Les meilleurs albums d’IAM

Découvrons ensemble le classement des meilleurs albums d’IAM. Référence absolue du rap français au même titre que NTM ou plus récemment Booba, les membres du groupe sont originaires de Marseille. Formé en 1988 par Akhenaton, Shurik’N, Kheops, Imhotep, Kephren et Freeman (qui quiterra le groupe en 2008), IAM se fera connaitre du grand public avec leur album Ombres est lumière et leur titre « Je Danse Le Mia ».

Depuis plus de 30 ans, et une dizaine d’albums au compteur, IAM aura influencé de très nombreux autres groupes ou rappeurs de Marseille ou de toute la France.

Découvrez aussi nos autres articles :

L’histoire du rap français

Les meilleurs albums de rap de tous les temps

Les meilleures chansons rap de l’histoire

Notre classement des meilleurs albums d’IAM

On a été déçu par Saison 5

9 – Saison 5 (2007)
IAM

Remettons un peu de contexte : en 2007, les rappeurs en vogue sont 50 Cent, Booba, Rhoff…donc assez bling-bling et pas forcément réputés pour la qualité de leurs textes.

Qu’il fait donc du bien d’écouter cet album, dans lequel sur le fond comme sur la forme, IAM fait bien les choses. Hormis quelques titres vraiment dispensables (« Il en faut peu », « Rien de personnel », ou « Coupe le cake »), Saison 5 est plutôt de bonne facture. « Hip Hop Ville » rend hommage à la culture hip hop et ses différents courants, « Si tu m’aimais » est une jolie lettre d’amour d’un immigré à la France. On retiendra aussi « Nos heures de gloire » évoquants les quartiers d’antan.

Parce qu’il faut bien un dernier, on place Saison 5 en bas de notre classement des meilleurs albums d’IAM. Mais cela ne veut pas dire qu’il est mauvais ; c’est juste que le reste est meilleur, voire excellent.

On retrouve Rêvolution en bas de notre classement des meilleurs albums d'IAM

8 – Rêvolution (2017)
IAM

4 ans après la sortie d’Arts Martiens, IAM revient avec son 8ème album studio intitulé, Rêvolution. Entre titres sombres (« Chanson d’Automne », « Auréoles ») ou compos pleines d’espoir (comme sur « Exister », « Bien plus beau »), IAM est toujours engagé et dresse un portrait peu reluisant de notre société (« Grands Rêves, Grandes boites », « Monnaie de Singe », « Ils Ne Savent Pas »).

Mais la force de Rêvolution réside aussi sur la variété des instrus et des styles : reggae, gospel, soul… SI les textes ont moins de fougue qua dans les années 90, ils font toujours aussi mouches. Comme la pochette le souligne, le poing levé revendicateur des membres du groupe est toujours bien là… Pas le meilleur album dans la discographie d’IAM.

En bas du classement des meilleurs albums d'IAM

7 – Revoir un Printemps (2003)
IAM

Comment succéder au bijou que fut L’Ecole du Micro D’Argent ? IAM aura mis 6 ans à trouver la formule. Et forcément, c’est moins bon. L’album est surtout beaucoup plus difficile d’accès : les textes sont très poussés (on n’est pas sur du Jul ici…) et nécessitent plusieurs écoutes pour en apprécier la totalité.

L’album est très long (80 minutes) et aborde de nombreux thèmes : femmes battues, naissance, guerre, problèmes du quotidien. On retiendra le très bon feat avec Method Man et Redman sur « Noble Art », le titre « Murs » ou encore la chanson titre et la chanson « Second Souffle ». On notera aussi une présence plus grande de Freeman sur cet album.

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de IAM

6 – ...IAM (2013)
IAM

2ème album de l’année 2013 après Arts Martiens, IAM revient avec un 7ème album intitulé sobrement …IAM. L’album reprend les chutes d’Arts Martiens pour en faire un album à part entière. Ici, rien de bien surprenant : on a du IAM comme d’hab avec des intrus variés, des textes riches et engagés. On retiendra les titres « Poudre de Brique Rouge », « CQFD » ou encore « Si J’avais 20 ans ». Mention spéciale à « Musik » qui avec son rythme funk nous fait un peu vibrer. Un des meilleurs albums de IAM.

