Notre classement des 20 meilleures chansons de 2021

Même au milieu d’une pandémie mondiale, nos artistes musicaux préférés ont continué à enregistrer, et si 2020 a eu quelques grands succès, 2021 pourrait bien les battre. Maintenant que nous sommes sur le point d’en finir avec l’année 2021, il semble que ce soit le bon moment pour passer en revue les meilleures chansons de 2021 jusqu’à présent. Cette année, en revue : Lil Nas X a cassé l’internet avec son premier disque, Billie Eilish a sorti son deuxième album très attendu, et une tonne de célébrités nous ont offert des collabs dont nous ne savions même pas que nous avions besoin. (Elton John et Dua Lipa ?) La vie n’est peut-être pas encore tout à fait revenue à la normale, mais 2021 a quand même été une année fabuleuse pour la musique, et voici les chansons qui nous aurons fait vibrer cette année.

Notre top 20 des meilleures chansons de 2021

20 – Good Ones – Charli XCX

On commence notre top 20 des meilleures chansons de 2021 avec le titre « Good Ones » de Charli XCX. L’ère de la super pop de Charli est arrivée à poing nommée en cette année 2021, on avait réellement besoin. Malheureusement, son cinquième album ne sortira pas avant 2022, mais cette chanson nous rassasiera d’ici là. Vivement 2022.

19 – Cold Heart (PNAU Remix) – Elton John & Dua Lipa

Les icônes de la pop Dua Lipa et Elton John ont publié leur single « Cold Heart (PNAU Remix) » après l’avoir annoncé sur TikTok ; les deux artiste forme un couple parfait sur cette musique. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une des ballades habituelles d’Elton John, ce single est un titre de dance parfait pour le club. L’utilisation de « Rocket Man » constitue la base parfaite pour la collaboration entre les deux artistes et la combinaison des paroles d’Elton et du son de Dua crée le meilleur tube de cet été 2021…et l’une des meilleures chansons de 2021.

18 – Solar Power – Lorde

On continue notre classement des meilleures titres de 2021. Lorde revient au minimalisme de son single « Royals » sur les couplets de celui-ci, « Solar Power ». C’est un peu le « Freedom ’90 » de George Michael ou le « Loaded » de Primal Scream. Au visionnage du clip, aucun d’entre nous n’a réussi à fabriquer un bong à partir d’un bulbe de fenouil (cela ne veut pas dire que nous n’allons pas continuer à essayer). Nous nous sommes tous demandé si nous pouvions nous en sortir, surtout cette année, mais on pense que Lorde a raison : oui. Nous le pouvons.

17 – Kiss me more – Doja Cat, ft SZA

Le règne du caméléon préféré de la musique pop actuellement reste bien là. Doja Cat, une jeune femme de 25 ans originaire de Los Angeles qui vient de sortir son troisième album, Planet Her, travaille dans de nombreux genres : hip-hop, R&B, disco et électro, en liant ses excursions avec une joie indéniable et resplendissante. Comme l’en atteste sa collaboration avec SZA sur le titre « Kiss Me More ». Une des meilleures chansons de 2021 dont voici le clip officiel.

16 – Hard Drive – Cassandra Jenkins

Sur Hard Drive, Cassandra Jenkins raconte une période plus instable de sa vie où elle ressemblait à un emballage de cellophane sur un paquet de cigarettes – si transparent que ses amis pouvaient regarder à travers elle et repérer les parties cassées. Une guitare chaude et des cuivres l’entourent, l’effet étant aussi sensuel et protecteur que si on la tenait dans ses bras.

15 – Introvert – Little Simz

Little Simz commence par le genre de fanfare qui retentit au début d’une bataille : des cors et des tambours martiaux annonçant un ennemi vraiment intimidant. C’est le genre de choses que les rappeurs utilisent souvent pour annoncer leur puissance, et il y a un humour ironique dans le fait que Simz l’utilise pour un morceau sur son introversion.

En effet, sur le morceau d’ouverture de l’album, « Introvert », Simz présente son argument d’ouverture, une introduction qui met l’auditeur au courant de sa vie jusqu’à présent tout en exposant sa thèse : « Proche du succès mais du bonheur, je suis la plus éloignée / La nuit, je me demande si mes larmes vont sécher d’elles-mêmes », rappe-t-elle, permettant à l’auditeur de mieux la connaître. « Introvert » a toute sa place dans notre top 20 des meilleures chansons de 2021.

14 – Tried To Tell You – The Weather Station

La tendance des gens à s’autodétruire est considérée avec dignité et une profonde gentillesse par Tamara Lindeman sur l’excellent titre de 2021 « Tried To Tell You », qui nous rappelle comment elle a tenté de faire comprendre à quelqu’un qu’il aimait quelqu’un d’autre. Le passé suggère qu’elle a échoué, et le malaise est peut-être plus grand que l’amour de toute façon : « Certains jours, il se peut qu’il n’y ait rien que vous rencontriez / Pour soutenir l’idée fragile que quelque chose compte ».

13 – Butter – BTS

Alors que vous pensiez qu’elles ne pouvaient pas être plus mielleuses, les superstars de la K-pop ont mis le paquet sur ce titre « Butter ». C’est la pop dans ce qu’elle a de plus honnête et de plus enthousiaste. Le single restera à la première place pendant un paquet de semaines dans tous les charts du monde. « Butter » poursuit la série de succès de BTS et injecte de la joie pure dans une saison stressante et angoissante. Une chanson entière sur le fait que BTS est si charmant que les gens ne peuvent s’empêcher de tomber amoureux d’eux ? La classe, non ? Un indispensable dans notre classement des 20 meilleures chansons de 2021.

