Notre classement des 20 meilleures chansons de Stevie Wonder

Découvrez notre classement des meilleures chansons de Stevie Wonder.

Stevie Wonder est l’un des artistes les plus populaires de tous les temps, devançant Elvis pour le plus grand nombre d’entrées au Top 40 américain et se plaçant juste derrière les Beatles pour les ventes d’albums combinées. C’est un homme qui a vendu 33 millions d’exemplaires d’un seul single, ce qui est aussi la plus grosse vente depuis que les charts existent, un homme qui est fanatique de ses propres faits et statistiques dans les charts – et, avec quelque 350 millions de ventes d’albums et 100 millions de singles et de téléchargements, il n’a vraiment pas à avoir honte. Il reste aujourd’hui l’un des artistes les plus samplés et qui a inspiré bon nombre d’artistes sur de nombreuses générations. Découvrons ensemble notre classement des meilleures chansons de Stevie Wonder.

Notre top 20 des meilleures chansons de Stevie Wonder

20 – Don’t You Worry ‘Bout A Thing

On commence notre classement des meilleures chansons de Stevie Wonder avec le titre « Don’t You Worry ‘Bout A Thing ». Dans ce titre aux accents latins d’Innervisions, Stevie réconforte une jeune femme après qu’elle a été malmenée par un garçon. Dans ses chœurs, il imite une ligne de corne avec la phrase « Todo ‘stá bien chévere », qui semble bien plus exotique que sa traduction libre de « Everything’s really great ». La chanson a été reprise par le groupe soul britannique Incognito et John Legend

19 – We Can Work It Out

Grand fan des Beatles, Stevie pensait que le génie résidait dans l’écriture de leurs chansons plutôt que dans leur interprétation, et estimait qu’il pouvait les reprendre mieux. En fait, la version de Stevie est aujourd’hui considérée comme l’une des meilleures reprises des Beatles de tous les temps. Il a été appelé à la jouer en l’honneur de McCartney lorsqu’il a reçu un Grammy pour l’ensemble de sa carrière, lorsqu’Obama lui a remis le prix Gershwin à la Maison Blanche et lorsqu’ils ont célébré le 50e anniversaire de l’invasion des États-Unis par les Beatles.

18 – As

Un amour si vaste et inépuisable que l’impossible devrait se réaliser avant qu’il ne s’éteigne. As est à un certain niveau une chanson d’amour pour l’autre, et à un autre niveau une ode à l’amour inconditionnel qu’inspire Dieu… ou simplement Stevie disant combien il aime ses semblables. Les versions live sont connues pour durer un peu, 20 minutes étant la durée moyenne des concerts récents. Le titre aura connu un second souffle avec la reprise de George Michael en duo avec Mary J Blige en 1999. L’une des meilleures chansons de Stevie Wonder.

17 – I Was Made to Love Her

Stevie l’a écrite avec Sylvia Moy et Henry Crosby, et – peut-être une première dans le domaine de la musique pop – avec sa mère Lula Mae Hardaway. Soutenu par l’équipe de musiciens de studio de Motown, les Funk Brothers de Hitsville USA à Detroit, le riff distinctif met en vedette Eddie Willis au sitar électrique, un instrument exotique utilisé sur de nombreuses chansons Motown de l’époque. Avec quelques originaux de Wonder et des reprises de « My Girl », « Respect » et « Please Please Please », le LP est le premier véritable album « adulte » de Stevie.

16 – Master Blaster (Jammin’)

On poursuit notre classement des meilleures chansons de Stevie Wonder avec « Master Blaster ». Bob Marley et Stevie Wonder se rencontrent en 1975 lorsque ce dernier donne un concert à Kingston pour soutenir l’Institut jamaïcain pour les aveugles (ce sera la dernière fois que Marley se produira avec les Wailers).

Ce titre de 1980 était construit sur un son reggae lourd, et était un hommage à la légende du reggae Bob Marley. Stevie s’était produit en concert avec Marley lors de sa tournée américaine à l’automne de cette année-là. Les paroles mentionnent les « enfants de Jah » et la fin de la guerre civile au Zimbabwe. Marley est mort un an plus tard.

15 – Living for the City

Place maintenant à l’une des chansons les plus connues de Stevie Wonder, « Living for the city ». Il s’agit de l’une des premières chansons de soul music à traiter explicitement du racisme systémique, et à utiliser des sons quotidiens de la rue comme la circulation, les voix et les sirènes, qui ont été combinés avec la musique enregistrée en studio.

La chanson raconte l’histoire d’un jeune du Mississippi qui déménage à New York. Dans le Mississippi, il a dû faire face à de nombreuses difficultés, mais il était entouré de personnes bienveillantes. À New York, on profite rapidement de lui et il est pris avec de la drogue. Ses rêves sont détruits lorsqu’il est condamné à 10 ans de prison.

