Nouvel album de Jethro Tull en 2022 – The Zealot Gene

Découvrez notre chronique du nouvel album de Jethro Tull

Note : 3.5 sur 5.

18 ans que les fans attendaient cela. Un nouvel album de Jethro Tull en 2022 ! Si Dieu avait voulu plus de solos de flûte à couper le souffle dans le monde du rock and roll, il aurait créé plus d’un Ian Anderson. La présence singulière du flûtiste et frontman visionnaire de Jethro Tull suggère que l’univers est satisfait que la flûte reste l’une des instruments les plus rares du rock and roll. Heureusement, Ian Anderson et sa bande sont de nouveau occupés à sortir The Zealot Game, leur premier album studio en 18 ans. Notre avis sur le nouvel album de Jethro Tull ? Avec autant d’attente, on s’attendait à bien mieux. Spoiler : il y a beaucoup de flûte.

Les ingrédients qui ont fait le succès du tube de Jethro Tull « Aqualung » en 1971 et qui a permis de vendre plus de 7 millions d’exemplaires de l’album a été en grande partie enlevée sur The Zealot Gene. Bien qu’il y ait quelques accords surpuissants sur le titre éponyme de l’album, l’album est largement acoustique : guitares, piano, percussions discrètes et flûte.

Y a quoi sous le capot de The Zealot Gene, le nouvel album de Jethro Tull en 2022

Le morceau d’ouverture, « Mrs Tibbets », présente une mélodie répétée à la flûte jouée contre un charleston qui sert de riff à la chanson. C’est joyeux comme tout. En fait, c’est un peu comme un chant de marins. Les paroles d’Anderson, d’inspiration biblique, évoquent un mal sinistre, comme un mauvais lancer de dé dans Donjons et Dragons.

“Don’t feel bad, they said, about the numbers/ Don’t feel bad about the melting heat/ The burning flesh, the soft white cell demise/ And the shattered ground beneath the trembling feet,”, chante-il. Après un solo de guitare aux accents de wah-wah, il enchaîne avec : “Maybe if Lot had stopped and stood his ground/ And maybe if Peter hadn’t turned away/ What if that Judas stole no kiss?/ What if, what if, Enola Gay?” Vous pouvez utiliser ces paroles pour piéger le diacre des jeunes de votre église.

« Mine is the Mountain » déborde d’énergie de théâtre musical, Ian Anderson jouant sur un doux piano. Et lorsque sa flûte capte une partie de l’énergie distordue de la guitare électrique, l’effet est très cool.

On continue le nouvel album de Jethro Tull avec le premier single de l’album. Le titre « Shoshana Sleeping », utilise des cordes pour compléter le riff de flûte qui ancre la chanson. La mélodie et l’ambiance de la chanson sont sombres et énergiques, comme la musique du monologue d’un personnage maléfique dans la comédie musicale macabre « Sweeney Todd » de Sondheim. Anderson contribue à créer l’ambiance avec sa description de la scène, en chantant : “I watch, across the room/ Dancing shadow, torch outside/ Lights path down cobbled lane/ Which I have walked, will walk again.”

Sur la deuxième partie du nouvel album de Jethro Tull, on s’attend quand même à découvrir des titres un peu plus progressifs que ce début d’album. Mais rien de tout cela. A la place, 3 titres acoustiques et certes plutôt agréables (« Where Did Saturday Go? », « Three Loves, Three » et « In Brief Visitation ») s’enchainent.

Notre avis sur le nouvel album de Jethro Tull ? Les fans de la première heure de Jethro Tull seront ravis du dernier effort d’Ian Anderson et de sa bande. L’un des groupes aux sonorités les plus idiosyncratiques du rock and roll est de retour, après presque deux décennies, et il a traversé ce gouffre du temps et de l’espace avec une vision musicale intacte. Il sonne toujours comme Jethro Tull et personne d’autre ne le fera jamais. On aurait quand même espéré un album un peu plus ambitieux.

On vous laisse avec la tracklist du nouvel album de Jethro Tull, The Zealot Gene

  1. Mrs. Tibbets
  2. Pa Mis Muchachas
  3. Jacob’s Tales (2:13)
  4. Mine Is The Mountain (5:40)
  5. The Zealot Gene (3:54)
  6. Shoshana Sleeping (3:41)
  7. Sad City Sisters (3:40)
  8. Barren Beth, Wild Desert John (3:37)
  9. The Betrayal Of Joshua Kynde (4:06)
  10. Where Did Saturday Go? (3:53)
  11. Three Loves, Three (3:30)
  12. In Brief Visitation (3:00)
  13. The Fisherman Of Ephesus

Ecoutez ici The Zealot Gene de Jethro Tull

Découvrez d’autres articles… rock !