Les 10 meilleures chansons de Marvin Gaye

Découvrez notre classement des meilleures chansons de Marvin Gaye

Marvin Gaye, le légendaire chanteur de R’n’B, de soul, de funk et de folk, est célébré comme l’un des plus grands chanteurs de tous les temps et jouit d’un héritage du genre sans égal. Découvrons ensemble notre classement des meilleures chansons de Marvin Gaye.

La veille du 45e anniversaire de Marvin Gaye, le 1er avril 1984, il a été tragiquement abattu et assassiné par son père alors que Marvin Jr. intervenait dans une dispute entre ses parents. Ce jour horrible restera dans l’histoire comme le jour où le monde a perdu une légende.

Notre top 10 des meilleures chansons de Marvin Gaye

10 – Got To Give It Up

On commence notre liste des meilleures chansons de Marvin Gaye avec « Got To Give It Up ». Peu après la sortie de « I Want You », Gaye s’est lancé dans sa première tournée européenne depuis plus de 10 ans. Le concert de Londres, au Palladium, est enregistré pour un album live, qui contient également ce seul titre studio.

« Got To Give It Up » est le seul enregistrement studio de l’album live, une réponse à la pression de la Motown pour qu’il profite de la nouvelle popularité du disco. Plutôt que de créer une simple chanson pop, Gaye a enregistré une parodie de disco de 12 minutes qui combine une atmosphère de fête décontractée avec une solide composition funk et des voix de fausset qui mettent en valeur son étonnante palette vocale.

La version single de quatre minutes de la chanson devient un énorme succès. La chanson a ensuite fait l’objet d’un procès historique, lorsqu’il a été jugé que Robin Thicke et Pharrell Williams en avaient repris des éléments pour leur tube mondial « Blurred Lines ».

9 – You’re All I Need To Get By

Écrite par Ashford & Simpson, cette chanson est devenue l’un des rares enregistrements de la Motown des années 1960 qui n’utilisait pas le « son Motown » familier. Au lieu de cela, elle avait un thème plus soul et gospel.

Les deux auteurs ont déclaré par la suite que la session avait été difficile car Terrell se remettait d’une opération de la tumeur maligne au cerveau qui a finalement causé sa mort moins de trois ans plus tard.

8 – How Sweet It Is (To Be Loved By You)

Pour le jeune Marvin Gaye, âgé de 25 ans, ce titre de 1965 s’est avéré être l’un de ses plus grands morceaux et une chanson qui a ensuite été reprise par un incroyable éventail d’artistes, y compris, de manière tout à fait inattendue, The Grateful Dead.

Elle a été la coqueluche de la scène Motown et est devenue un pinacle du genre et au-delà. Gaye s’amuse à jouer avec les sensibilités de la chanson, à la fois charmante et douce, elle caractérise l’attrait de Gaye comme le gentil garçon qui peut vous faire passer une nuit inoubliable.

7 – Inner City Blues (Makes Me Wanna Holler)

On poursuit notre remontée de notre classement des meilleures chansons de Marvin Gaye avec un titre culte. Si la chanson-titre donne le ton de What’s Going On, c’est la conclusion de l’album qui est la plus saisissante.

Construit sur un groove atmosphérique bluesy, « Inner City Blues » est le fruit d’une collaboration entre Gaye et James Nyx Jr, auteur-compositeur de Motown, qui ont créé ensemble une composition intemporelle qui fonctionne comme un récit de frustration sur l’état des villes américaines, se terminant par une reprise qui rappelle l’ouverture de l’album.

Au lieu de s’indigner, Gaye livre un morceau à la fois réfléchi et cynique, abordant franchement des questions telles que la pauvreté et la fiscalité (« Money, we make it / Before we see it, you take it »), la criminalité, le manque d’opportunités et « la police à la gâchette facile ».

6 – Mercy Mercy Me

Tirée de son album iconique What’s Going On, cette chanson est l’un des hymnes les plus poignants de la musique concernant l’environnement. Elle s’est vendue à des millions d’exemplaires et a été reprise par Robert Palmer en 1990 dans le cadre d’un medley avec la chanson de Gaye « I Want You ».

5 – Let’s Get It On

Sorti à l’origine le 15 juin 1973 sur Tamla Records, le label affilié à Motown, Marvin Gaye a collaboré avec le producteur Ed Townsend pour écrire ce qui est sans doute la chanson la plus emblématique du chanteur.