14 – Higher Ground

Stevie Wonder a été impliqué dans un accident qui l’a laissé dans le coma, et dans une interview ultérieure au New York Times, il a révélé que la chanson parlait de réincarnation. « J’aimerais croire à la réincarnation, à une autre vie. Je pense que parfois votre conscience peut se retrouver sur cette terre une seconde fois. »

Pour faciliter son rétablissement, le manager de Stevie lui fredonnait la chanson à son chevet, et l’artiste répondait en bougeant ses doigts. « Higher Ground » a été reprise par les Red Hot Chili Peppers en 1988, et elle est devenue l’un de leurs premiers succès. Elle reste surtout encore aujourd’hui l’une des meilleures chansons de Stevie Wonder.

13 – Lately

L’une des plus grandes chansons d’amour de Stevie Wonder, cette ballade déchirante est tirée de son album Hotter than July de 1980. Stevie soupçonne son amant de le tromper, en remarquant de petits signes révélateurs. Ce petit succès aux États-Unis a été plus important au Royaume-Uni, atteignant la troisième place, et est maintenant considéré comme l’une de ses meilleures ballades.

Wonder utilise des accords mineurs de septième, neuvième et onzième notes pour rendre la chanson plus déchirante, et le dernier changement de tonalité du refrain module de la tonalité originale à trois tonalités supérieures. Comme la chanson se termine sur une tonalité mineure, vous ne savez pas si la personne trahie a décidé de rester avec son partenaire ou non.

12 – I Wish

On continue notre top 20 des meilleures chansons de Stevie Wonder avec le titre « I Wish ». Le premier single de l’épique Songs In The Key Of Life, qui marquait le retour de Stevie après pas moins de deux ans, après avoir sérieusement envisagé de se retirer du monde de la musique pour aller aider les enfants handicapés au Ghana. Ce changement de décision a peut-être eu quelque chose à voir avec le fait qu’il a re-signé avec Motown pour un contrat de 37 millions de dollars pour cinq albums. Le texte est une réflexion sur son enfance des années 1950 au début des années 1960.

11 – My Cherie Amour

Stevie a coécrit cette chanson avec Cosby et Moy, qui s’intitulait à l’origine Oh, My Marsha, en l’honneur de la petite amie de Wonder qu’il avait fréquentée à la Michigan School for the Blind de Lansing, dans le Michigan. L’accompagnement a été enregistré le 8 novembre 1967 ; la voix de Stevie a été enregistrée en janvier 1968, mais la chanson n’est pas sortie avant un an en raison des problèmes vocaux de Stevie.

Après leur rupture, les paroles et le titre ont été modifiés en « My Cherie Amour ». Elle est devenue un hit du Top 5 au Royaume-Uni et aux États-Unis en 1969. L’une des chansons les plus connues de Stevie Wonder.

Place à notre top 10 des meilleurs titres de Stevie Wonder

10 – Overjoyed

On commence notre top 10 des meilleurs titres de Stevie Wonder avec la chanson « Overjoyed ». Un autre morceau d’In Square Circle qui a réussi à traverser les frontières et à devenir numéro 1 dans plus d’un classement, « Overjoyed » remonte à 1979 et a été enregistré à l’origine pour The Secret Life Of Plants.

A noter que dans les notes de la pochette de l’album, les grillons, le rossignol et d’autres sons d’oiseaux, l’océan, les cailloux dans l’étang, la chute d’une pierre et l’écrasement de feuilles sont répertoriés dans la catégorie « percussions environnementales », et le rôle plus conventionnel de la guitare a été laissé à la légende du jazz Earl Klugh.

9 – Isn’t She Lovely

Ce numéro célébrant la naissance de la fille de Stevie, Aisha, est largement considéré comme l’un de ses plus grands succès, mais « Isn’t She Lovely » n’a jamais été officiellement un single, malgré la volonté de Motown de le sortir.

Stevie Wonder jouait de tous les instruments, à l’exception d’un jeu de claviers joué par Greg Phillinganes, qui a ensuite joué pour Michael Jackson et Eric Clapton. Grâce aux téléchargements, la chanson est finalement devenue un succès pour Wonder en 2012, après que Stevie l’ait interprétée pour la Reine lors de son concert du jubilé de diamant.

8 – Ebony and Ivory

Stevie n’avait pas encore connu de numéro 1 au Royaume-Uni, mais avec l’aide de Macca, il y est parvenu sur ce duo tiré de l’album Tug Of War de Paul McCartney. Stevie a déclaré à propos de la chanson : « Je ne dirai pas qu’elle exige des gens qu’ils y réfléchissent, mais elle leur demande poliment de réfléchir à la vie en utilisant les termes de la musique… ce melting-pot de nombreuses personnes différentes ». Pour ce qui est du clip, chacun a filmé son rôle séparément en raison de conflits d’horaires. Une 8ème place bien méritée dans notre top 20 des meilleures chansons de Stevie Wonder.

