Les meilleurs albums de The Who

Découvrez notre classement des meilleurs albums de The Who

Les meilleurs albums de The Who

S’il y a bien un groupe de rock que nous aurions souhaité voir sortir plus d’albums, c’est bien The Who (avec les Beatles et les Sex Pistols). Cependant, ceux qu’ils ont sortis comptent pour la plupart parmi les disques de rock les plus mémorables de l’ère du rock classique. Les choses auraient peut-être été différentes pour les Who si Keith Moon n’était pas mort subitement en 1978. Le groupe venait de sortir le grand album Who Are You et semblait imparable. Depuis sa sortie en 1978, The Who n’a sorti que 4 albums studio en quarante ans. Un son unique, des tubes rock légendaires et un groupe devenu culte. découvrons ensemble notre classement des meilleurs albums de The Who.

Notre classement des meilleurs albums de The Who

En dernière place de notre classement des meilleurs albums de The Who

12 – Who (2019)
The Who

Treize ans après « Endless Wire », Roger Daltrey et Pete Townshend sont revenus avec cette collection de titres plutôt musclée qui, à son meilleur, rappelait le travail du groupe au milieu des années 70 sur des albums comme « Quadrophenia ». L’ensemble est un peu trop plan-plan pour être un très bon album de The Who et les fulgurances ne sont que trop peu nombreuses. Who ravivera certainement une vieille étincelle que la plupart des fans pensaient s’être éteinte il y a des décennies. On place Who en dernière place de notre classement des meilleurs albums de The Who.

EN bas de notre classement des meilleurs albums des Who

11 – Endless Wire (2006)

The Who

Vingt-quatre ans après leur dernier album It’s Hard, les deux membres survivants de The Who – Roger Daltrey et Pete Townshend – se sont réunis avec de nouveaux musiciens pour sortir leur 11ème album. (Ils n’étaient pas totalement en sommeil pendant cette longue pause : ils ont lancé notamment plus d’une tournée d’adieu). Keith Moon et John Entswisle décédés, les Who ont dû repenser leur son et leur identité. Le batteur et le bassiste formaient l’une des bases rythmique les plus talentueuses du rock et donc comme on pouvait s’en douter, le son de Endless Wire est bien différent du son de The Who des 70’s. Si on peut retenir les chansons « Two Thousand Years » ou « It’s Not Enough », il manque un ou deux grands titres dans cet album. Voila pourquoi on place Endless Wire en bas de notre classement des meilleurs albums de The Who.

On a été déçu par It's HArd des Who

10 – It’s Hard (1982)

The Who

Comme son prédécesseur, Face Dances sorti en 1981, It’s Hard comprend le nouveau batteur Kenney Jones (anciennement des Small Faces and Faces) ainsi qu’un ensemble de chansons pour la plupart oubliables. A part des singles corrects, « Athena » et « Eminence Front », il n’y a pas grand-chose à recommander ici. Le groupe se battait pour rester ensemble à ce stade, avec des carrières en solo, l’apathie et d’autres activités secondaires gênant leur concentration collective. Il n’est pas surprenant que les Who n’aient pas enregistré de record pendant près d’un quart de siècle après cela. Cela sonnait comme la fin.

FAce Dances est à la 9ème place de notre top des meilleurs albums de The Who

9 – Face Dances (1981)

The Who

Face Dances était un album qui n’a pas été facilement accepté par les fans de Who en raison du décès de Keith Moon. Son remplaçant, Kenny Jones était un batteur complètement différent de Keith Moon et les fans étaient mécontents du choix de Jones. Face Dances s’enfonce sous le poids des chansons pour la plupart ternes de Pete Townshend et de la voix pâle de Roger Daltrey. Les deux albums de Who sortis dans les années 1980 ont été à peu près ignorés par les fans de Who car le son du groupe n’y était plus. On retiendra quand même la chanson d’ouverture « You Better You Bet ». On place évidemment Face Dances en bas de notre classement des meilleurs albums de The Who.

