites. Mention très spéciale pour le titre « 39 » avec sa mélodie douce et ses rimes efficaces.

Que dire aussi de « The Prophet’s Song », 8 minutes de pur bonheur avec un magnifique solo de guitare ? L’intime « Love Of My Life » de Mercury évoquant un amour passé est une des plus belles chansons de Queen…On pourrait tout lister ici mais cela serait bien trop long… Un album quasi parfait ! Une merveille d’album qui consacrera Queen comme un groupe incontournable…Magnificooo-o-o-o-o !

Meilleurs albums de Kings Of Leon

Catalogué à leur début comme un groupe de rock sudiste, Kings Of Leon s’est progressivement transformé en un groupe de rock alternatif et arena rock au cours des années 2000. Le quatuor de Tennessee composé des frères Caleb (guitare et chant), Nathan (batterie), Jared (basse) Followill et de leur cousin Matthew (guitare) aura connu une popularité certaine au Royaume-Uni. Il faudra attendre quelques albums avant que le groupe ne prenne une stature internationale. Découvrez sans plus tarder notre classement des meilleurs albums de Kings Of Leon.

Notre classement des meilleurs albums de Kings Of Leon

En dernière place de notre classement des meilleurs albums de Kings Of Leon

7 – Come Around Sundown (2010)
Kings Of Leon

Continuer sur la lancée de l’énorme succès que fut Only By The Night n’était pas chose facile. Et malheureusement, les Kings of Leon n’ont pas réalisé une suite digne de ce nom avec Come Around Sundown. Bien qu’il y ait de très bonnes chansons (« The Immortals », « The Face », « Pick Up Truck » et « Radioactive »), il y en a aussi quelques mauvaises (« Mary » et « Mi Amigo »)…et des très faibles comme « Birthday » et « Pony Up ». On sent le remplissage à certains endroits et même si l’album reste au global agréable, il manque cette puissance continue qui en ferait un des meilleurs albums de Kings Of Leon. Dommage !

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de Kings Of Leon

6 – Mechanical Bull (2013)
Kings Of Leon

Le 6ème album studio de Kings Of Leon, Mechanical Bull sorti en 2013, est un doux soulagement. Tout en conservant le penchant du groupe pour les chœurs explosifs et accrocheurs et les guitares entrainantes, Mechanical Bull apparait plus léger et moins laborieux que son prédécesseur Come Around Sundown. Le coup d’envoi donné à cet album avec le 1er single « Supersoaker » ne fait que donner le ton de Mechanical Bull. Deux des meilleurs titres arrivent à mi-chemin, avec le désir ardent « Wait for Me » et le bluesy « Family Tree » (façon Primal Scream). « Rock City » met en avant une ambiance lourde tandis que le titre « Coming Back Again » nous rappelle agréablement le U2 période War. Mention spéciale aussi aux très bons « Temple » et « Beautiful War ». Malheureusement, l’ensemble n’est pas suffisamment homogène en qualité pour être dans les premières places de notre classement des meilleurs albums de Kings Of Leon.

Only By The Night a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Kings Of Leon

5 – Only By The Night (2008)
Kings Of Leon

Le 4ème album Only By The Night aura été LE grand succès commercial que tout groupe désire avoir dans sa carrière. Avec 3 albums plus confidentiels, Kings Of Leon explosera aux grand jours avec notamment ses singles ravageurs « Sex on Fire », « Use Somebody » et « Manhattan ». Ajoutés à ces 3 hits, les chansons « Revelry » et « Closer » sont parmi les meilleurs du groupe. Des titres plus faibles malheureusement comme « 17 » ou « I Want You » nous laisseront un goût amère à l’écoute de ce Only By The Night. Il aurait pu être un des tout meilleurs albums de King Of Leon avec quelques coupes. Tant pis pour nous, on va quand même continuer à se régaler avec les meilleures pistes.

On a adoré Youth and Young Manhood, un des tout meilleurs albums de Kings Of Leon

4 – Youth And Young Manhood (2003)
Kings Of Leon

Les frères et cousins Followill sortent en 2003 leur 1er très bon album Youth and Young Manhood. 4 titres sont issus de leur 1er EP, qui viennent s’ajouter aux 7 tout nouveaux morceaux du groupe. Il est difficile de nier l’éclat de leur tout premier album. Youth & Young Manhood est une bouffée d’air frais dans l’univers du rock sudiste américain. Un petit air de Lynyrd Skynyrd qui fait du bien. On y retrouve notamment l’une des toutes meilleurs chansons de Kings Of Leon encore aujourd’hui, « California Waiting ». Dès les premières notes du titre d’intro, le très bon « Red Morning Light » vient nous donner le ton de ce très bon 1er album. Ajoutez à cela les excellents « Wasted Time » et « Molly’s Chambers » et vous avez en main un des tout meilleurs albums de Kings Of Leon !

