Les principaux membres du club des 27

Voici les principaux membres du club des 27

Le chiffre 27 est peut-être le chiffre le plus infâme de l’histoire du rock. Ce chiffre a acquis un statut mythique en raison de la prédominance de nombreux musiciens emblématiques qui ont pour beaucoup d’entre eux révolutionné la musique et qui sont morts à l’âge de 27 ans, créant ainsi le club des 27. Il y a maintenant un côté mystique associé à cet âge. Le terme est devenu largement connu après la mort de Kurt Cobain en 1994, les fans de rock reliant son âge à celui de Jim Morrison, Janis Joplin, Brian Jones et Jimi Hendrix – bien qu’il ait été déjà dans la tête de beaucoup de fans au début des années 1970 lorsque ces quatre visionnaires sont morts à seulement deux ans d’intervalle. Le décès d’Amy Winehouse à l’âge de 27 ans en 2011 a attiré encore plus l’attention sur la signification de cet âge.

Si le club des 27 a été largement lié aux musiciens, il s’est élargi depuis, car de nombreux jeunes acteurs et artistes ont perdu la vie pour différentes raisons, de la dépendance aux drogues au suicide en passant par des accidents. Voici quelques-unes des pertes malheureuses et prématurées présentes dans ce club.

Notre top 10 des plus illustres membres du club des 27

Un des premiers membres du club des 27

10) Robert Johnson

Robert Johnson, l’un des talents les plus célèbres et les plus singuliers du Delta blues, a enregistré des chansons folkloriques et glaçantes sur le diable et le désespoir en général, le tout accompagné de lignes de guitare swing, dissonantes et parfois décalées, dont le rock & roll se fait l’écho depuis des décennies. Il a enregistré moins de 50 chansons – dont certaines ont été reprises plus tard par Cream (« Cross Road Blues »), Captain Beefheart (« Terraplane Blues ») et les Rolling Stones (« Love in Vain », « Stop Breaking Down »).

En août 1938, quelques mois seulement après son 27ème anniversaire, Johnson fait des avances à la femme du propriétaire d’un roadhouse où il joue, boit dans une bouteille de whisky ouverte qu’on lui offre, et meurt trois jours plus tard d’un empoisonnement à la strychnine et d’une pneumonie. Il est enterré dans une tombe non marquée dans le Mississippi. Robert Johnson devient l’un des premiers illustres membres du club des 27

Brian Jones

9) Brian Jones

La mort de Jones dans sa maison de campagne en Angleterre en 1969 semble être le résultat de son comportement insensé. Mélanger alcool et drogues puis plonger dans la piscine, c’était nager directement dans les bras de la mort. Aussi clair que cela puisse paraître, la mort de Brian Jones est devenue l’un des mystères les plus persistants du rock & roll, de nombreuses personnes remettant en question la version officielle de ce qui s’est passé.

Même des membres des Rolling Stones ont exprimé des doutes. « Et le mystère de sa mort n’a toujours pas été résolu », a déclaré Keith Richards. « Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais il y avait de sales affaires en cours ». L’un des membres les plus illustres du club des 27.

L'artiste féminine la plus connue du club des 27

8) Janis Joplin

La « reine de la soul psychédélique » est morte 16 jours seulement après Jimi Hendrix, le 4 octobre 1970. La cause officielle du décès a été citée comme étant une overdose d’héroïne qui a pu être décuplé par l’abus d’alcool. Joplin avait dirigé le groupe de San Francisco Big Brother and the Holding Company avant de se lancer dans une carrière solo. Son style de chant bluesy caractéristique a fait d’elle l’une des chanteuses les plus emblématiques de l’époque. Elle est aussi largement considérée comme l’une des chanteuses les plus influentes de tous les temps.

Comme beaucoup de membres du 27 Club, c’était une artiste profondément troublée qui a eu une vie difficile. Joplin a lutté contre l’alcoolisme et la toxicomanie, et ces deux problèmes se sont aggravés lorsque sa carrière a commencé à décoller.

Jim Morrison des Doors

7) Jim Morrison

Le culte de Jim Morrison s’est développé à titre posthume, prenant son essor en 1979 lorsque Francis Ford Coppola a utilisé la chanson « The End » dans la bande-son du film Apocalypse Now. Une partie du culte de Jim est due à la coïncidence de sa mort au même âge que Brian, Jimi et Janis. Le lien de 27 ans a contribué à renforcer l’idée que Jim était spécial, que sa mort était un destin. Le fait que la petite amie de Jim soit morte au même âge accentue l’étrangeté de la coïncidence. Un des membres les plus connus du club des 27.

Comme Hendrix, Morrison et son groupe, les Doors, ont fait irruption sur la scène musicale en 1967, en présentant un mélange novateur de blues-rock et de psychédélisme. Morrison est devenu une icône de la contre-culture, connu pour ses textes poétiques et sa voix bluesy, mais il a lutté contre la toxicomanie et l’alcoolisme, ce qui a conduit les Doors à cesser de se produire en concert. Morrison finit par quitter le pays et s’installe en France où il meurt à l’âge de 27 ans, le 3 juillet 1971. Morrison est mort deux ans après la mort de Brian Jones, le rejoignant dans le club des 27.

