Meilleurs albums de Genesis

Découvrez le classement des meilleurs albums de Genesis

Les meilleurs albums de Genesis

Genesis est un groupe de rock anglais qui émergera au début des années 70, connu pour être un des pionniers du rock progressif. Il y a peu de groupe dans l’histoire du rock qui auront 2 périodes distinctes dan leur histoire. Le chanteur Peter Gabriel quittera le groupe en 1975 et Phil Collins (batterie) prendra la place de chanteur pendant les concerts (mais restera bien en plus derrière la batterie en studio). Le son de Genesis est alors devenu de moins en moins progressif pour devenir un véritable groupe pop. Il est assez rare de trouver des fans des deux périodes… Néanmoins, de très bons albums seront produits tout au long de leur carrière. Découvrons sans plus tarder le classement des meilleurs albums de Genesis.

Notre classement des meilleurs albums de Genesis

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de Genesis

6 – Wind & Wuthering (1976)
Genesis

Même après que Genesis soit devenu un quatuor et non plus un quintet après le départ de Peter Gabriel, portant le flambeau progressif du mieux qu’ils pouvaient, les frictions entre les membres ont persisté. Avec A Trick of the Tail sorti plus tôt dans l’année et Wind & Wuthering, 1976 a été une période productive pour Genesis, nouvellement dirigé par Phil Collins. Continuellement sous-utilisé en tant que guitariste principal, Steve Hackett quitta le groupe et se consacrera à sa carrière solo. Wind & Wuthering suit le cours tracé par les précédents albums, bien qu’il s’agisse d’une œuvre plus calme. Les claviers de Tony Banks sont de retour et à en juger par les titres « One for the Vine » et « All in a Mouse’s Night », l’idée fut bonne. Le son Genesis se retrouve bien sur « Eleventh Earl of Mar » et les deux instrumentales « Unquiet Slumbers for the Sleepers… » et « In That Quiet Earth », mais il manque une cohérence bien présente sur A Trick of the Tail. L’évolution du groupe se fait un peu sentir avec quelques chansons d’amour et un son un peu plus pop. Il n’en reste pas moins que ce Wind & Wuthering est un des meilleurs albums de Genesis.

Nursery Cryme a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Genesis

5 – Nursery Cryme (1971)
Genesis

Genesis n’a commencé à développer toute l’étendue de leur son qu’à leur troisième album, Nursery Crime, sorti en 1971. Complété par les plus polyvalents Steve Hackett et Phil Collins, le quintette que l’on connait de Genesis a œuvré pour la 1ère fois sur cet album. Il s’en suivra ce que beaucoup considèrent (à juste titre) comme la plus grande période de l’histoire du groupe. Nursery Cryme a encore développé le genre d’épopée rock théâtrale développé pour la première fois sur Trespass, avec notamment le titre « The Knife ». Les 10 minutes « The Musical Box », que Gabriel ouvre doucement le long de quelques belles pièces de guitare, reste un des meilleurs titres de l’album. On notera aussi « For Absent Friends » avec un Phil Collins, clin d’œil du futur changement à venir dans le groupe. Mention spéciale enfin au solo brut de “The Return of the Giant Hogweed” et au titre de cloture « The Fountain Of Salmacis » magnifique. La créativité, la technicité et l’imagination présents sur Nursery Cryme en font tout simplement un des meilleurs albums de Genesis.

On a adoré A Trick Of The Tail, un des tout meilleurs albums de Genesis

4 – A Trick Of The Tail (1976)
Genesis

A Trick of the Tail est le 7ème album du groupe et le 1er sans Peter Gabriel et donc avec Phil Collins à la batterie et au chant. L’opus rappelle plus fortement les contes britanniques de Selling England by the Pound que l’ampleur et l’ambition de The Lamb Lies Down on Broadway. La structure de base des chansons est plus simple, mais la musique n’en reste pas moins difficile d’accès. Le manque de Peter Gabriel ne peut être évité, mais même sans lui, le groupe a réussi à exceller. On retiendra surtout l’inquiétant « Entangled », la style fusion sur le titre « Dance on a Volcano » et le magnifique « Mad Man Moon ». A Trick of the Tail a toute sa place dans notre top des meilleurs albums de Genesis.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Genesis

3 – Foxtrot (1972)
Genesis

La 4ème album de Genesis, « Foxtrot » sorti en 1972 montre toute la puissance pleinement libérée du groupe et en fait un des meilleurs albums de Genesis. « Watcher of the Skies » a une majestueuse intro ; le jeu de Banks y est époustouflant. La narration créative de Peter Gabriel est une fois de plus incontournable sur tout l’album. Notamment sur les titres « Get ‘Em Out by Friday » et « Harold the Barrel ». « Can-Utility and the Coastliners » utilise de merveilleuses guitares acoustiques (jouées par Hackett, Banks et Rutherford). Mais la pièce maitresse de Foxtrot reste bien évidemment « Supper’s Ready » de 23 minutes (précédé par le magnifique solo de Hackett sur « Horizons »). Les 7 sections du morceau s’entrecroisent parfaitement pour un devenir un classique du rock progressif.

2ème meilleur album de Genesis dans notre classement

2 – The Lamb Lies Down on Broadway (1974)
Genesis

The Lamb Lies Down on Broadway est un des plus grands double albums concepts de la musique, porté pour la dernière fois par Peter Gabriel au chant. L’opus est un voyage absolument époustouflant : l’histoire est brillante et intrigante (les aventures d’un gamin Rael dans les rues new-yorkaises), et la musique correspond parfaitement au concept. Un chef-d’œuvre qui peut être rangé non loin des autres disques conceptuels tels que The Wall de Pink Floyd ou Quadrophenia de The Who. Mentions spéciales pour les titres « In The Cage », le magnifique « The Carpet Crawlers » et « Lilywhite Lilith ».

Selling England by the pound est LE Meilleur album de Genesis

1 – Selling England by the Pound (1973)
Genesis

Le 5ème album du groupe, Selling England by the Pound, est pour nous LE meilleur album de Genesis. La formule testée et a déjà approuvée du groupe pour les compositions théâtrales, remplie de magnifiques passages instrumentaux a encore été perfectionnée sur cet album. Les chansons « The Cinema Show » (et le solo de 4 minutes de Banks), « Dancing With the Moonlit Knight » (et son intro a capella par Peter Gabriel) et « I Know What I Like (In Your Wardrobe) » font partis des meilleurs titres du groupe et du rock progressif en général. Bravo messieurs !