Les meilleures chansons de Deftones

Découvrez notre liste des meilleures chansons de Deftones

Place à notre classement des meilleures chansons de Deftones. Le groupe intègre de manière experte dans leurs chansons l’amour du frontman Chino Moreno pour PJ Harvey et le culte de Meshuggah du guitariste Stephen Carpenter. Ces deux forces entrent en collision dans la musique de Deftones, souvent qualifiée de « metal alternatif » (au même titre que System Of A Down ou Nine Inch Nails par exemple).

Adrenaline
  • Record Label: Wea
  • Catalog#: 9362460542
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 1995
Promo
Around the Fur
  • Record Label: Maverick
  • Catalog#: 9362468102
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 1997
  • Notes: Feat. Max Cavalera (Ex-Sepultura)

Il n’a pas été facile de choisir les 10 meilleures chansons de Deftones, car leur œuvre est très vaste. Notre liste fait la part belle aux chansons de ‘Around the Fur’ et ‘White Pony’, car ces albums représentent véritablement l’apogée artistique et commerciale du groupe.

Notre top 10 des meilleures chansons de Deftones

10 – Rocket Skates

On commence notre liste des meilleures chansons de Deftones avec « Rocket Skates ». Guns! Razors! Knives! Jamais les énoncés verbaux/vocaux/lyriques d’instruments de torture et de mort ne se sont adaptés aussi parfaitement à une chanson.

« Rocket Skates » se concentre carrément sur le côté lourd des « Tones « , où le riff de Carpenter pèse son poids. Puis il y a Moreno, qui tempère le tout avec ses « oooohs » à la fin. Même quand ce n’est pas ouvertement silencieux, c’est toujours silencieux avec Deftones.

9 – Lotion

Deftones a toujours été un groupe capable de se situer entre les foules de l’Ozzfest et du Warped Tour, et une chanson comme « Lotion » est emblématique de la façon dont ils ont pu vivre confortablement et joyeusement dans ces deux mondes. Il y a juste assez de cette fanfaronnade de grattage, mais il y a de l’art dans toute cette férocité. C’est pourquoi elle fait partie des 10 meilleures chansons de Deftones.

8 – Back to School (Mini Maggit)

« Back to School (Mini Maggit) » a été ajouté à la réédition de « White Pony », et c’est une chanson amusante qui aurait dû inciter une légion de fans de Deftones à faire du skateboard. Le titre incorpore le crunch et les motifs vocaux rythmiques et rap qui caractérisaient ‘Adrenaline’ avec la finesse de ‘Around the Fur’ et la nature artistique de ‘White Pony’.

C’était le meilleur de tous les mondes. L’esprit du passé, du présent et du futur de Deftones définit cette chanson.

7 – My Own Summer (Shove It)

Ici, nous avons ce qui était le premier single d’Around The Fur sorti en 1997. C’était leur premier single à figurer au hit-parade, où il a atteint la vingt-neuvième place du hit-parade britannique des singles. C’est aussi le premier titre de l’album et on peut considérer qu’il s’agit d’une chanson qui a établi le son du groupe en ce qui concerne la dynamique fort/calme qu’ils utilisent souvent, s’éloignant du son korn-esque du premier album. L’une des meilleures chansons de Deftones, tout simplement.

6 – Leathers

On continue notre remontée du classement des meilleures chansons de Deftones avec « Leathers ». Bien qu’il ne s’agisse pas d’un single officiel de l’excellent album Koi No Yokan du groupe en 2012, le titre « Leathers » a été le premier morceau extrait du disque. Et c’est un morceau aussi puissant que celui que Deftones a jamais enregistré. Chino Moreno est au sommet de son art vocal sur ce morceau avec ses couplets intenses et le refrain infectieux  » Shedding your skin « .

5 – Teething

Un peu comme un joyau perdu que les fans occasionnels ne connaissent pas forcément ou dont ils ne se souviennent pas, ce morceau reste un favori des inconditionnels de Deftones. C’est la percussion propulsive d’Abe Cunningham, qui se déchaîne comme un homme de caverne, qui ancre la chanson et lance les moshpits.

« Teethin » est l’une des 10 meilleures chansons de Deftones car, comme « Back to School » qui l’a suivie de quelques années, elle permet d’accéder à toutes les facettes de Deftones.

4 – Passenger

Maynard James Keenan de Tool prête ses talents vocaux à « Passenger », comme une voix obsédante dans la tête de Moreno. Leur interaction vocale n’est rien de moins que brillante, puisque tous deux sont habiles à chanter et à crier, et à insuffler au métal noueux des touches plus intellectuelles.

C’est une chanson lunatique, mélancolique, sombre et dégrisante qui vous fera regarder par-dessus votre épaule avec son aura glaciale. « Passenger » est une chanson riche, qui se renouvelle constamment ; écoutez-la avec des écouteurs, au volume maximum, et vous découvrirez des subtilités que vous n’aviez pas remarquées la dernière fois que vous l’avez écoutée.

Place maintenant au podium des meilleurs titres de Deftones.

3 – 7 Words

Deftones a produit des hymnes sur Adrenaline, leur premier album de 1995. Mais le morceau le plus abouti, le plus susceptible de provoquer un moshpit et d’inciter les gens à chanter est « 7 Words ». C’est l’une des meilleures chansons des Deftones, car peu importe où vous êtes ou ce que vous faites, elle vous fera sauter.

2 – Be Quiet and Drive (Far Away)

Le fait que le mot « Far » figure dans le titre (et les similitudes sonores) nous a toujours fait penser que les frères Sacto de Far ont coécrit cette chanson avec Deftones. Cette chanson larmoyante mais jolie a été l’une des premières indications de l’androgynie que Moreno pouvait (et voulait) atteindre avec sa voix.

C’était aussi un signe avant-coureur du fait que les Deftones pouvaient écrire une chanson commercialement viable. Comme nous l’avons dit plus tôt, Deftones a maîtrisé la dynamique calme-fort, doux-lourd tout au long de son catalogue et cette chanson en est le meilleur exemple. Bienvenue sur le podium des meilleures chansons de Deftones.

1 – Change (In the House of Flies)

Le single de Deftones qui a connu le plus grand succès commercial, ‘Change (In the House of Flies)’ est largement considéré comme la meilleure chanson de Deftones car il a fièrement montré de nouveaux éléments de la personnalité musicale du groupe, qui ont été adorés par les fans.

Une ambiance ondule tout au long du morceau, et miraculeusement, la chanson reste lourde, quoique d’une manière différente, malgré le fait que Moreno garde un tempo lent, retenu et non criard tout au long du morceau. On peut être lourd avec une mélodie, et lourd sans frapper quelqu’un à la tête. C’est le cas de « Change (In the House of Flies) » de la tête aux pieds.