Le guitariste le plus célèbre du club des 27

6) Jimi Hendrix

On continue la découverte des membres du club des 27 avec l’illustre Jimi Hendrix. Hendrix est largement considéré comme le plus grand guitariste de tous les temps et est considéré comme l’un des musiciens les plus influents de l’histoire du rock. L’un des aspects remarquables de la carrière discographique de Hendrix est que son riche héritage a été principalement établi au cours d’une période de quatre ans, de 1966 à 1969. Jimi Hendrix est mort à l’âge de 27 ans, le 18 septembre 1970.

La cause officielle du décès a été citée comme étant une asphyxie causée par une surdose d’analgésiques. Cela dit, les théoriciens du complot ont également évoqué la possibilité d’un suicide ou d’un meurtre. Comme pour beaucoup de grandes victimes du rock & roll, les circonstances mystérieuses de sa mort ont ajouté à son héritage.

Ron McKernan

5) Ron McKernan

Ron « Pigpen » McKernan était un membre fondateur du groupe Grateful Dead. Le 3 mars 1973, il a été retrouvé mort d’une hémorragie gastro-intestinale, compliquée par l’abus d’alcool. À l’instar de Brian Jones, McKernan a été l’un des premiers leaders du groupe, qu’il a orienté très tôt dans une direction plus R&B. Il a également été l’un des premiers à jouer de la guitare. Finalement, les guitaristes Jerry Garcia et Bob Weir ont décidé d’orienter le groupe vers l’improvisation et le psychédélisme, un style pour lequel le groupe s’est fait connaître.

McKernan est alors relégué au second plan lors des concerts, et son rôle continue de diminuer jusqu’à ce qu’il soit contraint de se retirer du Grateful Dead en raison de l’aggravation de son état de santé. McKernan a également eu une brève relation avec Janis Joplin, autre membre du club des 27.

Le peintre le plus célèbre du club des 27

4) Jean-Michel Basquiat

L’année où Jean-Michel Basquiat a eu 20 ans, il est devenu une célébrité du monde de l’art sur la voie d’un tournant de la culture pop. Après avoir abandonné le lycée, cet artiste néo-expressionniste autodidacte, né à Brooklyn, a passé la fin des années 1970 à peindre des graffitis dans SoHo, étiquetés « SAMO », et en 1980, il a permis à ses peintures – qui présentaient des représentations colorées et déchiquetées de personnes souvent juxtaposées à des mots – d’être présentées dans une exposition collective.

Dans les années qui suivent, il collabore avec Andy Warhol sur une série de tableaux, sort avec Madonna, apparaît dans la vidéo « Rapture » de Blondie et cultive le mythe de l’artiste capricieux, détruisant certains tableaux. Dans les mois qui précèdent sa mort, en 1988, d’une « intoxication aiguë par un mélange de drogues », il prétend se shooter à une centaine de sachets d’héroïne par jour. Il est depuis devenu l’un des artistes les plus célèbres de ces trois dernières décennies, ayant fait l’objet d’un biopic et d’innombrables références dans les chansons de Jay Z. Un des artistes les plus connus du club des 27.

L'une des plus grandes légendes du club des 27

3) Kurt Cobain

C’est après la mort de Kurt Cobain, le 5 avril 1994, qu’a vraiment commencé à naitre l’intérêt pour le phénomène du Club des 27. Comme beaucoup des membres précédents du club des 27, le leader de Nirvana était profondément perturbé et luttait contre la toxicomanie et le fardeau d’être considéré comme la voix d’une génération. La cause officielle de sa mort est un suicide par blessure par balle, mais certains pensent qu’il a été assassiné. Il existe également des théories selon lesquelles Cobain aurait intentionnellement programmé sa mort afin de pouvoir rejoindre ses idoles musicales en tant que membre du club.

Richey Edwards

2) Richey Edwards

Le guitariste rythmique et principal parolier du groupe alternatif britannique Manic Street Preachers est l’un des ajouts les plus mystérieux du club des 27. Edwards a disparu le 1er février 1995 et a été présumé mort le 23 novembre 2008. Sa voiture ayant été retrouvée abandonnée le 17 février 1995 à proximité du Severn Bridge, on pense généralement qu’il s’est suicidé. Avant ces événements, Edwards était connu pour être profondément perturbé. Les circonstances mystérieuses entourant sa disparition ont contribué à renforcer son statut de groupe culte au Royaume-Uni. Le neuvième album enregistré par les Manic Street Preachers, Journal for Plague Lovers, est sorti le 18 mai 2009 et contient des paroles inédites écrites par Edwards.

La dernière grande chanteuse du club des 27

1) Amy Winehouse

On fini notre liste des membres du club des 27 avec la chanteuse Amy Winehouse. Lorsque Amy Winehouse est morte d’une intoxication alcoolique le 23 juillet 2011, elle est devenue le membre le plus médiatisé du 27 Club depuis la mort de Kurt Cobain. La mort de Winehouse a relancé l’intérêt pour la malédiction des 27. Tout comme les autres membres plus connus du Forever 27 Club, Winehouse était profondément troublée, et elle a mené une vie difficile qui a conduit à sa disparition prématurée.

Winehouse s’est battue contre la toxicomanie et a finalement succombé à un empoisonnement à l’alcool. Son style rétro est considéré comme une source d’inspiration pour de nombreuses artistes féminines qui connaîtront par la suite un succès considérable. Malgré sa brève carrière, Winehouse a connu un succès critique et commercial après la sortie de son album très influent Back to Black en 2006.

Découvrez nos autres classements