Nouvel album des Red Hot Chili Peppers en 2022 – Unlimited Love

Découvrez notre chronique sur le nouvel album des Red Hot Chili Peppers Unlimited Love en 2022

Note : 4 sur 5.

Enfin ! Le nouvel album des Red Hot Chili Peppers Unlimited Love est enfin là ! 6 ans d’attente depuis The Getaway (qui était très loin d’être leur meilleur album), ce fût long. Les Red Hot Chili Peppers n’ont pas lésiné sur la créativité et la musique pour leur 12ème album. Il comporte 17 titres, dont beaucoup dépassent les quatre ou cinq minutes.

Notre avis sur le nouvel album des Red Hot Chili Peppers ? La quantité n’est pas toujours synonyme de qualité, mais heureusement pour les RHCP, Unlimited Love atteint la plupart des bonnes notes.

L’album s’éloigne de The Getaway de 2016, sur lequel ils s’étaient associés à Danger Mouse pour créer un son réinventé. Cette fois-ci, le groupe semble plus mature et se concentre sur ce qu’il fait de mieux : un funk rock décontracté et très groovy. La signature d’Anthony Kiedis et ses textes non équivoques sont également de retour en force.

L’album est également important pour une autre raison : il marque le retour du guitariste de longue date John Frusciante après 16 ans d’absence. L’impact de Frusciante est immédiat et c’est en partie grâce à lui que l’album est fidèle au son des Red Hot Chili Peppers.

Y a quoi sous le capot de Unlimited Love, le nouvel album des Red Hot Chili Peppers en 2022 ?

Le travail à la guitare de Frusciante et sa sonorité exceptionnelle sont la première chose que les auditeurs entendent sur le morceau d’ouverture, « Black Summer » (l’une des meilleures chansons de l’année 2022). Le début de l’album est doux, bien que le morceau comporte un solo de guitare mordant à mi-parcours. Parmi les chansons du même genre, citons « She’s a Lover » et « Whatchu Thinking » (qui sont toutes deux très entraînantes).

Frusciante n’est pas le seul à montrer ses talents. Le travail de basse agile de Flea est au premier plan de l’intro de « Here Ever After », où l’on retrouve également les lignes d’Anthony Kiedis, rapidement livrées et bien énoncées. Le funk continue sur « Aquatic Mouth Dance », où Flea et le batteur Chad Smith jouent l’un contre l’autre, offrant une section rythmique ample.

Là où le nouvel album des Red Hot Chili Peppers Unlimited Love fonctionne, c’est son équilibre entre le son établi des Chilis et un peu d’exploration musicale. Bien que l’album soit ancré dans le funk rock pour lequel le groupe est connu, il y a quelques brefs détours.

Des influences jazz à la teinte country de la ballade « Not the One », l’album réserve des surprises. « Poster Child » est un morceau de funk bluesy et spacieux qui s’installe dans un groove et ne le lâche plus.

Le rocker mid-tempo « The Great Apes » est autant dû au jeu de guitare de John Frusciante qu’à la voix d’Anthony Kiedis. Les deux sont assis à peu près au même volume et jouent sur les mélodies de l’autre, ce qui crée un contraste sonore intéressant. Le rythme ralentit pour la ballade rythmique « It’s Only Natural ».

« Bastards of Light » s’ouvre avec Kiedis chantant fermement avec la guitare et la basse avant que la batterie n’intervienne et que la chanson bascule entre un rock funk et un jam d’influence sudiste. Les choses se calment un peu pour les mélodies soignées de « White Braids & Pillow Chair ». Kiedis utilise sa cadence rap-flow sur les grooves de « One Way Traffic », un morceau hymnique et amusant. Le groupe retrouve son groove mid-tempo sur les morceaux mélodiques « Veronica » et « Let ’em Cry ».

Une petite entorse est faite à la fin du nouvel album des Red Hot Chili Peppers Unlimited Love avec le morceau de rock alternatif « The Heavy Wing », qui change de tempo et d’ambiance. Les choses se terminent sur une note calme et inattendue avec « Tangelo », où Anthony Kiedis chante avec un seul orgue de synthèse comme accompagnement.

Notre avis sur le nouvel album des Red Hot Chili Peppers ? Dans l’ensemble, Unlimited Love est un solide retour à la forme pour un groupe qui possède un profond catalogue de chansons classiques. L’album est peut-être un peu volumineux, mais les 17 chansons sont fiables et solides. Et les quelques surprises qu’offrent les RHCP en cours de route donneront aux fans de longue date quelque chose à creuser.

Les nostalgiques des années 80 ou encore des Blood Sugar Sex Magik ou One Hot Minute resteront sur leurs faim. Mais pour un groupe qui existe depuis 40 ans, Unlimited Love reste quand même une belle réussite et relève le niveau des précédents albums.

Ecoutez ici Unlimited Love des RHCP

Découvrez d’autres articles…