Nouvel album de KT Tunstall en 2022 – Nut

Découvrez notre chronique sur le nouvel album de KT Tunstall, Nut

Note : 3 sur 5.

Découvrons ensemble notre avis sur le nouvel album de KT Tunstall, Nut. Avec Nut, KT Tunstall termine une trilogie d’albums qu’elle a commencé à enregistrer et à publier en 2016 avec Kin puis Wax. Le trio explore les trois parties existentielles de nous-mêmes, d’abord l’esprit, puis le corps et maintenant avec Nut, l’esprit.

L’Écossaise a fait irruption sur la scène musicale en 2004 avec son premier album multi-platine, « Eye to the Telescope », qui a donné naissance aux tubes mondiaux « Black Horse and the Cherry Tree » et « Suddenly I See ».

Y a quoi sous le capot de Nut le nouvel album de KT Tunstall en 2022 ?

Cet album démarre sur les chapeaux de roue avec « Out of Touch », avec son rythme énergique et propulsif et des tonnes de dynamique pour entourer la voix somptueuse de KT Tunstall. Il possède toutes les excentricités pop nécessaires pour devenir grand public et conserver son identité avec beaucoup d’inventivité.

Les chansons ont une énergie dansante et ne sont pas trop commerciales. C’est le cas de « I Am the Pilot », qui plaît aux oreilles qui peuvent apprécier le flirt avec la répétitivité, les rythmes de danse contagieux et les effets créatifs. La voix de KT est superposée à la manière de Kate Bush-Jane Siberry, ce qui donne du relief à l’ensemble – c’est comme la première fois que vous avez mis des pop rocks sur votre langue.

La majorité des chansons ont été produites par Martin Terefe (basse-guitare acoustique-guitare électrique-synthétiseur-piano-chants de soutien-percussion-clavier-vocodeur-mellotron), une collection de 9 morceaux de 35 minutes.

Tunstall (guitare acoustique-basse-synthés-guitare électrique) n’a jamais été une auteur-compositeur-interprète sans cervelle avec un groove bloqué sur une vitesse ou une chanteuse sous valium avec des chansons de type angoisse et mélancolie austère. Au lieu de cela, elle nous offre de grands airs – « Three », dont les paroles s’appuient sur le ton simple, intense et pourtant persuasif de Joan Armatrading. Des chansons superbes sur ce nouvel album de KT Tunstall.

Cela se reproduit avec le plus jazzé « Canyons ». Avec Jewel et Joan Osborne, KT projetait l’objectivité et la finesse d’excellents auteurs-compositeurs-interprètes qui exploraient des domaines étrangers à la plupart des artistes. Son accompagnement percussif sur « Private Eyes » percole tout au long de ses paroles, rythmées, lisses et rapides. « Synapse » suit et donne un coup de fouet aux percussions. Passionnant.

« Dear Shadow » est vivifiant. Incroyablement bon. On aurait aimé que l’on se concentre davantage sur les chœurs car ils font le pont entre les couplets pour KT. Les premiers couplets ont le plus coloré de ces ponts juste avant les mots « on the wall I was 10… ». Très bien fait. KT Tunstall chante avec talent tout au long de son nouveau set – scintillant, libre de toute contrainte.

Ecoutez le nouvel album de KT Tunstall ici :

Découvrez d’autres articles…