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Kings Of Leon

3 – Walls (2016)
Kings Of Leon

2016 : Kings Of Leon sort son 7ème album studio, fort des succès planétaires de « Sex On Fire » et « Use Somebody » et d’une aura bien développée sur la scène rock au même titre que les Coldplay et autres Killers sur cette décennie. Après deux moins bons albums, cet opus Walls tombe à point nommé pour le groupe et leur redonnera un second souffle. Une production très bien soignée avec l’aide de Markus Dravs (Florence + The Machine, Arcade Fire) ; 10 titres seulement pour 40 minutes avec une superbe homogénéité. Les très bons « Waste A Moment », l’entrainant « Find Me » et « Reverend » qui confirme – s’il fallait encore le faire – que la voix de Caleb est la pièce maitresse de ce groupe. La magnifique ballade « WALLS » termine en beauté ce très bon album qui a toute sa place sur le podium des meilleurs albums de Kings Of Leon.

2ème meilleur album de Kings Of Leon dans notre classement

2 – Because Of The Times (2007)
Kings Of Leon

Bien plus sombre que leurs deux premiers albums, Kings Of Leon sortent en 2007 leur 3ème opus, Because Of The Times. Moins pop, cet album tranche plus clairement vers du rock progressif. Le titre « Knocked Up » en est le parfait exemple : Caleb est au top de sa forme niveau chant et nous rappelle les beaux jours des Neil Young et autres Bruce Springsteen. Idem pour les titres « On Call » ou « McFarless », qui vous resteront bien en tête. Le plutôt funky « My Party » est également une réussite. Enfin, Because Of The Times cloture avec le très bon « Arizona » qui nous laisse présager le meilleur pour la suite… Leur 3ème album est très clairement l’un des tout meilleurs albums de Kings Of Leon.

Aha Shake Heartbreak est LE Meilleur album de Kings Of Leon, tout simplement

1 – Aha Shake Heartbreak (2004)
Kings Of Leon

La famille Followill retourne aux fourneaux très rapidement pour donner suite à leur très bon 1er album Youth & Young Manhood. En 2004 sort donc Aha Shake Heartbreak, qui reste à ce jour le meilleur album de Kings Of Leon. Sur Youth & Young Manhood, les Kings se sont fortement inspirés de leurs origines rock sudistes. Ici, c’est bien un mélange harmonieux de rock & roll, country et un peu de psychédélique qui fonctionne à merveilles. Pas de gros hits mais une cohérence bienvenue sur les 12 titres. Leurs compositions sont plus travaillées, plus dynamiques et le groupe dégage une confiance plus affirmée. On retiendra les très bons « Slow Night, So Long », « The Bucket », « Razz » et le très énergique « Taper Jean Girl ».

Découvrez d’autres articles… Rock !

Meilleurs albums de Evanescence

Groupe américain de rock gothique – rock alternatif fondé en 1996 par Amy Lee et Ben Moody. Après l’enregistrement de plusieurs demos, le groupe connaitra le succès très rapidement avec la sortie de leur 1er album Fallen (17 millions de copies vendus tout de même). Evanescence est aussi connu pour ces changements de line-up presque à chaque albums ; Amy Lee restant toujours fidèle au poste. Rock ou métal, le débat fait toujours rage ; toujours est-il que le groupe est bien identifié sous la forme gothique. Le groupe est de retour en 2021 avec son 5ème (et très attendu) album studio The Bitter Truth. En attendant une review, découvrons ensemble les meilleurs albums d’Evanescence.

Notre classement des meilleurs albums de Evanescence

A la dernière place de notre classement des meilleurs albums de Evanescence

4 – Synthesis (2017)
Evanescence

Pour un groupe qui n’a que trois albums studio à revisiter, la décision d’Evanescence avec Synthesis de retravailler certaines de ses chansons les plus appréciées aura été une décision aussi ambitieuse qu’inattendue. Avec 16 titres, c’est aussi un disque substantiel, et ce qui fait que Synthesis ressemble encore plus à un album entièrement original, c’est l’ajout de nouveaux titres comme « Hi-Lo » et « Imperfection » (en clôture de l’album). L’album apparait comme un univers alternatif d’Evanescence.

