NOFX – Single Album – 2021

Notre chronique du nouvel album de NOFX - Single Album

Note : 4 sur 5.

Que dire sur NOFX après presque 40 ans de carrière ? Et bien que les « papis » du punk sont toujours bel et bien présent.

Commençons par le commencement. 5 ans après la sortie de First Ditch Effort, plutôt bien accueilli, NOFX revient sur le devant de la scène punk rock avec leur 14ème album Single Album. Déjà pourquoi ce nom ? Début 2020, NOFX – qui comprend le guitariste El Hefe, le guitariste Eric Melvin, le batteur Erik Sendin et le chanteur et bassiste Fat Mike – avait écrit et enregistré suffisamment de chansons pour un double album prévu pour cet automne. Mais comme tant de choses en 2020, les plans ont changé. La qualité de tous les titres n’étant pas au rendez-vous, Fat Mike a décidé de se concentrer sur un seul album. D’où le titre de l’album.

L’album est considéré par leur leader comme l’un des plus sombres du groupe. Pour cause, après avoir été hospitalisé pour un ulcère hémorragique pour avoir un peu trop pris de cocaïne, Mike est entré en cure de désintoxication à l’automne 2020. Il a rapidement écrit un nouvel album pendant son séjour.

On retrouve sur cet album tous les ingrédients qui font que nous adorons NOFX : une variété de thèmes abordés et une variété de styles. Un titre post-hardcore avec « The Big Drag », du reggae sur le titre « Fish In A Gun Barrel » et même une ballade au piano « Your Last Resort ». En guise de singles avant la sortie, nous avons eu droit à « Linewleum », une nouvelle version de leur hit Linoleum (tiré de l’album Punk In Drublic) ainsi que de « Fuck Euphemism », titre dans lequel Fat Mike évoque sa sexualité.

Notre avis sur Single Album de NOFX ? Près de 40 ans après leur formation, NOFX montre à la planète punk qu’ils sont encore bel et bien présent et surtout encore et toujours les rois incontestés du punk. Un excellent album de NOFX, un excellent album de punk.

Y a quoi sous le capot de Single Album de NOFX ? Notre chronique titre par titre

L’album commence avec « The Big Drag« , un titre de 6 minutes (du jamais vu chez NOFX) avec un peu de piano à l’intérieur, qui vous donnera la chair de poule. Une très bonne chanson pour commencer l’opus.

Après cette ouverture post-hardcore, on continue dans la même veine avec le très bon titre « I Love You More Than I Hate Me« , deuxième single de l’album, dont voici le clip officiel :

On enchaine avec « Fuck Euphemism« , titre sur lequel Fat Mike évoque sa sexualité. Un texte typique de Fat Mike vantant le « vivez comme bon vous semble » sans que la société n’ait à vous dire quoi que ce soit.

Le 4ème titre « Fish In A Gun Barrel » vous fera peut-être pensé à « Eat The Meek » paru sur l’album So Long and Thanks for All the Shoes. Ca sent le soleil et l’été avec ces rythmes reggae, notamment avec l’entrée d’El Hefe et sa trompette ! Côté paroles, on y parle des lois inexistantes aux Etats-Unis sur le contrôle des armes à feu.

Si certains en doutait encore, « Birmingham » vous montrera tout le talent du batteur Erik Sandin. Côté texte, Fat Mike évoque ici la dépendance à l’alcool et aux drogues.

En guise de premier single, NOFX dévoile « Linewleum« , une nouvelle version de son tube « Linoleum » paru sur leur meilleur album Punk In Drublic. Cette fois-ci le groupe est accompagné des membres du groupe de heavy métal Avenged Sevenfold. Après plusieurs écoutes, une évidence saute aux oreilles :difficile de faire mieux que l’original !

On enchaine avec « My Bro Cancervive Cancer« , probablement la chanson la plus variée de l’album avec de nombreux changements de tempo. Et une mélodie accrocheuse en plus de cela.

8ème titre de Single Album, « Grieve Soto » est un titre en hommage à Steve Soto, bassiste et fondateur du groupe The Adolescents, décédé en 2018. Du punk rock classique ; rien de bien fou.

« Doors and Fours » est une chanson avec un bon groove et trash à la fois. Le texte évoque une overdose de plusieurs membres des la scène punk dans les années 80. Grosse ambiance !

L’album se termine avec le titre « Your Last Resort » qui commence comme une ballade au piano avant de se transformer en une chanson punk rock entraînante implacable.

Notre avis sur ce nouvel album de NOFX Single Album ? Après 40 ans de carrière, NOFX reste indispensable au punk rock et ne semble pas montrer la moindre ride de fatigue. Toutes les qualités du groupe sont réunies dans cet album. Des comme celui-là, on en redemande.

Ecoutez dès maintenant tous les titres de Single Album de NOFX

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.