7 – Uptight (Everything’s Alright)

On remonte le classement des meilleurs titres de Stevie Wonder avec « Uptight ». Premier tube de Stevie Wonder à être coécrit par lui-même, avec Sylvia Moy et Henry Crosby, « Uptight » s’est avéré être une sorte de bouée de sauvetage : Motown était sur le point de le laisser tomber, car Berry Gordy pensait que la voix cassée du jeune homme de 15 ans pouvait rebuter les gens. Stevie voulait rivaliser avec le rythme endiablé de Satisfaction des Stones. Pari réussi.

6 – Signed, Sealed, Delivered I’m Yours

En septembre 1970, Stevie épouse l’auteur-compositeur et ancienne secrétaire de Motown, Syreeta Wright, qui a coécrite « Signed, Sealed, Delivered I’m Yours » avec Wonder, Lee Garrett et Lula Mae Hardaway. C’est la première fois que l’on retrouve son groupe de choristes féminines, composé de Lynda Tucker Laurence, Syreeta Wright et Venetta Fields.

5 – Sir Duke

Un hommage à la légende du jazz Duke Ellington, décédé en 1974, avec des références à Count Basie, Ella Fitzgerald, Glenn Miller et Louis Armstrong. Stevie voulait reconnaître ses inspirations : « Je connaissais le titre dès le début, mais je voulais qu’il s’agisse des musiciens qui ont fait quelque chose pour nous », a-t-il déclaré. « On les oublie si vite. Je voulais montrer ma reconnaissance. Ils nous ont donné quelque chose qui est censé être éternel. ». Le titre a toute sa place dans notre top 5 des meilleures chansons de Stevie Wonder.

4 – You Are the Sunshine of My Life

Les deux premières lignes étaient en fait chantées par le futur hitmaker de Swing Your Daddy, Jim Gilstrap, qui faisait alors partie du groupe de choristes de Stevie, Wonderlove, et la suivante par Lani Groves, qui a dû se hérisser légèrement lorsque Wonder a reçu le Grammy de la meilleure performance vocale pop masculine pour cette chanson.

Son troisième single numéro un, c’est aussi le premier à se retrouver en tête de la liste des titres les plus écoutés, et le deuxième à figurer au hit-parade tiré de l’album Talking Book. « You Are The Sunshine Of My LIfe » reste encore aujourd’hui l’une des chansons les plus connues de Stevie Wonder.

3 – Superstition

Sans doute la chanson la plus célèbre de Stevie Wonder, elle est aussi l’un des airs funk les plus populaires et les plus réussis de tous les temps. À l’origine, elle devait être publiée d’abord par le guitariste britannique Jeff Beck, mais Berry Gordy de Motown a convaincu Stevie de la sortir car il savait qu’elle serait un énorme succès. Il avait raison ! « Superstition » est l’une des meilleures chansons de Stevie Wonder de tous les temps.

Elle figure sur l’album « Talking book » et a été classée numéro un au Billboard Hot 100. Stevie Wonder a écrit cette chanson, qui traite des effets négatifs des superstitions. Wonder a remporté des Grammy Awards à la fois pour son écriture et pour son interprétation de la chanson. Bienvenue sur le podium des meilleurs titres de Stevie Wonder.

2 – I Just Called to Say I Love You

En termes de succès commercial, « I Just Called to Say I Love You » est la meilleure chanson de Stevie Wonder de tous les temps. La chanson a également été nominée pour trois prix aux 27eme Grammy Awards, dont celui de la chanson de l’année, de la meilleure performance instrumentale pop et de la meilleure performance vocale pop masculine. Bien que le titre n’ait remporté aucune de ces récompenses, il a gagné un Golden Globe et un Academy Award pour la meilleure chanson originale.

1 – Part-Time Lover

En tête de notre top 20 des meilleures chansons de Stevie Wonder, on retrouve « Part Time Lover ». Stevie avait passé quatre ans à préparer son album In Square Circle. Cette chanson mettait en vedette la légende de la soul Luther Vandross au chant, ainsi que des chœurs fournis par Philip Bailey d’Earth Wind & Fire et son ex-femme Syreeta Wright.

Selon Wonder, il s’est inspiré de deux chansons des Supremes (« You Can’t Hurry Love » et « My World Is Empty Without You ») comme influences musicales. Il avait également affirmé s’être trouvé dans une situation similaire, avec un type appelant chez lui et essayant de déguiser sa voix lorsque Stevie répondait.

Découvrez d’autres articles…