Sur « Bring Me To Life », l’ossature rock est dépouillé et remplacé par un orchestre et un brin d’électro pour donner à la chanson une toute autre dimension. La nouvelle orchestration fonctionne également bien sur les titres « My Heart Is Broken » et « Lithium ». Tout n’est pas du même niveau. L’opus s’adresse surtout aux fans de la première heure qui souhaitent entreprendre une plongée plus profonde dans les compositions du groupe. On place néanmoins ce Synthesis en dernière place de notre classement des meilleurs albums d’Evanescence.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Evanescence

3 – Evanescence (2011)
Evanescence

Après une interruption de cinq ans et plusieurs changements de line-up, au moment où Evanescence sort son album éponyme en 2011, Amy était la seul membre originale restante. Côté voix, il est quand même bon de souligner qu’il y a très peu de femmes sur la scène rock qui peuvent rivaliser avec la puissance de la voix angélique et explosive d’Amy Lee. Niveau son, Evanescence a entrepris un important changement fusionnant les sensibilités grunge, rock alternatif et pop avec le son caractéristique du groupe. « What You Want » reste toujours diablement efficace et « My Heart Is Broken » et « Oceans » sont devenus deux titres favoris des fans. Mais dans l’ensemble, Evanescence est un disque beaucoup trop inégal avec trop de pistes oubliables. Pour nous, un des moins bon albums studio d’Evanescence.

2 – The Open Door (2006)
Evanescence

Avant la sortie du 2ème album d’Evanescence The Open Door en 2006, on était en droit de se poser 2 questions : le groupe est-il capable de reproduire le succès planétaire de Fallen sorti 3 ans plus tôt ? Amy Lee pouvait-elle encore composer de bonnes chansons sans son co-auteur d’origine et fondateur du groupe, Ben Moody ? Dès la sortie du 1er single « Call Me When You’re Sober », on a eu la réponse à nos questions. Un titre surpuissant avec une Amy Lee en grande forme, un parfait mélange piano et guitares mélodiques, dans la droite lignée de Fallen. Les doutes sont bien dissipés.

La voix de Lee est encore plus présente et centrale sur cet album. L’arrivée réussie de Balsamo à la guitare (notamment sur les titres « Weight of the World », « Cloud Neuf  » ou  » Lose Control « ) nous fait rapidement oublier le départ de Moody. La dernière moitié de l’album est plus lent et de moins bonne qualité. Le très punchy « All That I’m Living For » et la ballade mélancolique « Good Enough » terminent cependant le disque sur une note plus positif. The Open Door est un des meilleurs albums d’Evanescence, sans doute possible.

Fallen est LE Meilleur album de Evanescence, tout simplement

1 – Fallen (2003)
Evanescence

En 2003, le premier album studio Fallen d’Evanescence fera l’effet d’une bombe. Sous la direction de Ben Moody et d’Amy Lee, le groupe émergera avec un son unique, jamais copié. 17 millions de copies vendues plus tard, Fallen reste encore aujourd’hui l’un des plus gros succès populaires de ces deux dernières décennies. La ballade « My Immortal » déferlera sur toutes les radios du monde mais c’est bien le 1er single « Bring Me To Life » qui lancera le groupe. Parfait résumé du son Evanescence, le titre est composé de métal-rock gothique mélodique et de la voix puissante d’Amy Lee.

Beaucoup de chansons de l’album parlent de difficultés émotionnelles qu’Amy Lee semblait avoir eues à l’époque. Hormis les deux autres très bon singles « Going Under » et « Everybody’s Fool », les titres « Haunted », « Tourniquet » et « Imaginary » sont également à la hauteur. Malheureusement, la relation entre Amy et Ben n’a pas survécu et Ben quittera le groupe plus tard dans l’année. Si le line-up original n’aura produit qu’un seul album, Fallen reste encore aujourd’hui le meilleur album d’Evanescence.

Découvrez d’autres articles… Métal !

Les Meilleurs Albums de U2

Découvrez maintenant notre classement des meilleurs albums de U2. Il y a plus de quatre décennies, quatre lycéens de Dublin (Bono au chant, The Edge à la guitare, Adam Clayton à la basse et Larry Mullen Jr. à la batterie) ont fondé un groupe qui allait devenir l’un des plus grands groupes de rock du monde.

U2, c’est 14 albums studios, 200 millions d’albums vendus et un groupe devenu une des légendes vivantes du rock et de la musique en général. Qu’il s’agisse de leur position politique franche ou de leurs transformations stylistiques sur certains albums au long de leur carrière, U2 ne restera pas comme un groupe lisse mais bien inspirant, engagé. Découvrez la discographie de U2, du pire au meilleur.