12 – Peaches – Justin Bieber ft. Daniel Caesar, Giveon

Ce ne sera pas le défi Peaches TikTok Make-Up qui le fera, mais vous finirez par céder au dernier hit-parade de Justin Bieber. Bieber a présenté ce morceau vibrant et inattendu lors de sa performance au NPR Tiny Desk plus tôt cette année, quelques heures avant de sortir son album Justice. La version radio parfaitement produite, à laquelle participe également Daniel Cesar fait partie sans aucun doute des meilleures chansons de 2021.

11 – Be Sweet – Japanese Breakfast

Le premier extrait du troisième album de Michelle Zauner, Japanese Breakfast, est une déclaration de mission de joie. Ses deux premiers albums, qui relatent le combat de sa mère contre le cancer, puis sa perte, sont des méditations dream-pop sur le deuil. Mais avec des éclats de funk, des synthés lumineux et un groove de basse éclatant, Zauner puise dans le côté effervescent de sa personne. Japanese Breakfast a sorti l’un des meilleurs albums de 2021 avec Jubilee, et si vous n’avez pas encore écouté « Be Sweet », alors vous manquez sérieusement l’une des meilleures chansons de 2021.

Place à notre top 10 des meilleurs titres de 2021

10 – Girl Like me – Jazmine Sullivan

Place maintenant aux 10 meilleures chansons de 2021. Le titre « Girl Like Me » de Jazmine Sullivan offre une version plus nuancée de la ballade de rupture. « Knew it was real when you blocked me / Now I sit at home judgin’ my body, » chante-t-elle. Cette chanson aborde les questions qui nous hantent au sujet d’une rupture – et les façons dont elle peut être destructrice pour la santé mentale et l’estime de soi.

9 – Good 4 U – Olivia Rodrigo

Après avoir fait l’expérience du chagrin d’amour avec le titre « Driver’s License », l’humeur de Rodrigo a basculé comme une boule de démolition vers ce hit tout aussi massif (à eux deux, ils ont passé 14 semaines à la première place au Royaume-Uni). Bien sûr, cette chanson est partout sur Tik Tok, mais vous l’entendez partout et n’importe où pour deux raisons : Olivia Rodrigo et Daniel Nigro sont de grands paroliers et…elle est tout simplement l’une des meilleures chansons de 2021.

8 – Hurt – Arlo Parks

Inspiré par une citation d’Audre Lorde – « La douleur va soit changer, soit disparaître » – le chanteur-compositeur-poète britannique Arlo Parks envoie à un monde tendu un message apaisant sur des beats lo-fi : “I know you can’t let go of anything at the moment, just know it won’t hurt so much forever.” Nous devrons la croire sur parole pour l’instant, mais en attendant que le monde se calme, Collapsed In Sunbeams, le premier album de Arlo Parks, est un des meilleurs albums de l’année et « Hurt », l’une des meilleures chansons de 2021.

7 – Your Power – Billie Eillish

Billie Ellish fera son retour avec ce single « Your Power », qui raconte l’histoire familière d’un homme de l’industrie du divertissement qui profite d’une jeune fille mineure. C’est la déception dans sa voix qui élève cette histoire ; le sentiment d’une autre adolescente forcée de faire face à cette dynamique de pouvoir insupportablement tenace. Alors que son premier album macabre se délectait d’effets sonores effrayants, cette histoire d’horreur réelle n’exigeait rien d’autre qu’une guitare acoustique limpide. Uns des meilleurs titres de 2021.

6 – Montero (Call Me by Your Name) – Lil Nas X

Après que la fureur qui a entouré la chanson « WAP » de Cardi B se soit évaporée, l’Amérique conservatrice était prête à recevoir quelque chose d’autre qui la choquerait tout autant. Lil Nas X a glissé le long d’une barre de strip-tease sur les genoux de Satan dans le clip, avec un morceau de pop latino sadiquement accrocheur. Il est radicalement franc, ouvert et disponible pour son amant : « I want to sell what you’re buying » est une brillante inversion – et son ton laisse entendre à quel point il aime ça. Quant au nom de la chanson elle-même, c’est un clin d’œil au film Call Me By Your Name, sorti en 2017. Le titre a toute sa place dans notre top 10 des meilleures chansons de 2021.

5 – Wet Leg – Chaise Longue

Cette chanson a provoqué le genre de buzz instantané qui est plutôt rare de nos jours : sans aucune autre chanson dans le monde, le duo de l’île de Wight s’est soudainement retrouvé devant des foules de festival en délire. « Chaise Longue » est l’étoffe d’une adoration indie disco instantanée : une ligne de basse simple, un tempo qui fait taper du poing sur la table et un refrain que vous pouvez chanter en chantant pendant que votre pinte se répand librement sur vos talons. Le futur du rock anglais semble au beau fixe avec ce groupe. Si la confirmation est attendue de bien ferme, on va profiter encore un bout de temps de « Chaise Longue », l’une des meilleures chansons de 2021..

4 – Leave The Door Open – Bruno Mars, Anderson.Paak – Silk Sonic

Pour le projet Silk Sonic, Bruno Mars s’est associé à Anderson .Paak, et leur premier morceau « Leave The Door Open » est un hommage sans faille au R&B du milieu des années 70, avec un changement de tonalité qui vous fera vous lever et applaudir. Nous ne sommes pas plus près de comprendre qui est vraiment Bruno Mars, mais quand son travail est aussi amusant, qui s’en soucie ? Le titre raflera tout sur son passage à sa sortie : normal, c’est l’un des tout meilleurs morceaux de 2021.

