Nouvel album de Iron Maiden – Senjutsu

Découvrez notre chronique sur le nouvel album d'Iron Maiden - Senjutsu

Note : 4 sur 5.

Notre avis du nouvel album de Iron Maiden en 2021 : Senjutsu

Après une carrière de quatre décennies débordant de disques épiques, le 17ème et nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu, est peut-être l’un des plus épiques d’Iron Maiden. C’est certainement l’un de leurs plus importants, en ce qui concerne les doubles albums, avec des chansons d’une durée moyenne de huit minutes. Notre avis sur le nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu ? Un des tout meilleurs album d’Iron Maiden.


Au début de l’année 2020, le groupe s’enferme dans un studio parisien pour enregistrer Senjutsu, leur dix-septième et certainement plus secret album, dans une tentative de lutter comme tous les artistes le font avec l’équilibre entre vision artistique et succès commercial. Serait-ce un mastodonte comme Powerslave ou le The Number of the Beast ? Affuté comme Somewhere in Time ou Seventh Son of a Seventh Son ? Rugueux comme Killers ?

Produit par son partenaire de longue date Kevin Shirley, le bassiste Steve Harris reste le dirigeant principal de la direction sonore du groupe. Le légendaire Bruce Dickinson garde le contrôle ferme du microphone, malgré une précédente bataille contre le cancer, un tendon d’Achille sectionné en faisant de l’escrime lors de l’enregistrement de Senjutsu, et même un remplacement ultérieur de la hanche en titane. Nicko McBrain reste sur son trône comme l’un des batteurs les plus solides de tous les temps, et le duo de puissance Dave Murray et Adrian Smith sont également rejoints par le guitariste Janick Gers.

Notre avis sur le nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu ? Un excellent album qui a su garder un équilibre entre les volontés du groupe et les souhaits des fans. Il est mature et réfléchi et essaie un certain nombre de nouvelles choses courageuses, tout en sachant comment faire du rock, garder le tempo, livrer un travail de guitare impressionnant et écrire des sections de chansons qui feront vibrer les concerts à venir. Vivement le 18ème !

Y a quoi sous le capot de Senjutsu, le nouvel album de Iron Maiden en 2021

L’album s’ouvre en force avec le morceau éponyme. Nous n’avons pas vraiment vu d’ouverture forte comme celle-ci depuis Brave New World et « The Wicker Man ». La batterie de Nicko McBrain est inhabituellement volumineuse et les solos sont parfaitement au rendez-vous. Certainement rien de nouveau, mais un ouf de soulagement. Le nouvel album d’Iron Maiden ne va nous décevoir.

On enchaine avec le titre « Stratego » : le premier galopeur du disque. Même pour un groupe spécialisé dans ce style là, c’est une excellente. Dave Murray, Adrian Smith et Janick Gers exécutent des harmonies de guitare sous la ligne vocale, et les choses semblent parfaitement en place dans le monde de Maiden. Le refrain porté par Dickinson reste à coups surs l’un des meilleurs moments des prochains concerts.

La troisième chanson « Writing on the Wall » est certainement la meilleure chanson du nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu. De l’intro de guitare acoustique presque spaghetti-western au blues rock percutant, toute la chanson donne l’impression que la faucheuse a troqué sa faux contre une paire de six-tirs sur ses hanches. La performance vocale de Bruce est l’une de ses plus fortes, la batterie est parfaitement adaptée au morceau et les couches de guitares sont parfaites.

« Days of Future Past » arrive avec des accords de guitare discordants créant une « mauvaise » atmosphère, avant qu’un riff d’Adrian nous emmène directement dans les vers de Bruce. Mis à part les claviers indésirables qui nous bombardent à nouveau pendant le refrain, c’est un joli petit rock, avec un solo de guitare Adrian bien rangé au milieu.

Le premier disque du nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu se termine par « The Time Machine », une création Harris-Gers qui prend des risques créatifs avec une structure vocale et une mélodie inhabituelles, osons-nous dire même un peu de côté progressif.

Avant que le groupe ne nous déverse sans relâche trois épopées de Harris, le disque 2 s’ouvre sur un morceau légèrement plus calme de Bruce et Adrian, intitulé « Darkest Hour ». La chanson commence avec des guitares claires et Bruce chante probablement des paroles faisant référence aux événements qui ont suivi la bataille d’Angleterre et le Blitz de 1940. Une représentation émouvante du moment charnière de Winston Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale. Iron Maiden a toujours excellé dans les chansons qui donnent vie à l’histoire militaire britannique, et « Darkest Hour » pourrait se classer parmi les meilleures chansons d’Iron Maiden.

Le trio de chansons de fin, « Death Of The Celts », « The Parchment » et « Hell On Earth » d’une durée moyenne de 11 Minutes (!), fera plaisir à coups surs aux plus fidèles des fans (et Dieu sait qu’ils sont nombreux) pour les années à venir. Certains gimmicks utilisés ici ont déjà été exploités auparavant par le groupe – par exemple, les touches celtiques de « Death Of The Celts » nous fait immédiatement penser à « Blood Brothers » ou « Dance Of Death ».

L’avant-dernier morceau du nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu, « The Parchment », commence avec plus de basse de Steve Harris. Une guitare claire vient se mêler à la basse pendant une minute avant que la batterie ne défonce la porte pour jeter les bases d’une structure de riff très cool et percutante. Lorsque Bruce s’éclipse, la basse et les guitares se lancent dans une partie instrumentale impressionnante, qui, bien que n’étant peut-être pas au niveau de celle de « Hallowed » ou « Seventh Son », reste une sacrée prouesse.

Le nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu se termine par « Hell On Earth ». Le morceau commence par une intro douce et lumineuse, mais nous savons dès le début de la chansons qu’à la fin, nous serons debout, nous frappant la poitrine et proclamant la gloire de Maiden… et c’est exactement ce qui s’est passé.

Notre avis sur le nouvel album d’Iron Maiden, Senjutsu ? Après plus de 40 ans que le groupe nous déverse leur heavy métal aux titres épiques, les membres ne semblent pas absolument pas rassasiés (65 ans en moyenne) et ont encore beaucoup de choses à dire. Il est assez dingue d’écouter un nouvel album d’Iron Maiden en 2021 et de se dire que c’est peut être l’un de leurs meilleurs !

Ecoutez le nouvel album de Iron Maiden, Senjutsu ici

Découvrez d’autres articles… Métal!