Les meilleurs albums de The Clash

Découvrez notre classement des meilleurs albums de The Clash

Les meilleurs albums de The Clash

Formé en 1976 notamment par Joe Strummer et Mike Jones, puis rapidement rejoints par Paul Simomon à la basse et Topper Headon à la batterie, le groupe a peut-être été le premier groupe de punk rock britannique d’envergure. The Clash étaient fougueux, idéalistes et doté d’une idéologie politique anarchiste. Dès le début, le groupe était plus aventureux musicalement, élargissant son hard rock & roll avec du reggae, du dub et du rockabilly. Alors qu’ils sont devenus des héros du rock & roll au Royaume-Uni, ll a fallu plusieurs années aux Clash pour percer le marché américain, et quand ils l’ont finalement fait en 1982, ils ont implosé plusieurs mois plus tard. Avec seulement 8 ans de carrière et 6 albums studios au compteur, The Clash aura redonné passion et protestation au rock & roll et auront marqué avec les Sex Pistols et les Ramones, les années 70 de leur punk rock. Découvrons ensemble notre classement des meilleurs albums de The Clash.

Notre classement des meilleurs albums de The Clash

En derniere place de notre classement des meilleurs albums de The Clash

6 – Cut The Crap (1985)
The Clash

Nous commençons notre classement des meilleurs albums de The Clash avec le dernier album studio du groupe intitulé Cut The Crap. L’album est sorti le 4 novembre 1985. C’est probablement le plus faible de tous les albums de Clash sortis. Mick Jones et Topper Headon ont été renvoyés du groupe. Seuls Joe Strummer et le bassiste Paul Simonon sont restés. Ces deux-là ont engagé des musiciens inconnus pour compléter le groupe. Cependant, il y avait quelques bonnes chansons sur l’album, y compris le single principal « This is England », qui était la piste la plus remarquable de l’album. Seulement pour les fans ; pour les novices de The Clash, passez votre chemin…

En bas de notre top 6 des meilleurs albums de The Clash

5 – Give ‘Em Enough Rope (1978)
The Clash

Poursuivant notre liste de classement des albums Clash, nous passons au deuxième album du groupe intitulé Give ‘Em Enough Rope. C’est tout simplement du punk rock à son meilleur, c’est lourd, c’est rapide, et c’est dans votre visage des cris de protestation, comme tous les grands punk rockers de la fin des années 1970 l’ont fait. L’album est sorti le 10 novembre 1978. Deux singles sont sortis de l’album, le premier étant « Tommy Gun », sorti le 24 novembre 1978 et le second étant un morceau politiquement chargé « English Civil War », sorti le 23 février 1979. C’est un excellent album de The Clash (avec de très bons titres comme « Safe European Home » ou « Stay Free ») et probablement celui avec lequel vous devriez commencer. Une des meilleurs albums de The Clash.

On a adoré Combat Rock

4 – Combat Rock (1982)
The Clash

Tout le monde connaît cet album. Le 5ème album studio de The Clash s’intitule Combat Rock. Il est l’album le plus vendu du groupe dans sa carrière. L’album a été alimenté par l’énorme succès de trois singles à succès intitulés « Rock the Casbah », « Should I stay or Should I go » et « Know Your Rights ». Combat Rock a été un grand succès aux États-Unis en vendant deux millions d’exemplaires. Alors oui, c’est l’album commercial du groupe, qui sera décrié par les fans de la première heure. Sans être l’un des meilleurs albums de The Clash, force est de constaté qu’il y a quand même de bonne chansons dans cet opus. On pense à « Straight To Hell » ou encore « Ghetto Defendant ». Combat Rock est le dernier album du line-up des débuts.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de The Clash

3 – Sandinista! (1980)
The Clash

Comment surpasser le chef-d’œuvre du double album de l’année précédente London Calling ? Difficile mais The Clash a réussi l’exploit de réaliser un album encore plus riche avec non pas un double, mais un triple album de 36 titres ! Sandiniste ! n’est pas aussi génial que London Calling, mais une grande partie s’en rapproche. Combinant punk, ska, reggae, pop, jazz, R&B, folk et même un début de rap, l’album ne semble pas avoir beaucoup d’intérêt sur le papier. Pour autant, il y a quelques perles dans cet opus. On pense au titre d’ouverture « The Magnificent 7 », « Rebel Waltz », « Somebody Got Murdered », « Police On My Back », « The Call Up », ou encore « Charlie Don’t Surf ». Il y a quand même beaucoup de pistes dispensables (surtout sur le 3ème CD) mais réaliser un triple album seulement un an après le légendaire London Calling force l’admiration. Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de The Clash.

En 2ème place de notre Top 6

2 – The Clash (1977)
The Clash

L’album The Clash est le premier album du groupe sorti en 1977. Il y a une énergie brute tellement incroyable sur ce disque qu’il mérite bien évidemment sa place sur le trio de tête des meilleurs albums de The Clash. Le premier single de l’album s’intitulait « White Riot » et a fait des ravages dans les charts anglais. Si le deuxième single « Remote Control » n’a pas eu autant de succès d’un point de vue commercial, elle n’en reste pas moins l’une des meilleurs chansons de The Clash. L’album a été enregistré en seulement trois semaines, ce qui a contribué à lui donner son aspect brut. The Clash est encore aujourd’hui considéré comme l’un des albums fondateurs du mouvement punk rock et l’un des plus grands album rock de tous les temps.

 

LE meilleur album de The Clash

1 – London Calling (1979)
The Clash

Comment ne pas placer en première position de notre classement des meilleurs albums de The Clash London Calling, le chef d’œuvre du groupe britannique ? Sorti en décembre 1979, London Calling deviendra culte dès sa sortie et marquera les esprits d’une génération entière. The Clash a pris la musique punk et l’a rendue grand public sans pour autant sonner grand public. Des chansons comme « London Calling » ont tout simplement dominé les ondes. Mais il y avait tellement plus sur le disque. « Rudie Can’t Fail », « Spanish Bombs », « The Guns Of Brixton », « Death Or Glory », le titre de clôture « Train in Vain »…autant de titres punk devenus des classiques. Il s’agissait d’un set de deux disques rempli de 19 chansons dont les fans ne pouvaient tout simplement pas se lasser.

Découvrez d’autres articles… Rock !