3 – Driver’s Licence – Olivia Rodrigo

2021 a clairement était l’année d’Olivia Rodrigo, et bien qu’elle ait sorti des tonnes de hits cette année, rien ne pourra battre la sincérité de son premier single « Driver’s Licence », qui vous fera regretter un ex que vous n’avez jamais eu. En l’espace de quelques heures, cette chanson a envahi TikTok et les ondes radio ; quelques jours plus tard, elle s’est hissée à la première place du Hot 100, tous genres confondus. Bienvenue sur le podium des meilleures chansons de 2021.

2 – Easy On Me – Adele

Après cinq très longues années, Adele a sorti un nouvel album. Le premier single, « Easy On Me », extrait de son nouvel album, 30, est tout ce que nous aurions pu souhaiter et plus encore. L’album traite du divorce, et le single est un appel à ceux qui l’entourent pour qu’ils aillent doucement avec elle alors qu’elle navigue dans sa nouvelle vie. « Go easy on mе, baby / I was still a child / Didn’t get the chance to feel thе world around me / Had no time to choose what I chose to do / So go easy on me. »

1 – I Do This All The Time – Self Esteem

En première place de notre top 20 des meilleures chansons de l’année 2021, on retrouve le titre « I Do This All The Time » de Self Esteem. Déjà en tête de notre classement des meilleurs albums de 2021, le groupe double la mise avec la chanson de l’année. Les groupes qui nous ont parlé cette année n’ont pas manqué. Et clairement, Self Esteem en fait parti.

La beauté de « I Do This All the Time » réside dans la façon dont Rebecca Taylor incarne cette voix interne lancinante qui est là pour vous rappeler chaque moment embarrassant et chaque mot cruel prononcé dans votre direction. Plein de perspicacité et de scepticisme intelligent, la chanson « I Do This All The Time » met en lumière les insécurités et les frustrations auxquelles nous sommes tous confrontés.

Découvrez d’autres articles…

Club des 27 – Découvrez la liste des principaux membres

Le chiffre 27 est peut-être le chiffre le plus infâme de l’histoire du rock. Ce chiffre a acquis un statut mythique en raison de la prédominance de nombreux musiciens emblématiques qui ont pour beaucoup d’entre eux révolutionné la musique et qui sont morts à l’âge de 27 ans, créant ainsi le club des 27. Il y a maintenant un côté mystique associé à cet âge.

Le terme est devenu largement connu après la mort de Kurt Cobain en 1994, les fans de rock reliant son âge à celui de Jim Morrison, Janis Joplin, Brian Jones et Jimi Hendrix – bien qu’il ait été déjà dans la tête de beaucoup de fans au début des années 1970 lorsque ces quatre visionnaires sont morts à seulement deux ans d’intervalle. Le décès d’Amy Winehouse à l’âge de 27 ans en 2011 a attiré encore plus l’attention sur la signification de cet âge.

Si le club des 27 a été largement lié aux musiciens, il s’est élargi depuis, car de nombreux jeunes acteurs et artistes ont perdu la vie pour différentes raisons, de la dépendance aux drogues au suicide en passant par des accidents. Voici quelques-unes des pertes malheureuses et prématurées présentes dans ce club.

Notre top 10 des plus illustres membres du club des 27

Un des premiers membres du club des 27

10) Robert Johnson

Robert Johnson, l’un des talents les plus célèbres et les plus singuliers du Delta blues, a enregistré des chansons folkloriques et glaçantes sur le diable et le désespoir en général, le tout accompagné de lignes de guitare swing, dissonantes et parfois décalées, dont le rock & roll se fait l’écho depuis des décennies. Il a enregistré moins de 50 chansons – dont certaines ont été reprises plus tard par Cream (« Cross Road Blues »), Captain Beefheart (« Terraplane Blues ») et les Rolling Stones (« Love in Vain », « Stop Breaking Down »).

En août 1938, quelques mois seulement après son 27ème anniversaire, Johnson fait des avances à la femme du propriétaire d’un roadhouse où il joue, boit dans une bouteille de whisky ouverte qu’on lui offre, et meurt trois jours plus tard d’un empoisonnement à la strychnine et d’une pneumonie. Il est enterré dans une tombe non marquée dans le Mississippi. Robert Johnson devient l’un des premiers illustres membres du club des 27

Brian Jones

9) Brian Jones

La mort de Jones dans sa maison de campagne en Angleterre en 1969 semble être le résultat de son comportement insensé. Mélanger alcool et drogues puis plonger dans la piscine, c’était nager directement dans les bras de la mort. Aussi clair que cela puisse paraître, la mort de Brian Jones est devenue l’un des mystères les plus persistants du rock & roll, de nombreuses personnes remettant en question la version officielle de ce qui s’est passé.

Même des membres des Rolling Stones ont exprimé des doutes. « Et le mystère de sa mort n’a toujours pas été résolu », a déclaré Keith Richards. « Je ne sais pas ce qui s’est passé, mais il y avait de sales affaires en cours ». L’un des membres les plus illustres du club des 27.