Notre top 10 des meilleurs albums de U2

En bas de notre classement

10 – Pop (1997)
U2

4 ans après un bon Zooropa, U2 sort Pop son 9ème album. Souvent décrié comme l’un des pires albums de U2, Pop n’est pour autant pas si mauvais. Sans être le meilleur album de U2, on y retrouve quand même de bonnes choses. « Staring At The Sun » est une très belle mélodie sur le thème du désir et de l’incertitude. Les titres plus rock « Gone » et « Please » nous rappellent les meilleurs moments de Achtung Baby. Le reste n’est pas bien mémorable et on se perd à trop d’expérimentations, de distorsions de guitares.

How To Dismantle An Atomic Bomb

9 – How to Dismantle an Atomic Bomb (2004)
U2

En 2004, U2 revient sur le devant de la scène avec la sortie de son 11ème album studio, How To Dismantle An Atomic Bomb. Rien ne bien surprenant sur cet opus. C’est un mélange de ballades et de titres rock ; un mix entre The Unforgettable Fire et Achtung Baby. On y retrouve du U2 classique (guitares en écho, gros son, voix envoûtante) avec du néo-U2 (réglages expérimentaux, fioritures électroniques). Il y aura surtout du bon et pas mal de mauvais.

Le très rock et très accrocheur « Vertigo » et les magnifiques ballades « Sometimes You Can’t It On Your Own » et « City Of Blinding Lights » resteront comme les pièces maitresses de cet album. On gardera aussi peut-être « Original Of The Species » qui séduit avec une belle mélodie. Le reste s’oublie malheureusement assez rapidement. Cela nous place How To Dismantle An Atomic Bomb en bas de notre classement des meilleurs albums de U2.

All that you can't leave behind

8 – All That You Can’t Leave Behind (2000)
U2

U2 nous fera oublier l’erreur de parcours que fut Pop avec ce bon All That You Can’t Leave Behind. Un nouveau millénaire et très clairement une nouvelle période pour U2. LE groupe fait table rase des 90’s (et de ces expérimentations électroniques) et revient avec le sérieux constaté dans les années 80. On y retrouve bien sur les tubes rock « Beautiful Day » et « Elevation » ainsi que les ballades «  »Walk On » et « Kite ».

Les titres plus intimistes comme « In A Little While » ou « Peace On Earth » ont également une place de choix sur cet album. Malheureusement ce All That You Can’t Leave Behind ressemble plus à une collection de hits formatés radio, plutôt qu’à un ensemble cohérent. Un album non indispensable dans la discographie de U2…

En bonne place dans notre classement

7 – Rattle and Hum (1988)
U2

Un an seulement après l’exceptionnel Joshua Tree, U2 revient avec Rattle and Hum, un album plutôt original composé de titres studio, de reprises et de chansons lives. Les versions lives vous permettront de vous rendre compte de ce que peut donner U2 en concert. Mention très spéciale pour « I Still Haven’t Found What I’m Looking For » et sa version gospel… magique). Côté nouveautés, les titres « Desire », « All I Want Is You » et « Van Diemen’s Land » sont clairement au-dessus du lot.

Quand aux reprises, on retiendra surtout le très bon « All Along The Watchtower ». L’album manquera d’inspiration pour en faire une œuvre à part entière qui comptera dans la discographie du groupe… C’était très certainement pour mieux se concentrer sur ce qui allait suivre. On place donc ce Rattle and Hum en bonne place dans notre classement des meilleurs albums de U2.

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de U2

6 – Zooropa (1993)
U2

Le 8ème album du groupe – Zooropa – continuera le travail commencé avec Achtung Baby, à savoir incorporer de nouvelles technologies et des sons électros à leurs compositions. Zooropa a prouvé que U2 pouvait briller sur ce nouveau terrain sonore aussi bien que n’importe qui. U2 se sentait audacieux après l’énorme succès d’Achtung Baby et le montrera avec cet album.

L’album n’a pas produit d’énormes singles, mais des chansons comme « Zooropa » et « Daddy’s Gonna Pay for Your Crashed Car » ont plutôt bien vieilli. La voix très monotone de The Edge sur « Numb » en déroutera plus d’un. Un album unique dans la carrière du groupe, qui n’en reste pas moins un des meilleurs albums de U2.

Découvrez Boy de U2

5 – Boy (1980)
U2

En 1980 sort le 1er album de U2, Boy. Il montrera la promesse d’un jeune groupe énergique à la recherche de son identité. Les titres parlent en grande partie du processus de transformation des garçons en hommes.

