Nouvel album de Leon Bridges – Gold Diggers Sound – 2021

Découvrez notre chronique du nouvel album de Leon Bridges en 2021, Gold Diggers Sound

Note : 4 sur 5.

Notre avis du nouvel album de Leon Bridges en 2021 : Gold Diggers Sound

Le chanteur, auteur-compositeur et producteur américain de soul/R&B Leon Bridges est de retour avec son troisième album, Gold-Diggers Sound. Bridges a eu un tel succès avec ses débuts en 2015 Coming Home et son deuxième album en 2018, Good Thing, qu’il a été nominé pour un Grammy pour les deux. On espère qu’il le gagnera pour son 3ème opus. Notre avis sur le nouvel album de Leon Bridges, Gold-Diggers Sound ? Gold-Diggers Sound est un album de R&B-soul moderne qui fonctionne à merveille.


Son premier album nominé aux Grammy Awards 2015, Coming Home, a évoqué Otis, Aretha et en particulier le génie de Sam Cooke sur des chansons telles que « River » et « Lisa Sawyer ». Son deuxième album, Good Thing, a introduit une approche plus éclectique, mettant du funk sur « If It Feels Good (Then It Must Be) », du disco sur « You Don’t Know » et une touche de jazz sur « Georgia to Texas ».

Y a quoi sous le capot de Gold Diggers Sound, le nouvel album de Leon Bridges en 2021

En comparant les débuts de Bridges, Coming Home, à Gold-Diggers Sound, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer le changement musical. Le changement est passé d’une vision dynamique des années 60 très swing au R&B progressif, mais Bridges le fait fonctionner à merveille.

L’album s’ouvre avec « Born Again », une collaboration avec Robert Glasper qui commence sur un piano tranquille alors que Bridges chante se sentir vulnérable et perdu. Après le premier refrain, le rythme s’accélère, entraînant efficacement les auditeurs dans le reste de l’album. Trompettes et saxophone concluent le morceau, menant au single principal.

« Motorbike », un peu plus pop que le reste de l’album, est à la fois romantique et viscéral. “We don’t stop but the time do/ Lovers in another life, let me remind you/ Look back, see me behind you,”.

On continue le nouvel album de Leon Bridges Gold-Diggers Sound avec « Steam », un morceau plus optimiste. Bridges chante la danse et le groove avec une femme. Superposée aux chœurs féminins à travers le hook, la chanson est un moment fort de l’album avec des instrumentaux ludiques et une basse qui maintient le tempo.

Sur « Magnolias », Leon Bridges chante un amour si profond et organique qu’il ne le quittera jamais. Une voix féminine non créditée intervient dans les derniers instants pour ajouter un peu d’harmonie au morceau florissant.

À mi-parcours, « Gold-Diggers (Junior’s Fanfare) », un interlude instrumental qui dure un peu plus de 40 secondes et présente un éventail de cuivres. C’est court et doux, et un bel hommage au studio qui a inspiré Bridges.

L’air de romance dans les paroles de Bridges est toujours très présent, tout comme dans les deux albums précédents ; Le morceau « WDYTM » est un acronyme pour « Why Don’t You Touch Me » et montre le côté romantique auquel il tient si cher.

Bridges et Terrace Martin ont sorti comme premier single la chanson « Sweeter » en réponse au meurtre de George Floyd, un morceau déchirant sur le racisme et la brutalité policière, et avec l’espoir de ne plus revivre des jours aussi sombres.

Plus loin dans le nouvel album de Leo Bridges Gold-Diggers Sound, la collaboration avec Ink sur « Don’t Worry » capture avec éclat le groove vintage de ces sessions d’enregistrements.

Leon Bridges conclut Gold-Diggers Sound avec « Blue Mesas », sur le fait de se sentir seul malgré le fait d’être entouré de gens. Un rythme de batterie lent et un saxophone composent l’outro, terminant l’album comme il a commencé : avec aisance.

Notre avis sur le nouvel album de Leon Bridges, Gold-Diggers Sound ? Bien que plus lent que ses albums précédents, Gold-Diggers Sound voit Leon Bridges briller plus que jamais en tant qu’auteur-compositeur, artiste et homme. Un des meilleurs albums de 2021.

Ecoutez le nouvel album de Leon Bridges, Gold Diggers Sound ici

Découvrez notre autres articles…R&B !