L'artiste féminine la plus connue du club des 27

8) Janis Joplin

La « reine de la soul psychédélique » est morte 16 jours seulement après Jimi Hendrix, le 4 octobre 1970. La cause officielle du décès a été citée comme étant une overdose d’héroïne qui a pu être décuplé par l’abus d’alcool. Joplin avait dirigé le groupe de San Francisco Big Brother and the Holding Company avant de se lancer dans une carrière solo. Son style de chant bluesy caractéristique a fait d’elle l’une des chanteuses les plus emblématiques de l’époque. Elle est aussi largement considérée comme l’une des chanteuses les plus influentes de tous les temps.

Comme beaucoup de membres du 27 Club, c’était une artiste profondément troublée qui a eu une vie difficile. Joplin a lutté contre l’alcoolisme et la toxicomanie, et ces deux problèmes se sont aggravés lorsque sa carrière a commencé à décoller.

Jim Morrison des Doors

7) Jim Morrison

Le culte de Jim Morrison s’est développé à titre posthume, prenant son essor en 1979 lorsque Francis Ford Coppola a utilisé la chanson « The End » dans la bande-son du film Apocalypse Now. Une partie du culte de Jim est due à la coïncidence de sa mort au même âge que Brian, Jimi et Janis. Le lien de 27 ans a contribué à renforcer l’idée que Jim était spécial, que sa mort était un destin. Le fait que la petite amie de Jim soit morte au même âge accentue l’étrangeté de la coïncidence. Un des membres les plus connus du club des 27.

Comme Hendrix, Morrison et son groupe, les Doors, ont fait irruption sur la scène musicale en 1967, en présentant un mélange novateur de blues-rock et de psychédélisme. Morrison est devenu une icône de la contre-culture, connu pour ses textes poétiques et sa voix bluesy, mais il a lutté contre la toxicomanie et l’alcoolisme, ce qui a conduit les Doors à cesser de se produire en concert.

Morrison finit par quitter le pays et s’installe en France où il meurt à l’âge de 27 ans, le 3 juillet 1971. Morrison est mort deux ans après la mort de Brian Jones, le rejoignant dans le club des 27.

Le guitariste le plus célèbre du club des 27

6) Jimi Hendrix

On continue la découverte des membres du club des 27 avec l’illustre Jimi Hendrix. Hendrix est largement considéré comme le plus grand guitariste de tous les temps et est considéré comme l’un des musiciens les plus influents de l’histoire du rock. L’un des aspects remarquables de la carrière discographique de Hendrix est que son riche héritage a été principalement établi au cours d’une période de quatre ans, de 1966 à 1969. Jimi Hendrix est mort à l’âge de 27 ans, le 18 septembre 1970.

La cause officielle du décès a été citée comme étant une asphyxie causée par une surdose d’analgésiques. Cela dit, les théoriciens du complot ont également évoqué la possibilité d’un suicide ou d’un meurtre. Comme pour beaucoup de grandes victimes du rock & roll, les circonstances mystérieuses de sa mort ont ajouté à son héritage.

Ron McKernan

5) Ron McKernan

Ron « Pigpen » McKernan était un membre fondateur du groupe Grateful Dead. Le 3 mars 1973, il a été retrouvé mort d’une hémorragie gastro-intestinale, compliquée par l’abus d’alcool. À l’instar de Brian Jones, McKernan a été l’un des premiers leaders du groupe, qu’il a orienté très tôt dans une direction plus R&B. Il a également été l’un des premiers à jouer de la guitare. Finalement, les guitaristes Jerry Garcia et Bob Weir ont décidé d’orienter le groupe vers l’improvisation et le psychédélisme, un style pour lequel le groupe s’est fait connaître.

McKernan est alors relégué au second plan lors des concerts, et son rôle continue de diminuer jusqu’à ce qu’il soit contraint de se retirer du Grateful Dead en raison de l’aggravation de son état de santé. McKernan a également eu une brève relation avec Janis Joplin, autre membre du club des 27.

Le peintre le plus célèbre du club des 27

4) Jean-Michel Basquiat

L’année où Jean-Michel Basquiat a eu 20 ans, il est devenu une célébrité du monde de l’art sur la voie d’un tournant de la culture pop. Après avoir abandonné le lycée, cet artiste néo-expressionniste autodidacte, né à Brooklyn, a passé la fin des années 1970 à peindre des graffitis dans SoHo, étiquetés « SAMO », et en 1980, il a permis à ses peintures – qui présentaient des représentations colorées et déchiquetées de personnes souvent juxtaposées à des mots – d’être présentées dans une exposition collective.

Dans les années qui suivent, il collabore avec Andy Warhol sur une série de tableaux, sort avec Madonna, apparaît dans la vidéo « Rapture » de Blondie et cultive le mythe de l’artiste capricieux, détruisant certains tableaux. Dans les mois qui précèdent sa mort, en 1988, d’une « intoxication aiguë par un mélange de drogues », il prétend se shooter à une centaine de sachets d’héroïne par jour. Il est depuis devenu l’un des artistes les plus célèbres de ces trois dernières décennies, ayant fait l’objet d’un biopic et d’innombrables références dans les chansons de Jay Z. Un des artistes les plus connus du club des 27.

L'une des plus grandes légendes du club des 27

3) Kurt Cobain

C’est après la mort de Kurt Cobain, le 5 avril 1994, qu’a vraiment commencé à naitre l’intérêt pour le phénomène du Club des 27. Comme beaucoup des membres précédents du club des 27, le leader de Nirvana était profondément perturbé et luttait contre la toxicomanie et le fardeau d’être considéré comme la voix d’une génération. La cause officielle de sa mort est un suicide par blessure par balle, mais certains pensent qu’il a été assassiné. Il existe également des théories selon lesquelles Cobain aurait intentionnellement programmé sa mort afin de pouvoir rejoindre ses idoles musicales en tant que membre du club.

