Notre classement des 20 meilleures chansons de Radiohead

Découvrez notre classement des 20 meilleures chansons de Radiohead

Peu de groupes inspirent le genre de succès critique et commercial dont jouit – et dont on se plaint souvent – Radiohead. Le groupe britannique s’est formé à Abingdon, dans le Oxfordshire, en 1985, avec Thom Yorke (voix, guitares, piano), Jonny Greenwood (guitares, claviers, tout le reste), Ed O’Brien (guitares, voix), Colin Greenwood (basse, synthétiseurs) et Phil Selway (batterie, percussions). Il n’est pas facile de choisir une chanson préférée du groupe, et encore moins de créer une liste complète des meilleurs titres de Radiohead, mais on a essayé de le faire. Que vous soyez un fan inconditionnel, un auditeur occasionnel ou un néophyte de Radiohead cherchant un point de départ, ce classement vous donnera un aperçu de l’un des groupes les plus célèbres de l’industrie musicale. Voici une liste de nos 20 meilleures chansons de Radiohead.

Notre top 20 des meilleures chansons de Radiohead

20 – My Iron Lung

On commence notre top 20 des meilleures chansons de Radiohead avec l’excellent titre « My Iron Lung » qui apparait sur l’album The Bends, sorti en 1995. Un morceau classique de Radiohead. Pas de progressif ici, juste du rock alternatif strict, mais c’est du très bon rock alternatif inventif, créatif et unique. Un des titres forts de The Bends.

19 – Climbing Up The Wall

La subtilité de la section des cordes, les accords d’octave de la guitare acoustique. Le travail vocal étrange de Thom Yorke, le fracas de la batterie, la lente accumulation qui mène aux gémissements de la double guitare de Jonny et Ed conduits par la guitare basse déformée… cette chanson frôle la perfection et reste un des titres marquants de OK Computer. Un indispensable de tous classement des meilleures chansons de Radiohead.

18 – Airbag

Le riff de guitare pesant qui lance « Airbag », la salve d’ouverture du majestueux OK Computer, est magistral. Le rythme de batterie échantillonné de Phil Selway vous tire en avant plutôt que de vous arrêter, tandis que la ligne de basse de Colin Greenwood hoquete, communiquant beaucoup plus par ce qu’elle laisse de côté que par ce qu’elle garde. Cette section rythmique est excellente. Thom Yorke livre ici l’une de ses plus belles voix. Un des meilleurs titres de Radiohead.

17 – The National Anthem

« The National Anthem » est à bien des égards la pièce maîtresse de Kid A. L’une des meilleures chansons que Radiohead ait jamais faites. La ligne de basse facétieuse et groovy et l’écriture rythmique et bourdonnante fournissent l’atmosphère sinistre à cette chanson. Une énorme section de cuivres, et qui vient briser un peu le ton de l’album, qui jusqu’à présent, et par la suite, est très sombre et froid. Si vous n’êtes pas fan de rock expérimental un brin jazzy, « The National Anthem » vous reconcilliera certainement avec.

16 – True Love Waits

« Cette version live de merde » est la façon dont le producteur de longue date de Radiohead, Nigel Godrich, a fait référence à la seule sortie du groupe de « True Love Waits » dans une interview il y a quelques années. Il parlait, bien sûr, de la complainte acoustique qui clôturait l’album live de Radiohead en 2001 I Might Be Wrong. Les paroles de « True Love Waits » sont parmi les plus discrètement nuancées de Radiohead. Un bijou qui reste encore aujourd’hui l’une des meilleures chansons de Radiohead.

15 – Pyramid Song

la presse musicale s’attendait à ce que Amnesiac de 2001 soit la suite « rock » de l’album 2000 très expérimental de Radiohead, Kid A. Lorsque « Pyramid Song » est sorti en tant que premier single du disque, les fans s’attendant à une seconde venue de The Bends. Un chant funèbre triste et mineur, « Pyramid Song » n’a peut-être pas apporté beaucoup de guitares fortes, mais il a montré un côté étonnamment direct et organique du groupe, après les sons « extraterrestres » de Kid A. Jonny Greenwood a écrit l’arrangement orchestral de la chanson, ce qui lui confère une sensation largement cinématographique. Une des meilleures chansons de Radiohead, sans hésitation.

14 – A Wolf At The Door (It Girl. Rag Doll.)

« A Wolf At The Door (It Girl. Rag Doll.) » est une chanson de Radiohead qui apparaît sur leur album Hail To The Thief. S’ouvrant sur un rythme lent et hypnotisant, Yorke arrive avec une prestation vocale tout aussi hypnotisante et qui semble se fondre parfaitement dans la musique. « A Wolf At The Door (It Girl. Rag Doll.) » a toute sa place dans notre top 20 des meilleures chansons de Radiohead.

13 – Reckoner

Radiohead a passé une période inhabituellement longue à bricoler la chanson « Reckoner ». La chanson a été entendue pour la première fois en direct en 2001, bien qu’à l’époque elle s’appelait « Being Pulled Apart By Horses ». Une version allégée est apparue lors de spectacles ultérieurs, mais ce n’est qu’à la sortie de In Rainbows en 2008 qu’elle a finalement été enregistrée. Cela valait la peine d’attendre. C’est l’un des moments forts de l’album et encore mieux quand ils le jouent en live. Découvrez également la reprise de la chanson par Gnarls Barkley. Un des meilleurs titres de Radiohead.

12 – There There

On continue notre top 20 des meilleures chansons de Radiohead avec le premier single de Hail To The Thief, « There There » de 2003. La chanson est également devenu un favori des fans en live au cours de la dernière décennie. “Just ‘cause you feel it / Doesn’t mean it’s there” sont des mots de réconfort, dans la vision du monde de Thom Yorke. Dans « There There », Yorke se promène dans un paysage surréaliste de menaces sombres. Mais, comme il le rappelle à son auditeur, le danger pourrait être entièrement dans votre tête. « There There » est l’une des chansons rock les plus simples de Radiohead dans ses années post-Bends.

11 – No Surprises

La chanson « No Surprises » a été la 1ère chanson enregistrée de l’album OK Computer en 1997 et a donc placé la barre très haut pour ce qui devait suivre. La fragilité de la chanson et l’instrumentation discrète imprègnent le désespoir dans la chanson. Si OK Computer dépeint l’aliénation moderne de manière plus évocatrice que la plupart des albums, « No Surprises » l’aborde encore plus vivement que la plupart des morceaux qui l’entourent sur ce disque. La mélodie simple et chantante – doucement jouée à la guitare acoustique et au glockenspiel – reflète l’état émotionnel dépouillé du narrateur de la chanson. Un classique du groupe et une des meilleures chansons de Radiohead.