Meilleurs albums de Pink Floyd

Découvrez notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd

Les 10 meilleurs albums de Pink Floyd

Pink Floyd est un groupe de rock anglais qui débutera dans le rock psychédélique avant de s’affirmer dans le rock progressif. Le groupe marquera notamment les esprits dans les années 70 avec des albums devenus mythiques comme Wish You Were Here et The Dark Side Of The Moon. Le line up des débuts est composé de Syd Barrett (guitare, chant, composition), Roger Waters (basse), Richard Wright (claviers) et Nick Mason (batterie et percussions). David Glimour viendra remplacer Barrett assez rapidement en 1968. Pink Floyd, c’est 15 albums studio et plus de 300 millions de copies vendus à travers le monde. Une influence folle et un statut de légende dans l’histoire du rock. Découvrons sans plus tarder notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd.

Notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

Ummagumma est en dernière place de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

10 – Ummagumma (1969)
Pink Floyd

En 1969 et pour leur 4ème album, Pink Floyd sort leur premier double album sous le nom étrange de Ummagumma. La première face présente 4 titres du groupe en live. La deuxième face est mini-album studio de 5 titres. Si la face live est excellente (mention très spéciale pour le sublime « Careful With That Axe Eugene »), la partie studio l’est beaucoup moins. Seul le titre « The Narrow Way » sort un peu du lot. La carte de l’expérimentation est joué beaucoup trop à l’extrême ; la qualité s’en ressent malheureusement. En dernière place de notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd.

En bas de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

9 – The Division Bell (1994)
Pink Floyd

La formation Pink Floyd qui a sorti The Division Bell en 1994 aurait été méconnaissable pour les fans de 1967 et de leur 1er album. Seuls le batteur Nick Mason et le claviériste Richard Wright (qui fait ici son retour) sont restés de cette période. Roger Waters était absent depuis près d’une décennie, Pink Floyd est maintenant le groupe de David Gilmour, et de sa femme, Polly Samson, qui a écrit les paroles de cet album. The Division Bell est un album assez pop (trop même), qui déroutera les fans. Voila pourquoi on le place en bas de notre Top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd. On retiendra quand même le magnifique « High Hopes ». Mention spéciale aussi aux titres « Wearing The Inside Out » et « Keep Talking ». L’album recevra un accueil mitigé contrairement à la tournée qui en suivi. L’histoire retiendra qu’elle fut la toute dernière du groupe…

The Final Cut - considéré comme le 1er album Solo de Waters

8 – The Final Cut (1983)
Pink Floyd

On ne retiendra pas la pochette de ce The Final Cut sorti en 1983… On retiendra surtout la main mise de Roger Waters sur PInk Floyd et sur cet album : il écrit toutes les chansons et les chante quasiment toutes. Il participe aussi à la production de l’album et cette magnifique, c’est aussi son œuvre. The Final Cut est même souvent considéré comme le 1er album studio de Waters. Cela accentuera notamment les tensions avec David Glamour. Il sera remercié du groupe deux plus tard. Côté texte, Waters s’indigne notamment de l’implication de l’Angleterre dans le conflit des îles Falkland au début des années 80. Côté musique, les titres sont assez déprimants. Si les titres « Your Possible Pasts » et « The Post War Dream » sont assez percutants, l’album souffre de longueurs.

Les rares solos de guitare de Gilmour sont sublimes mais au global, The Final Cut est assez pauvre musicalement. On retiendra néanmoins le titre « The Fletcher Memorial Home » et la chanson titre en clôture. The Final Cut manque d’homogénéité, dommage. Il marquera surtout la fin de l’ère Waters. En bas de notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd.

Une bonne place dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd

7 – The Piper At The Gate Of Down (1967)
Pink Floyd

Le 1er album studio de Pink Floyd sort en 1967, sous le titre The Piper At The Gate Of Dawn. Un véritable album de rock psychédélique. L’opus aura une forte empreinte de Syd Barret qui composera la majorité des titres. « Pow R. Toc H. » est un titre complètement psychotique avec des voix déroutantes et une construction très surprenante. Le meilleur titre de l’album est certainement « Interstellar Overdrive », une instrumentale magnifique construite sur la guitare Barrett. Ce dernier, à cause notamment de prises de drogues beaucoup trop fortes, sera remplacé par David Glamour… On connait la suite ! Petite anecdote : l’album a été enregistré dans le studio N°3 d’Abbey Road, en même temps que le « Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » des Beatles, qui enregistraient juste à côté, dans le studio N°2.

A la 6eme place de notre top 10 des meilleurs albums de Pink Floyd

6 – Atom Heart Mother (1970)
Pink Floyd

Avec ce 6ème album intitulé Atom Heart Mother en seulement 4 ans, on arrive tout doucement aux choses sérieuses dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd. 5 titres seulement, 2 faces dont la première face uniquement pour la chanson-titre de 23 minutes ! Ce « Atom Heart Mother » est un des meilleurs titres du groupe : la complémentarité des instruments est magnifique et les transitions entre les 6 actes sont remarquable. « Alan’s Psychedelic Breakfast » est peut-être le titre le plus déjanté du groupe. « If » et « Fat Old Sun » sont deux titres de toute beauté où le calme règne en maitre. « Summer ’68 » est lui aussi un des meilleurs morceaux du groupe. Atom Heart Mother n’est pas l’album le plus accessible du groupe mais il n’en reste pas moins un des meilleurs.

