Notre Top 15 des meilleurs batteurs de tous les temps

Découvrez notre classement des meilleurs batteurs de tous les temps

Les meilleurs batteurs de tous les temps

Quel fan de musique n’a pas eu une discussion, voire un débat complet, sur qui sont les meilleurs batteurs de tous les temps ? Nous avons essayé d’être le plus éclectique possible en proposant des techniciens, des génies du timing, des groovemen en puissance… Il n’a pas été si difficile que ça de trouver des batteurs de génies ; le plus dur aura été de réduire leurs nombres à 15. Alors il y aura certainement quelques oublis pour certains, mais c’est bien le jeu d’un classement. Après notre classement des meilleurs guitaristes et des meilleurs solos de guitare de tous les temps, place donc maintenant à notre top 15 des meilleurs batteurs.

Notre classement des meilleurs batteurs de tous les temps

15) Travis Barker – Blink 182

On commence notre top 15 des meilleurs batteurs de tous les temps avec un batteur de punk… et pas des moindres. Travis Barker de Blink-182 est l’un des batteurs les plus célèbres du nouveau millénaire grâce à sa sensibilité hardcore, son cool de skateur, son énergie hip-hop et son attrait pop. Sans parler de sa facilité à travailler avec des rappeurs et DJ à ses heures perdues. Tatoué de la tête au pied, Travis Barker est largement considéré comme l’un des meilleurs batteurs de punk rock.

14) Ringo Starr – The Beatles

Bien qu’il ait été souvent sous-estimé pendant la flamboyante fin des années 60 produite par Keith Moon et Mitch Mitchell, Ringo n’a pas seulement fondé le plus grand groupe de tous les temps aux côtés de Paul McCartney ou John Lennon, il a contribué à donner forme à leur musique – écoutez les rouleaux extatiques qui ouvrent « She Loves You », la rythmique de « Ticket to Ride », le travail de cymbale de « Rain », ou la façon dont il a joué impeccablement sur la longue liste des meilleurs chansons des Beatles. Ringo Starr a toute sa place dans notre classement des meilleurs batteurs de tous les temps.

13) Ramon « Tiki » Fullwood – The Parliaments

Décédé en 1979 d’un cancer de l’estomac, Ramon « Tiki » Fullwood était un pionnier absolu. A la fin des années 1960, il a été employé comme batteur des Parliaments – Funkadelic de George Clinton et même de Miles Davis. La légende raconte qu’à l’âge de 17 ans, Fullwood a dû se faufiler dans des clubs pour se produire, et Clinton a finalement dû supplier sa mère de l’emmener en tournée. Les musiciens modernes de funk et de soul s’inspirent beaucoup du travail de « Tiki », ce qui montre à quel point il a eu une influence sur la scène musicale. Un des tout meilleurs batteurs.

12) Dave Lombardo – Slayer

Le type de musique que vous jouez a un impact significatif sur le type de batteur que vous pouvez devenir. Pour Dave Lombardo, l’arrivée du trash metal a fait de lui le styliste le plus influent du mouvement. Il est le moteur du groupe Slayer, et il a un mélange très exceptionnel de précision et de technique, qui lui a été apporté par ses racines latines. Il est le batteur de trash metal parfait. « Angel of Death » comprend notamment l’un des breaks de batterie les plus impressionnants du métal. Les tensions internes au groupe l’auront forcé à entrer et sortir du groupe à plusieurs reprises. Un des plus grands batteurs de tous les temps.

11) Chad Smith – Red Hot Chili Peppers

Depuis ses débuts avec les Red Hot Chili Peppers en 1989, Chad Smith a constamment mélangé la rapidité du funk classique avec la puissance et le volume d’un rocker d’arène. L’ancien batteur des Chili Peppers Cliff Martinez l’appelle « un monstre virtuose … avec un sens sophistiqué et bien aiguisé de ce qui est approprié ». Le batteur de longue date des Red Hot Chili Peppers a été la passerelle du rock au funk pour des millions de batteurs depuis l’énorme album du groupe, Blood Sugar Sex Magik, en 1991. Ses frappes lourdes combinées à son appréciation du groove rendent ses parties addictives à apprendre. Ce n’est pas étonnant qu’il soit la moitié de l’une des sections rythmiques les plus appréciées du rock (avec Flea à la basse) et l’un des tous meilleurs batteurs de tous les temps.

10) Phil Collins

Avant que Phil Collins ne devienne l’un des chanteurs pop les plus titrés des années 1980, il était l’un des batteurs les plus aventureux des années 1970, travaillant avec des artistes révolutionnaires comme Brian Eno, le collectif de jazz fusion Brand X et, bien sûr, le virtuose Peter Gabriel. -dirigé la gamme de Genesis. C’est lors d’une session solo de Gabriel à la fin de 1979 que Collins a établi son son de batterie « gated snare », rapidement imité dans tout l’univers de la pop, devenant un élément clé d’innombrables disques des années 80. Il l’a réutilisé sur « In the Air Tonight », une chanson qui contient l’un des breaks de batterie les plus célèbres de la décennie. Après le succès de cette chanson, Robert Plant, Eric Clapton et de nombreuses autres superstars l’ont emmené en studio pour jouer de la batterie sur leurs albums. Bienvenue dans notre Top 10 des meilleurs batteurs de tous les temps.

9) Neil Peart – Rush

Neil Peart est connu comme l’incroyable batteur de Rush, qui l’a choisi après une audition parce qu’il leur rappelait Keith Moon de The Who. Au final, il ne ressemblait en rien à Moon à part son style percutant. Moon était très lâche avec son timing, mais Peart est probablement le joueur le plus méticuleux et technique de tous les temps. Au fur et à mesure que la musique du groupe s’est simplifiée dans les années 80, à travers des chefs-d’œuvre de transition et à un son plus pop, le jeu de Peart s’est également développé; il a commencé à incorporer avec goût des percussions électroniques et à chercher l’inspiration auprès d’autres comme Stewart Copeland. Un batteur qui en inspirera beaucoup d’autres et qui bien évidemment toute sa place dans notre top 10 des meilleurs batteurs de tous les temps.

8) Charlie Watts – The Rolling Stones

Keith Richards a dit un jour que lorsque les Rolling Stones se sont formés, ils « ne pouvaient pas se permettre » le batteur Charlie Watts, qui était déjà le solide stickman du groupe Blues Incorporated plus établi d’Alexis Korner. Finalement, les Stones l’ont conquis et il a demandé à les rejoindre. Outre les séjours occasionnels dans des projets parallèles au jazz, Watts a parfaitement complété Jagger, Richards et le reste de la bande avec des grooves swing (« Brown Sugar ») et des rythmes très efficaces (« Satisfaction », « Sympathy For The Devil »). Si le duo Jagger-Richards aura droit aux louanges et à la sur-médiatisation, Watts œuvrera dans l’ombre comme l’un des meilleurs batteurs avec brio et consistance sur plus de 50 ans de carrière. Chapeau bas monsieur.