Royal Blood – Typhoons- 2021

Découvrez notre chronique du nouvel album de Royal Blood - Typhoons

Note : 4 sur 5.

Le groupe de rock britannique Royal Blood sort son 3ème album Typhoons. Après leurs deux superbes albums Royal Blood sorti en 2014 et How Did We Get So Dark ?, l’attente est grande quand à ce 3ème opus. Notre avis sur ce nouvel album de Royal Blood, Typhoons ? Vous n’allez pas être déçu…

A la manière des White Stripes et en deux disques seulement, Royal Blood aura mis une sacrée claque au rock sur cette décennie ! La formation est restreinte : basse, batterie et voix…et ça fonctionne à merveille. Sur Typhoons, le duo britannique se veut clairement plus expérimental que sur leurs précédents albums. Royal Blood aura ajouté des sonorités électros sur cet opus, s’inspirant de groupe tels que Daft Punk, Cassius et Justice. Le son du groupe s’est orienté vers un son plus euphorique, dansant et amusant !

Le groupe aura sorti 4 singles en avant-première : « Limbo », « Typhoons » et « Trouble’s Coming » dont voici le clip :

Notre avis sur le nouvel album de Royal Blood, Typhoons ? Pour ceux qui en doutez, le rock n’est pas mort, Typhoons en est la preuve vivante. Une véritable bouffée d’air frais en ce début d’année 2021 avec un des meilleurs disques rock depuis un bon de temps. Avec un son plus complexe et plus synthétisé, l’album ne manquera pas de revitaliser l’énergie des fans et d’attirer de nouveaux arrivants en cours de route. Chapeau bas messieurs…Vivement le live !

Y a quoi sous le capot de Typhoons de Royal Blood ? Notre chronique titre par titre

En commençant l’album avec l’énorme single « Trouble’s Coming », Royal Blood rend instantanément évident son changement stylistique pour les auditeurs. Des synthétiseurs audacieux et des chœurs remplissent la chanson et complètent parfaitement la voix du leader Mike Kerr. Le morceau résume parfaitement le ton général de l’album et donne un petit avant-goût de ce qui se passe sur les morceaux suivants.

Au fur et à mesure que les morceaux progressent, Royal Blood prouve que le duo en a sous la pédale, avec « Oblivion » et « Typhoons » montrant qu’il a mûri et a progressé de son son jeune à une vision plus diversifiée sur le plan musical.

« Who Needs Friends » et « Million and One » sont conçus de manière impeccable pour remplir les stades du monde entier. Les lignes de basse de Kerr ici sont particulièrement explosives fournissant ce son classique de Royal Blood, tout en contrastant avec les chansons plus progressives comme « Limbo ».

Les fans de Royal Blood seront peut être déçus par les morceaux plus légers qui prennent une direction plus douce, tels que « Either You Want It ». La déception sera de courte durée dès l’écoute de « Boilermaker », un morceau qui est devenu déjà un des favoris des fans de Royal Blood (le duo le joue depuis 2019 sur scène). L’influence de la production de Queens of the Stone Age sur « Boilermaker » est évidente ; le riff d’ouverture étant presque identique à celui de la chanson « The Way You Used To Do » des rockers californiens.

Vient ensuite les deux titres « Mad Visions » et « Hold On ». Les deux chansons fusionnent complètement et sont presque impossibles à distinguer sur le plan sonore, ce qui rend la fin de l’album aussi cosmique et musicalement agréable que possible.

Les synthétiseurs remplissent la plupart des pistes avec un sentiment de nostalgie envers les pistes de danse de la fin des années 1980. Cependant, ce son associé à une ballade au piano comme sur « All We Have Now » ne fonctionne pas, et le titre est une des moins bonnes chansons de l’album…dommage de finir sur cette note.

Notre avis sur le nouvel album de Royal Blood, Typhoons ? Un album de très haut niveau et le nouveau son de Royal Blood frémit avec l’excitation d’une nouvelle direction vers laquelle le groupe semble se tourner. Hâte de voir la suite !

Ecoutez dès maintenant tous les titres de Typhoons de Royal Blood

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.