Richey Edwards

2) Richey Edwards

Le guitariste rythmique et principal parolier du groupe alternatif britannique Manic Street Preachers est l’un des ajouts les plus mystérieux du club des 27. Edwards a disparu le 1er février 1995 et a été présumé mort le 23 novembre 2008. Sa voiture ayant été retrouvée abandonnée le 17 février 1995 à proximité du Severn Bridge, on pense généralement qu’il s’est suicidé. Avant ces événements, Edwards était connu pour être profondément perturbé. Les circonstances mystérieuses entourant sa disparition ont contribué à renforcer son statut de groupe culte au Royaume-Uni. Le neuvième album enregistré par les Manic Street Preachers, Journal for Plague Lovers, est sorti le 18 mai 2009 et contient des paroles inédites écrites par Edwards.

La dernière grande chanteuse du club des 27

1) Amy Winehouse

On fini notre liste des membres du club des 27 avec la chanteuse Amy Winehouse. Lorsque Amy Winehouse est morte d’une intoxication alcoolique le 23 juillet 2011, elle est devenue le membre le plus médiatisé du 27 Club depuis la mort de Kurt Cobain. La mort de Winehouse a relancé l’intérêt pour la malédiction des 27. Tout comme les autres membres plus connus du Forever 27 Club, Winehouse était profondément troublée, et elle a mené une vie difficile qui a conduit à sa disparition prématurée.

Winehouse s’est battue contre la toxicomanie et a finalement succombé à un empoisonnement à l’alcool. Son style rétro est considéré comme une source d’inspiration pour de nombreuses artistes féminines qui connaîtront par la suite un succès considérable. Malgré sa brève carrière, Winehouse a connu un succès critique et commercial après la sortie de son album très influent Back to Black en 2006.

Les meilleures ventes d’albums de 2020

Nous avons déjà adoré Folklore de Taylor Swift était l’un des meilleurs album de 2020. Mais jusqu’à présent, nous n’avions pas encore les chiffres de vente. Maintenant, les chiffres ont parlé, les données ont été assemblées et la réponse est là : Folklore est aussi en tête du classement des meilleurs ventes d’albums en 2020.

Le huitième album studio de Taylor Swift, qui est l’un des deux nouveaux albums qu’elle a sortis en 2020 (avec Evermore), prend donc la première place du top des meilleurs ventes d’albums de 2020. Folklore a été vendu à près de 2,3 millions d’unités équivalentes à un album.

Swift a sorti Folklore en juillet par surprise – ce qui n’est pas du tout le genre de la chanteuse – et a ensuite battu de nombreux records dans les charts – ce qui est tout à fait le genre de Taylor Swift. Folklore a connu la plus grande semaine de ventes de 2020 – la plus grande, en fait, depuis son LP Lover de 2019 – et a ensuite battu le record pour le plus grand nombre de semaines consécutives au numéro un, avec six semaines consécutives au sommet des meilleurs ventes d’albums de 2020. Au-delà de ses 1,1 milliard de streaming audio à la demande, Folklore a été l’album le plus vendu de l’année, avec plus de 1,2 million de ventes physiques.

Les 10 meilleures ventes albums de 2020 – Ventes physiques

Le top 10 des meilleures ventes d’album en 2020 est très différent, bien sûr, si l’on considère uniquement les ventes d’albums physiques. Dans ce cas, Folklore de Taylor Swift mène une liste beaucoup plus pop. Après que son huitième album studio surprise ait connu la plus grosse semaine de ventes de l’année, il s’est vendu à 1,2 million d’exemplaires en 2020. C’est la deuxième année consécutive que Swift a l’album le plus vendu de l’année après Lover en 2019. Evermore se faufile également dans la liste, avec 270 000.

  • Folklore, Taylor Swift – 1,2 million de copies
  • After Hours, The Weeknd – 476 000
  • Map of the Soul: 7, BTS – 361 000
  • Legends Never Die, Juice Wrld – 342 000
  • Fine Line, Harry Styles – 333 000
  • Chromatica, Lady Gaga  – 312 000
  • Manic, Halsey – 279 000
  • Evermore, Taylor Swift – 270 000
  • Music to Be Murdered By, Eminem – 259 000
  • Here and Now, Kenny Chesney – 259 000

Les 10 meilleures ventes albums de 2020 – Nombres de streaming

Même si le hip-hop n’a pas connu les plus fortes hausses de flux, il est resté le genre le plus dominant. Il n’est donc pas surprenant que le top 10 des meilleures ventes d’albums en 2020 en termes de streaming audio à la demande soit beaucoup plus axé sur le hip-hop. My Turn est en tête de cette liste, et Blame It on Baby de DaBaby fait également partie du Top 10. Et si la bande originale d’Hamilton a toujours été un grand consommateur de streaming, elle a atteint de nouveaux sommets en 2020 après la sortie de la comédie musicale sur Disney+.