A la 8ème place de notre classement des meilleurs albums de The Who

8 – The Who By Numbers (1975)
The Who

L’album The Who By Numbers est sorti en 1975. Imaginez devoir succéder à un album comme Quadrophenia seulement deux ans plus tard…Le premier single de l’album, « Squeeze Box », a été interdit sur de nombreuses stations de radio aux États-Unis. Cependant, depuis la sortie de la chanson, elle est devenue l’une des chansons les plus reprises du groupe. The Who By Numbers a reçu des critiques mitigées lors de sa première sortie. Pete Townshend était complètement vidé en 1975.

Les quatre derniers albums de Who étaient des albums concept follement ambitieux (même si Who’s Next n’était que la coquille brillante de Lifehouse) et il devenait de plus en plus difficile de se surpasser. Au lieu d’essayer de créer quelque chose d’encore plus grand que Quadrophenia, il a sagement réduit et écrit The Who By Numbers, une série de chansons sur le triste état de sa vie. On retiendra la personnelle « However Much I Booze » ou la très triste « How Many Friends ». Si The Who By Numbers n’est pas le meilleur album de The Who, il a très bien vieilli.

6ème place pour A Quick One

7 – A Quick One (1966)
The Who

A Quick One, le deuxième album de Who, est construit sur le fait que les quatre membres du groupe devaient contribuer au processus d’écriture des chansons. John Entwistle a relevé le défi avec « Whiskey Man » et « Boris the Spider ». Keith Moon a écrit l’instrumental fou « Cobwebs and Strangers », mettant en vedette les quatre membres du groupe sur différents instruments à vent. Le seul morceau de Roger Daltrey est « See My Way », un titre dispensable sur A Quick One. Inutile de dire que les chansons de Pete Townshend sont les meilleures. « So Sad About Us » est un chef-d’œuvre méconnu, tandis que le mini-opéra de neuf minutes « A Quick One, While He’s Away » a ouvert la voie à tous les opéras rock qui ont suivi. Tout cela mis bout à bout font de A Quick One, l’un des meilleurs disques de The Who.

Who Are You est un des albums références du groupe

6 – Who Are You (1979)
The Who

Les Who étaient dans la pire forme de leurs 15 ans de carrière lorsqu’ils ont commencé à travailler sur Who Are You à la fin de 1977. Pete Townshend et Roger Daltrey s’étaient pris des coups dans la presse ces dernières années, et Keith Moon était un sévère drogué a seulement 32 ans. La révolution punk balayait également l’Angleterre, menaçant de faire passer des groupes comme les Who pour des dinosaures. Pour autant,Who Are You est un grand disque de The Who. C’était un album beaucoup plus fort que leur précédent album The Who By Numbers. L’album a montré une grande maturité dans l’écriture de Pete Townshend avec des chansons comme « Guitar and Pen » et « Sister Disco ». La chanson « Who Are You » en clôture de l’album est certainement l’une des meilleures chansons de The Who. C’est probablement l’album le plus sous-estimé du groupe, qu’on positionne en 6ème place de notre classement des meilleurs albums de The Who..

My Generation a toute sa place dans le top 5 des meilleurs albums de The Who

5 – My Generation (1965)
The Who

Le choix de l’ordre des cinq prochains albums de notre classement des meilleurs albums de The Who a été assez difficile car ils comptent tous parmi les meilleurs albums de rock jamais enregistrés. My Generation était le premier album du groupe en 1965. Un opus de reprises de chansons de stars américaines du R&B, des premiers pas hésitants et sommaires sur des airs originaux et un groupe toujours à la recherche de son identité. Mais l’album contient quelques perles comme « My Generation », « The Kids Are Alright » ou encore « A Legal Matter ». Un indispensable pour tous les fans.

