Les meilleures chansons de Cat Stevens

Découvrez notre classement des meilleures chansons de Cat Stevens.

Place maintenant à notre classement des meilleures chansons de Cat Stevens. Entre Steven Demetre Georgiou et Yusuf Islam, il était Cat Stevens. Et l’auteur-compositeur-interprète britannique a tiré le meilleur parti du peu de temps qu’il a passé sous ce nom, en enregistrant une série de disques de plus en plus mûrs entre la fin des années 60 et le milieu des années 70. Il a commencé par être un auteur-compositeur à louer dont les propres disques étaient ornés d’arrangements surchargés imposés par les directeurs des maisons de disques.

Promo
Tea for The Tillerman (re-mast)
  • Record Label: Island
  • Catalog#: 5468842
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 2000
  • Notes: =Remastered=
Mona Bone Jakon
  • Record Label: Island
  • Catalog#: 5468832
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 2000
  • Notes: =Remastered=

Après avoir frôlé la mort, il est devenu un chanteur folk à la fibre humanitaire. En 1977, il se convertit à l’islam et change de nom, ce qui met fin à sa carrière. Une douzaine d’années plus tard, il refait surface en faisant des commentaires qui semblent soutenir une fatwa contre l’écrivain Salman Rushdie. Il a par la suite clarifié ses déclarations, affirmant qu’elles avaient été mal interprétées. Notre liste des 10 meilleures chansons de Cat Stevens se concentre sur les moments positifs.

Notre liste des meilleures chansons de Cat Stevens – Yusuf Islam

10 – Can’t Keep It In

Le seul album de Stevens classé numéro un, Catch Bull at Four (1972), n’a pas produit de single à succès comme ses deux précédents albums. Mais il reste l’une de ses œuvres les plus populaires, un album riche en arrangements musicaux et en enseignements spirituels. Sa meilleure chanson, « Can’t Keep It In », est l’une des plus enjouées de Stevens, une symphonie pop guidée par une guitare acoustique, avec l’une de ses meilleures performances vocales de tous les temps.

9 – Hard Headed Woman

Avant de sortir Tea for the Tillerman en 1970, Stevens a sorti quelques albums que presque personne n’a entendus. Jusqu’alors, il était surtout connu pour avoir écrit quelques succès mineurs pour d’autres chanteurs (voir le numéro 5 de notre liste des 10 meilleures chansons de Cat Stevens). Mais Tillerman a fait découvrir l’auteur-compositeur-interprète à un public plus large. Le fait que « Wild World » ait été un énorme succès a aidé. Mais le fait que l’album contienne certaines de ses meilleures chansons et des plus connues, comme la pensive « Hard Headed Woman », a encore plus aidé.

8 – Moonshadow

Après le succès de Tea for the Tillerman (1970), Stevens est rapidement retourné en studio pour enregistrer un nouvel album qui reprenait essentiellement le modèle de son premier disque, jusqu’à un titre à la sonorité similaire. Le premier single de Teaser and the Firecat, « Moonshadow », est un succès immédiat, mais pas très important, puisqu’il s’arrête à la 30e place. Le deuxième single de l’album a connu un bien meilleur sort (voir le numéro 3 de notre liste des 10 meilleures chansons de Cat Stevens).

7 – Where Do the Children Play ?

Cat Stevens ouvre son meilleur album (et celui qui a marqué sa carrière), Tea for the Tillerman, avec ce récapitulatif des horreurs de la fin des années 60 et du début des années 70, comme la guerre, la pauvreté et la dévastation de l’environnement. Comme quelques autres chansons de l’album, « Where Do the Children Play ? » a bénéficié d’un coup de pouce supplémentaire en faisant partie de la bande originale du film culte Harold et Maude.

6 – Oh Very Young

On poursuit notre remontée du classement des meilleures chansons de Cat Stevens avec « Oh Very Young ». La dernière chanson originale de Stevens à figurer dans le Top 10 (il obtiendra un sixième succès avec une reprise de « Another Saturday Night » de Sam Cooke plus tard la même année) est l’une de ses chansons les plus engageantes, une chanson pop qui roule doucement et qui contient l’une des meilleures mélodies de Stevens. Sur le plan lyrique, elle vise la même illumination spirituelle que tant d’autres de ses chansons.

5 – The First Cut Is the Deepest

Stevens était encore à la recherche de sa voix lorsqu’il a enregistré son deuxième album en 1967. Il est en grande partie oubliable, mais un morceau clé ouvre la deuxième face de l’album. « The First Cut Is the Deepest » a d’abord été enregistrée par un obscur chanteur de R&B, P.P. Arnold, qui l’a classée dans le Top 20 au Royaume-Uni au milieu de l’année 1967.

La version de Stevens est apparue sur New Masters plus tard dans l’année, et elle est plus dure que la plupart des morceaux qui allaient faire de lui une star quelques années plus tard. Dix ans après l’écriture de « The First Cut Is the Deepest », Rod Stewart en a enregistré la version définitive.

4 – Father and Son

L’une des chansons les plus connues de Cat Stevens se déroule comme un dialogue entre un père et son enfant en pleine maturité. À l’origine, elle avait été écrite pour une comédie musicale sur la révolution russe, mais elle a fini par figurer sur le meilleur album de Stevens. Un choix judicieux.

La chanson contient également l’une des plus belles mélodies de Stevens. Les Flaming Lips l’ont tellement aimée qu’ils l’ont empruntée pour l’une de leurs chansons, en donnant à Stevens le mérite de l’avoir coécrite.

Place maintenant au podium des meilleurs titres de Cat Stevens

3 – Peace Train

Le premier succès de Stevens dans le Top 10 et l’une de ses chansons les plus populaires a également été la plus touchée par les réactions négatives suscitées par les propos qu’il a tenus en 1989 au sujet de la fatwa contre l’auteur Salman Rushdie. Le groupe indépendant 10 000 Maniacs a même retiré sa reprise de « Peace Train » de l’un de ses albums en signe de protestation.

Quelles que soient les intentions de Stevens (ou plutôt de Yusuf Islam), la chanson reste un moment fort de sa carrière et un magnifique chant de paix, d’amour et d’espoir. Bienvenue sur le podium des meilleures chansons de Cat Stevens.

2 – Morning Has Broken

« Morning Has Broken » existe sous diverses formes depuis le XIXe siècle, lorsque sa mélodie a été utilisée pour la première fois dans une chanson de Noël. Dans les années 1930, elle est devenue un hymne religieux qui est toujours utilisé dans les services religieux. L’arrangement révérencieux de la chanson par Stevens, guidé par le piano luxuriant et roulant du claviériste de Yes Rick Wakeman, est devenu son single le plus populaire, atteignant la 6e place.

1 – Wild World

En tête de notre liste des meilleures chansons de Cat Stevens, on retrove évidemment « Wild World ». Le succès de Stevens a marqué une évolution de sa musique vers le folk dépouillé qui a fait de lui une star au début des années 70.

Auparavant, sa musique était entourée d’arrangements luxuriants, de percussions et d’autres éléments de rock et de pop de l’époque. « Wild World » est son appel à l’indépendance et une chanson de rupture intemporelle et universelle, avec l’un de ses refrains les plus entraînants. Cette chanson est en quelque sorte le modèle de son meilleur travail.