  1. My Turn, Lil Baby – 3 milliards
  2. Shoot for the Stars, Aim for the Moon, Pop Smoke – 2,6 milliards
  3. Legends Never Die, Juice Wrld – 2,3 milliards
  4. Please Excuse Me for Being Antisocial, Roddy Ricch – 2,3 milliards
  5. Hollywood’s Bleeding, Post Malone – 2.2 milliards
  6. After Hours, The Weeknd – 1,8 milliards
  7. Eternal Atake, Lil Uzi Vert – 1,7 milliards
  8. YHLQMDLG, Bad Bunny – 1,6 milliards
  9. Blame It on Baby, DaBaby – 1,6 milliards
  10. Hamilton, Various Artists – 1,5 milliards

Découvrez nos autres classements Pop

Woodstock 1999 : l’un des pires festival de tous les temps

Quand un rassemblement prévu pour être de nouveau un week-end de trois jours de paix, d’amour et de musique est devenu une des pires catastrophe de l’histoire des festivals. Ce Woodstock 1999 restera – pour les mauvaises raisons – dans les annales comme l’un des pires festivals de tous les temps.

Woodstock 99 : une programmation magnifique…

Woodstock 1999 était la 5ème édition qui a tenté d’imiter le festival original de Woodstock de 1969 (Il y a eu auparavant 1979, 1989, 1994 et donc 1999). Comme les précédents festivals de Woodstock, il s’est tenu dans le nord de l’État de New York, cette fois dans la ville de Rome (à environ 160 km du site de l’événement d’origine), et la participation a été d’environ 250 000 personnes sur 3 jours.

Sur le papier, tout cela semblait être une très bonne idée. A commencer par la liste des invités. Une programmation à faire pâlir plus d’un directeur de festival ; jugez plutôt :

Découvrez la programmation du Woodstock 1999

Vendredi 23 Juillet

  • James Brown
  • Jamiroquai
  • Live
  • Sheryl Crow
  • DMX
  • The Offspring
  • Korn
  • Bush
  • Moby
  • The Roots
  • George Clinton

Samedi 24 Juillet

  • Limp Bizkit
  • Rage Against The Machine
  • Metallica
  • Alanis Morissette
  • Kid Rock
  • Dave Matthews Band
  • Counting Crows
  • Los Lobos
  • Ice Cube
  • The Chemical Brothers
  • Fatboy Slim

Dimanche 25 Juillet

  • Red Hot Chili Peppers
  • Creed
  • Muse
  • Jewel
  • Elvis Costello
  • Everlast
  • Megadeth
  • Godsmack
  • The Brian Selzer Orchestra

Même si certains grands noms du rock ont dû annuler leur venue (Foo Fighters, Al Green, Aerosmith, Sugar Ray ou Jeff Beck qui ont eu une très belle inspiration d’annuler…), la programmation de ce Woodstock 1999 était sur le papier du 4 étoiles.

…mais 3 jours de violence, d’agressions et de pillages.

Malheureusement, le week-end du Woodstock 99 deviendra une catastrophe.

Tout d’abord, bien loin de l’esprit 1969, les organisateurs n’ont rien fait pour accueillir les festivaliers dans de bonnes conditions. Interdiction d’amener des boissons ou de la nourriture à l’intérieur du festival…pour y trouver des bouteilles d’eau à 4$ le 1er jour…à 12$ le dernier jour (les gens dépenseront alors leur argent en bière…) et des parts de pizza à 10$.

Trop peu de stock prévu et les 37°C (qui devraient certainement être beaucoup plus en ressenti avec le goudron) ont privé rapidement les festivaliers d’eau entrainant de nombreuses déshydratations. Les secours, trop peu nombreux sur place ont rapidement été dépassé…

Aussi les artistes présents n’ont rien fait pour calmer les ardeurs des festivaliers, bien au contraire. Le bassiste des Rage Against The Machine brulera un drapeau des Etats-Unis sur scène. Quant à Fred Durst, leader et chanteur de Limp Bizkit, il incitera le public a faire n’importe quoi pendant sa chanson « Break Stuff ». Et c’est exactement ce qu’ils ont fait…

Limp Bizkit pendant Woodstock 1999
@Getty Images

La foule deviendra alors plus agressive et se mit même à secouer l’échafaudage à trois étages à partir duquel MTV diffusait et le fit tomber.

Apogée certainement de la catastrophe de ce Woodstock 1999, avant que les Red Hot Chili Peppers ne montent sur scène dimanche soir, un groupe anti-violence a distribué environ 100 000 bougies destinées à une veillée anti-armes pendant l’hymne du groupe « Under the Bridge ».

Au lieu de cela, ces bougies ont été utilisées par beaucoup pour allumer des feux qui sont rapidement devenus incontrôlables (Peut-être aussi que le groupe n’aurait pas du jouer une reprise de Jimi Hendrix… »Fire »), déclenchant par la suite des émeutes de masse. Destructions des infrastructures, pillages…

De nombreux dérapages lors de cette édition de Woodstock 1999
@Getty Images
Des camions pillés
@Getty Images

Vous pouvez voir la veillée aux chandelles se transformer en départ de feu sur cette prestation de « Under The Bridge » par les Red Hot Chili Peppers (à partir de 3:40).

Le bilan de ce Woodstock 1999

Les concerts sont bien évidemment passés à la trappe et ce que nous retenons est le triste bilan de ce Woodstock 1999 : 44 arrestations, 10 000 personnes ayant eu recours des soins, des accusations de viols, des pillages, des incendies… Un carnage.

Les organisateurs ont mis à l’honneur les artistes des nouveaux courants musicaux phares de l’époque – le rap rock, du post-grunge et du nu-metal – des genres qui ont captivé une jeunesse avide de rébellion. À Woodstock 99, ils l’ont trouvé.