Si tout n’est pas parfait, des titres comme « I Will Follow », « Out of Control » et « Stories For Boys » sont devenus des classiques du catalogue U2. Si l’ensemble n’est pas uniforme et que cette fraicheur ne tient pas le coup sur les 11 pistes, ce Boy à une place de choix dans notre classement des meilleurs albums de la discographie de U2.

On a adoré The Unforgettable Fire

4 – The Unforgettable Fire (1984)
U2

Avec The Unforgettable Fire, son 4ème album studio, U2 trouve le son emblématique qui porterait le groupe vers de nouveaux sommets. L’album n’est pas rempli de singles adaptés à la radio ni même ne contient de nombreux classiques du groupe. Pourtant, le disque montre U2 affinant le son qui les définirait pour le reste des années 1980. Il y aura quand même le classique « Pride (In The Name OF Love) », véritable hymne d’amour et condensé du nouveau son de U2 pour les années à venir.

Quel riff de guitare ! On retiendra aussi le titre « Bad », hommage magnifique à un ami mort d’héroïne, avec une ligne de guitare splendide. Mentions spéciales aussi aux titres « A sort Of Homecoming » (très planant) et « The Unforgettable Fire » et « MLK » en hommage à Martin Luther King. Une des meilleurs albums de U2, tout simplement.

Le Top 3 des meilleurs albums de U2 :

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de U2

3 – War (1983)
U2

En 1983, U2 sort un de ces 3 meilleurs albums, le magnifique War. Album très puissant, War est largement considéré comme le premier album politique de U2, où les paroles de Bono évoque un monde déchiré par les conflits. C’est bien à partir de cet album que le groupe construira son son léché, prêt à envahir les stades du monde entier.

Le coup de fouet du batteur Larry Mullen sur le titre d’ouverture « Sunday Bloody Sunday » reste encore aujourd’hui dans les annales du rock. Devenu un véritable hymne du groupe, ce titre fait référence au massacre de Derry en 1972. « New Year’s Day » est devenu un de leur premier hit aux Etats-Unis. Il y en aura tellement d’autres…

Un des deux bijoux de U2

1 bis – Achtung Baby (1991)
U2

Nouvelle décennie et nouveau U2. Le groupe qui a traversé les années 80 avec des groupes comme Dire Straits, Bon Jovi ou INXS, sait qu’il doit se réinventer pour se démarquer. Enregistré à Berlin et inspiré notamment de la musique techno allemande, Achtung Baby sonna comme jamais et c’est bien ce qui fera le succès de cet album. Rock traditionnel, dance électro, rock alternatif, Cet album est un sublime mélange des tendances musicales du moment. Le titre d’ouverture « Zoo Station » reste encore unique en son genre à base de guitare déformée et batterie indus.

La ligne de guitare de « Even Better Than the Real Thing » est une des meilleurs du guitariste. Et puis que dire de « One », tout simplement considérée comme une des plus belles chansons de tous les temps. Les paroles et la voix de Bono sont tout simplement devenues cultes. Le riff de guitare sur « The Fly » nous tient en haleine tout au long du titre avant de nous amener vers le devenu légendaire « Mysterious Ways » et sa guitare wah-wah mémorable de The Edge. Un bijou et un des deux meilleurs albums de U2.

Voici LE Meilleur album de U2, tout simplement

1 – The Joshua Tree (1987)
U2

Avant Achtung Baby, U2 avait déjà sorti son 1er bijou, considéré par beaucoup comme LE meilleur album de U2. Que dire déjà des 3 chefs d’œuvre qui commencent l’album ? « Where The Streets Have No Name », « I Still Haven’t Found Whay I’m Looking For » et « With Or Without You » ont été des tubes planétaires. Mais Joshua Tree ne se résume pas à ces 3 titres. Vous y trouverez une déclaration politique cinglante sur le titre « Bullet the Blue Sky » (avec uns magnifique guitare déformée). Ou encore la très jolie ballade « Running to Stand Still », évoquant l’épidémie de dépendance à l’héroïne à Dublin à l’époque.

Joshua Tree est le parfait condensé de ce que représente aujourd’hui U2 : le son de guitare innovant de The Edge, la voix parfaite de Bono, la batterie caractéristique de Larry Mullen Jr. et le jeu de basse créatif d’Adam Clayton. Dur de trancher entre Achtung Baby et The Joshua Tree pour le titre de meilleur album du groupe, alors on décide de ne pas décider et de mettre les 2 albums à la 1ère place.

Découvrez d’autres articles… Rock !

