Meilleurs albums des Foo Fighters

Groupe Foo Fighters

Les meilleurs albums des Foo Fighters

Groupe de rock américain fondé en 1995, après la fin de Nirvana, suite à la mort de leur leader Kurt Cobain. Dave Grohl, batteur du groupe, enregistrera ses premiers titres solos durant la dernière tournée du groupe. En 1995, Dave Grohl fonde son groupe les Foo Fighters et lancera son premier album éponyme composé uniquement des titres solos. La suite, vous la connaissez : une palanquée d’albums, une identité forte, un groupe qui aura marqué le rock sur 3 décennies. Découvrez sans plus tarder, notre classement des meilleurs albums des Foo Fighters !

Notre classement des meilleurs albums des Foo Fighters

10 – One by One (2002)
Foo Fighters

En 2002, les Foo Fighters sortent leur 4ème album studio One by One. Après le très (trop, pour beaucoup de fans) pop There Is Nothing Left To Lose, les Foo Fighters reviennent au source avec un album beaucoup plus rock donc que son prédécesseur. Si l’album commence par le ravageur « All My Life », à l’exception de « Low », « Time Like These » ou de « Come Back », l’album manque de liant et on y perd un peu nos Foos. Dave Grohl dira même de cet album : « 4 chansons sont bonnes, le reste, je ne le jouerai plus jamais ». C’est pour dire !

9 – Sonic Highways (2014)
Foo Fighters

2014 verra la sortie de Sonic Highways, un album bien loin de ce que les Foo Fighters ont fait de mieux. 8 titres composés dans 8 villes américaines avec 8 featuring de la scène rock local. Si l’intention est originale, le résultat ne l’est pas. Les featuring sont anecdotiques et surtout méconnaissables à l’écoute donc à quoi bon ? De plus pas de titres fort dans cet album où il va nous être bien difficile d’en sortir grand chose. Peut-être “Something From Nothing” (tout en crescendo) et « The Feast and The Famine » (explosif). Au final, un des moins bons albums des Foo Fighters.

8 – Echoes, Silence, Patience & Grace (2007)
Foo Fighters

Si les deux gros singles que furent « The Pretender » ou « Long Road To Ruin » feront illusion, ESP&G nous donne l’impression que les Foo Fighters sont à court d’idées. Des titres vraiment dispensables comme « Cheer Up » ou « Boys (Your Make Up Is Running) » mais quand même un peu de bon, on vous rassure. « Let It Die » (avec sa montée en puissance), « Erase/Replace » (lourd)… Si la première moitié de l’album est de très bonne facture jusqu’à « Stranger Things Have Happened » (un très bon titre acoustique), le reste est très moyen. Dommage, il n’en restera qu’un album trop long avec pour autant de bonnes choses dedans. Dans le bas du classement des meilleurs albums des Foo Fighters.

7 – Steal This Album! (2002)
Foo Fighters

En 2005, les Foo Fighters se lancent dans l’exercice difficile du double album. Mais n’est pas Blonde on Blonde de Dylan ou Mellon Collie and The Infinite Sadness des Smashing Pumpkins qui veut… Double album donc ; l’un très rock (bien énervé), l’autre acoustique. La 1ère partie du 1er album pète le feu ; de l’énergique « In Your Honor », en passant par le tube « Best Of You » jusqu’au titre « The Last Song » on retrouve bien des titres remplis de riffs bétons et mélodies qui restent bien en tête. Mention spéciale pour « The Deepest Blues Are Black » (puissant) ! Mais malheureusement quelques titres bien dispensable quand même (« Resolve » ou « Hell »). Côté acoustique, de belles surprises comme les titres « Still », « Over and Out » ou encore « Cold Day in The Sun ». On aurait aimé un best of des deux galettes pour n’en faire qu’un ! Au final, c’est bien le mélange des deux styles au sein d’un même album qui nous plait chez les Foos. Néanmoins, une place d’honneur (jeu de mots…) dans notre classement des meilleurs albums des Foo Fighters.

6 – There is Nothing Left To Lose (1999)
Foo Fighters

Trop pop, trop mélodique, trop gentillet… Beaucoup d’encre aura été versé sur ce There Is Nothing Left To Lose. Si la fan base des premières heures se sentira un peu perdue. Objectif de Grohl : priorité à la mélodie. On mets de côté les influences punk et heavy et laisse place à son plus pop-rock. Les 3 premiers titres sont de pures bombes Foos : « Stacked Actors » très rock en intro suivi des hymnes « Breakout » et « Learn To Fly »…ça commence très bien ! Mais le reste de l’album – sans être mauvais, loin de là – ne sera pas au niveau. A notre quand même les 2 derniers titres « Ain’t It The Life » et « M.I.A » qui nous laisse sur une note quand même assez positive. En bonne place dans le milieu de notre classement des top albums des Foo Fighters.