... De la planete Mars a toute sa place dans notre top

5 – …de la planète Mars (1991)
IAM

Le 1er album d’IAM. Celui qui posera les bases de l’identité du groupe sur les décennies à venir : textes réfléchis, un brin d’humour et la ville de Marseille au centre de leurs écrits. S’il y a 23 pistes au compteur, il n’y a bien que 13 titres, une fois les interludes enlevés.

On notera la bonne utilisation des samples de Marvin Gaye sur « IAM Concept » et Stevie Wonder sur « Tam-Tam de l’Afrique ». Malheureusement le flow est trop peu varié et on se lasse un peu à la fin. On retiendra « Pharaon Revient », « Planète Mars » ou encore « Red, Black and Green ». …de la planète Mars a toute sa place dans notre top 5 des meilleurs albums d’IAM.

On a adoré Yasuke

4 – Yasuke (2018)
IAM

IAM revient en 2019 avec Yasuke, un de leur meilleur album. Les textes sont vraiment percutants, bien ancrés dans la réalité et les featuring sont de haut niveau. On retient notamment « Self Made Men » en feat avec Psy 4 de la Rime, « Remember » en feat avec Femi Kuti, fils de Fela Kuti ou encore « Once Upon a Time » en feat avec le fils d’Akhenaton, JMK$ – forcément émouvant.

Les instrus sont variées tout comme les textes et l’ensemble est d’une excellente cohérence. 30 ans après leurs début, les membres d’IAM montrent à qui en doutait qu’ils sont encore bel et bien présents…

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums d'IAM

3 – Arts Martiens (2013)
IAM

En 2013, IAM revient avec Arts Martiens, leur 6ème album et le premier sans Freeman. Les textes y sont plus posés qu’à l’accoutumée, tout en étant toujours aussi revendicatif. On retrouve toujours les thèmes cher à IAM : la pauvreté, la mixité, la ville phocéenne, la religion… Arts Martiens contient quelques unes des meilleures chansons d’IAM. On pense à « Sombres Manoeuvres », une confrontation verbe entre une victime et son agresseur ou « Notre Dame Veille » et « Dernier Coup d’Eclat » avec leurs instrus old school. Plus tôt dans l’album, on retiendra les pistes « Les raisons de la colère » (2ème single de l’album), « Benkei et minamoto » ou encore « Habitude ». Arts Martiens nous a très rapidement fait oublié Saison 5, leur album précédent. Bienvenue sur le podium des meilleurs albums d’IAM.

2ème meilleur album d'IAM dans notre classement

2 – Ombres est lumières (1993)
IAM

Si L’école du Micro D’argent vient en tête quand on évoque le meilleur album d’IAM, force est de constater que Ombre est lumière a une solide 2ème place ! Il est connu pour être le 1er double album du rap français. Mais Ombre est lumière est surtout célèbre dans le rap français grâce au succès du titre « Je Danse Le Mia » qui propulsera le groupe tout en haut de l’affiche.

40 titres, deux heures d’écoute et aucune lassitude tant les instrus sont variés et les textes riches et profonds. On retiendra notamment les excellents « Cosmos », « J’aurais Pu Croire », « Le Soldat », « Une Femme Seule » ou encore « L’aimant ». Un des plus grands albums d’IAM et du rap français en général.

LE meilleur album d'IAM, tout simplement

1 – L’Ecole du Micro d’Argent (1997)
IAM

La légende du rap français est évidemment en tête de notre classement des meilleurs albums d’IAM. Tout comme l’a été Supreme NTM pour NTM, L’Ecole du Micro d’Argent reste encore aujourd’hui la référence d’IAM. Tout y est : les instrus sont incroyablement accrocheuses, variées et inventives.

Les textes évoquent le quotidien des quartiers sensibles. De très nombreux titres restent aujourd’hui parmis les meilleures chansons d’IAM et du rap français. On pense aux excellents titre d’ouverture et titre éponyme, « Petit Frère », « Nés sous la même étoile » ou « L’Empire du côté obscur ». On retiendra aussi les très bons « La Saga » et « Un Cri Court Dans La Nuit ».

L’album finit sur « Demain c’est loin », 9 minutes devenu cultes dans lesquelles Shurik’N et Akhenaton se partage chaque un coplet long de 4 Minutes chacun, aucun refrain et qui reste une des meilleures chansons du rap français. Un titre culte clôturant un album tout aussi culte !