Meilleurs albums de Linkin Park

Linkin Park, groupe de rock/métal originaire de Californie, a fait irruption sur la scène à l’aube du 21ème siècle. A travers 7 albums sur 17 ans de carrière, l’impact du groupe sur le métal et le rock en général est indéniable. Linkin Park réinventera le nu métal à sa sauce et se forgera une identité propre. Hybrid Theory fera l’effet d’une bombe a sa sortie et l’engouement ne faiblira jamais.

Le groupe aura sans cesse le souhait de se réinventer et d’expérimenter, avec plus ou moins de succès. Le décès tragique de leur chanteur Chester Bennington a – peut-être définitivement – endigué la production d’albums studio. L’avenir nous le dira. En attendant, découvrons ensemble le classement des meilleurs albums de Linkin Park, l’un des meilleurs groupes de rock des années 2000.

Notre classement des meilleurs albums de Linkin Park

7 – Living Things (2012)
Linkin Park

L’audace expérimentale de A Thousand Suns sorti deux ans plus tôt en 2010 a été saluée par la critique, mais a laissé de nombreux fans au bord de la route. Living Things est apparu alors comme un devoir de retrouver leur son de marque sans abandonner complètement l’expérimentation électronique qu’ils avaient mis en place les années précédentes. Si les 3 premiers titres sont plutôt bons, ce qui suis le single « Burn It Down » l’est beaucoup moins. Trop d’électro, les titres sont un peu trop courts dans leur ensemble ; bref, on a un peu perdu Linkin Park avec ce Living Things. Pour nous, c’est la dernière place de notre classement des meilleurs albums de Linkin Park.

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de Linkin Park

6 – One More Light (2017)
Linkin Park

En 2017, Linkin Park sort sort dernier album One More Light. Le groupe a continuellement essayé d’évoluer tout au long de sa carrière, parfois avec d’excellents résultats, mais d’autres fois, les fans n’ont pas adopté le changement. C’est le cas avec cet opus. Le groupe s’est ouvert à des auteurs-compositeurs extérieurs, dont certains avaient une tendance pop et, par conséquent, l’album aura une touche plus mélodique. Le single « Heavy » en est le parfait exemple. Les titres « Battle Symphony » le plus rap « Good Goodbye » en auront aussi dérouté plus d’un. Peut-être que le groupe avait décidé ce virage plus pop pour continuer sa route ; nous ne le serons jamais. Voila pourquoi nous mettons ce One More Light en bas du classement des meilleurs albums de Linkin Park.

A Thousand Suns a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Linkin Park

5 – A Thousand Suns (2010)
Linkin Park

En 2010, Linkin Park sortira son album le plus controversé, A Thousand Suns. Un album concept audacieux aux prises avec l’angoisse d’une société entassée dans l’inconnu – la technologie, l’énergie nucléaire, les tensions autour du progrès politique et sociologique. A Thousand Suns réduira l’instrumentation rock au minimum, intensifiera le côté politique des chansons et fera la part belle à Mike Shinoda. Il est destiné à être écouté en une seule fois pour profiter pleinement de l’expérience plutôt que de passer d’une piste à l’autre. On met de côté le nu métal, et on laisse la place à ce rock industriel original. Des morceaux comme « When They Come For Me », « Waiting For The End » et « Wretches And Kings » seront quand même trouver leur public. Clivant et loin d’être une référence, ce A Thousand Suns a bien sa place au milieu de notre classement des meilleurs albums de Linkin Park.

On a adoré The Hunting Party, un des tout meilleurs albums de Linkin Park

4 – The Hunting Party (2014)
Linkin Park

Après quelques tentatives électro / industriel avec ses deux opus précédents, Linkin Park est revenu en 2014 avec The Hunting Party, considéré comme un disque de rock pur et simple par le groupe, tentant de ramener l’énergie et l’âme du rock / métal aux fans. Le groupe a également rompu avec la tradition, faisant venir des artistes invités sur une poignée de morceaux. Le plus réussi a été le premier single « Guilty All the Same », un rock pur sang soutenu par l’icône du rap Rakim. Le groupe a également attiré Daron Malakian de System of a Down pour l’un des meilleurs moments de l’album sur le titre « Rebellion ». Les morceaux « Until It’s Gone », « Wastelands » et « Final Masquerade » ont maintenu le groupe sur les ondes et ont réussi leur mission. Un des meilleurs albums de Linkin Park.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Linkin Park

3 – Minutes To Midnight (2007)
Linkin Park

En 2007, le groupe revient sur le devant de la scène avec Minutes To Midnight après les 2 bombes que furent Hybrid Theory et Meteora. Succéder à ces deux grands albums n’était pas tâche facile sur le papier ; Linkin Park relèvera le défi à merveille. Les titres « Bleed It Out », « What I’ve Done » et « No More Sorrow » ont cette agressivité caractéristique de Linkin Park qu’on adore. AJoutez à cela des chansons mi-tempo comme « Leave Out All the Rest » et « Shadow of the Day » avec les bijoux que sont « Hands Held High » et « The Little Things Give You Away » et vous avez un des tout meilleurs albums de Linkin Park, tout simplement. Bienvenue sur le podium Minutes To Midnight !