Meddle a toute sa place dans notre classement des meilleurs albums de Pink Floyd

5 – Meddle (1971)
Pink Floyd

Changement de registre avec Meddle, leur 7ème album studio. Plus zen (« A Pillow Of Winds »), plus planant, et plus accessible aussi, Meddle est un des tout meilleurs albums de Pink Floyd. L’album s’ouvre sur « One Of These Days », construite autour d’une ligne de basse qui monte crescendo et avec une unique phrase en guise de paroles (One of these days, I’m going to cut you into little pieces). Tout comme sur Atom Heart Mother, Pink Floyd nous gratifie d’un titre de 23 minutes – « Echoes » – mais cette fois-ci en titre de clôture. Si Meddle n’aura pas connu un grand succès commercial, il reste un des albums préférés des fans.

On a adoré Animals de Pink Floyd - un super opus

4 – Animals (1977)
Pink Floyd

En pleine période punk, ce nouvel album Animals est le plus engagé, le plus violent du groupe. Côté paroles, les thèmes ne vont pas dans la finesse : les multinationales, la police, l’état anglais… Waters mets en avant son aspect politique et attaque tout le monde. 5 titres : 2 titres courts et 3 titres de plus de 10 minutes. C’est bien ces 3 titres là qui sortent du lot sur cet album. Peu de groupes auraient pu transformer un album aussi intense et anti-commercial en hit. C’était aussi l’apogée du rock progressif. Avant le sombre et introspectif album The Wall, Animals est un des albums rock progressif les plus accessible qui aura marqué le rock. Après les monstrueux Wish You Were Here et The Dark Side of The Moon, Animals est un des meilleurs albums de Pink Floyd.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Pink Floyd

3 – The Wall (1979)
Pink Floyd

Place maintenant à notre podium des meilleurs albums de Pink Floyd. Et on commence par le mythique The Wall, sorti en 1979. Musicalement parlant, il ne partage pas grand chose avec ces prédécesseurs. Sans être un chef d’œuvre, The Wall reste un des albums mythiques pour notamment de nombreux titres : les monstrueux « Comfortably Numb » et « Hey You » et leurs magnifiques solos, ou les engagés « Another Brick The Wall » et « Run Like Hell ». Si les 2 CD ont quelques morceaux de remplissages, il n’en reste pas moins que ce double album est très haute tenue. « Mother », « Is There Anybody Out There ? », « The Trial »… autant d’excellents titres qui feront de cet album une pièce maitresse dans la discographie du groupe. The Wall est un album unique, imparfait certes, mais qui regorge de pépites. Il marque aussi la véritable fin artistique de Pink Floyd ; aucun des albums qui suivront ne parviendra à atteindre avec la qualité du Pink Floyd d’avant. Gilmour acquière définitivement sa place comme un des meilleurs guitaristes de tous les temps.

2eme meilleur album de Pink Floyd

2 – Wish You Were Here (1975)
Pink Floyd

Après la sortie de Dark Side Of The Moon, Pink Floyd est l’un des plus grands groupes de la planète lorsqu’ils ont commencé à écrire Wish You Were Here. Beaucoup de nouveaux fans du groupe n’ont jamais entendu parler de Syd Barrett. Pour autant, le groupe n’existerait pas sans lui un hommage lui sera rendu sur l’album : « Shine On You Crazy Diamond » est un très bel hommage à Barrett. 9 parties en deux titres (l’un en ouverture, l’autre en clôture) est d’une richesse incroyable ; un pur titre de rock progressif.

« Welcome To The Machine » est le titre le plus expérimental de l’album, un superbe titre. « Have A Cigar » est quant à lui une très belle satire sur l’industrie du disque. Bien ensuite ce qui est probablement le plus beau titre du groupe, « Wish You Were Here ». Un titre d’une nostalgie folle et d’une musicalité incroyable. Un bijou. Wish You Were Here, c’est 44 minutes de pur génie, de pure beauté ! Un des tous meilleurs albums de Pink Floyd, évidemment.

LE meilleur album de Pink FLoyd, evidemment

1 – The Dark Side Of The Moon (1973)
Pink Floyd

Que dire sur cet album ? The Dark Side Of The Moon est bien évidemment LE meilleur album de Pink Floyd. Une merveille absolue ; l’album rock progressif par excellence. Pink Floyd commencera à jouer l’album sur scène un an avant l’enregistrement : cela leur a donné l’occasion de tester sur la route la majeure partie des titres ; chaque membre apportant d’énormes contributions et optimisations. Sans être un album conceptuel en tant que tel, The Dark Side Of The Moon raconte l’histoire de la vie d’un homme de sa naissance à sa mort.

Bien qu’ils ne fussent pas un groupe de singles, les titres « Money » et « Time » ont décollé en radio, attirant l’attention du plus grand nombre sur le groupe. Le rock progressif était très important en 1973, mais aucun groupe n’avait tout à fait réussi à lui donner un son palpable pour le grand public. Jusqu’à Pink Floyd. Il reste encore à ce jour le 3ème album le plus vendu au monde, après Back in Black d’AC/DC et Thriller de Michael Jackson. The Dark Side Of The Moon aura transformé Pink Floyd en un des plus grand groupe du monde et reste encore aujourd’hui un des meilleurs albums de tous les temps.