Nouvel album de Cradle Of Filth – Existence Is Futile

Découvrez notre chronique du nouvel album de Cradle Of FIlth en 2021

Note : 4 sur 5.

Notre avis du nouvel album de Cradle Of Filth en 2021 : Existence Is Futile


Il y a un tas de choses à dire sur un album intitulé Existence Is Futile en premier lieu. Surtout si cet album a été enregistré par un groupe comme Cradle of Filth, l’un des groupes de Black Metal les plus remarquables de nos jours. Les problèmes existentiels ou de l’existence ont toujours été une merveilleuse source d’inspiration pour les groupes de Metal. Le 13ème et nouvel album de Cradle Of Filth, Existence Is Futile n’est pas un album concept, mais l’intention est d’en être un. Notre avis sur le nouvel album de Cradle Of Filth ? Un des meilleurs albums du groupe, tout simplement !

Cradle of Filth est de retour et en grande pompe. C’est un joyau de production et d’écriture de chansons. Beaucoup d’orchestrations, de longues chansons avec beaucoup de rebondissements et de changements de cadence et de tempo, beaucoup de voix diverses. Bref, un album à ne pas éviter.

Y a quoi sous le capot de Existence Is Futile le nouvel album de Cradle Of Filth en 2021

L’ouverture instrumentale « The Fate Of The World On Our Shoulders » nous plonge immédiatement dans le bain : Existence Is Futile est bel et bien un album de Cradle Of Filth, le son n’a pas changé !

On enchaine ensuite avec « Existential Terror » : de délicieux blast-beats, de riches synthés orchestraux, un travail de guitare qui tue et des signatures rythmiques très satisfaisantes jusqu’à la fin du titre. Un très bon début d’album, c’est sûr !

« Necromantic Fantasies » embrasse pleinement l’esthétique gothique pour laquelle le groupe est si célèbre. « Crawling King Chaos » sent pareillement ce son gothique, jusqu’à l’orgue

Après un autre détour instrumental envoûtant dans « Here Comes A Candle… (Infernal Lullaby) », on continue le nouvel album de Cradle Of FIlth avec le titre « Black Smoke Curling From The Lips Of War », dans lequel des mélodies mélancoliques et des voix féminines dérivent entre des hurlements rêveurs quasi-opératiques.

« Discourse Between A Man And His Soul » poursuit ce sentiment, dans une valse tourmentée qui ne serait pas loin de sa place sur un album de Nightwish.

« The Dying Of The Embers » quant à lui revient à un son Black Metal plus « conventionnel », tout en insérant également un travail de guitare très intéressant vers la fin du titre.

« Ashen Mortality » est la troisième et dernière intro/entracte instrumentale, suivie d’une véritable ballade Power Metal dans « How Many Tears To Nurture A Rose?”. Alternant entre une rage violente et passionnée et une véritable mélancolie et nostalgie douloureuse, c’est à bien des égards la chanson d’amour parfaite.

« Us, Dark, Invincible » a un son distinct de Melodeath, mais ne perd jamais ce son distinctif de Cradle Of Filth grâce aux magnifiques cris de Dani et aux bons vieux synthés…

On termine le nouveau disque de Cradle Of Filth avec la chanson « Unleash The Hellion » avance à un tempo furieux et qui sert magnifiquement la fin d’un très bon album du groupe.

Notre avis sur le nouvel album de Cradle Of Filth, Existence Is Futile ? C’est un excellent album du groupe ! Étant donné que le groupe a déjà eu douze tentatives pour perfectionner son art, ce n’est pas surprenant, mais cet album prouve que Cradle Of Filth reste une force sur qui compter sur le marché du métal.

Ecoutez ici Existence Is Futile de Cradle Of Filth

Découvrez d’autres articles… 2021 !