2ème meilleur album de Linkin Park dans notre classement

2 – Meteora (2003)
Linkin Park

Comment succéder à un des plus grands albums rock des dernières années ? Linkin Park s’en sortira merveilleusement bien avec un tout aussi excellent 2ème album Meteora. L’opus repris là où Hybrid Theory s’était arrêté. En commençant avec le single monstre qu’est « Somewhere I Belong » et en continuant avec l’énergique titre « Faint », l’appétit des fans était bien au rendez-vous. La chanson plus mid-tempo « Numb » est devenue la plus grande chanson de l’album (voire même du groupe) et « Breaking the Habit » est devenu un autre hymne du groupe, joué à chaque concert.

Le reste est tout aussi monstrueux : le 1er titre « Don’t Stay » avec ce mélange parfait de guitares, mélodies, platines et cris. Que dire du son très lourd de « Hit The Floor » ou de la puissance de « From The Inside » ? Meteora reste encore aujourd’hui l’un des plus grands disques rock des deux dernières décennies et évidemment un des meilleurs albums de Linkin Park.

Hybrid Theory est LE Meilleur album de Linkin Park, tout simplement

1 – Hybrid Theory (2000)
Linkin Park

Comment ne pas mettre Hybrid Theory en tête de notre classement des meilleurs albums de Linkin Park ? Leur premier album et surtout la première marche d’une impressionnante carrière qui aura révolutionnée le nu-métal et le rock dans son ensemble dans cette nouvelle décennie. Tout les ingrédients qui feront le succès du groupe sont déjà dans Hybrid Theory : la complicité vocale entre Chester et Mike, les riffs de nu-métal aiguisés comme jamais, un équilibre parfait entre mélodie et punch, un nouveau mix entre rap et métal.

Les titres « One Step Closer », « Papercut » et « Points Of Authority » nous donnent encore envie de sauter partout. Les chansons « Crawling » et « In The End » quant à elles font encore ressurgir le chanteur qui est en nous… Encore aussi frais vingt ans plus tard, Hybrid Theory aura marqué une génération entière et reste un des plus grands albums rock de tous les temps.

Découvrez d’autres articles… Métal !

Meilleurs albums de Genesis

Découvrons maintenant le classement des meilleurs albums de Genesis. Genesis est un groupe de rock anglais qui émergera au début des années 70, connu pour être un des pionniers du rock progressif. Il y a peu de groupe dans l’histoire du rock qui auront 2 périodes distinctes dan leur histoire. Le chanteur Peter Gabriel quittera le groupe en 1975 et Phil Collins (batterie) prendra la place de chanteur pendant les concerts (mais restera bien en plus derrière la batterie en studio).

Le son de Genesis est alors devenu de moins en moins progressif pour devenir un véritable groupe pop. Il est assez rare de trouver des fans des deux périodes… Néanmoins, de très bons albums seront produits tout au long de leur carrière. Quels sont les meilleurs représentants de la discographie de Genesis ?

Notre classement des meilleurs albums de Genesis

A la 6ème place

6 – Wind & Wuthering (1976)
Genesis

Même après que Genesis soit devenu un quatuor et non plus un quintet après le départ de Peter Gabriel, portant le flambeau progressif du mieux qu’ils pouvaient, les frictions entre les membres ont persisté. Avec A Trick of the Tail sorti plus tôt dans l’année et Wind & Wuthering, 1976 a été une période productive pour Genesis, nouvellement dirigé par Phil Collins.

Continuellement sous-utilisé en tant que guitariste principal, Steve Hackett quitta le groupe et se consacrera à sa carrière solo. Wind & Wuthering suit le cours tracé par les précédents albums, bien qu’il s’agisse d’une œuvre plus calme. Les claviers de Tony Banks sont de retour et à en juger par les titres « One for the Vine » et « All in a Mouse’s Night », l’idée fut bonne.

Le son Genesis se retrouve bien sur « Eleventh Earl of Mar » et les deux instrumentales « Unquiet Slumbers for the Sleepers… » et « In That Quiet Earth », mais il manque une cohérence bien présente sur A Trick of the Tail. L’évolution du groupe se fait un peu sentir avec quelques chansons d’amour et un son un peu plus pop. Il n’en reste pas moins que ce Wind & Wuthering est un des meilleurs albums de Genesis.