Non seulement elle est devenue le titre de l’album de Gaye, mais les paroles sexuellement explicites de « Let’s Get It On » l’ont propulsé au rang de légende de la musique et, finalement, de sex-symbol. Un top 5 bien mérité dans notre classement des meilleures chansons de Marvin Gaye.

4 – What’s Going On

Avec la chanson titre de son 11e album studio, Marvin Gaye commence à ouvrir ses yeux et son talent vers des sujets plus pertinents sur le plan social. Inspirée à l’origine par les brutalités policières dont Gaye était de plus en plus souvent témoin, la chanson marque également un changement de direction pour le chanteur de Motown.

Ce changement n’est pas seulement dans le style ou la composition, mais aussi dans le matériel, car il a vu Gaye ouvrir son cœur et son esprit au monde et se transformer non seulement en un chanteur respecté, mais aussi en un véritable grand artiste. « Avec le monde qui explose autour de moi, comment suis-je censé continuer à chanter des chansons d’amour ? » a-t-il commenté de façon célèbre à l’époque de sa sortie.

L’album What’s Going On? est encore à ce jour l’un des meilleurs albums de tous les temps.

Place maintenant au podium des meilleures chansons de Marvin Gaye

3 – Sexual Healing

Sorti en 1982, c’était la première chanson de Marvin depuis sa sortie de la Motown un an plus tôt. Tirée de l’album Midnight Love, elle constitue un énorme retour pour Marvin et une sorte de renaissance de sa carrière.

Avec les chuchotements d’Harvey Fuqua, cette chanson sexuellement chargée est devenue l’une des plus grandes et des plus connues de l’artiste. Bienvenue sur le podium des meilleures chansons de Marvin Gaye.

2 – Ain’t No Mountain High Enough

Après avoir connu des succès avec des duos avec Mary Wells et Kim Weston, Marvin Gaye fait équipe avec Tammi Terrell, qui a été engagée spécialement pour ce travail, en 1967. Au début, les deux artistes ont enregistré leurs contributions vocales séparément, mais ils ont rapidement noué une étroite amitié.

L’équipe d’auteurs-compositeurs Nickolas Ashford et Valerie Simpson leur confie une chanson, « Ain’t No Mountain High Enough », qui devient un énorme succès. Entre 1967 et 1969, Gaye et Terrell enregistrent trois albums ensemble et sortent une multitude de singles à succès. Tragiquement, le partenariat du duo a pris fin lorsque Terrell est décédée d’une tumeur au cerveau un mois avant son 25e anniversaire en 1970.

Bien que leur relation ait été purement platonique, l’impact de Terrell sur la vie et la carrière de Gaye a été incommensurable, et sa mort l’a conduit à la dépression et à la toxicomanie, deux problèmes qu’il n’a jamais vraiment surmontés et qui l’ont presque amené à abandonner la musique. La réaction de Gaye à la mort de Terrell allait également influencer profondément son œuvre future, notamment son chef-d’œuvre introspectif de 1971 : What’s Going On.

1 – I Heard It Through the Grapevine

En tête de notre top 10 des meilleures chansons de Marvin Gaye, on retrouve « I Heard It Through The Grapevine ». En 1968, Motown travaille sur un nouvel album avec Gaye, après deux années pendant lesquelles il n’a sorti que des singles. Bien que la version de 1967 de Gladys Knight & the Pips de « I Heard it Through the Grapevine » soit devenue le single le plus vendu de Motown à ce jour, l’interprétation de Gaye, issue de ces sessions, a constitué sa percée commerciale, lui offrant son premier numéro 1 aux États-Unis.

Écrite par Norman Whitfield et Barrett Strong, la chanson aborde les thèmes de la trahison et de la souffrance émotionnelle, en s’inspirant d’une phrase associée à la forme de télégraphe des esclaves de la guerre civile : la vigne humaine. L’interprétation paranoïaque de Gaye est sensationnelle, bien plus sinistre que celle de Knight, avec son tempo plus lent et sa voix menaçante.

La sortie de la chanson en tant que single est d’abord rejetée par Gordy, mais elle dépasse la version des Pips pour devenir la nouvelle plus grosse vente de la Motown, remplacée seulement deux ans plus tard par « I’ll Be There » des Jackson 5. Le succès du single est tel que l’album In the Groove de Gaye, sorti en 1968, est réédité sous le titre I Heard It Through The Grapevine.

Découvrez d’autres articles…