L’objectif de ce Woodstock 1999 était de rendre hommage à l’esprit originel du festival en proposant de nouveau » 3 jours de paix et de musique ». Et bien deviez quoi ? Il n’y aura pas eu d’autres éditions de Woodstock après cette édition… Surprenant, non ?

Découvrez d’autres articles… Rock !

Meilleurs albums de Noël de tous les temps

Véritable institution de la musique américaine, l’album de Noël a souvent donné naissance à des disques très moyens, voire horribles pour beaucoup. Heureusement pour nous, il existe de très bons albums. Sans plus tarder, découvrez notre classement des meilleurs albums de Noël de tous les temps.

Notre classement des meilleurs albums de Noël

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - Celine Dion

13 – These Are Special Times (1998)
Céline Dion

20ème album de Céline Dion (son 6ème full english), These Are Special Times est le 1er album de noël de la chanteuse canadienne, qui fera suite au succès de Titanic en 1998. Un album concept donc pour la diva qui avec ces 16 titres, revisite l’album de Noël façon Céline Dion. On retiendra de bons duos avec R.Kelly sur « I’m Your Angel » et Andrea Bocelli sur « The Prayer ».

Egalement à noter la participation de la famille Dion sur « Feliz Navidad » et sur « Les Cloches du Hameau » (unique titre en français). Un bon mix entre chanson traditionnelle (« The Christmas Song », « Blue Christmas ») et nouvelles chansons « Don’t Save It All for Christmas ». Un des meilleurs albums de Noël de tous les temps, surtout pour les fans de Céline Dion.

The Holiday Album de Whitney Houston

12 – One Wish : The Holiday Album (2003)
Whitney Houston

C’est au tour de notre autre diva – Whitney Houston – de sortir elle aussi son album de Noël en 2003. La chanteuse, dans ses plus jeunes années, avait pour habitude de chanter du gospel et des chants religieux, accompagnée de sa maman Cissy Houston. Si l’album aura été un échec commercial en Europe, celui-ci aura une belle vie Outre-Atlantique.

Les titres « I’ll be Home for Christmas » et « Who Would Imagine A King ? » sont de merveilleux morceaux. Sans être LE meilleur album de Noël, ce One Wish : The Holiday Album a une belle orchestration et vous remplira d’émotions pendant les fêtes. L’un des meilleurs disques de Noël.

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - Elvis Presley

11 – The Classic Christmas Album (1957)
Elvis Presley

Elvis a enregistré 2 albums de Noël : Elvis’ Christmas Album en 1957 et Elvis Sings the Wonderful World of Christmas en 1971. Cet album-ci – The Classic Christmas Album regroupe le meilleur des deux albums pour en faire l’album ultime de Noël du King. On appréciera les ballades “Holly Leaves and Christmas Trees”, “In the Ghetto” et surtout “The Wonderful World of Christmas”, magnifique.

Le très soul « Merry Christmas Baby » nous tiendra en haleine pendant près de 6 minutes. La voix du King n’aura rarement été aussi sublime que sur “Silent Night » ou sur « If Every Day Was Like Christmas ». The Classic Christmas Album reste encore aujourd’hui un des meilleurs albums de Noël de tous les temps.

Wrapped in Red - Kelly Clarkson

10 – Wrapped in Red (2013)
Kelly Clarkson

L’album de Noël est une véritable tradition pour les artistes américains… et Kelly Clarkson ne dérogera pas à la règle et nous livre en 2013 un très joli album. Dans une ambiance très 60’s, l’artiste nous livre une vision très personnelle de Noël mais surtout 14 titres de qualité.

Entre classiques revisités (« Silent Night » ou encore les « Run Run Rudolph » de Chuck Berry et « Blue Christmas » version King, très pop-rock) ou titres originaux comme « Underneath The Tree » ou « Winter Dreams ». La voix de la chanteuse y est magnifique, ce qui permettra à ce Wrapped In Red d’intégrer notre classement des meilleurs albums de Noël de tous les temps.

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - Frank Sinatra

9 – A Jolly Christmas From Frank Sinatra (1957)
Frank Sinatra

Comment proposer un classement des meilleurs albums de Noël sans parler de la version de Frank Sinatra ? Impossible. La magie opèrera notamment sur des titres comme « The Christmas Waltz » ou « It Came Upon a Midnight Clear ». La voix magnifique de Sinatra vous prendra aux tripes sur “The Christmas Song” ou « The First Noel » (une des plus belle chansons de Noël jamais enregistré). Sa version de « Silent Night » avec des chœurs en fond est également très jolie. Bref, un indispensable pour nous sur notre étagère !

Christmas songs de Diana Krall

8 – Christmas Songs (2005)
Diana Krall et The Clayton-Hamilton Jazz Orchestra

La chanteuse Diana Krall, accompagnée du The Clayton-Hamilton Jazz Orchestra enregistre en 2005 un album de noël très jazzy et très agréable. la voix de Krall est envoûtante. Des standards revisités « Jingle Bells », « Santa Claus Is Coming to Town », « The Christmas Song », « White Christmas » avec une touche de modernité et tout en élégance. Un des meilleurs albums de Noël version jazzy.

