Notre classement des 10 meilleures chansons de Placebo

Découvrez notre liste des 10 meilleures chansons de Placebo

Placebo est un groupe de rock anglais, formé à Londres en 1994 par le chanteur-guitariste Brian Molko et le bassiste-guitariste Stefan Olsdal. Après la sortie d’une démo, d’un split single et de leur premier album éponyme, Placebo s’est fait connaître en 1997 après que le single « Nancy Boy » soit devenu populaire au Royaume-Uni, une chanson connue à l’époque pour son contenu sexiste. Le groupe se démarque de la scène Britpop à laquelle il est associé à l’époque par son apparence androgyne, son contenu musical et ses paroles qui abordent ouvertement la sexualité, la santé mentale et la consommation de drogues.

Placebo a collaboré avec divers artistes au fil des ans, notamment David Bowie, Justin Warfield, Michael Stipe et Alison Mosshart. À ce jour, Placebo a sorti huit albums studio, qui ont tous atteint le Top 20 au Royaume-Uni, et a vendu environ 11 millions de disques dans le monde. Découvrons ensemble notre classement des meilleures chansons de Placebo.

Notre top 10 des meilleures chansons de Placebo

10 – The Extra

On commence notre liste des meilleures chansons de Placebo avec « The Extra ». Pour les fans de Placebo qui attendaient avec impatience une suite à Battle For the Sun de 2009, l’EP ‘B3’ de 2012 était une friandise légèrement inattendue pour dépanner tout le monde. ‘B3’ est l’une des sorties les plus divisées de Placebo, mais heureusement, elle contient un joyau inédit.

« The Extra » peut sembler un peu simple au niveau des paroles ( » If I am an extra in the film of my own life / Then who the hell is the director/If I am an extra in the film of my own life / Will someone please turn of the camera / And show me how to live « ), mais l’idée de se sentir comme un figurant dans sa propre vie fait de cette chanson l’une des plus universelles de Placebo.

9 – Song to Say Goodbye

« You are one of god’s mistakes / You crying, tragic waste of skin. » Si nous devions décerner un prix pour la ligne d’introduction la plus furieuse et la plus vicieuse d’une chanson, celle-ci pourrait bien remporter la médaille d’or. Mais il ne s’agit pas d’une référence à une ex ou à un ennemi.

Brian Molko aurait écrit cette chanson comme une lettre à lui-même, après avoir voyagé en Inde pour tenter d’améliorer son mode de vie. De plus, la vidéo qui accompagne cette chanson (qui montre un jeune garçon s’occupant de son père malade mental) est d’une beauté et d’une émotion bouleversantes.

8 – Sleeping With Ghosts

« Soulmates never die » : c’est une idée très simple, et pourtant c’est l’une des lignes les plus puissantes et les plus résonnantes de toutes les chansons de Placebo (et probablement l’un des tatouages liés au groupe les plus populaires parmi les fans). Le numéro 8 de notre liste des 10 meilleures chansons de Placebo est centré sur l’idée que les fantômes de vos relations passées ne vous quittent jamais. C’est quelque chose que nous pouvons tous apprécier.

7 – The Bitter End

Le premier single de « Sleeping with ghosts » est l’une des chansons les plus jouées lors des concerts du groupe. Écrite par Jamie Alexander Hartman et John Frederik Fortis, la chanson est basée sur le roman « 1984 » de George Orwell.

6 – Every You Every Me

Il s’agit probablement de l’une de leurs chansons les plus connues, car elle figure au générique du film classique préféré de tout le monde, « Cruel Intentions ». Si vous êtes – ou avez été – un fan de Placebo, vous avez probablement entendu parler d’eux pour la première fois dans ce film, car cette chanson est devenue synonyme de Sebastian conduisant sa Jaguar 1956 sur l’autoroute. Mais le titre est surtout devenu l’un des meilleurs titres de Placebo.

5 – Teenage Angst

Placebo s’est toujours considéré comme un groupe de marginaux, faisant de la musique pour des marginaux comme eux. À bien des égards, « Teenage Angst », la prochaine chanson de notre liste des 10 meilleures chansons de Placebo, résume exactement ce sentiment.

Comme Molko l’a expliqué un jour, il s’agit d’une chanson authentique mais « pleine d’autodérision » sur le fait d’être un adulte piégé dans le corps d’un enfant, de vouloir s’en sortir mais d’être obligé de se fermer complètement.

4 – Pure Morning

Écrit par Brian Molko & co, le titre est initialement enregistré en tant que face B, mais le groupe l’aime tellement qu’il décide de le mettre sur son deuxième album « Without you I’m nothing ». Grand bien leur a pris, puique le titre deviendra l’un des préférés des fans et l’une des meilleures chansons de Placebo.

3 – Nancy Boy

C’est la chanson qui définit les débuts de la carrière de Placebo. Sexe, drogue et rock ‘n’ roll à l’extrême, avec une touche d’androgynie, c’est le morceau racoleur et controversé qui a mis en évidence l’ambiguïté sexuelle du groupe (avec l’aide de l’affinité de Brian Molko pour les robes). « Nancy Boy » caractérise le son inégalé du premier album de Placebo et marque le début de leur carrière musicale. Bienvenue sur le podium des meilleures chansons de Placebo.

2 – Without you I’m nothing at all

Toute chanson comportant la voix de David Bowie (dans sa version remixée) mérite une place de choix dans cette liste, ne serait-ce que pour cette raison, même si « Without You I’m Nothing » est certainement digne d’intérêt en soi. C’est l’un des meilleurs moments du deuxième album du groupe, voire de toute sa carrière.

Comme la plupart des chansons, elle est ouverte à l’interprétation, et peu importe qui Molko chante, la phrase « Without you I’m nothing at all » est un sentiment que nous avons tous ressenti à un moment ou à un autre. Elle n’est pas trop mielleuse, mais elle va droit au but tout en tiraillant légèrement votre cœur fragile. L’un des meilleurs titres de Placebo

1 – My Sweet Prince

Brian Molko a déclaré que cette chanson, numéro 1 de notre liste des 10 meilleures chansons de Placebo, parle de deux histoires d’amour : une avec une substance (l’héroïne) et une avec une personne. Les deux, dit-il, se sont terminées « très, très tragiquement ».

Bien qu’elle soit assez simpliste musicalement, cette chanson suinte d’une émotion brute stupéfiante, et c’est évident avec à peu près n’importe quelle performance live disponible sur YouTube (surtout celle-ci). Même si cette chanson est sortie il y a plus de dix ans, chaque écoute rappelle aux fans pourquoi ils sont tombés éperdument amoureux de ce groupe.

Découvrez d’autres articles…