Les 10 meilleurs albums de Jul

Le rappeur Jul fera une entrée fracassante en 2014 sur la scène musicale avec son 1er album intitulé Dans Ma Paranoïa. Alors que certains prennent leur temps entre deux albums, Jul, lui, est pressé. Très pressé même. Depuis 2014, c’est 2 voire 3 albums par an ! Rares sont ceux qui sont capables de tenir une telle cadence…

En seulement 7 ans de carrière, il est déjà le plus gros vendeur de disques de rap en France. Alors, c’est sur, avec autant d’albums en si peu de temps, il y a des fois du déchet. L’artiste est souvent décrié pour sa voix auto-tunée et ses textes simples (voire trop simples). Regardons ensemble notre classement des 10 meilleurs albums de Jul.

Notre classement des meilleurs albums de Jul

En dernière place de notre classement des meilleurs albums de Jul

10 – L’OVNI (2016)
Jul

3ème album de l’année 2016, sorti en 2016, Jul revient avec l’OVNI et ses 23 titres. Si l’album est dense, il n’est malheureusement pas le meilleur album de Jul. Les instrus sont répétées inlassablement en boucle ce qui rend les titres assez vite énervants. On retiendra les 4 singles « C’est le son de la gratte », « On m’appelle l’ovni », « Qui a dit ? » et « Elle et l’autre »

On a été déçu par Emotions

9 – Emotions (2016)
Jul

1er album de l’année 2016 (sur 3), Emotions contient des instrumentalisations bien dansantes, plus rythmées, les distinguant des autres productions du moment. On retiendra les titres « Émotions », « Allez le sang » ou encore « Mon Bijou ». Malheureusement, les textes sont le gros point faible de l’album. Les rimes sont assez pauvres et les thèmes assez superficiels. Pour un 5ème album, on attendait plus… Voila pourquoi on place Emotions en bas de notre classement des meilleurs albums de Jul.

On le retrouve en bas de notre classement des meilleurs albums de Jul

8 – Je ne me vois pas briller (2017)
Jul

En 2017, Jul sort Je ne me vois pas briller qui contient 24 titres. Notoriété grandissante oblige, les featurings se font plus nombreux. On pense à Kalash Criminel sur le titre « Cagoulé » ou encore Le Rat Luciano de la Fonky Family sur la chanson « Full Option ». On peut rajouter les honnêtes « Vendetta » et la chanson-titre mais pour le reste, c’est assez vite oubliable malheureusement. Comme trop souvent dans les albums de Jul, beaucoup trop de titres et donc beaucoup trop de déchets. Dommage, on place Je ne me vois pas briller en 8ème place de notre classement des meilleurs albums de Jul.

En bas du classement des meilleurs albums de Jul

7 – La tête dans les nuages (2017)
Jul

Artiste français le plus « streamé » en 2016, Jul revient fort l’année suivante. Trois mois après la sortie de Album Gratuit Vol. 4, Jul sort le 1er décembre 2017 La Tête Dans Les Nuages. La date de sortie n’est pas anodine : c’est la même que le très attendu nouvel album de Booba, Trône. 3 singles seront extraits pour faire patienter les fans : « Henrico », « La tête dans les nuages » et « Mauvaise journée ». Du Jul a l’état pur : des textes simples, sa voix toujours autotunée et des rythmes entêtants… On le trouve plus intimiste dans « Mauvaise Journée », et fier d’être marseillais dans «Je ne veux pas partir» et «Comme les gens d’ici». Son album le plus abouti jusqu’à présent avec moins de longueurs qu’à l’accoutumée.

A la 6ème place de notre classement des meilleurs albums de Jul

6 – C’est pas des LOL (2019)
Jul

Si le flow de Jul ne fait clairement pas partie des légendes du rap français, force est de constater que sa sincérité, son côté gentil garçon et son côté gros bosseur font de lui un artiste assez attachant. Encore plus que d’habitudes, Jul empile les titres et comme toujours, c’est quasiment impossible d’écouter d’une traite. Les points forts de l’album (heureusement il y en a) ? L’intro appelé “6:35”, les titres « Cremoso », « Ça tombe pas du ciel », « Je mets le way » et son flow plutôt old school, « T’es un gonflé » ou encore « J’ai passé l’âge ». Toujours trop dense, C’est pas des LOL contient quand même de bonnes surprises. Voila pourquoi on le place en 6ème position de notre top 10 des meilleurs albums de Jul.

