Nouvel album de Fall Out Boy en 2023, So Much (for) Stardust !

Découvrez notre avis sur le nouvel album de Fall Out Boy en 2023, So Much for Stardust

Place maintenant à notre avis sur le nouvel album de Fall Out Boy en 2023, So Much (for) Stardust. Si vous êtes comme nous, lorsque les pop-punkers de Chicago Fall Out Boy ont annoncé la sortie d’un nouvel album, So Much (For) Stardust, au début de l’année, vous étiez un peu sceptique. L’album de 2018 du groupe, M A N I A, était un peu mitigé et personne ne savait vraiment quoi en penser. Cependant, Patrick Stump, Pete Wentz, Joe Trohman et Andy Hurley nous ont agréablement surpris avec les deux premiers singles publiés pour cette sortie.

Promo
American Beauty / American Psycho
  • FALL OUT BOY
  • R&P INTERNATIONAL
  • INTERNATIONAL
  • MUSIC
Greatest Hits : Believers Never Die – Volume 2
  • Emballée sous plastique
  • Musique
  • Believers
  • Automne
  • Jamais

Y a quoi sous le capot de So Much (For) Stardust le nouvel album de Fall Out Boy en 2023 ?

Le premier single et la chanson phare ‘Love From The Other Side’ sont une excellente façon de démarrer l’album. C’est comme le retour des Fall Out Boy d’antan, le quatuor s’enfonçant fermement dans ses racines pop-punk. L’arrangement orchestral qui ouvre le bal avant que les guitares et la batterie n’entrent en scène est une excellente façon de se familiariser avec l’album, qui est un véritable banger du début à la fin.

Le deuxième single du nouvel album de Fall Out Boy So Much (For) Stardust, « Heartbreak Feels So Good », est accompagné d’un clip incroyablement divertissant dans lequel on retrouve Rivers Cuomo, de Weezer.

« Hold Me Like A Grudge »‘ » est le suivant et, bon sang, cette ligne de basse d’ouverture… C’est vraiment génial. Il y a aussi quelques unes de ces vieilles paroles rapides comme l’enfer que Patrick est si bon à livrer, et ça ressemble un peu à  » Smooth Criminal  » de Michael Jackson.

On continue le nouvel album de Fall Out Boy avec « Fake Out » qui commence beaucoup plus lentement que les titres précédents, avec une ambiance plus froide, mais la batterie d’Andy Hurley maintient un rythme un peu plus soutenu. C’est vraiment une bonne façon de calmer les auditeurs après l’apogée des trois premières chansons.

« Heaven, Iowa » démarre avec des maracas. C’est presque une ballade, mais c’est aussi assez rock. Instrumentalement, c’est un morceau absolument magnifique. La batterie d’Andy, bien qu’assez percutante, n’étouffe pas l’harmonie des guitares de Joe et Patrick, avec la basse de Pete parfaitement intégrée pour maintenir l’ensemble.

« So Good Right Now  » offre les sensations de fête qui s’étaient perdues dans la mélancolie de « Heaven, Iowa ». On peut dire que Green Day a toujours été une grande influence pour Fall Out Boy, la chanson ressemblant un peu à  » Meet Me On The Roof « , mais en 20 fois mieux. C’est aussi un morceau qui serait parfait pour un bal de fin d’année des années 1950, ou pour une scène de bal de fin d’année dans une comédie romantique pour adolescents des années 2020.

On poursuit le nouvel album de Fall out Boy avec « Flu Game », qui est un excellent nom pour une chanson, mais pas aussi bon que le suivant, « Baby Annihilation  » (nous y reviendrons dans une seconde). La guitare distordue donne le coup d’envoi avant que le chant n’arrive, et à partir de là, c’est du bon et du fun non-stop. Il y a une petite surprise au point culminant, alors assurez-vous d’écouter jusqu’au bout. « Baby Annihilation  » est un morceau parlé par Pete Wentz et ressemble beaucoup à un poème, avec des instruments bizarres qui comportent des sons distordus assez étranges.

« The Kintsugi Kid (10 Years) » entame le compte à rebours vers la fin. Cela nous a fait penser à « What A Catch, Donnie », sur Folie A Deux, une chanson que Pete a écrite sur sa lutte contre la dépression et sa tentative de suicide, presque comme une lettre à Patrick Stump. Le « Kintsugi » est l’art japonais qui consiste à remplir et à réparer les fissures de la poterie et d’autres objets avec de la laque, généralement avec de l’or.

Heureusement, « What A Time To Be Alive » nous réveille de notre stupeur emo et offre une ambiance beaucoup plus joyeuse et optimiste, avec un pied fermement ancré dans les éléments disco des années 1970. C’est optimiste, c’est dansant, c’est disco et c’est une fête totale du début à la fin. C’est un virage à 180 degrés par rapport au morceau précédent, et c’est ce genre de flux et de reflux dans le choix des chansons qui fait de Fall Out Boy un groupe de premier plan.

La fin de l’album reprend également des paroles de « Love From The Other Side » et c’est ce genre de retour en arrière qui rend un album cohérent, et bien que cela puisse être considéré comme ringard, ce n’est absolument pas le cas. « So Much (For) Stardust  » est un morceau épique à tous points de vue, et c’est une excellente façon de terminer ce qui est un excellent album.

Notre avis sur le nouvel album de Fall Out Boy, So Much (for) Stardust ? Dans l’ensemble, ce disque est un peu rock, un peu pop punk, un peu synthé et un peu disco ! Cependant, Fall Out Boy a toujours su utiliser ses albums pour raconter une histoire et So Much (For) Stardust ne fait pas exception à la règle. L’attente de cinq ans entre les deux albums en valait vraiment la peine…