Les 10 meilleurs albums de Leonard Cohen

Découvrez notre classement des meilleurs albums de Leonard Cohen

Le top 10 des meilleurs albums de Leonard Cohen

Leonard Cohen s’est tourné vers la musique lorsque ses tentatives pour devenir romancier ont échoué. Il était connu comme un grand poète au Canada depuis des années et c’est tout naturellement que quand il s’est tourné vers la musique, ses textes étaient remplis de poésie. Il est difficile de classer la musique de Cohen – soft rock, rock alternatif, folk ou peut-être indie. En plus de 50 ans de carrière et 15 albums studio, Leonard Cohen est devenu une légende de la musique avec son style atypique. Voici les 10 meilleurs albums de Leonard Cohen.

Notre classement des meilleurs albums de Leonard Cohen

En dernier place de notre top 10 des meilleurs albums de Leonard Cohen

10) Live In Dublin (1994)

Cet album sert non seulement d’album live, mais aussi d’une compilation des plus grands succès de l’artiste. C’est l’album live de Leonard Cohen le plus écoutable et il a une sensation groovy distinctive qui manque à ses autres albums live. Leonard Cohen semble complètement à l’aise sur scène et semble émerveillé par tous les applaudissements. Celui-ci a été enregistré en 2013, un an avant la sortie de l’album. Certainement l’un des meilleurs albums live de Leonard Cohen.

9eme place pour Songs From A Room

9) Songs From a Room (1969)

Le deuxième album de Leonard Cohen de 1969 ne sonne pas exactement comme s’ils avaient été enregistrés dans une petite pièce, comme le titre l’indique. Il s’agit d’une production de studio à part entière, avec des cordes et une harpe pour accompagner la voix et la guitare de Leonard Cohen. La légende du rock David Crosby a fait une partie du travail de production et la légende country Charlie Daniels contribue à un excellent travail de violon. Les chansons incluent les classiques « Bird on a Wire » et « The Story of Isaac ». Un album très sombre mais charmant qui a toute sa place dans les 10 meilleurs albums de Leonard Cohen.

8) Songs Of Love and Hate (1971)

Love et Hate sont les deux faces d’une même pièce, qui se reflètent dans les chansons ici. Les morceaux incluent le célèbre « Famous Blue Raincoat », le dialogue brûlant entre Jeanne d’Arc et le feu dans « Jeanne d’Arc », et un morceau live de 1970, « Sing Another Song, Boys ». Leonard Cohen et sa guitare sont accompagnés par de nombreux instruments, ainsi que par des femmes choristes. Les arrangements ne menacent jamais de prendre le dessus sur les chansons ou la voix de Leonard Cohen. L’album est sorti à l’origine en 1971 et a été remasterisé en 2007. On place Songs of Love and Hate en 8ème place de notre classement des meilleurs albums de Leonard Cohen.

7) Various Positions (1983)

Bien que la voix de Leonard Cohen n’est pas la meilleure et le choix des claviers électriques est parfois étrange, l’écriture de Various Positions est toujours aussi forte. Les morceaux incluent les favoris des fans « Dance Me to the End of Love », le country « Coming Back to You » et la chanson pour laquelle Leonard Cohen est surtout connu, l’immortel « Hallelujah ». Cet album est sorti en 1983. Various Positions a évidemment sa place dans notre top 10 des meilleurs albums de Leonard Cohen.

6) Thanks for the Dance (2019)

Le dernier album de Leonard Cohen est sorti en 2019, trois ans après sa mort. Il s’agissait d’esquisses de chansons et d’œuvres jugées insuffisantes pour son prédécesseur You Want It Darker, sorti 3 ans plus tôt. Le fils de Cohen et de nombreux excellents musiciens comme Daniel Lanois, Beck et Jennifer Warnes ont travaillé sur ce travail hommage à Leonard Cohen. Le résultat est toujours aussi sombre et la poésie est aussi forte. On retiendra notamment « Happens To The Heart », « Moving On » et « The Hills » qui font de ce Thanks For the Dance une évidence dans notre top 10 des meilleurs albums de Leonard Cohen.