Nursery Cryme a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Genesis

5 – Nursery Cryme (1971)
Genesis

Genesis n’a commencé à développer toute l’étendue de leur son qu’à leur troisième album, Nursery Crime, sorti en 1971. Complété par les plus polyvalents Steve Hackett et Phil Collins, le quintette que l’on connait de Genesis a œuvré pour la 1ère fois sur cet album. Il s’en suivra ce que beaucoup considèrent (à juste titre) comme la plus grande période de l’histoire du groupe.

Nursery Cryme a encore développé le genre d’épopée rock théâtrale développé pour la première fois sur Trespass, avec notamment le titre « The Knife ». Les 10 minutes « The Musical Box », que Gabriel ouvre doucement le long de quelques belles pièces de guitare, reste un des meilleurs titres de l’album. On notera aussi « For Absent Friends » avec un Phil Collins, clin d’œil du futur changement à venir dans le groupe.

Mention spéciale enfin au solo brut de “The Return of the Giant Hogweed” et au titre de cloture « The Fountain Of Salmacis » magnifique. La créativité, la technicité et l’imagination présents sur Nursery Cryme en font tout simplement un des meilleurs albums de Genesis.

On a adoré A Trick Of The Tail

4 – A Trick Of The Tail (1976)
Genesis

A Trick of the Tail est le 7ème album du groupe et le 1er sans Peter Gabriel et donc avec Phil Collins à la batterie et au chant. L’opus rappelle plus fortement les contes britanniques de Selling England by the Pound que l’ampleur et l’ambition de The Lamb Lies Down on Broadway. La structure de base des chansons est plus simple, mais la musique n’en reste pas moins difficile d’accès.

Le manque de Peter Gabriel ne peut être évité, mais même sans lui, le groupe a réussi à exceller. On retiendra surtout l’inquiétant « Entangled », la style fusion sur le titre « Dance on a Volcano » et le magnifique « Mad Man Moon ». A Trick of the Tail a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Genesis.

Le podium de la discographie de Genesis est…

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Genesis

3 – Foxtrot (1972)
Genesis

La 4ème album de Genesis, « Foxtrot » sorti en 1972 montre toute la puissance pleinement libérée du groupe et en fait un des meilleurs albums de Genesis. « Watcher of the Skies » a une majestueuse intro ; le jeu de Banks y est époustouflant. La narration créative de Peter Gabriel est une fois de plus incontournable sur tout l’album. Notamment sur les titres « Get ‘Em Out by Friday » et « Harold the Barrel ».

« Can-Utility and the Coastliners » utilise de merveilleuses guitares acoustiques (jouées par Hackett, Banks et Rutherford). Mais la pièce maitresse de Foxtrot reste bien évidemment « Supper’s Ready » de 23 minutes (précédé par le magnifique solo de Hackett sur « Horizons »). Les 7 sections du morceau s’entrecroisent parfaitement pour un devenir un classique du rock progressif.

2ème place

2 – The Lamb Lies Down on Broadway (1974)
Genesis

The Lamb Lies Down on Broadway est un des plus grands double albums concepts de la musique, porté pour la dernière fois par Peter Gabriel au chant. L’opus est un voyage absolument époustouflant : l’histoire est brillante et intrigante (les aventures d’un gamin Rael dans les rues new-yorkaises), et la musique correspond parfaitement au concept.

Un chef-d’œuvre qui peut être rangé non loin des autres disques conceptuels tels que The Wall de Pink Floyd ou Quadrophenia de The Who. Mentions spéciales pour les titres « In The Cage », le magnifique « The Carpet Crawlers » et « Lilywhite Lilith ».

Selling England by the pound est LE Meilleur album de Genesis

1 – Selling England by the Pound (1973)
Genesis

Le 5ème album du groupe, Selling England by the Pound, est pour nous LE meilleur album de Genesis. La formule testée et a déjà approuvée du groupe pour les compositions théâtrales, remplie de magnifiques passages instrumentaux a encore été perfectionnée sur cet album.

Les chansons « The Cinema Show » (et le solo de 4 minutes de Banks), « Dancing With the Moonlit Knight » (et son intro a capella par Peter Gabriel) et « I Know What I Like (In Your Wardrobe) » font partis des meilleurs titres du groupe et du rock progressif en général. Bravo messieurs : LE summum de la discographie de Genesis.

Découvrez d’autres articles… Rock !