Nouvel album de Slash et Myles Kennedy en 2022 – 4

Découvrez notre chronique du nouvel album de Slash, 4

Note : 3.5 sur 5.

Alors que beaucoup ont été limités à l’écriture et à l’enregistrement de leurs albums de manière isolée ou par appels vidéo, Slash et Myles Kennedy and the Conspirators ont inversé l’histoire pour la sortie de leur dernière collaboration. Le groupe s’est rendu ensemble à Nashville, où les membres ont réservé un studio et ont réalisé l’album ensemble pour un résultat plus immédiat et dans l’instant. Il s’agit du cinquième album de Slash loin de Guns N’ Roses. Découvrons ensemble notre avis sur le nouvel album de Slash et Myles Kennedy and the Conspirators.

Les chansons sont urgentes et directes. Les 10 titres de l’album ne sont pas surproduits. Ils sonnent simplement comme un groupe de musiciens qui se réunissent pour jouer du rock and roll. Mettez une paire d’écouteurs et entendez chaque instrument individuel dans le mixage en parfait équilibre. Par moments, l’album a une sensibilité un peu vintage. Slash et Myles Kennedy est un couple prolifique, enregistrant de la musique dans des contextes variés.

Y a quoi sous le capot de 4, le nouvel album de Slash et Myles Kennedy and the Conspirators en 2022

Le morceau d’ouverture « The River is Rising » est le meilleur de ce que l’on peut attendre du groupe : des refrains envolés, des riffs percutants et, bien sûr, un solo de guitare explosif. Kennedy, l’un des chanteurs les plus fiables du rock, est ici au top.

« Whatever Gets You By » commence comme un blues à la Doors, puis se transforme en un coup de poing de rock sudiste. « C’est la vie » s’articule autour de la guitare de Slash, qui joue de la wah-pedal, avant que le reste du groupe ne se joigne à lui sur un autre morceau de rock inspiré du blues. « The Path Less Followed » puise à nouveau dans le passé, comme s’il avait pu être enregistré dans les années 70. C’est en fait une bouffée d’air frais lorsque les chansons de hard rock privilégient la mélodie à la lourdeur.

Même Slash garde les choses simples dans son travail de guitare, limitant les effets et laissant les riffs parler. C’est le cas du titre suivant sur le nouvel album de Slash « Louder Than Words », qui comporte quelques effets de wah et de phase, mais au-delà, le son de la guitare est organique et direct.

Le dynamique « Spirit Love » commence comme un slow-burn lourd avant que les choses s’ouvrent et deviennent plus lourdes. Le morceau comporte l’un des meilleurs solos de guitare à la vitesse de la lumière de Slash sur le disque.

L’un des morceaux les plus longs de 4, « Fill My World », n’est pas tout à fait une power-ballade, mais plutôt un rocker hymnique à mi-tempo. Une fois de plus, Slash navigue de façon magistrale sur le manche, non seulement pour le solo prolongé mais aussi pour les plans mélodiques.

« April Fool «  se penche un peu plus sur un son qui mélange le rock classique avec le grunge et le blues optimiste. Les Conspirators augmentent la cadence sur « Call Off the Dogs », un rocker implacable qui est l’un des plus rapides du nouvel album de Slash. Il résume l’énergie que le groupe cherchait à capturer en enregistrant ensemble.

L’album se termine par « Fall Back To Earth », une power ballade progressive lourde qui, avec plus de six minutes, est la plus longue de 4. La chanson passe d’un couplet mélodique plus lent à un refrain lourd et dramatique, puis à un solo spatial.

Notre avis sur le nouvel album de Slash et Myles Kenedy and the Conspirators ? L’album réussit à mettre en valeur tout ce que Slash et Myles Kennedy and the Conspirators font de mieux. Il n’est pas révolutionnaire mais c’est un album rock bien construit qui devrait plaire aux fans des musiciens.

Ecoutez ici 4 de Slash et Myles Kennedy and the Conspirators

Découvrez d’autres articles… rock !