En bas de notre classement des meilleurs albums de Leonard Cohen

5) New Skin For The Old Ceremony (1974)

Cet album équilibre la voix de Leonard Cohen avec un mélange d’harmonies de fond et juste ce qu’il faut d’arrangements. Il est également plein de ce qui est maintenant considéré comme des classiques de Leonard Cohen, tels que l’obsédant « Who By Fire », le satirique « A Singer Must Die » et « Chelsea Hotel #2 », le récit de Leonard Cohen d’un rendez-vous avec Janis Joplin. La couverture originale représentant deux êtres angéliques couronnés ayant des relations sexuelles a été interdite pendant un certain temps en Amérique.

Leonard Cohen - Popular Problems

4) Popular Problems (2014)

Il y a toujours eu le problème de savoir quoi faire avec la voix chantée de Leonard Cohen. Au fur et à mesure que Leonard Cohen vieillissait, sa voix s’est beaucoup améliorée, surtout quand il a abandonné le chant et a fait phrasé. Cela ressemble à des lectures de poésie sur une musique légère. Popular Problems est le premier album avec le dernier style vocal de Leonard Cohen. C’est plein de sa poésie insolite habituelle, comme dans « Almost Like the Blues », où il chante “There’s torture and there’s killing/ And there’s all my bad reviews/ The war, the children missing, Lord/ It’s almost like the blues.”. L’album a beaucoup d’influences blues, des références bibliques et des chœurs féminins.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums d'Aerosmith

3) Songs Of Leonard Cohen (1967)

Le premier album de Leonard Cohen a été un succès auprès des musiciens et des critiques mais pas auprès du public. Ce n’est qu’avec le recul qu’il a été reconnu comme un véritable classique de la musique moderne. Beaucoup de chansons ont des arrangements clairsemés qui contrastent étrangement avec les arrangements plus étoffés que Leonard Cohen fera dans ses concerts. De nombreuses chansons de cet album ont été reprises par d’innombrables artistes, en particulier la chanson d’ouverture, « Suzanne ». Parmi les autres chansons, citons « Sisters of Mercy », « That’s No Way to Say Goodbye » et « So Long, Marianne », inspirées par son amante et muse de longue date, Marianne Ihlen. Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Leonard Cohen.

2) You Want It Darker (2016)

L’avant-dernier album de Leonard Cohen est paru 17 jours seulement avant sa mort en 2016. Cohen était très conscient qu’il était en train de mourir et voulait en faire ses dernières réflexions sur l’amour, Dieu et la vie en général. Leonard Cohen a réussi à fusionner sa poésie enchanteresse avec des airs mémorables tels que la chanson titre, « Treaty » et « On the Level ». Le morceau phare est « Traveling Light », qui est un adieu à sa carrière, ses amours et sa vie en général. Les graves problèmes de santé de Leonard Cohen l’empêchaient de se rendre dans un studio « correct », donc la plupart de ses voix ont été enregistrées dans son salon. Même à l’aube de sa mort, l’artiste aura su produire de merveilleux albums.

Le meilleur album de Leonard Cohen

1) I’m Your Man (1988)

En 1ère place de notre top 10 des meilleurs albums de Leonard Cohen, on retrouve I’m Your Man, sorti en 1988. Chacune des 8 chansons deviendront parmi les préférés des fans et quasiment tout le temps interprété par Leonard Cohen dans ses concerts. Bien que chaque album de Leonard Cohen soit spécial à sa manière, aucun ne contient de chansons aussi fortes sur un album entier. Ceux-ci incluent les principales chansons « First We Take Manhattan », « Ain’t No Cure for Love », « Everybody Knows » et « Tower of Song ». Un des nombreux indispensables dans la discographie de l’artiste.

Découvrez nos autres classements Rock

  • Découvrez notre top 20 des meilleures chansons de Led Zeppelin

    Les 20 meilleures chansons de Led Zeppelin

  • Découvrez notre classement des meilleurs albums de Imagine Dragons

    Les meilleurs albums de Imagine Dragons

  • Découvrez notre classement des meilleurs albums de Leonard Cohen

    Les 10 meilleurs albums de Leonard Cohen

  • Découvrez notre top 10 des meilleurs albums d'Aerosmith

    Le top 10 des meilleurs albums d’Aerosmith