Nouvel album de LP en 2021 – Churches

Découvrez notre chronique sur le nouvel album de LP, Churches

Note : 4 sur 5.


Ayant écrit pour Cher, Rihanna, Mylene Farmer et les Backstreet Boys, Laura Pergolizzi, alias LP, sait comment écrire des chanson à succès. Alors pour le sixième et nouvel album de LP, on en a eu la preuve définitive.

La beauté de la pop, c’est qu’elle peut être expansive et malléable. La musique et les paroles peuvent être poussées dans diverses directions, en imitant des instruments et des styles d’écriture d’une infinité d’autres genres, mais en retombant ensuite sur un son accessible et agréable pour le plus grand nombre.

C’est exactement ce que la chanteuse exécute dans ses incursions dans la musique pop sur Churches, le sixième et nouvel album de LP (et le premier après Heart to Mouth en 2018).

Y a quoi sous le capot de Churches, le nouvel album de LP en 2021

« Everybody’s Falling in Love » commence par un morceau de pop facile à interpréter, sur des airs de Christine and The Queens. “Drink me like the cheapest wine/ And disappear in a day/ I’m not going for the win,”, chante LP sur un rythme de synthétiseur mid-tempo. La chanson se balance bas pendant les couplets avant que le rythme ne s’accélère pour des refrains groovy.

On continue le nouvel album de LP avec le titre « My Body ». Les styles country sont intercalés sur « My Body » avec un début entraînant, accompagné de cris, de hurlements et de claquements de mains. La chanson est émouvante parce que LP utilise l’écriture pour revendiquer la propriété des défauts de son corps et pour respecter son identité non-binaire.

Il y a aussi « How Low Can You Go ? » qui est un morceau poppy et optimiste tout au long de la chanson. Elle commence par un début très descriptif : “Last time I saw you/ We did coke in a closet/ At the Chateau Marmot/ We were happy and on it.” Sur « Rainbow », une guitare acoustique calme mène la chanson alors que fait revivre les difficultés liées au coming out et à l’acceptation de soi.

« Safe Here » est peut-être le morceau le plus puissant, un hymne à la survie dans les moments sombres et à la recherche de la paix.

Le nouvel album de LP, Churches, s’achève avec la chanson « Poem », qui n’est rien d’autre que cela. En seulement 75 secondes, elle parvient à trouver du réconfort, à revendiquer enfin son corps, à se sentir en sécurité “You are my church/ And it begins when we touch,” dit LP dans les dernières lignes de l’album.

Ecoutez ici Churches de LP

Découvrez d’autres articles… Pop !