5 – Concrete and Gold (2017)
Foo Fighters

En 2017, le groupe sort son 9ème album intitulé Concrete and Gold. Probablement un de leurs albums les plus équilibrés, tout en étant très varié. On commence tout d’abord par l’énorme claque « Run » avec un gros riff de guitare signé Dave Grohl qui frôle le métal. On appréciera ensuite « Sky Is A Neighborhood », teinté de pop (période There Is Nothing Else To Lose). On se régalera aussi sur des titres comme « Make It Right » (là aussi, avec un superbe riff de guitare), « Dirty Water » (surprenant) ou « Happy Ever After » (très jolie ballade folk). Un très bon album tout simplement, en bonne place dans notre classement des meilleurs albums des Foo Fighters.

Notre chronique du nouvel album des Foo Fighters - Medicine At Midnight

4 – Medecine At Midnight (2021)
Foo Fighters

Initialement prévu pour une sortie en 2020 dans le cadre des célébrations du 25ème anniversaire du groupe, Medecine At Midnight – le 10ème album des Foo Fighters – se sera fait attendre…mais cela vaudra le coup ! Dave Grohl chercha à faire un Let’s Dance façon Foos. Un album de fête, qui bouge. Bien lui en a pris car l’ensemble fonctionne à merveille. Les titres singles « No Son Of Mine » et  » Waiting On A War » fonctionnent à merveille. Le riff de « Cloudspotter » est juste génial. Mention spéciale à « Chasing Birds », une des plus belles chansons jamais écrite par Grohl. Sans révolution leur son, les Foo Fighters sortent avec ce Medicine At Midnight un album très solide, un des meilleurs albums du groupe.

3 – The Colour and The Shape (1997)
Foo Fighters

Le fameux 2ème album des Foos – The Colour and The Shape – sortira en 1997 et confirmera toutes les bonnes choses entretenues sur leur première galette. Tous les ingrédients des Foo Fighters que nous découvrirons avec joie dans leurs prochains albums sont là : de la rage, des mélodies ravageuses, du bourrin et du calme, des paroles incisives, des cris, du chant… Bref tout y est même si tout n’est pas égal… Que dire des cultissimes « My Hero » et « Everlong » ! Le trio « Monkey Wrench », « Hey, Johnny Park ! » et « My Poor Brain » en début d’album donneront le ton. Mention spéciale aussi à « New Way Home ». Ce The Colour and The Shape consolidera les fondations très solides du groupe et intègre sans sourciller le haut du classement des meilleurs albums des Foo Fighters.

2 – Foo Fighters (1995)
Foo Fighters

En 1995, débarquent les Foo Fighters avec un 1er album constitué uniquement des chansons enregistrées par Dave Grohl en solo, quelques mois auparavant ! Le monsieur enregistre chaque note de cet opus – prouesse à souligner quand même en pleine tournée de Nirvana… Dave Grohl est partout et n’est plus le batteur de Nirvana. Le message est bien passé tant le bonhomme nous surprendra au fil des années. Sur cet album donc, on soulignera les tubes « This Is A Call », « Big Me » ou encore les très bons titres « Good Grief », « I’ll Stick Around » ou l’outro « Exhausted » (très belle ballade). Les bases du son Foo Fighters sont posées et si tout n’est pas parfait sur cette album, celui-ci nous redonnera espoir après la disparition de Nirvana. Pour pleins de raisons, Foo Fighters est bel et bien sur le podium des meilleurs albums des Foo Fighters.

1 – Wasting Lights (2011)
Foo Fighters

4 ans que les Foo Fighters n’avaient pas sorti d’album…beaucoup trop long. Tout cela est pardonné à l’écoute de cet excellentissime Wasting Lights. C’est brut, c’est fort, c’est un vrai retour aux sources. 11 titres, 11 excellents chansons ! « Bridge Burning » et sa touche heavy, « Rope » qui vous collera au siège dès les premières secondes, « Arlandria » et sa mélodie ravageuse. Dave Grohl nous parle de la perte de Kurt Cobain sur « I Should Have Known » accompagné de l’ancien bassiste de Nirvana, Krist Novoselic. Vous frissonnerez sur « No I cannot forgive you yet », vous voyagerez en terre grunge sur « White Limo ». On finira ce repas 4 étoiles sur un « Walk » de toute beauté pour consacrer Wasting Lights comme le meilleur album des Foo Fighters. Respect messieurs, on en redemande !

Découvrez d’autres articles… Rock !