Lana Del Rey – Chemtrails Over The Country Club – 2021

Découvrez notre chronique du nouvel album de Lana Del Rey, Chemtrails Over The Country Club

Note : 4.5 sur 5.

Lana Del Rey avait initialement prévu de sortir son septième et nouvel album Chemtrails Over The Country Club en septembre de l’année dernière, mais a décidé de reporter la sortie car elle n’était pas encore complètement satisfaite du disque. Au moment où elle l’était, les vinyles et disques ne pouvaient pas être produits en raison des restrictions de Covid-19, alors elle a décidé d’attendre jusqu’en mars 2021.

Norman Fucking Rockwell! sorti en 2019 représentait un nouveau niveau artistique, alors que la chanteuse passait du personnage de starlette hollywoodienne à quelque chose de plus sobre, subtil et mature. Avec son nouvel album Chemtrails Over the Country Club, Lana Del Rey se débarrasse complètement du cocon de ses superbes titres pop, poursuivant l’écriture nuancée et les perspectives feutrées de Norman Fucking Rockwell!

Tout comme son prédécesseur, les arrangements sont atténués gardant les éléments rythmiques minimaux. Cela place à de légers solo de guitare décontractées s’inspirant des années 70 ou de touches délicates et inspirées de jazz.

Notre avis du nouvel album de Lana Del Rey – Chemtrails Over The Country Club ? Chemtrails Over The Country Club est un magnifique album qui devrait ravir les fans. Si tout n’est pas parfait, plusieurs titres figurent parmi ses meilleurs et dans l’ensemble, l’album est très bon. Un des meilleurs albums de Lana Del Rey.

Y a quoi sous le capot de Chemtrails Over The Country Club de Lana Del Rey ? Notre chronique titre par titre

L’album débute avec « White Dress« , une ouverture étonnamment légère même selon les normes de Lana Del Rey, chantée principalement dans un chuchotement. L’introduction de chaque nouvel instrument ajoute de la tension et de l’inquiétude à ce titre. De toute beauté et contribue à donner le ton à ce qui est surtout un disque assez délicat et discret.

On continue avec la chanson titre « Chemtrails Over the Country Club », 2ème single de l’album. Et on est en terrain connu, du typique Lana Del Rey : une voix émotive et captivante, avec un refrain qui restera bien en tête, le tout posée sur une magnifique orchestration. La façon dont le refrain entre en jeu donne un peu de fraîcheur à chaque fois ! Le style clairsemé et maussade du single, accompagné d’un clip à l’esthétique vintage en ravira plus d’un.

« Tulsa Jesus Freak » a une certaine magie avec son utilisation de l’auto-tune (utilisé avec parcimonie).

Le titre phare de cet album est selon nous « Let Me Love You Like A Woman », une ballade voluptueuse qui vous donne envie de tomber amoureux, instantanément et pour toujours. On vous a mis un clip en début de page.

« Wild at Heart » est un titre dans lequel la chanteuse se demandant à haute voix ce qui se passerait si elle échappait à sa carrière musicale pour une existence plus frivole. Très joli.

« Dark But Just A Game » est un autre excellent titre de cet album. Un mélange d’éléments qui donnent l’impression que deux chansons sont enroulées autour d’une mélodie irrésistible et légèrement Beatlesque. Vous allez très certainement écouter ce titre en boucle ; on vous aura prévenu…

Il y a plus de tendances vers le folk, comme avec les guitares acoustiques et les bongos de « Yosemite » ou le grattage solitaire sur le très joli titre « Not All Who Wander Are Lost »

Le voyage américain continue avec un titre respirant le Texas, « Breaking Up Slowly ». En duo avec Nikki Lane, la chanteuse fait référence aux artistes country Tammy Wynette et Georges Jones, et leur relation tumultueuse. Un des titres les plus « Americana » de Lana Del Rey. Et un des meilleurs titres du nouvel album de Lana Del Rey Chemtrails Over The Country Club.

Dans le titre « Dance Till We Die », Lana Del Rey rend hommage aux auteurs-compositeurs-interprètes américains classiques Joan Baez, Joni Mitchell, Stevie Nicks et Cory Wells, le chanteur de Three Dog Night.

Chemtrails Over The Country Club clôture sur une reprise de toute beauté du classique de Joni Mitchell « For Free », avec des contributions vocales de Weyes Blood et Zella Day. Le titre est une parfaite conclusion pour un album qui confirme l’évolution de la chanteuse d’une personnalité pop à une artiste plus complexe.

Notre avis sur ce nouvel album de Lana Del Rey, Chemtrails Over The Country Club ? Plus que tout autre artiste pop contemporaine, Lana Del Rey a créé son propre univers sonore – luxuriant, baroque, gothique, joyeux et mélancolique à la fois… Chemtrails Over The Country Club est un nouvel excellent ajout à sa collection d’albums définissant cet univers si singulier. Ses compositions deviennent plus complexes…et on adore ça !

Ecoutez dès maintenant tous les titres de Chemtrails Over The Country Club de Lana Del Rey

Une réflexion sur « Lana Del Rey – Chemtrails Over The Country Club – 2021 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.