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - Everyday is Christmas

7 – Everyday Is Christmas (2017)
Sia

Sia nous proposera en 2017, une version de l’album de Noël a l’image de la chanteuse : déjantée et diablement originale ! A commencer par l’excellentissime « Santa is Coming for Us » ainsi que les très bons « Candy Cane Lane », « Puppies are forever », « Sunshine ». Mention très spéciale au génial « Ho Ho Ho » et sa mélodie qui reste bien en tête. Vous trouverez très certainement comme nous « Underneath The Mistletoe » sublime du début à la fin.

Si vous adorez Sia pour sa voix remplie d’émotions et ses titres déjantés, vous serez ravis. Pour ce qui ne la connaisse pas encore, ce Everyday is Christmas est une très belle entrée en matière dans l’univers unique de l’artiste. +1 pour la pochette de l’album ! Un des meilleurs albums de Noël de ces dernières années.

A Legendary Christmas

6 – A Legendary Christmas (2018)
John Legend

On remonte notre liste des meilleurs disques de Noël avec John Legend. Plus proche de nous, John Legend s’est lui aussi adonné à son album de Noël. Bien fait lui en a pris, puisque l’opus est très bon ! Très swing, très festif, ce A Legendary Christmas regorge de belles pistes… en commençant par le 1er titre et le duo avec Stevie Wonder sur « What Christmas Means To Me ».

S’en suivra des titres comme « Silver Bells », « Christmas Time is Here », « Merry Christmas Baby » and « Chestnuts » sur lesquels la magie de Noël se fera réellement sentir. Sans contestation possible, un des meilleurs albums de Noël des années 2010.

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - Christmas de Buble

5 – Christmas (2011)
Michael Buble

Le crooner canadien Michael Buble enregistre à son tour en 2011 un excellent album de Noël très cosy, intitulé sobrement Christmas. Entre classiques revisités (« Jingle Bells » très swing, « Blue Christmas ») et compositions personnelles comme « Cold December Night », le chanteur arrive a capté l’esprit de Noël de son enfance et le restitue à travers 15 titres de toute beauté.

A noter plusieurs duos intéressants sur cet opus avec les The Puppini Sisters ou encore sa compatriote Shania Twain sur « White Christmas ». Vous adorerez très certainement sa version de « Holly Jolly Christmas »… envoutante. Un incontournable pour les fêtes de fin d’année et une très bonne position dans notre classement des meilleurs albums de Noël de tous les temps.

Merry Christmas

4 – Merry Christmas (1994)
Mariah Carey

Place maintenant au cultissime Merry Christmas de Mariah Carey ! Sorti en 1994 en plein CareyMania suite à la sortie de son album Music Box un an plus tôt, l’album reste à ce jour l’album de Noël le plus vendu au monde. Entre de très bons classiques (« SIlent Hill », « O Holy Night », « Christmas (Baby Please Come Home) », et des titres originaux « Miss You Most (at Christmas Time) » ou « Jesus Born on This Day », l’album mixe entre chants nostalgiques, airs gospels et chansons entrainantes.

C’est surtout le titre « All I Want For Christmas » qui marquera à jamais cet album et les fêtes de Noël tout simplement. Un titre devenu culte qui accompagne toutes les fêtes de fin d’année. Merry Christmas est un des meilleurs albums de Noël de tous les temps. Merci Mariah !

Meilleurs Albums de Noël de Tous les Temps - The Christmas Song

3 – The Christmas Song (1963)
Nat King Cole

En 1963, Nat King Cole enregistre The Christmas Song, qui deviendra une des références des albums de Noël. De « Deck The Halls » jusqu’à « Silent Night », chacune de ces chansons vous donneront envie de vous asseoir près du feu et boire un chocolat chaud en regardant tomber la neige par la fenêtre. « Away in a Manger », « Caroling Caroling », « O Holy Night »…

Autant de titres qui ne vous laisseront pas de marbre. Sans l’ombre d’une hésitation, The Christmas Song arrive directement sur le podium des meilleurs albums de Noël de tous les temps.

White Christmas

2 – White Christmas (1949)
Bing Crosby

Le crooner Bing Crosby sort en 1949 White Christmas qui deviendra le 1er grand album de Noël et qui donnera des idées à de très nombreux autres artistes. Le superbe « I’ll be Home for Christmas », la touche hawaïenne avec l’exotique « Mele Kalikimaka », les jazzy « Jingle Bells » ou « Santa Claus Is Coming To Town ».

Mais c’est bien le titre White Christmas (enregistré en 1943) qui marquera les esprits. C’est le single le plus vendu au monde et un des titres les plus repris ; il a même obtenu l’Oscar de la meilleure chanson en 1943. Un des meilleurs albums de Noël de tous les temps à plus de 70 ans, tout simplement !

LE meilleur album de Noël

1 – A Christmas Gift for You (1963)
Phil Spector

En 1963, Phil Spector, accompagné de nombreux artistes, sortira le meilleur album de Noël de tous les temps ! Darlene Love, The Ronettes et The Crystals (3 des meilleurs groupes de femmes du début des années 60) ont transformé en de véritables titres joyeux qui n’ont pas pris une ride. Mentions spéciales aux titre de Darlene Love « White Christmas » et « Christmas (Baby Please Come Home) » (titre devenu culte). Un classique tout simplement de Noël et un cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année !

On n’allait quand même pas finir ce classement des meilleurs albums de Noël de tous les temps sans vous laisser avec la chanson que vous avez en tête depuis 5 minutes maintenant ! Cadeau !

Si vous aimez les classement en tout genre, on vous conseille fortement de découvrir notre classement des meilleurs albums de tous les temps ! Et surtout notre classement des meilleures chansons de Noël !