Les meilleures chansons de Jamiroquai

Découvrez le classement des meilleures chansons de Jamiroquai

Notre liste des 10 meilleures chansons de Jamiroquai s’intéresse de près à la musique d’un groupe britannique célèbre pour avoir incarné le genre musical acid jazz. Depuis sa formation en 1992, Jamiroquai a maintenu son impact sur la scène acid jazz, ajoutant des grooves disco et funk captivants à sa signature sonore.

High Times: Singles 1992-2006
  • Record Label: Sony/Bmg
  • Catalog#: 88697 019962
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 2008
  • Notes: ‘The Singles 1992-2006’
Emergency on Planet Earth
  • Emergency on Planet Earth
Promo
Return of The Space Cowboy
  • Record Label: Sony
  • Catalog#: 88691 967862
  • Country Of Release: NLD
  • Year Of Release: 2013
  • Notes: .. Cowboy =Expanded=

Avec The Brand New Heavies, Us3 et Incognito, Jamiroquai a joué un rôle central dans l’épanouissement de la scène européenne de l’acid jazz. C’est grâce au leadership charismatique et à la musicalité de son chanteur Jay Kay que le groupe a réussi à devenir une puissance mondiale de la musique acid jazz.

Notre top 10 des meilleures chansons de Jamiroquai

10 – Cloud 9

On commence notre liste des meilleures chansons de Jamiroquai avec « Cloud 9 ». Écrit par Matt Johnson et Jay kay, « Cloud 9 » est le meilleur morceau de l’album le plus récent de Jamiroquai, Automaton. La chanson fait ressortir le meilleur amalgame d’influences sonores funk et nu-disco du groupe. « Cloud 9 » trouve le chanteur Jay Kay croonant sur son excitation après s’être sorti d’une relation toxique.

La chanson comporte une superbe ligne de basse qui contribue à son groove ! Vous devriez adorer l’impression sonore à la fois futuriste et funk de ce hit saisissant

9 – Seven Days in Sunny June

Après avoir expérimenté les sons nu-disco sur son cinquième album studio, A Funk Odyssey, Jamiroquai est revenu aux sons acid jazz qui ont fait sa signature sur l’album Dynamite. « Seven Days in Sunny June » est le morceau le plus évocateur du son acid jazz du groupe de toutes les chansons de Dynamite.

La chanson commence par des airs de guitare acoustique séduisants, pour évoluer rapidement vers les sons funky/acid jazz habituels du groupe.

8 – Deeper Underground

La huitième place de nos dix meilleures chansons de Jamiroquai est occupée par le tube hymne « Deeper Underground ». La chanson a été publiée par Jamiroquai pour la bande-son du film de monstres Godzilla de 1998.

« Deeper Underground » figurera ensuite sur le quatrième album studio du groupe, Synkronized. Le principal attrait de la chanson est son rythme lancinant et l’énergie exprimée par le chant et la danse de Jay Kay sur le haut des sièges de théâtre.

7 – Space Cowboy

« Space Cowboy » fait partie des tubes intemporels des légendes anglaises de l’acid jazz/funk Jamiroquai. La chanson est le premier single du deuxième album studio du groupe, The Return of the Space Cowboy. « Space Cowboy » a été écrite par le leader du groupe, Jay Kay, qui a révélé qu’il s’agissait d’une analogie avec le fait de se défoncer sous l’effet de la drogue.

6 – Too Young to Die

On continue notre remontée du classement des meilleures chansons de Jamiroquai avec « Too Young to Die ». Le numéro six de notre liste des 10 meilleures chansons de Jamiroquai est l’étonnant tube « Too Young to Die ».

Alors que « When You Gonna Learn » aurait pu être un choix plus populaire tiré du premier album du groupe, Emergency on Planet Earth, nous choisissons cette chanson anti-guerre qui a connu un succès certain. « Too Young to Die » débride la signature soul jazz et le potentiel sonore funky de Jamiroquai.

5 – Alright

Travelling Without Moving a été l’incarnation de l’ascension de Jamiroquai en tant qu’icône inégalée de l’acid jazz. Grâce à des chansons comme « Alright », le groupe s’est hissé au rang d’icône en maintenant sa constance sur la scène acid jazz/funk jusqu’à aujourd’hui.

« Alright » fait partie des quelques chansons de Jamiroquai qui rendent hommage au travail d’autres artistes. La chanson sample le tube de 1975 « It’s All Right Now » d’Eddie Harris et la chanson de 1977 « Could Heaven Ever Be Like This » d’Idris Muhammad.

4 – Canned Heat

« Canned Heat » est sans doute la meilleure chanson de Jamiroquai tirée du quatrième LP du groupe, Synkronized. Cette ballade funk idiosyncratique fait partie des quelques chansons qui ont été retenues pour figurer dans le film comique de 2004, Napoleon Dynamite.

La chanson a remporté le prix de la meilleure chanson internationale lors de la cérémonie des Žebřík Music Awards 1999. Son clip a été réalisé par Jonas Åkerlund, qui a également travaillé avec succès avec Madonna, Paul McCartney, Lady Gaga et Robbie Williams.

Place maintenant au podium des meilleurs titres de Jamiroquai

3 – Cosmic Girl

Le troisième choix de notre liste des dix meilleures chansons de Jamiroquai est le hit exceptionnel « Cosmic Girl ». « Cosmic Girl » était le deuxième single de l’album le plus acclamé du groupe, Travelling Without Moving.

Jay Kay a collaboré avec Derick McKenzie pour écrire les paroles de ce joyau musical. Ce tube d’influence disco comporte des harmonies de style soul qui évoquent Earth, Wind and Fire.

2 – Little L

« Little L » est un bijou musical écrit par Jay kay, le frontman de Jamiroquai, et Toby Smith. La chanson fait partie des grands succès du cinquième album du groupe, A Funk Odyssey. Les paroles de « Little L » ont été inspirées par la rupture de Jay Kay avec sa fiancée Denise van Outen.

La rumeur veut que les deux hommes se soient séparés suite à des accusations d’infidélité de part et d’autre. Cependant, Jay a rapidement défendu leur réputation en affirmant que la rupture était harmonieuse. Bienvenue sur le podium des meilleurs titres de Jamiroquai.

1 – Virtual Insanity

Le numéro un de notre liste des 10 meilleures chansons de Jamiroquai est le hit « Virtual Insanity ». Cette chanson a été écrite par Jay Kay, le leader de Jamiroquai, et Toby Smith, son collaborateur de longue date. « Virtual Insanity » se distingue de toutes les chansons de l’album le plus acclamé du groupe, Travelling Without Moving. Les paroles de la chanson servent d’avertissement contre la technologie perfide et son impact sur la race humaine.

La chanson a permis au groupe de remporter son premier et unique Grammy Awards lors de la cérémonie de 1998, dans la catégorie de la meilleure performance vocale pop en duo ou en groupe. D’autres chansons avaient été nominées pour ce prix, notamment « Silver Springs » de Fleetwood Mac, « Don’t Speak » de No Doubt, « MMMBop » de Hanson et « Anybody Seen My Baby ? » des Rolling Stones.