Notre classement des 15 meilleures chansons d’Eminem

Découvrez notre classement des meilleures chansons d'Eminem

Nous connaissons tous Marshall Bruce Mathers III mieux que le rappeur Eminem ou son alter ego Slim Shady. Après avoir lutté pendant des années dans l’underground, le producteur Dr. Dre a entendu ses démos. Impressionné, il a produit un certain nombre de chansons pour Eminem. Le rappeur blanc, avec ses raps souvent furieux, qu’il tire à la vitesse d’une mitraillette, est immédiatement devenu une star mondiale. Regardons ensemble quelles sont les meilleures chansons d’Eminem.

Notre top 15 des meilleures chansons d’Eminem

15 – Rap God

On commence notre classement des meilleurs titres d’Eminem avec « Rap God ». Troisième extrait de l’album The Marshall Mathers LP 2, « Rap God » est (comme le titre du LP le suggère) un retour à la folie schizophrénique de ses premiers travaux. Mais au lieu de se concentrer sur une cible spécifique ou un problème personnel profond, Mathers se contente de vanter sa longévité dans le rap game, faisant référence à ses héros (Tupac, Rakim, Dr. Dre).

14 – Mockingbird

Le catalogue des chansons d’Eminem est truffé d’hommages à sa fille Hailie, mais « Mockingbird » est de loin le plus essentiel. La magie de ce morceau se trouve dans la livraison totalement feutrée et lucide de chaque couplet. C’est un aveu poignant d’un père à sa fille sur l’une des vérités les plus douloureuses de la vie : parfois, les relations ne fonctionnent tout simplement pas. « I know you miss your mom, and I know you miss your dad, ».

13 – Criminal

Sur son album phare, The Slim Shady LP (1999), Eminem s’est fait connaître à la fois pour ses talents de rappeur et pour son sens de l’humour extrêmement morbide. Avec « Criminal », la dernière chanson de The Marshall Mathers LP, Eminem répond de manière toujours aussi démente, en faisant un énorme doigt d’honneur à ses détracteurs. « My words are like a dagger with a jagged edge / That will stab you in the head, whether you’re a fag or lez’, ». L’une des meilleures chansons d’Eminem.

12 – Till I Collapse

Comment cette chanson n’a jamais été un single officiel reste encore aujourd’hui un mystère… Le titre « ‘Till I Collapse » pulse avec une énergie implacable, que l’on ressent avant même qu’Eminem ne lance le sample emblématique de la chanson « We Will Rock You » de Queen. Un des tout meilleurs titres d’Eminem.

11 – Brain Damage

La violence engendre la violence, et il en va de même pour les meilleures chansons d’Eminem. Dans cette chanson particulièrement horrible, il tisse habilement le récit déchirant d’une adolescence ponctuée d’abus violents de la part de ses pairs. Avec sagesse, il n’essaie pas d’utiliser son passé de victime d’intimidation pour expliquer son comportement actuel ou pourquoi presque tous les grands succès d’Eminem sont aussi violents ; il s’appuie plutôt sur ses récits viscéraux de traumatismes scolaires pour tisser son histoire d’origine.

Place à notre top 10 des meilleurs titres d’Eminem

10 – Kim

Sans doute la chanson la plus sombre à figurer sur un album d’Eminem. Le chaos meurtrier de Kim reflète avec force une rage amoureuse mal placée. Eminem passe de la voix masculine à la voix féminine avec une puissance schizophrénique troublante, et le refrain doux-amer est lui aussi étrangement envoûtant.

Des années plus tard, il reste l’un des plus grands succès du rappeur et l’un des meilleurs titres d’Eminem. Il a innové à la fois pour le rap et pour le hip-hop dans son ensemble, s’avançant avec une confiance incroyablement audacieuse dans un nouveau territoire sombre.

9 – White America

Conscient d’être le pire cauchemar de tous les parents, Eminem dissèque son influence culturelle avec une réelle précision. Hurlant sa voix du fond de sa gorge, il s’attaque également à son privilège de blanc, reconnaissant « If I was black, I would’ve sold half.”. En accusant d’un seul coup l’industrie musicale, le gouvernement fédéral et l’hypocrisie de sa base de fans souvent radicaux, Em résume très précisément sa déclaration d’intention en tant qu’artiste en qualifiant son travail de « colère dirigée dans aucune direction particulière ».

8 – Cleanin’ Out My Closet

Il y a une dualité inhérente aux meilleures chansons d’Eminem. Son personnage oscille comme un pendule entre agresseur violent et victime pitoyable le plus souvent et sur ce morceau « Cleanin’ Out My Closet », il dissèque en profondeur cette dichotomie chaotique. Il aborde certains aveux profondément dérangeants avec autant d’humilité que possible, même si sa juste colère ne peut être tenue à l’écart. Par exemple, il se lamente sur son comportement envers sa mère avant de lui adresser un « you selfish bitch! ».