On a adoré The Who Sell Out

4 – The Who Sell Out (1967)
The Who

Le succès du mini-opéra « A Quick One, While He’s Away » sur l’opus précédent a fait voir grand à Pete Townshend pendant qu’il préparait le troisième album de Who. Inspiré par les stations de radio pirates amarrées près de l’Angleterre, il a écrit une série de chansons liées entre elles par de fausses publicités pour des produits réels comme les fèves au lard Heinz et le déodorant Odorono. Des chansons comme « Tattoo » et « Mary Anne with the Shaky Hands » sont incroyablement étranges mais excellentes, tandis que « I Can See for Miles » est peut-être la meilleure chanson écrite par Townshend dans les années 1960. Un des tout meilleurs albums de The Who.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de The Who

3 – Tommy (1969)
The Who

En 1969, The Who et surtout Pete Townshend revient avec un opera-rock et un concept album, Tommy. L’histoire tragique de Tommy – qui est maltraité par son cousin Kevin, son oncle Ernie et même violé par une femme embauchée par ses parents – reflète une partie du traumatisme de la propre enfance de Townshend. Le résultat final fut un triomphe absolu et a prouvé que le rock & roll pouvait s’étendre au-delà de sa zone de confort. On retiendra les titres « Pinball Wizard », « Go to the Mirror! », « I’m Free » et « We’re Not Gonna Take It ». Cela semblait être l’album rock le plus ambitieux possible, mais Townshend ne faisait que commencer… Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de The Who.

Quadrophenia est en 2ème place de notre top des meilleurs albums de The Who

2 – Quadrophenia (1973)
The Who

Quatre ans après Tommy et quelques projets conceptuels abandonnés, Pete Townshend est revenu avec un autre opéra rock à double album. Cette fois, il a exploré la culture adolescente de Londres vers 1965, juste au moment où les Who faisaient leurs débuts. D’une certaine manière, Quadrophenia représente les quatre membres éclatés du groupe ; mais dans le schéma plus large des choses, c’est l’histoire d’une rébellion adolescente construite sur l’idéalisme et le rock puissant (« The Real Me », « 5:15 », « Love, Reign O’er Me »). Les performances du groupe sur l’album sont parmi leurs plus grands moments enregistrés. Quadrophenia est un des meilleurs albums des Who.

 

Le plus grand et le meilleur album de The Who a commencé sa vie comme un autre album concept ambitieux (après Tommy) intitulé Lifehouse. Pete Townshend a abandonné le projet pour diverses raisons, mais a conservé plusieurs de ses chansons, qui se retrouveraient sur d’autres disques au fil du temps. Quelques-uns d’entre eux ont trouvé leur chemin sur Who’s Next, une œuvre puissante qui reste l’un des meilleurs album de tous les temps. Beaucoup de ses chansons sont des classiques (« Bargain », « Behind Blue Eyes »), mais ce sont les premiers et derniers morceaux de l’album (« Baba O’Riley » et « Won’t Get Fooled Again ») qui feront date. Un indispensable pour tout fan de rock qui se respecte.

LE meilleur album de The Who est Who's Next

1 – Who’s Next (1971)
The Who

Découvrez d’autres articles… Rock !

  • Meilleurs albums des Beatles

    Découvrez notre classement des Meilleurs Albums des Beatles

    Les meilleurs albums des Beatles Considéré comme l’un des groupes des plus populaires et des plus influents du 20ème siècle avec les Rolling Stones, les Beatles connaitront un succès jamais inégalé encore dans les années 1960. En 10 ans d’existence, John Lennon, Paul McCartney, Georges Harrison et Ringo Starr auront enregistré 12 albums. La « Beatlemania » … Continuer la lecture de « Meilleurs albums des Beatles »


  • Meilleurs albums de AC/DC

    Découvrez le classement des meilleurs albums de ACDC

    Les meilleurs albums de AC/DC Comment présenter en quelques lignes ce groupe de légende ? AC/DC est un groupe de rock australien, formé par les frères Young (Marcus et Angus). Son chanteur charismatique Bon Scott meurt en 1980 et sera remplacé par Brian Johnson. La même année sort Back In Black, un monument du rock … Continuer la lecture de « Meilleurs albums de AC/DC »


  • Meilleurs albums de Ben Harper

    Découvrez le classement des meilleurs albums de Ben Harper

    Les meilleurs albums de Ben Harper Ben Harper est un auteur-compositeur-interprète américain, qui, associé avec son groupe (d’abord The Innocent Criminals avec un son folk ; puis avec Relentless7 pour un son plus rock) marquera de son empreinte le folk et l’alternative rock avec d’excellents albums dès les années 90. Souvent associé avec sa guitare … Continuer la lecture de « Meilleurs albums de Ben Harper »