La zone en personne a toute sa place dans notre top 10

5 – La Zone en Personne (2019)
Jul

Pour son 10ème album studio La Zone en Personne, Jul n’a pas fait les choses à moitié. Un double album avec 40 titres au compteur. Les paroles sont simples et efficaces. Avec « La zone en personne », le rappeur marseillais peaufine son style. Auto-tune, rythmiques dansantes, textes mêlant les problèmes de la vie de quartier et des rêves d’enfant. Toujours des invités assez qualis avec les membres de la nouvelle vague du rap français : Ninho, Alonzo, Soolking ou encore Maitre Gims. Un album solide qui a toute sa place dans notre top 5 des meilleurs albums de Jul.

On a adoré Inspi D'ailleurs

4 – Inspi’ d’ailleurs (2018)
Jul

On ne va pas changer une formule qui gagne et le 9ème album studio de Jul est dans la même veine que ses prédécesseurs. 22 titres et pas mal de collaborations : Moubarak, Soprano, Alonzo, Shay sur le titre « Pim Pom », Fianso sur le titre « Tout Grailler », et Aymane Serhani. Les textes sont toujours assez légers, voire terre-à-terre sont toujours touchants et efficaces. On retiendra les bons titres « Bwo », « Coup de genoux », « Les temps changent comme les gens » ou encore le titre de clôture de l’album « En Attendant ». Jul a évolué depuis ses débuts en 2014 et Inspi d’ailleurs en est la parfaite représentation. Une bonne 4ème place dans notre classement des meilleurs albums de Jul.

Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Jul

3 – Loin du Monde (2019)
Jul

2ème album de 2020, Loin du Monde attaque assez fort avec les chansons « La pharmacie » et « Brouncha », deux titres assez efficaces et dont vous aurez le refrain en tête. S’ensuite le gros feat avec SCH sur « M*ther F*ck ». « Sous Terre » reste la pièce maitresse de l’album. La 2ème partie de l’album est un peu en deçà mais la 1ère est plutôt bonne avec des très bons titres comme « La Passat » ou « Un Autre Monde ». Bienvenue sur le podium des meilleurs albums de Jul.

2ème meilleur album de Jul dans notre classement

2 – Rien 100 rien (2019)
Jul

Sorti en 2019, Rien 100 Rien est un des meilleurs albums de Jul. Avec ou sans auto-tune, le rappeur a bien amélioré son flow. Plusieurs beatmakers sont venus épaulés Jul pour rendre le projet plus riche musicalement. On trouvera également deux très gros featuring avec Vald sur « J’suis loin » et Ninho. Peu de temps mort et un album assez variés : du old-school (sur le titre « Faux Poto »), des tubes (« JCVD ») du son de lover (« Mademoiselle ») ou encore du mélancolique (« Sur La Lune », « Papa Maman »). Bref, il y en aura pour tous les goûts.

LE meilleur album de Jul selon nous

1 – La Machine (2020)
Jul

En 1ère place de notre classement des meilleurs albums de Jul, on retrouve La Machine sorti en 2020. Un double album de 30 titres qui reste à ce jour son meilleur opus. Pas mal d’invités comme Nessbeal, Jimmy Sax, et BigFlo et Oli. La Machine, c’est du pur Jul, mais en mieux ! Jul aura sorti deux gros singles en avant-première, “Italia” et “Folie”. Mais on retiendra aussi « Rentrez pas dans ma tête » en feat avec Nessbeal, « Toi-même tu sais » en feat avec Doria ou encore les titres solo « Bravo », « Fait D’or’ ou « Ce Soir ». Si vous aimez Jul, alors écoutez vite La Machine, vous ne serez pas déçu…

Découvrez nos autres articles… Rap !

Meilleurs albums de rap de tous les temps

Comment établir un classement des meilleurs albums de rap de tous les temps ? Pas facile… Le hip-hop nous a offert des milliers d’excellents albums depuis des décennies. Cette liste pourrait être interminable et contenir pour autant d’excellents opus. Il faut bien faire un choix. Nous avons pris comme critères principaux : pas de mixtape, ni de compilations et nous avons essayé d’être le plus objectif possible, en prenant surtout en compte l’influence que chaque album listé ci-dessous a eu en son temps.

Donc, ne vous énervez pas si vos artistes préférés ne sont pas dans cette liste : ce classement est surtout destiné à nous faire réfléchir sur les classiques du rap depuis les années 80 à nos jours. Découvrons sans plus tarder notre top 20 (pour l’instant) des meilleurs albums de rap.