7 – Role Model

Avec des blagues sur les prétendus meurtres d’OJ et la haine mythique de Lauryn Hill pour les hommes blancs, Eminem commence à prendre conscience de son pouvoir de provocateur culturel. Le fait qu’il efface carrément son prédécesseur (“I saw Vanilla Ice and ripped out his blonde dreads”) est également significatif, le natif de Détroit remodelant l’idée du rappeur blanc ascendant. L’un des meilleurs titres d’Eminem.

6 – My Name Is

On continue notre top 15 des meilleures chansons d’Eminem avec le cultissime titre « My Name Is ». Il est logique que l’un des plus grands succès d’Eminem nous offre également l’une de ses performances les plus polyvalentes à travers l’idée de changement d’identité. Alors qu’il créait le rythme avec Dr. Dre, il a déclaré que le titre « était la première chose qui sortait de ma bouche le premier jour où j’étais chez Dre ». Pour ce qui est de l’improvisation en studio, c’est à peu près tout ce qu’il y a de mieux.

5 – The Way I Am

Qui aurait pu se préparer à ce que cette chanson soit la suite du single de « The Real Slim Shady » ? Là où ce dernier titre est loufoque, accrocheur et glisse sur un groove G-funk, « The Way I Am » est tout autre. C’est sombre, certes, mais c’est avant tout une anomalie rythmique, dans l’œuvre d’Eminem ou ailleurs.

Peu de gens ont tenté – et encore moins réussi – à maintenir un flux aussi brutalement irrégulier. Le fait qu’il donne l’impression que cela se fait sans effort est un tout autre exploit et fait de « The Way I Am » l’une des chansons les plus emblématiques de sa carrière.

4 – Without Me

« This looks like a job for me », se vante Eminem sur le titre phare de The Eminem Show. « We need a little controversy. » Et en 2002, personne ne faisait mieux la controverse qu’Eminem. Ce beat-monstre au saxophone est essentiellement une parade de « fuck you’s » : Tout au long du morceau, Mathers passe en revue une liste d’ennemis musicaux (Limp Bizkit, Moby, et même le pauvre Chris Kirkpatrick de ‘NSync) avec quelques-unes de ses remarques les plus acerbes à ce jour.

3 – The Real Slim Shady

« The Real Slim Shady » est, sans conteste, l’une des meilleures chansons d’Eminem dans sa discographie. C’est aussi l’exemple suprême de tout ce qui a fait la grandeur d’Eminem au début de sa carrière. Son rythme écrasant est le joyau de ses nombreuses collaborations avec Dr. Dre, et c’est la rampe de lancement qui permet au meilleur de Detroit de libérer son flow. C’est un single si grand qu’il a ouvert le hip-hop aux banlieues et a poussé des millions d’adolescents blancs à se teindre en blond.

2 – Stan

Bienvenue sur le podium des meilleures chansons d’Eminem

Le troisième album d’Eminem, The Marshall Mathers LP (2000), est excessivement sombre, se concentrant sur les problèmes de Marshall avec l’abus de drogues, son nouveau statut de célébrité et sa relation troublée (pour le moins) avec son ex-femme, Kim. Le moment le plus sombre de l’album est cependant son troisième single, « Stan », qui a été acclamé.

La tension croissante présente dans les textes ou dans la voix du rappeur est constamment contrebalancée par le refrain doux de Dido (« It reminds me that it’s not so bad »). « Stan » est bien plus qu’un rêve violent – c’est un commentaire poignant sur le pouvoir destructeur de la célébrité. Le titre a évidemment toute sa place sur le podium des meilleures chansons d’Eminem.

1 – Lose Yourself

Était-il possible que cette chanson ne prenne pas la première place parmi toutes les meilleures chansons d’Eminem ? C’est une chanson qui a transcendé la culture de haut en bas ; elle a dominé le classement du Billboard et a remporté l’Oscar de la meilleure chanson originale (la première des deux seules chansons de rap à obtenir cette distinction).

Même si elle n’avait pas valu un Oscar à Eminem, « Lose Yourself » figurerait toujours parmi les morceaux les plus importants du hip-hop des années 2000, sans parler de son titre le plus essentiel. Des paroles emblématiques à la production obsédante de guitare, en passant par le refrain. Il s’agit – sans conteste – de son plus grand succès.

Cet incontournable de 2002 a été écrit pendant le tournage du film 8 Mile, et tout au long de la chanson, il canalise l’intensité du personnage d’Eminem, « B-Rabbit », qui se prépare à un combat de rap.

Découvrez d’autres articles…