Découvrez aussi nos autres articles :

L’histoire du rap français

Les meilleures chansons rap de l’histoire

20 – 11 des meilleurs albums de rap tous les temps

20 – Good Kid, m.A.A.d city (2012)
Kendrick Lamar

Après plusieurs Mixtape et un 1er album indépendant, Kendrick Lamar sort son 1er album chez une major en 2012. Ce good kid, m.A.A.d city nous dévoile les aventures d’un adolescent (très certainement lui) survivant dans la ville de Compton. Le storytelling est maitrisé à la perfection notamment sur « Sherane a.k.a. Master Splinter’s Daughter », « The art of peer pressure » ou « Sing About Me, I’m Dying of Thirst ». En ce qui concerne les featuring, à noter les très bons « Money Trees » (avec Jay Rock) et « m.A.A.d city » (avec MC Eiht). Pas de sensationnel ici, une production propre et sobre. La cohérence des 12 titres est assez rare pour un 1er album. Un des meilleurs albums de rap et un des meilleurs albums de 2012.

19 – Black Sunday (1993)
Cypress Hill

Le 2ème album du groupe américano-cubain Cypress Hill fera l’effet d’une bombe à sa sortie. La voix atypique, nasillarde de B-Real nous fera l’apologie du cannabis tout au long de l’album (pochette incluse…). Les refrains sont entêtants, les samples soul bien présents tout au long de l’opus et les influences latines viennent s’immiscer sur quelques titres comme « Insane in the Brain » (meilleur titre de l’album), ou l’instru « Lock Down ». « Ain’t Goin’ Out » et « Lick a Shot » avec la présence de contrebasse vous plairont à coups surs. Un des classiques des années 90 et un des meilleurs albums de rap de tous les temps, tout simplement.

18 – Straight Outta Compton (1988)
N.W.A

Le groupe culte de Gansta Rap, N.W.A (pour Niggaz With Attitude) mettra tout le monde d’accord et marquera l’histoire du rap avec ce Straight Outta Compton, 1er album de la bande à Dr Dre et Ice Cube. Du sample funky en veux tu en voila (James Brown, Kool & the Gang, Funkadelic), des textes d’une extrême violence et des titres devenus cultes comme « Straight Outta Compton », « Gangsta Gangsta » ou « Express Yourself ». Bref, un classique du rap US et un des meilleurs albums de rap de tous les temps. Indémodable.

17 – The Infamous (1995)
Mobb Deep

Un classique qui a changé le rap US. En avril 1995, sort The Infamous de Mobb Deep. Faisant suite au bon (mais sans plus) Juvenile Hell, The Infamous – sombre et oppressant du début jusqu’à la fin – fera entrer les 2 membres du groupe (Havoc et Prodigy) au panthéon des rappeurs US. Peu de mélodies, du hip hop dur, hardcore dont l’inspiration viendra des rues new-yorkaises. A noter, les cultissimes « Survival of the fittest » et « Shook Ones Part II », et les excellents « Eye for a Eye », « Temperature’s Rising »ou encore « Cradle to the Grave ». Un des albums gangsta les plus réalistes ; une référence des années 90 qui influencera de nombreux autres artistes. Un des meilleurs albums de hip hop East Coast.

16 – 2001 (1999)
Dr. Dre

Le 16 Novembre 1999 voit la sortie de 2001 de Dr. Dre et par la même occasion, une des plus grandes gifle jamais reçue à l’écoute d’un album de gansta rap. Une pluie de titres devenus des classiques du rap US : « The Watcher », « Still Dre », « What’s The Difference », « Forgot About Dre », « The Next Episode »… La production y est monstrueuse, les beats sont accrocheurs et les instrus d’une très haute qualité. 2001 nous confirmera que Dr Dre était un producteur-compositeur et rappeur de génie. Si quelques titres sont dispensables, 2001 reste un des albums ayant eu le plus d’influence sur la scène rap mondiale. Un des meilleurs album de rap de tous les temps…un indispensable.

15 – My Beautiful Dark Twisted Fantasy (2010)
Kanye West

Exilé à Hawaii pour concevoir son 5ème album, Kanye West nous sort un My Beautiful Dark Twisted Fantasy de toute beauté… un bijou. Les 13 titres nous feront voyager à coups de guitares, piano, violons et dévoileront un mix parfait entre pop et rap. Kanye West n’a jamais caché son ambition : devenir l’une des plus grande star. Il fallait donc rendre cet album accessible au plus grand nombre en y rajoutant une couche pop. Audacieux et créatif, ce My Beautiful Dark Twisted Fantasy est une œuvre monumentale. « Dark Fantasy » pose le décor avec un beat martial, le très ambitieux « Power » nous scotche sur notre fauteuil, un « Allof the Lights » nous fait danser dans notre chambre. Le monstrueux « Monster » (jeu de mots…) scelle définitivement la performance de haute volée du bonhomme. A noter enfin un très gros « Runaway » qui nous confirmera que nous sommes bien en train d’écouter un des meilleurs albums rap jamais produit. Bonne écoute à vous tous !

14 – To Pimp A Butterfly (2015)
Kendrick Lamar

En 2015, Kendrick Lamar sort son 2ème album intitulé To Pimp A Butterfly, 3 ans après son 1er excellent opus Good Kid M.A.A.D City. Et celui surpasse même le 1erTo Pimp à Butterfly est l’anthologie de la musique noire. Fortement inspiré de la musiques des années 70, on y trouve un somptueux mélange de funk, soul, du free jazz, d’activisme et un soupçon de gansta-rap. La production est pleinement maitrisée. Sur les très bons titres « King Kunta », « Wesley’s Theory » ou « i », on frôle le Funkadelic. Côté textes, l’album est un hommage à la communauté noire et la religion, et cette envie de faire la paix et s’unir. S’il montre son respect de la communauté noire sur le titre « Complexion », il la critique sur « The Blacker The Berry ». Nouvel album concept pour Kendrick Lamar et nouvelle place de choix dans notre classement des meilleurs albums de rap de tous les temps.

13 – Aquemini (1998)
Outkast

En 1998, pour son 3ème album studio, Outkast envoie du très lourd : « You are now about entering the fifth dimension, our only intention is to take you high » texte issu du dernier titre « Chonkyfire ». La promesse aura bel et bien été tenue. Si les deux premiers opus opposaient des sons radicalement différents, Aquemini les rassemble pour en faire l’album le plus homogène du groupe. Du rap incisif sur les titres « Skew It On The Barb-b » ou « Y’All Scared », des sons plus cools comme sur « West Savannah » ou « Spottieottiedopaliscious ») et des titres plus expérimentaux (« Hold On Be Strong », « Auemini » ou le très bon « Liberation » en feat avec CeeLo Green). Un très bon mélange de hip hop, soul, gospel, funk, rock avec pour colonne vertébrale un rap audacieux de Andre 3000. Un des meilleurs albums rap de tous les temps et le plus accessible du duo.

12 – The Miseducation of Lauryn Hill (1998)
Lauryn Hill

En 1998, Lauryn Hill – profitant du split du groupe The Fugees – dévoila son 1er et seul album à ce jour The Miseducation of Lauryn Hill. 16 titres et 19 millions de copies vendus plus tard, l’album est devenu une référence dans l’histoire du hip-hop. Ce qui ressort de cet album, c’est la faculté qu’a eu Hill d’amener ses compositions d’un point de vue pop sur un fond sonore hip hop. Agrémenté de touches soul, de gospel, de reggae et de funk, The Miseducation of Lauryn Hill est tout simplement un des meilleurs albums de rap de tous les temps. Des featuring triés sur le volet (Santana, Mary J.Blige et D’Angelo), des titres devenus cultes « Doo Wop (That Thing) », « Ex Factor » ou encore « Everything Is Everything ». Mention spéciale à la reprise « Can’t Tale My Eys Off Of You », sublime. Un indispensable, tout simplement.

11 – The Score (1996)
The Fugees

En 1996, pour leur 2ème album studio, les Fugees frapperont très fort avec un très bon The Score. Si l’album est inégal, il n’en reste pas moins un classique de la culture hip-hop encore aujourd’hui. Porté par des singles surpuissants (« Fu-Gee-La », « Ready Or Not » et surtout « Killing Me Softly »), The Score remettra en lumière le hip-hop alternatif, en opposition au gangsta rap du moment porté quant à lui par 2Pac et autres Biggie. Ces relectures de titres existants, remis au goût du jour fera mouche sur la scène internationale. Ajouté à cela un rap engagé sur « The Beast » ou l’opposition au rap gangsta comme sur « Cowboys », et vous avez là un des meilleurs albums de rap devenu culte pour une génération entière. On notera enfin, la réinterprétation plutôt réussie de « No Woman No Cry » de Bob Marley.